Rechercher Annuler

Amazon Prime vient de mettre la main sur la prochaine série à succès après The Boys

De Tiphaine Elsener - Posté le 29 octobre 2020 à 15h21 dans Séries TV

Amazon Prime peut se féliciter d'avoir accueilli la série The Boys étant donné le succès de cette dernière à l'international. Suite à la fin de la saison 2 de la série à succès, Amazon Prime a cependant vendu une toute autre série dans la même veine que The Boys, et qui devrait voir le jour en 2021. Nous vous laissons la découvrir au travers de sa bande-annonce, et de l'interview d'un libraire spécialiste du comics qui va être adapté en série pour le compte de la célèbre plateforme. 

La série Invincible sur Amazon Prime

Après The Boys, une toute nouvelle série portant sur l'univers des super-héros va voir le jour. La série animée Invincible sera disponible sur Amazon Prime dans le courant de l'année 2021, et tout comme The Boys, elle contiendra des scènes d'une violence inattendue. Nous vous laissons découvrir la bande-annonce de la série, si vous n'avez pas encore eu l'occasion de la regarder :

En plus de la série à venir, un film Invincible est attendu pour les prochaines années (avec notamment Seth Rogen, célèbre acteur et producteur américain). Invincible a donc de beaux jours devant lui. Comment se fait-il que Amazon Prime se soit intéressé à ce comics tout particulièrement, qu'avait-il, finalement, de plus que les autres ? Nous avons rencontré un libraire spécialiste du comics et nous l'avons interrogé afin de comprendre ce que l'adaptation de Invincible en série nous réserve, et le moins que l'on puisse dire est qu'il connaît son sujet sur le bout des doigts

Interview de Anthony Hivert, libraire spécialiste du comics Invincible

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour nos lecteurs ? 

Bonjour ! Je m’appelle Anthony, j’ai 25 ans et je suis passionné de bandes dessinées américaines, qu’on appelle aussi comic books ou comics. C’est un terme qui renvoie aussi bien aux aventures de nos héros en collants (dont Invincible fait partie) qu’à des histoires plus indépendantes, s’inscrivant chacune dans un genre différent. Il se trouve que j’ai la chance de vivre de cette passion puisque je travaille depuis plus de deux ans dans une librairie spécialisée en bandes dessinées.

  • Comment êtes-vous devenus un spécialiste des comics Invincible ?

Dit comme ça, ça ne me met pas la pression ! (rires) Plus sérieusement, je suis tombé sur le premier tome de la série en parcourant les rayons d’un ami bouquiniste, et n’ayant entendu que des critiques élogieuses sur ce titre, j’ai décidé de franchir le pas et d’acheter ce volume. Je savais que je me lançais dans une longue série débutée aux États-Unis en 2002 et encore en cours de publication au moment où j’ai commencé. Il me fallait donc (beaucoup) de place dans ma bibliothèque. Mais ce n’est qu’après avoir lu le second tome de cette série que mes doutes se sont envolés. La fin était percutante, inattendue et diablement envoûtante. J'en voulais plus !

  • Pourriez-vous faire un résumé rapide du comics pour nos lecteurs ?

Invincible est une invention du dessinateur Cory Walker et du scénariste de comics Robert Kirkman. Impossible de ne pas mentionner LA grosse création de Kirkman, Walking Dead, qui était un comics avant d’être une série télévisée. Véritable amoureux des justiciers en collants, il décide de lancer sa propre série de super-héros au début des années 2000.

Il part d’un postulat très simple : Mark Grayson est un adolescent comme les autres, à ceci près qu’il est en secret le fils du plus grand super-héros du monde, Omni-Man, extra-terrestre ayant trouvé refuge sur Terre. Il s’agit alors pour le jeune homme d’apprendre à maîtriser ses pouvoirs naissants tout en continuant de mener une existence d’étudiant lambda, avec cependant les nouvelles responsabilités qui incombent à ses capacités hors du commun ...

Concept déjà vu, me direz-vous ? Eh bien, pas sous la plume de Kirkman, qui parvient à renouveler le mythe du super-héros et à créer une nouvelle icône dans cette galerie déjà conséquente de personnages hauts en couleurs. Il captive son lecteur de bout en bout, et le tient en haleine dans des scenarii toujours plus surprenants, tout au long des 16 années de publication de la série. Un record, pour une série dite « indépendante ».

  •  Vous en parlez vraiment bien ! L'annonce d'une série Amazon Prime basée sur ces comics vous a-t-elle surprise ?

Bien sûr, même si au fond de moi j’ai toujours pensé qu’Invincible avait un potentiel immense sur petit ou grand écran, et c’est désormais chose faite. Ce projet sera idéal pour découvrir, par le biais de l’animation, cet univers coloré, violent et débordant de créativité qui caractérise le comics. C’est un vrai rêve qui se réalise pour moi, surtout lorsque l’on sait que ce sont les créateurs eux-mêmes qui vont superviser le projet, Robert Kirkman et Cory Walker.

  • Que pensez-vous de la bande-annonce de la série ?

La première bande-annonce remplit totalement son rôle d’accroche sur moi. Si je reste encore légèrement dubitatif concernant l’animation elle-même, le style visuel choisi rend parfaitement hommage aux premiers numéros de la série. Le rendu esthétique est plus que convaincant, notamment via les effusions de sang présentes dans cet aperçu, qui rappellent immédiatement au lecteur averti que l’œuvre d’origine est connue pour cette violence graphique très prononcée

Parlons également du casting vocal, lui aussi de grande qualité, qui réunit plusieurs acteurs et actrices issues de franchises célèbres, telles que Walking Dead notamment, ou même de la trilogie Spider-Man, avec le cas du comédien J.K. Simmons. Prêtant ici sa voix au père de Mark, Omni-Man, il est bien évidemment connu pour son interprétation mémorable de J. Jonah Jameson, le patron tyrannique et clownesque de Peter Parker. Un pari réussi je pense !

  • Qu'attendez-vous de la série Amazon Prime qui sortira en 2021 ?

Tout simplement de la nouveauté. Il faut de la fraîcheur dans l’univers super-héroïque de 2020, et Invincible est le parfait exemple pour illustrer l’audace qui caractérise le travail de Robert Kirkman. C’est bien là la force de cet auteur : si la sauce prend immédiatement, c’est parce que l’on est confronté à un personnage qui nous ressemble mais qui, contrairement aux héros les plus connus, n’est pas soumis à une « jeunesse éternelle ». Mark Grayson évolue en même temps que les lecteurs qui le suivent tous les mois dans ses aventures mêlant romances, voyages dans le temps, clonage et autres intrigues à tiroirs.

Ce qui plaît également dans Invincible et ce qui est forcément attendu, c’est aussi son impact sur notre société, et plus particulièrement sur le monde post-11 septembre. Au-delà d’être un défouloir de violence qui assume complètement l’aspect graphique de ses combats sans fin, c’est aussi la politique américaine qui est abordée très subtilement par ses auteurs. J’attends dès lors une certaine fidélité aux questions posées par l’œuvre d’origine.

  • En tant que libraire et spécialiste de Invincible, conseilleriez-vous à nos lecteurs de lire les comics avant de voir la série ?

Je ne peux que conseiller de se plonger dans ce petit bijou du neuvième art. Déjà parce que c’est bien (cet argument devrait suffire, non ?), et ensuite car la série est actuellement en train d’être rééditée en France. Elle paraît aux éditions Delcourt sous forme d’intégrales qui compteront probablement douze ou treize volumes.

Attention cependant à bien garder à l’esprit qu’il s’agit d’un comics pour adultes, et que des sujets graves sont abordés. Une histoire que je conseille habituellement à partir du collège, de part la maturité des thèmes abordés. A ne pas mettre entre toutes les mains !

  • Pensez-vous que le succès de la série The Boys a convaincu Amazon Prime de se lancer dans l'adaptation de Invincible ?

The Boys a sans nul doute été l’épreuve du feu pour Amazon Prime, en tout cas en ce qui concerne l’univers des adaptations. Tirée du désormais célèbre comics de Garth Ennis, connu pour ses récits volontairement dérangeants et violents à souhait, cette série a marqué les adaptations super-héroïques et propose une véritable alternative aux projets plus aseptisés de Marvel et DC. Et cela, les spectateurs l’ont bien compris, puisqu’ils ont été au rendez-vous pour les deux premières saisons diffusées sur cette plateforme.

Ce succès retentissant a évidemment poussé les producteurs à se pencher sur les œuvres borderline du monde des comics, dont Invincible fait partie. Je parlais précédemment de l’impact sociétal des super-héros sur notre monde ; The Boys verse complètement dans ce genre-là. Que se passerait-il si des surhumains survolaient nos villes en toute impunité, prétendant faire le bien mais agissant avant tout pour leur propre compte ? Ces questions latentes sont également présentes dans Invincible et méritent tout autant un coup de projecteur.

  • Un héros préféré peut-être, en dehors de l'univers d'Invincible ?

Sans hésitation, Spider-Man. Je l’ai véritablement découvert dans la série animée de 1994 qui passait à la télévision le matin, mais c’est véritablement la trilogie de Sam Raimi (2002-2007) qui a cimenté mon amour pour ce personnage incroyable. Un amour qui n’a eu de cesse de s’estomper, et qui a été prolongé encore aujourd’hui avec la très bonne adaptation vidéoludique proposée par les studios d’Insomniac Games sur Playstation (Marvel's Spider-Man, 2018). Spider-Man a toujours été un jalon dans ma vie, et il est un sujet de conversation sur lequel je suis intarissable… Demandez autour de moi, je n’arrête jamais d’en parler ! (rires)

Ce n’est donc pas anodin si je m’intéresse autant à Invincible ; en effet, Mark Grayson a été créé par Robert Kirkman pour être un pendant de Superman et de Peter Parker : Superman, pour son origine extra-terrestre et ses pouvoirs sans limites, et Peter Parker, pour sa personnalité tourmentée et le développement de ses capacités surnaturelles à l’adolescence.

  • Conseilleriez-vous d'autres comics du même genre que Invincible à nos lecteurs ?

Je vous propose trois suggestions qui me viennent à l’esprit pour poursuivre l’aventure Invincible :

  • The Boys (2006) : nous en avons parlé, mais il s’inscrit complètement dans cette veine de récits délirants mais véritablement révélateurs sur le monde des super-héros, et, par extension sur le nôtre.
  • Kick-Ass (2008) : un très bon comics à découvrir pour prolonger l’expérience de ces héros faillibles qui sont soumis à des problématiques familières. Cette trilogie de Mark Millar développe elle aussi une histoire autour d’un super-héros de quartier, Dave Lizewski, qui va vouloir imiter les héros qu’il lit sur papier en se confectionnant une tenue pour combattre le crime dans ses rues. Sauf qu’il n’est pas dans un comics, et que les criminels qu’il va affronter sont sans pitié… 
  • Fox-Boy (coup de coeur personnel) : personnage issu de l’imagination débordante d’un auteur français, Laurent Lefeuvre, passionné de comics depuis tout jeune. Cette création originale récente est en cours de parution chez Komics Initiative. Ce récit nous narre la vie de Pol Salsedo, adolescent se voyant confier les pouvoirs surnaturels d’un « renard-garou »... Savant mélange de Batman, Daredevil et Spider-Man, le jeune homme va faire régner la justice à sa manière dans sa belle région de Bretagne ! 

Si vous avez aimé cette interview et que vous voulez poser d'autres questions à notre libraire passionné, ce dernier peut être contacté via son compte Facebook.

Une erreur ?

Source(s) : Anthony Hivert

Mots-Clés : InterviewserieInvincibleAmazon PrimeComicsbande-annoncetrailerthe boyslibraireMark GraysonSuper-herosviolence

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Alixbabate, il y a 7 mois :

Oh bah tiens, ça me donne envie de regarder, le libraire interviewé en parle très bien !

Répondre à ce commentaire

Par BattleBoom, il y a 7 mois :

Vraiment chouette comme article, ça apporte toujours un plus le regard d'un passionné !

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 7 mois :

vrai que c est un super comics s'il est adapter fidèlement c est que du bonheur

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 7 mois :

Quelqu'un qui a lus la BD pourrait faire un pitch plus complet svp

Pour le moment on sait que c'est un ado qui découvre ses pouvoir et que le dessin est un peu gore .... ok ; mais qu'est-ce qui la rend exceptionnelle ?

Répondre à ce commentaire

Par BADOOM, il y a 7 mois (en réponse à Murge):

T'es vraiment un troll toi, y a pas mieux placé qu'un libraire passionné, le mec t'as fait un récapitulatif de toute la BD avec justement des infos concernant la politique américaine et il a TOUT dit. L'interview est monstrueuse, j'espère qu'il lira pas ton vilain com de troll tiens.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 7 mois (en réponse à BADOOM):

Oui, oui, je suis très très méchant ouin ouin ...


J'ai rien contre ce libraire et l'itw est plutôt cool mais beaucoup de sujets sont abordé et donc forcément seulement en surface, et on apprend pas grand chose sur la BD.

Je sais pas où t'as lus un "récapitulatif de toute la BD", on a aucune des thématique abordé, aucune idée de l'axe ou du propos de la BD, aucune description du protagoniste.
On n'a qu'un pitch très succins "un ado qui découvre ses pouvoirs" et deux constatation formelles "c'est gore" et "y'a un sous texte politique" (ce qui est juste normal pour un comics indé, et très banal dans le monde de la BD en général)


Donc, je ne demande qu'à me laisser séduire, quelqu'un qui a lus la BD aurait-il la gentillesse d'en faire une vrai critique svp

Répondre à ce commentaire

Par BacteroBatil, il y a 7 mois (en réponse à Murge):

Je pense que c'était une volonté de Hitek aussi de ne pas révéler trop d'infos sur le sujet, après tout si c'est comme The Boys, tout ce qui est dit dans le comics va être repris dans la série ou presque, et beaucoup de personnes n'ont pas envie d'être spoile à ce sujet. "point trop n'en faut" comme on dit ! Pour ma part, en ayant lu la BD, je trouve que c'est assez bien résumé pour ne rien spoil.
Murge, si tu veux en savoir plus, n'hésite pas à aller voir sur bd thèque ou LesComics, ils doivent faire un résumé de chaque tome, ça t'aidera à y voir plus clair !

Répondre à ce commentaire

Par Toto456, il y a 7 mois :

« Scenarii » mon dieu corrigez cette faute horrible svp...

Répondre à ce commentaire

Par Allen, il y a 7 mois (en réponse à Toto456):

un scénario, des scénarri (mot italien)

Sinon pour donner un peu plus d'info sans trop spoiler, la série à le chic pour savoir se moquer du média. Quand Mark rencontre pour la premiere fois des E.T il est étonné qu'ils parlent aussi anglais.
La galerie de personnage ont quasiment tous une part sombre et certains prennent clairement des décisions radicales, ya rarement un second role qui reste dans l'ombre.
La série aurait pu durer mais elle va à 200 à l'heure, les twists sont bons et les ficelles ne sont pas réutilisées à outrance pour prolonger artificiellement une série à succès, Kirkman a assuré en proposant une fin avec beaucoup de réponses.
L'humour autour des chocs culturels (Terriens/E.T) sont hilarantes que ce soit sur les préférences sexuelles, la gastronomie, la définition de "mignon" (cf la petite fille qui veut récupérer son espece de chat pour les initiés) XD, les clones (qui est qui? c'est un gimmick de la série)...vous ne trouverez jamais cet humour dans Spiderman je pense
La violence est...comment dire...dans le comics les planches sont certes toutes rouges mais les dessins sont très très très bons. Même stylisés, il suffit de regarder les détails puis de voir les crayonnés à la fin de certains tomes pour ce rendre compte de la qualité du boulot (il n'y a eu que 2 dessinateurs je crois sur toutes la série donc vous verrez l'évolution mais aussi la patte graphique sera gardée tout le long)
Et le héros, on grandit avec lui, il change vraiment, et les decisions (de tout les personnages) deviennent de plus en plus creve coeur et il rentre a chaque plus dans la noirceur du monde adulte.

Bref : passé le Tome 2 la série est lancée comme un boulet de canon.
Vie d'ado, vie familliale, question de coeur, pb de cul, divorce, coming out, depression, mensonges, raison d'état, bourde,...tout y passe je crois et surtout : il n'y a pas de status quo et ça avance jusque dans les derniers retranchements pour chacun, il n'y a pas de retour, on n'efface pas les choses, quand il te dit "les choses ne seront plus jamais les mêmes" eh bah vous savez qui est l'auteur, c'est le papa de Walking Dead, vous savez qu'il ne ménagera personne.

A lire d'urgence ou à se l'offrir pou Noel

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.