Rechercher Annuler

Télévision : l'Arcom prépare des nouveautés pour la TNT

De Jordan - Posté le 27 février 2024 à 11h36 dans Séries TV

C'est en 2005 que la TNT a fait son apparition dans l'Hexagone. La Télévision Numérique Terrestre équipe 40 % des foyers français disposant d'un téléviseur mais ce mode de réception par la voie hertzienne est distancé par le streaming. Cependant, l'Arcom, le régulateur de l'audiovisuel en France, a annoncé que des changements vont être opérés prochainement.

L

C8 et CNews retirées de la TNT ?

En effet, il n'est pas rare que C8 et CNews soient dans le viseur de l'Arcom suite à de fréquents signalements de la part des téléspectateurs. La chaîne sur laquelle officie Cyril Hanouna et qui appartient au groupe Vivendi à la tête duquel on retrouve le milliardaire Vincent Bolloré a écopé d'une amende de 3,5 millions d'euros au début de l'année dernière. La place de ces deux chaînes sur la TNT pourrait être remise en cause au cours d'un processus de sélection pour l'attribution des fréquences qui débutera ce mercredi 28 février.

Avant le lancement de l'appel à candidatures pour 15 fréquences de la TNT, le patron de la maison-mère de C8 et CNews sera auditionné à l'Assemblée nationale.

écrans de télévision

Une nouvelle TNT pour 2025

Au cours de ce processus, de nouvelles chaînes pourraient donc apparaître et d'autres disparaître. Parmi elles, C8, W9, TMC, TFX, NRJ 12, LCI, Paris Première, Canal+, BFM TV, CNews, CStar, Gulli, Canal+ Sport, Canal+ Cinéma et Planète+ voient leurs contrats arriver à échéance en 2025. Roch-Olivier Maistre, président de l'Arcom explique que cette échéance est importante et inédite car cela représente "la moitié des chaînes nationales de la TNT". Bien évidemment, chaque chaîne qui voit son contrat arriver à échéance pourra être candidate à sa succession.

Chaines de la TNT

Ainsi, jusqu'en juillet, l'Arcom étudiera chaque projet en s'assurant que "les critères du pluralisme de l'offre" soient respectés et que le public présente un intérêt au contenu proposé par chaque chaîne. L'organisme insiste sur le respect des obligations fixées par la loi. Ce point pourrait être fatal pour C8 et CNews qui sont régulièrement mises en demeure et sanctionnées pour le non-respect des obligations précisées dans leur agrément. Si l'actuelle ministre de la Culture, Rachida Dati, ne s'est pas prononcée, sa prédécesseur, Rima Abdul Malak, avait déclaré que l'Arcom était en mesure de ne pas reconduire les fréquences des chaînes de télé en cas de problèmes.

De nouvelles chaînes pourraient également débarquer sur la TNT comme ce fut le cas au début de l'année 2023 avec SIX le projet de Xavier Niel. Finalement, l'idée du milliardaire n'avait pas été retenue et il semblerait que le patron de Free ne retente pas sa chance cette fois-ci. 

L'Arcom auditionnera chaque candidat en juillet prochain et délivrera les nouvelles autorisations de diffusion avant la fin de l'année.

Une erreur ?

Mots-Clés : Arcomtélételevisionnouveautesautorisation

Par Jordan

Après une formation audiovisuelle, j’intègre l’excellente équipe de Hitek en 2015 en tant que rédacteur pour traiter de l’actualité ciné et séries TV. J’aime aussi m’occuper des news insolites.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Hector, il y a 2 mois :

qui regarde encore la TV ?

Répondre à ce commentaire

Par Elstar, il y a 2 mois :

Ca serait bien que l'Arcom ait le courage d'assumer son rôle et de faire respecter la pluralité sur la TNT

Puisqu'elle tolère plusieurs chaines d'extrême droite, elle doit imposer la présence de chaine de gauche pour faire respecter la pluralité.

Mais c'est sûr que ça risque de ne pas plaire aux milliardaires qui se paient des outils de propagandes...

Répondre à ce commentaire

Par Luluberlu, il y a 2 mois (en réponse à Elstar):

A la base cnews " anciennement itele" était la pour ça, mais bolloré l'a racheter et a foutu le caca

Répondre à ce commentaire

Par Elstar, il y a 2 mois (en réponse à Luluberlu):

Je sais pas si ITV était vraiment de gauche mais au moins c'était une vrai chaine d'info et pas une chaine d'opinion (d'extrême droite)

Répondre à ce commentaire

Par Mat, il y a 2 mois :

La pluralité, ça vaut pour tout le monde. Que l'ARCOM se penche sur l'ensemble des chaînes, notamment le service public, afin de définir de façon IMPARTIALE quelles sont celles qui ne respectent pas le principe de pluralité. On pourrait avoir quelques surprises, je pense.

Que des chaînes privées aient une couleur politique, ça ne me choque pas, de droite comme de gauche.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.