La théorie de Stephen Hawking validée ?

De Antoine Barré Auteur - Posté le 17 août 2016 à 18h39 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Un trou noir, un monstre cosmique, aspirant et dévorant tout sur son passage. Encore de nos jours, ils restent des mystères, malgré des théories et des observations diverses. L'un des principaux accords de fait étant que les trous noirs sont dangereux, mortels. Voyons ce qu'en dit la communauté scientifique, dans la Symphony of Science :

Les trous noirs en théorie

De nombreuses théories courent sur les trous noirs, l'une d'entre elle suppose qu'il existerait des configurations reliant les trous noirs entre eux. Une telle configuration est appelée "trou de ver", et a notamment inspiré bien des auteurs de science-fiction.

Parmi les nombreuses autres théories scientifiques autour des trous noirs, celle qui nous intéresse est la théorie du Rayonnement d'Hawking (1975). Selon Stephen Hawking, une particule peut être éloignée de son anti-particule grâce aux forces des marées (force de marée : une des conséquences de la force d'attraction gravitationnelle, cause des marées) générées par le champ gravitationnel du trou noir, quand elles sont situées à son horizon, c'est-à-dire à la limite de l'extension spatiale de ce dernier.

black hole

La résultante de cette théorie est que cela provoque une "évaporation" du trou noir, évaporation proportionnellement liée aux forces de marées générées. Plus le trou noir est petit et "léger", plus les forces de marées sont importantes, et donc plus l'évaporation s'accélère. 
C'était la théorie du Rayonnement d'Hawking (vulgarisée au mieux), jusqu'ici longuement débattue, voire même remise en cause en raison du manque d'informations solides permettant de l'étayer, jusqu'à aujourd'hui.

Recréer un trou noir en laboratoire

C'était le défi de Jeff Steinhauer, professeur associé dans le Département de Physique de l'Institut Technion (Haïfa, Israël), spécialisé dans la physique atomique et moléculaire. Pour cela, il a utilisé un cylindre de 100 micromètres dans lequel il a fait passer des lasers, avant de refroidir le tout à la limite du zéro absolu (-273 C°. Les Chevaliers des Glaces capables de parvenir à cette température sont les plus puissants de tous.) L'idée était de reproduire les effets d'un trou noir qui, cette fois, ne piège non pas la lumière mais le son. 

steinhauer

Et l'expérience fut un succès, puisque des particules piégées parvinrent à s'échapper de l'installation de Steinhauer.

Et maintenant ?

Si l'on parvient à avoir la preuve que ce trou noir analogue, émettant des vagues sonores plutôt que de la lumière, émet le même type de radiation que celles proposées par le Rayonnement d'Hawking, ce dernier peut recevoir un Prix Nobel pour sa théorie, près de 42 ans après l'avoir proposé. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Stephen Hawkingtrou noirSymphony of ScienceJeff SteinhauerRayonnement d'Hawking

Source(s) : Nature

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (26)

Par Tatu, il y a 3 ans :

Impressionnant. Et si les radiations sont les mêmes, il méritera amplement son Prix Nobel !

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 ans :

Le mec te pond une théorie comme ça et il est même pas foutu de marcher.

Répondre à ce commentaire

Par Allan, il y a 3 ans (en réponse à DuRd3n):

Je pense que ce mec mériterait pas du tout qu'on lui parle ainsi vu la vie qu'il l'a eu et où il ezt arrivé finalement...

Répondre à ce commentaire

Par Ez_Shadow, il y a 3 ans (en réponse à Allan):

Don't feed the troll :')
C'est ce qu'on appelle du second degré, de l'humour noir :P
Tu connais l'ironie ? Moi il m'a fait rire ce jeune homme !

Répondre à ce commentaire

Par Midnight, il y a 3 ans (en réponse à Allan):

C'est ne pas du tout connaitre le bonhomme. Il n'y a qu'a voir ses apparitions dans The Big Bang théorie pour savoir que Hawking pratique l'autodérision à la perfection.

Répondre à ce commentaire

Par superpizzaYOLOman, il y a 3 ans via l'application Hitek :

c'est une maladie qui fait ça si tu est pas content vas te plaindre aux service apres vente des maladie / malformations et autres betise dans le genre

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 ans :

Je peux pas, je fais déjà la queue au guichet des réclamations des handicapés du 2nd degrés. Et y a un monde de fou.

Répondre à ce commentaire

Par Sigerbjorn, il y a 3 ans (en réponse à DuRd3n):

Savage!

Répondre à ce commentaire

Par Sugizo, il y a 3 ans :

"-273 C°. Les Chevaliers des Glaces capables de parvenir à cette température sont les plus puissants de tous."

La référence utltime saint Seiya glissé dans un article sérieux....

Résultat je me demande si l'article est pas un fake....

Répondre à ce commentaire

Par Bobu, il y a 3 ans (en réponse à Sugizo):

Un peu d'humour ne fait jamais de mal. Après quand à la véracité de l'article, en regardant la source ça n'a pas l'air d'un hoax mais il faut toujours être prudent sur internet.

Répondre à ce commentaire

Par Tatu, il y a 3 ans (en réponse à Bobu):

En tant qu'auteur, je me permet de répondre : J'ai vu le zéro absolu, j'ai pas pu laisser passer la référence (merci State Alchemist, c'est grâce à toi que j'aime Saint Seiya)

Voilà voilà !

Répondre à ce commentaire

Par Kha, il y a 3 ans :

"Près de 42 ans après"...
Ceci ne me semble pas être un hasard!

Répondre à ce commentaire

Par Mrloyds, il y a 3 ans (en réponse à Kha):

Seul les sots croit au hasard XD !

Répondre à ce commentaire

Par Mrloyds, il y a 3 ans (en réponse à Mrloyds):

Répondre à ce commentaire

Par JeanKevin, il y a 3 ans (en réponse à Mrloyds):

*croivent

Répondre à ce commentaire

Par Chacal, il y a 3 ans (en réponse à JeanKevin):

croient **

Répondre à ce commentaire

Par Obake, il y a 3 ans (en réponse à Chacal):

c'est pas ce que vous croivez***

Répondre à ce commentaire

Par saw, il y a 3 ans :

J'ai rien pigé à l'explication du théorème. j'ai l'impression que ça a été traduit à l'arrache. Je connais 4 forces et la force des marrées n'en fait pas partie. Peut être que vous voulez parler du champ gravitationnel. Bref tout le monde s'en tape j'imagine

Répondre à ce commentaire

Par PresseCitrons , il y a 3 ans (en réponse à saw):

La force de marée est une résultante de la force de gravitation. Et on ne s'en fout pas, la sciences est jalonnée de découverte inutile au debut et cruciale ensuite :)

Répondre à ce commentaire

Par PatateViolette, il y a 3 ans :

Ces raccourcis de malade...
Hitek, désolée, mais vous prouvez que la science et le journalisme ne sont vraiment pas copains...

Répondre à ce commentaire

Par plop, il y a 3 ans :

Même wikipédia arrive à sortir une explication et plus claire et surtout plus juste de ce qu'est l'évaporation d'un trou noir. Vous auriez du vous contenter de dire que ce principe permettait à des particules de s’échapper des trous noirs.

Répondre à ce commentaire

Par Naiade, il y a 3 ans (en réponse à plop):

Ah merci effectivement je ne l'avais pas compris ainsi mdr.

Répondre à ce commentaire

Par HS, il y a 3 ans (en réponse à plop):

Non, ça ne laisse pas des particules s’échapper d'un trou noir (dans les modèles où les trous noirs existent)

C'est juste que dans le vide, spontanément des couples particule-antiparticule se créent et s'annihilent quasiment instantanément après.

À proximité d'un trou noir, la gravité serait si forte que ça séparerait la particule de son anti-particule, l'une allant vers le trou noir et l'autre se barrant au loin, cette particule se barrant au loin étant le rayonnement de hawking. (bon, je caricature énormément là pour essayer d'être clair)

Bref, au final, cette particule ne vient pas de la matière à l'intérieur du trou noir, ce n'est pas une particule qui s'échappe du trou noir, c'est une particule créée spontanément à proximité d'un trou noir qui a été séparée de son antiparticule. Dans les modèles ayant des trous noirs, rien ne s'échappe d'un trou noir.

Répondre à ce commentaire

Par Pidgey, il y a 3 ans :

Ça me rappelle une scène de "La planète au trésor". Durant la traversée, l'équipage a rencontré un trou noir et ils se sont laissés aspirer. Au final, ils ont été propulsés hors du trou noir grâce aux vagues (ou lames de fond, plus trop sûr) de celui-ci. C'est de ça dont il est question ?

Répondre à ce commentaire

Par HS, il y a 3 ans :

Ça a l'air d'être bien de la merde cet article, ça parle d'un "trou noir" de son, dont des particules peuvent s'échapper, alors que le son n'a rien à voir avec des particules, et ensuite, les trous noirs sont des objets purement théoriques, on ne SAIT PAS s'ils existent vraiment, ils sont certes utilisés dans certains modèles physiques, mais d'autres modèles interdisent leur existence.

Répondre à ce commentaire

Par HS, il y a 3 ans (en réponse à HS):

Quant au rayonnement de Hawking, dans les théories, ça n'a rien à voir avec ce que vous décrivez. Le problème étant surtout le terme d'évaporation qui laisse penser que ça viendrait de l'objet lui-même.

Et vous parlez de forces de marées alors que vous ne savez sans doute même pas ce que ça veut dire puisque vous n'expliquez pas.

Essayez de maîtriser votre sujet avant d'écrire dessus.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois