Rechercher Annuler

Elon Musk : après le rachat de Twitter, le milliardaire veut rendre payant cette fonctionnalité culte

De Jordan - Posté le 31 octobre 2022 à 10h08 dans High-tech

On peut dire que depuis que le rachat de Twitter par Elon Musk a été acté la semaine dernière, le milliardaire sud-africain ne chôme pas ! Il veut transformer le réseau social mais aussi faire le ménage dans les équipes de la plateforme. Alors qu'il est à la tête de Twitter depuis seulement quelques jours, le nouveau patron veut imposer un abonnement obligatoire pour une partie des service de la plateformes et pour y parvenir, il met la pression sur ses équipes.

Cette fonctionnalité risque bien de devenir payante

Effectivement, en juin 2021 aux Etats-Unis, Twitter a lancé Twitter Blue, un abonnement mensuel donnant accès à des fonctionnalités premium en échange de 4,99 dollars. Les abonnés peuvent ainsi annuler un tweet, obtenir des thèmes, disposer d'un dossier de signets, d'un mode lecture pour lire plus facilement les discussions, lire des articles sans publicité mais aussi la possibilité de modifier un tweet. Pour l'heure, Twitter n'a pas encore communiqué sur le nombre d'abonnés et les revenus qui en découlent, mais il semblerait que 90% des revenus proviendraient de la publicité.

Ce week-end, sur son compte personnel, Elon Musk a annoncé que "l'ensemble du processus de vérification est en train d'être réorganisé en ce moment même".

The whole verification process is being revamped right now

October 30, 2022

Si l'on en croit les informations de The Verge, le nouveau patron de Twitter souhaiterait revoir la façon dont les utilisateurs pourront obtenir le badge bleu certifié mais également rendre obligatoire l'abonnement à Twitter Blue pour les personnes ayant déjà cette certification. En effet, le média américain rapporte qu'en plus d'augmenter l'abonnement mensuel de 5 à 20 dollars, Musk veut imposer à tout utilisateur disposant de ce badge bleu de passer à Twitter Blue dans un délai de 90 jours, faute de quoi, ils perdront cette certification.

L'ultimatum de Musk à ses équipes

Et pour parvenir à ses fins, le patron de Tesla met la pression sur ses employés car les équipes qui travaillent sur ce projet auraient été informées que s'ils ne mettaient pas en place ce nouveau système d'ici le 7 novembre prochain, ils seraient tout simplement licenciés.

Celui qui s'est baptisé "Chief Twit" semble bien vouloir refondre Twitter. Dès l'annonce de sa prise de contrôle du réseau social, Elon Musk a limogé des responsables de l'entreprise qui ont été conduit vers la sortie des locaux de San Francisco. L'homme d'affaires n'a d'ailleurs pas caché son intention de se séparer de 75% des effectifs de la firme. D'ailleurs, selon le New York Times, Musk aurait demandé aux managers de dresser des listes d'employés à licencier.

Une erreur ?

Mots-Clés : Elon MusktwitterabonnementTwitter Bluepayantfonctionnalitébadge

Par Jordan

Après une formation audiovisuelle, j’intègre l’excellente équipe de Hitek en 2015 en tant que rédacteur pour traiter de l’actualité ciné et séries TV. J’aime aussi m’occuper des news insolites.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)
photo de profil de <strong>Lourdo</strong>

Par Lourdo, il y a 2 ans :

Vraiment un bon gars ce Elon hein...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>anto</strong>

Par anto, il y a 2 ans :

Elon, le petit étron qui pollue la planète MAIS aussi l'espace (avec ces satellites qui vont retomber sur Terre dans 30/40ans)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>George Abitbol</strong>

Par George Abitbol, il y a 2 ans :

Il a bien raison, faut faire raquer les gauchos de temps en temps aussi.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Terras</strong>

Par Terras, il y a 2 ans :

Il y a ceux qui croient en l'égalité, et veulent à tout prix que tout le monde soit égaux, quitte à donner de la valeur à des parasites et à baisser le niveau pour que tout le monde se sentent bien.
Et il y a l'autre catégorie de personne, qui pensent que l'égalité tue le prestige, et fonctionnent différemment. Musk est à 100% de la deuxième école.

On verra le résultat, mais là, il "teste" les employés et surtout les cadres, ainsi que les marchés. Du moment que Twitter n'est plus l'antre des parasites sociaux, complotistes, hystériques (de tout bords) et des profils pornographiques, moi ca me va.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Quarto©</strong>

Par Quarto©, il y a 2 ans (en réponse à Terras):

Il y a ces mecs d'extrême droite à l'ego boursoufflé qui croient au mythe du surhomme et qui persistent à se prétendre "patriote" malgré le mépris qu'ils vomissent sur la devise nationale.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Terras</strong>

Par Terras, il y a 2 ans (en réponse à Quarto©):

Gné?
Quel rapport avec l'extrême-droite?
Quel rapport avec le mythe du surhomme, Musk, et l'extrême-droite?
Quel rapport en le sentiment de ces gens sur une classe et "la devise nationale"?

Mec, mais de quoi tu parles?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>wakanda</strong>

Par wakanda, il y a 2 ans (en réponse à Terras):

C'est un gauchiste quoi...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Quarto©</strong>

Par Quarto©, il y a 2 ans (en réponse à wakanda):

Forcément les droitard ça vous choque pas quand vous faites l'apologie de l'inégalité pour vous c'est juste normal de mépriser des personnes qui ne vous ont jamais rien fait.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>papayou</strong>

Par papayou, il y a 2 ans (en réponse à Quarto©):

Plus de like positifs pour un commentaire paranoïaque , c'est 4chan ici

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Bibalo</strong>

Par Bibalo, il y a 2 ans (en réponse à Terras):

Si tu filtres seulement avec un facteur monétaire en quoi c'est mieux qu'un modèle égalitaire ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.