Kuchisake-onna, la légende de la femme à la bouche fendue

De Dan - Posté le 12 février 2018 à 15h27

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Vous connaissez sûrement Kuchisake-onna, cette femme à la bouche fendue ? Il s'agit d'une des légendes urbaines la plus connue et la plus populaire au Japon, mais aussi dans le reste du monde. Nous vous proposons de découvrir ici la légende originale et voir comment celle-ci a été adaptée aussi bien dans la culture nippone que dans la fiction.

Une légende qui traumatisa le Japon

Littéralement, Kuchisake-onna signifie "la femme à la bouche fendue". Il s'agit du fantôme d'une femme bafouée et défigurée qui a été tuée par son mari, un samouraï jaloux. L'histoire se déroule plusieurs siècles avant l'ère Heian au Japon. La femme est décrite comme très jolie, mais peu fidèle à son mari. Son époux, se sentant déshonoré et trahi après les tromperies de sa femme, décide alors de la mutiler et puis de la tuer. C'est ainsi qu'il lui fend la bouche des commissures jusqu'aux oreilles en lui hurlant : "Qui te trouvera belle, maintenant ?". Après sa mort, Kuchisake-onna sera transformée en un esprit malin qui n'aura comme seule envie la vengeance. Pour cela, elle revient d'entre les morts et tue comme elle a été assassinée. 

Actuellement, d'après la version populaire de la légende, on raconte que la femme à la bouche fendue erre comme une âme en peine dans les campagnes une fois la nuit tombée. L'esprit vengeur serait vêtu de vêtements longs et sombres avec son sourire caché derrière un masque chirurgical. Armée d'une paire de ciseaux, quand elle rencontre un enfant, elle lui demande : "Suis-je belle ?" si l'enfant répond oui, elle retire alors son masque et lui montre sa bouche lacérée. La femme lui demande à nouveau : "Même comme ça ?". Si l'enfant répond "non", elle le tue immédiatement. Au contraire, s'il répond "oui", alors Kuchisake-onna le raccompagne chez lui et le tue devant la porte de sa maison. Il existe d'autres versions de la légende dans lesquelles la jeune femme s'attaque plutôt aux hommes ou bien la solution pour échapper à sa vengeance est de lui répondre qu'elle n'est ni belle ni laide ou de lui retourner ses questions ce qui la fera fuir.

Un mythe à la frontière de la légende urbaine

Forcément, cette légende a impacté la culture de l'archipel. Dans les années 1970, la femme à la bouche fendue a créé la psychose chez les Japonais. Les enfants étaient traumatisés au point de ne plus vouloir sortir de chez eux. On conseilla même aux élèves de ne pas rentrer de l'école seuls, mais en groupe, pour éviter de rencontrer la jeune femme au large sourire.

Petit à petit, la légende urbaine devenait de moins en moins fictive au point de devenir une sorte de psychose collective. Il faudra attendre les années 90 pour que le mythe de Kuchisake-onna soit enfin considéré comme une véritable légende urbaine. A partir de là, de nombreuses adaptations de cette légende ont commencé à voir le jour.

Ainsi la femme à la bouche fendue gagna encore plus en popularité au Japon. En 1995, elle devient le personnage principal dans une bande dessinée en deux volumes intitulée Kuchisake Onna Densetsu de Kanako Inuki. Dans cette adaptation, elle tue des enfants dans le but de retrouver sa propre fille.

En 2007, c'est au cinéma qu'on peut la retrouver dans l'adaptation de Koji Shiraishi qui réalise le film d'horreur Carved.

A noter également que l'on peut retrouver une influence de la femme à la bouche fendue dans le personnage du Joker dans Batman ainsi que dans plusieurs œuvres de la pop culture.

Une erreur ?

Mots-Clés : legendeJaponfemmebouche fendueKuchisake-onna

Source(s) : nautiljon.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par DeltaX, il y a 7 mois :

"Petit à petit, la légende urbaine devenait de moins en moins fictive. Mais il faudra attendre les années 90 pour que le mythe de Kuchisake-onna soit enfin considéré comme légende urbaine."

Pardon ?! Ça ne veut rien dire.

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 7 mois (en réponse à DeltaX):

C'est modifié, merci

Répondre à ce commentaire

Par DeltaX, il y a 7 mois (en réponse à Hitek):

Je viens de relire mon commentaire il est un peu sec désolée. Sinon article intéressant ! :)

Répondre à ce commentaire

Par GhostfaceBuster, il y a 7 mois :

"A noter également que l'on peut retrouver une influence de la femme à la bouche fendue dans le personnage du Joker dans Batman ainsi que dans plusieurs œuvres de la pop culture."

Très très tiré par les cheveux tout ça.

Le sourire de l'ange est une légende urbaine très ancienne (XVIII° siècle), pas spécifiquement liée à sa version japonaise, peu connue en Occident.

+ Quel rapport avec le personnage de Tate Langdon ? Il est grimé en squelette, rien de plus.

Répondre à ce commentaire

Par Jared, il y a 7 mois :

Le tatouage tête de mort ça vient plutôt des sud-américains à mon avis.

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 7 mois via l'application Hitek :

Why so serious !?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25