Explosion à Beyrouth : ces 5 images satellites révèlent l’ampleur des dégâts

De Nick Olaizola - Posté le 9 août 2020 à 10h53
125réactions !
4 commentaires

Une explosion a secoué la ville de Beyrouth le 4 août 2020. La puissance de cette explosion est estimée à 0,24 kilotonne, soit soixante fois plus faible que celle de la bombe larguée à Hiroshima en 1945. Par contre, tout ce qui se trouvait autour de l’épicentre a été complètement dévasté.

L’année 2020 continue de surprendre avec les tragédies qui se succèdent les unes après les autres. Il y a eu les feux de brousse australiens, la pandémie de Coronavirus, les inondations dévastatrices en Indonésie, les essaims de criquets pèlerins en Afrique de l’Est, l’éruption du volcan Taal aux Philippines et, récemment, l’explosion massive qui a secoué et traumatisé la capitale du Liban.

Des dégâts lourds de conséquences pour le Liban

L’explosion provenait d’un entrepôt situé sur les quais de la ville. Le bilan s’élève à 137 morts et environ 5 000 blessés. Plus de 300 000 personnes ont perdu leurs biens et leurs maisons. Il y a maintenant un cratère énorme de 123 mètres de diamètre à l’endroit de l’explosion, soit environ 1,25 fois la taille d’un terrain de football.

Les bâtiments situés à proximité ont été rasés, d’autres ont été mis à nu. L’onde de choc a fait retourner un bateau et a fait voler des voitures. L’explosion était si remarquable qu’elle a pu être observée à Chypre, à environ 240 kilomètres de la ville. Elle équivaut à un tremblement de terre de magnitude 3,3.

5 images satellites de cette tragédie circulent sur internet. Elles montrent l’ampleur des dégâts avant et après l’explosion.

#1

#2

#3

#4

#5

Un stock de 2 750 tonnes de nitrate d'AMMONIUM a explosé

L’origine précise de l’explosion est encore inconnue, mais les autorités pensent que quelque chose a mal tourné dans l’entrepôt de feux d’artifice. Cet incident a entraîné l’embrasement d’un stock de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium qui se trouvait à côté.

Si l’on en croit les premières conclusions, l'incident aurait émané d’une simple négligence. Une quantité importante de matière hautement explosive aurait été confisquée dans un entrepôt en pleine ville. Néanmoins, il faudra attendre les résultats d'une enquête approfondie qui est en cours pour en savoir plus. 

Les autorités libanaises ont déclaré un état d’urgence de deux semaines en classant Beyrouth comme ville sinistrée. À cet effet, le Liban a reçu des aides venant de différents pays comme la Turquie, l’Allemagne et la Russie.

Une erreur ?

Source(s) : boredpanda

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : BeyrouthlibanexplosionImages satellites

Commentaires (4)

Par N.O, il y a 1 mois :

Voilà encore un triste rappel des responsabilités qui incombent à l’humanité à l’égard des avancées technologiques.

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 1 mois :

Je ne comprend pas comment ils peuvent stocker autant de produit hautement explosif au port qui se situe dans la ville même.

Au lieu de dépenser de l'argent avant l'explosion pour tout bien sécuriser, il faudra maintenant dépenser des milliards pour aider les gens qui sont tout simplement devenu sans abri :(

Répondre à ce commentaire

Par Tom, il y a 1 mois (en réponse à Paulito):

Parce que ça coute rien de l'entreposer ici. Et les années sont passées, et vu qu'il n'y a jamais eu de problème, c'est resté la. Puis un jour... Boum.

Mais cette façon de penser est utilisé pour à peut pres tous les sujets qui divisent et notamment l'écologie en général...

Répondre à ce commentaire

Par Tao paille paille, il y a 1 mois (en réponse à Paulito):

Le bateau et sa cargaison avait été abandonnée par son armateur.

https://theconversation.com/corruption-contrebande-le-drame-de-beyrouth-et-la-question-de-la-securite-dans-les-zones-portuaires-144038

Donc déplacer ok mais où ? Et surtout qui paye ?
Oui, il est facile de dire après coup que c'était évident que ça allait arriver, il aurait fallu faire qq chose pour éviter ce drame, mais c'est sûrement comme ça dans beaucoup de ports du monde.
Et c'est pareil pour à peu près toutes les catastrophes (de ton disque dur perso qui crashe sans que t'aies sauvegardé jusqu'à Tchernobyl), ça reposait jusqu'alors sur le bon vieux principe du "jusqu'ici tout va bien".

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois