Disney répond à ce petit garçon moqué par ses camarades à cause de son sac La Reine des Neiges

De Dan - Posté le 19 octobre 2020 à 15h23
1,1kréaction !
39 commentaires

C'est une histoire qui a fait grand bruit sur les réseaux sociaux : celle d'un papa qui a dénoncé sur Twitter les moqueries auxquelles son fils a dû faire face à l'école maternelle parce qu'il avait décidé de porter un sac à l'effigie de l'héroïne Disney, Elsa, de La Reine des Neiges.

Victime de moqueries à cause de son sac, Disney répond

En effet, comme le rapporte le site de France Bleu, un père de famille a partagé la mésaventure de son fils en petite section de maternelle. Comme il l'explique dans un tweet posté sur Twitter, l'enfant a subi les moqueries des autres élèves car il est venu à l'école avec un sac La Reine des Neiges.

Voir le tweet original

Un témoignage qui a suscité de nombreuses réactions sur le réseau social. Le papa explique qu'à cause des railleries de ses petits camarades, son fils a fini par hésiter à aller à l'école avec le sac qu'il s'était précipité de choisir dans le magasin au moment de l'achat.

Le père de l'enfant explique que tout allait bien sur le trajet pour aller à l'école, que son fils était content et lorsqu'il s'est retrouvé face aux portes de l'établissement, il s'est figé et a hésité à rentrer. Le soir venu, il a demandé à son fils la raison de cette hésitation, ce à quoi l'enfant lui a répondu : " Je voulais pas qu'on se moque de mon sac". Dans le fil de la discussion, on apprend que le petit garçon subissait des moqueries depuis plusieurs jours. Face aux railleries, l'enfant avait alors expliqué à ses camarades que ce n'était pas un sac pour filles et que c'était bien un sac pour lui.

Le père lui avait alors donné raison et lui avait aussi précisé que si la situation était trop dure pour lui, alors il pourrait changer de sac. Finalement, c'est cette solution que le papa a choisi en optant pour un nouveau sac bleu.

De nombreux internautes ont réagi à cette histoire ne comprenant pas le comportement des camarades. Un témoignage qui est parvenu jusqu'aux oreilles de Disney qui a souhaité adresser un message au père de famille en lui demandant ses coordonnées afin de "faire parvenir de quoi réchauffer le cœur" de son fils. Reste à savoir quelle surprise prépare Disney pour ce petit garçon...

Voir le tweet original

Une erreur ?

Source(s) : francebleu.fr francebleu.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : La Reine des NeigessacDisneygarçonrailleriesMoqueriesmaternelle

Commentaires (39)

Par jeanLucaseco, il y a 1 mois :

Bien joué Disney

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois :

On oublie souvent que la masculinité toxique ça fait beaucoup souffrir les mecs aussi.

Répondre à ce commentaire

Par fritz, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Ça fait plaisir de voir ce type de commentaire :-)
En effet l'idéologie du patriarcat nous nuit aussi. C'est pour ça que j'ai beau être un monsieur, je ne me cache pas pour dire que je suis féministe.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à fritz):

Exactement, on nous martèle dès le plus jeune âge qu'on doit être comme ci ou comme mi et dès qu'on entre pas strictement dans la norme stricte on se maltraite entre nous ; au final on souffre puis on fait souffrir.

L'ironie de l'histoire c'est que c'est bien les concept que les féministes ont développer qui pourraient nous sortir de ces cycles destructifs.

Répondre à ce commentaire

Par Billo, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Tu m'avais mis d'accord jusqu'à ce que tu parles du féminisme. Nope, je ne sais pas d'où tu sors ça, mais les féministes réussissent surtout à nous séparer davantage avec leurs messages d'empowerment destinés qu'à un seul sexe.
Elles militent pour des films qui enseignent aux petites filles à être ce qu'elles veulent, jamais aux petits garçons comme lui.

Répondre à ce commentaire

Par fritz, il y a 1 mois (en réponse à Billo):

C'est faux ce n'est pas ça le féminisme, là tu parles d'une minorité de précieux sans cerveaux qui font tout pour qu'on parle d'eux, c'est contre-productif pour le mouvement féministe et utilisé par les mouvements conservateur, souvent très à droite.
Je t'invite à lire ou voir une pièce de King Kong Théorie de Virginie Despentes qui l'explique très bien. Je pensais un peu comme toi avant en fait mais j’étais à coté de la plaque et ne comprenait pas le mouvement mis à part des clichés de tweeter.

Répondre à ce commentaire

Par Billo, il y a 1 mois (en réponse à fritz):

Minorité peut être, mais en tout cas au cinéma le féminisme ne s'adresse pas aux hommes, sauf pour leur chier dessus. Regarde du côté des Captain Marvel ou des remakes Disney, pense-tu que les messages d'empowerment s'adressent aux petits garçons? Non, c'est explicitement destiné aux filles, qu'on encourage de faire des choses traditionnellement masculines (comme partir à la guerre).
J'ai vu très peu l'inverse se produire.

Après si tu peux me citer un film féministe récent où on apprend aux gamins qu'ils peuvent aimer les princesses sans faire leur coming out, je m'incline.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Billo):

Le mec voit un film pas plus féministe que Alien ne l'était il y a 40 ans déjà et il a peur de se faire voler de ses testicules.
Si c'est pas la démonstration concrète du manque de confiance et de l'anxiété que la masculinité toxique génère...

Dans les films récent où Dwayne Jonhson apparait, il joue des personnages sensibles : tantôt des père aimant qui jouent à la poupée avec leur fille en mode role-play (fast and furious), tantôt un post-ado ouvert à ses émotions (central intelligence - jumanji); le personnage de Boomerang dans suicide-squad trimballe avec lui sa peluche licorne ; je sais plus si le sac à dos de Deadpool est un Hello-kitty ou un Dora l'exploratrice ... entre autres.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Billo):

A ton avis, qui a identifié la masculinité toxique et la souffrance que ça engendre ?

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

La masculinité toxique...

D'accord.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

Exactement, cette norme qui consiste à encourager l'homme à se comporter en animal stupide et violent qui ne peut prouver sa valeur qu'au travers de la domination et de la force.

Ce modèle de virilité aussi ultime qu'inatteignable qui remplis de souffrance, et donc de haine, ceux qui persistent à y croire.

Répondre à ce commentaire

Par pilipe, il y a 1 mois :

Bon aprés quand on choisit un sac de fille, il ne faut pas s'étonner. Ah les parents d'aujourd'hui.

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 1 mois (en réponse à pilipe):

En quoi la Reine des neiges est un dessin animé pour fille ?

J'ai vu tous les grands classiques de disney et rien n'est vraiment genré.
Je peux regarder le roi lion comme la petite sirène.

Je ne vois pas la différence entre homme et femme

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 1 mois (en réponse à pilipe):

Faut arrêter a chaque fois de catégoriser un objet pour fille ou garçon. Ce garçon qui porte un sac reine des neiges, qui est pour toi pour les fille. Sera probablement meilleur que toi, lui a sont jeune age a déjà un début d'esprit ouvert, la ou toi il est refermer, probablement du a ton éducation qui dit qu'un homme doit forcément être dur avec lui même et avec les autres. Si tu veux ressembler a tout le monde en suivant les règles de la société qui ne sont pas juste et égalitaire libre a toi, mais ne l'impose pas a ceux qui ont décidé de suivre un code plus juste et égalitaire.

Répondre à ce commentaire

Par Julia, il y a 1 mois (en réponse à pilipe):

Et c'est quoi des "sacs de garçon" pour toi? Corrige moi si je me trompe, mais une petite fille ne se fera pas moquée pour porter du spider man ou du cars. L'inverse n'est pas vraie, et c'est pas simple à expliquer à ton gamin. Pauvre gosse.

Répondre à ce commentaire

Par Nico, il y a 1 mois :

Je ne sais pas dans quelle genre d'ecole est ce petit garçon, mais a cette age la, il suffit d'expliquer aux petits de ne pas se moquer de genre de chose et le probleme aurait ete regler tres rapidement.
Les parents ont en ils seulement parler aux professeurs ? apparement pas.
Encore une fois, on tweet et on fait tout une histoire pour probleme plus que mineur. Je suis desolé mais du harcelement en petite section je n'y crois absolument pas. A cet age, les enfants n ont pas encore de "mechanceté"

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 1 mois (en réponse à Nico):

Pourtant c'est un fait, certain enfant subie une éducation tellement strict avec des code de société tellement dépasser que l'enfant finis par obéir a ce code.

Je connait une personne qui dit par exemple a sont garçon (il a que 4 ans): Quand ont t'embête tu te laisse pas faire et tu le tape, tu n'est pas un p*. Résultat ce garçon est méchant avec tout le monde.

L'éducation ce fait tout jeune, une mauvaise éducation et tu te retrouve avec des enfant méchant avec les autres très jeune.


Regarde juste le commentaire de Bobby en dessous, tu verra qu'avec une éducation comme semble vouloir imposer, sa peux que poser problème a l'école. C'est un mec qui aime l'injustice et l'inégalité.

Répondre à ce commentaire

Par jigoku, il y a 1 mois (en réponse à Nico):

"A cet age, les enfants n ont pas encore de "mechanceté"" PARDON ?
c'est justement les plus jeunes qui sont le plus cruels parce-qu'ils ne calcule pas leur mots et ne pensent pas au conséquence que ça implique.

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 1 mois :

Avant les XXe siècle: Les garçons sont des HOMMES, les filles des FEMMES.

Début du XX siècle: idem.

Avant mai 68: Un garçon dit qu'il aime bien la belle au bois dormant. Un mec se moque de lui, pour venger son honneur, il le frappe. Baston. Les professeurs les sépare à coup de règle sur les doigts, les parents sont convoqués, quand ils apprennent que leur enfant se sont battus, ils en remettent une couche en les punissant.

Après mai 68: Là ça commence à vriller gentiment, des politiciens se tape des gosses et s'en vante à la télévision, des gamins fument à 14 ans en tutoyant son prof, c'est le bordel, mais les garçons restent des garçons et les filles des filles.

Année 80 -> 2000: Les choses normales reviennent petit à petit, les garçons jouent à la guerre avec action man, les filles jouent avec une barbie anorexique sans que ca choque personne. Schwarzy et Stallone sont admirés, La princesse Leia et Sarah Connor sont des héroïnes. Bref, c'est le retour du badass et de la vie normale!

2020: Un garçon admire des princesses, il prend un sac, les autres se moquent de lui = il va pleurer vers son père (et se défend même pas à coup de tatane dans la face histoire de se forger un peu le caractère). Son père, qui a perdu toute ses c***** pleure avec lui, et va plaindre son pauvre fils sur les réseaux sociaux. Une multinationale qui censure ses propres films dans les dictatures surfe là-dessus en se faisant de la pub gratuite et accentue son image "ouverte et tolérance* parce que c'est la mode dans les pays riches où l'idéologie du genre saccage le cerveau de certains.

Y'a pas à dire, en 2020, on sait se faire remarquer dans l'histoire de l'humanité en Occident.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

Et beh ; ça a pas dû être facile tout les jours à la maison ... courage l'ami !

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

Donne nous pour toi la définition d'être un homme et d'être une femme.


Mais vue ce que tu dit effectivement je suis d'accord avec Murge ta du avoir une enfance très compliquer et si ta des enfant pour eux sa doit l'être aussi.

Non l'homme n'est pas forcément celui qui doit ramener l'argent a la maison, Non la femme ne doit pas forcément rester a la maison s'occuper des enfant, faire le ménage et faire a manger.

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 1 mois (en réponse à Lunar):

Non, j'ai la flemme d'écrire un pavé pour expliquer une chose qui censée est normale.

Mais je peux te/vous répondre simplement en te disant de pas crocher sur "Un garçon admire des princesses, il prend un sac," car c'est son droit et je vois pas le problème là-dedans. À partir de là, tu peux voir mon commentaire sous un autre angle quant à la suite, je pense.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

Je te cite: "Non, j'ai la flemme d'écrire un pavé pour expliquer une chose qui censée est normale."

Qui a décidé que c'était normal? La population en 2020 démontre que cette façon de penser n'est pas normal mais complètement dépasser.


Tu ne veux simplement pas donner ta définition (pas besoin d'un pavé, tu peux aussi simplement donner un lien qui décrit parfaitement ta définition) car toi même tu ne le sais pas réellement, tu a en partie conscience que ta penser est dépasser et tu n'arrive pas a trouver une chose cohérente qui ne sois pas dépasser mais qui corresponde a ta façon de voir un homme.

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 1 mois (en réponse à Lunar):

Tu me provoques là, mais tu me tends la perche. Soit, regardons la population en 2020:

- Artiste du moment ultra populaire: Cardi B, PNL... ca commence bien.
- Film du moment considéré comme un chef d'oeuvre: Endgame. Ah vraiment, le niveau est élevé, je n'en puis plus.
- Politicien populaire: Macron, Trump, B. Johnson...
- Ambiance sociale: Black live matters, vague violette, vague verte, y'a des gens qui se sentent ni hommes, ni femmes.

Ah vraiment, c'est festival, 2020 m'a l'air d'une année de progrès monumental. Et encore, j'aurais pu parler de Google qui permet aux personnes noires d'auto-fichés leur commerce pour lutter contre le racisme. Alors j'avoue, je tire sur la corde, je prends les exemple extrêmes (bien que... hein), 2020 n'est pas l'année 536 non plus (considérée comme la pire de l'humanité). Mais tout de même. Bon allez, j'arrête de t'embêter.

Pour ma définition d'homme/femme, je te propose (je sens que tu vas hurler mais tant pis), un passage biblique, car je trouvais qu'il reflétait au mieux ma vision. À mettre dans son contexte, bien évidemment.

Ephésiens 5, verset 25-30. Il traite plus de la relation homme-femme, mais bon, ca montre les "rôles" si j'ose dire ainsi. Je précise, au cas où tu n'y connaîtrais rien, que c'est tiré d'une lettre que Paul (l'apôtre) a écrit aux peuples des éphésiens. Et que c'était à une époque où un chien avait plus de valeurs qu'une femme dans la société éphésiennes, les paroles de Paul sont donc Ultra-progressiste dans ce contexte là.

Attention aux différentes traductions, de base mate Louis Second, c'est une traduction littéral au plus proches de notre français actuel.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

Alors la va vraiment que tu m'explique clairement ta penser. La première partie n'a AUCUN rapport avec l'histoire d'être un homme ou une femme.

Puis la seconde je comprend pas non plus en quoi la religion a un rapport?

Si tu pouvait vraiment m'éclairer en étant le plus clair possible, sans aucune explication je remarque juste que tu tente de répondre a la question: Qu'elle est la définition d'un homme et d'une femme? mais sans rentrer même un tout petit peux dans le sujet, une manière que les politicien utilise tous de nôtre jour quand sa les gênes. En gros ils répondent a une question mais pas du tout a la question poser de base, comme si on demandais pourquoi le ciel est bleu? Mais qu'ils répondent, car le ballon est rond.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

Le mec fait l'apologie de la violence domestique puis il cite des écritures religieuses ; t'as vraiment dû morfler ...

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 1 mois (en réponse à Bobby):

En quoi des appareils génitaux changent ta personnalité ?
Arrête de réfléchir avec ta bite.

Et un homme gay ? C'est un homme où une femme ?

Quand j'étais jeune , je jouais aux Sims et j'adorais ça, Est-ce que je ça baisse ma virilité ?

J'aime bien regarder des films romantique avec ma femme, Est-ce que je suis une tantouze ?

Répondre à ce commentaire

Par Truc Bidule, il y a 1 mois (en réponse à Trax):

Les appareils génitaux influent effectivement sur le comportement humain (mais que ça), si tu ne sais pas ça alors que c'est du niveau collège c'est que tu devais dormir en cours.

Répondre à ce commentaire

Par Truc Bidule, il y a 1 mois (en réponse à Truc Bidule):

"pas que ça" Il faudrait une option d'édition des messages. -_-

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 1 mois (en réponse à Truc Bidule):

Ah bon ? Donc toutes filles aiment les barbies et tous les garçons aiment les camions de pompier ?

Que dire des transsexuels qui ont changé de sexe.

Où encore, Est-ce que le fait de se faire circoncire change aussi ta personnalité ?

Les gens sont ceux qu'ils sont avant tout par leur expérience, leur éducation, le goût et les couleurs, et non par leur partie intime. Après il est vrai qu'on peut être influé par les hormones mais je ne vois pas le rapport avec le fait d'aimer un sac Reine des neiges.

Répondre à ce commentaire

Par jigoku, il y a 1 mois (en réponse à Trax):

tu mélanges "comportement humain" et "préférences", rien a voir ...

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 1 mois (en réponse à jigoku):

Peux-tu développer ? Mon comportement s'influe par mes préférences.

Je n'aime pas le foot, je ne regarde pas de foot, pourtant je suis un homme.

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 1 mois :

Le gosse il a tout compris, il se promène avec deux canons sur son sac à dos, plus tard ces abrutis de camarades se baladeront eux avec des nanas en fond d'écran sur leur mobile... Il est juste en avance sur eux.

Répondre à ce commentaire

Par Truc Bidule, il y a 1 mois :

C'est juste une réaction normale de la part des autres enfants pour des raisons évidentes, que normalement tout le monde a appris en cours au collège.
Si vous vous demandez quelles sont ces raisons, c'est qu'il faut revoir les cours en question.

Répondre à ce commentaire

Par Trax, il y a 1 mois (en réponse à Truc Bidule):

Peux-tu me transmettre tes cours ?

Effectivement, je n'ai pas eu ce cours lors de ma scolarité.

En quoi un sac à dos est pour femme où pour homme.

Ma femme a un rasoir blanc pour ses jambes, il n'est pas rose. Dois-je me poser des questions sur sa féminité ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Truc Bidule):

L'homophobie ordinaire et la masculinité toxique c'est de l'acquis, pas de l'inné.

Répondre à ce commentaire

Par Fsssshhhh, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Murge):

Hahahahaha ! WTF ! Masculinité toxique !
Et c’est quoi l’adjectif qui va avec féminité ? Féminité paisible ? Féminité inodore ?

Je suis un mec, j’exerce un métier créatif, j’écris et je dessine à mes heures perdues (les thématiques de mes histoires sont souvent progressistes d’ailleurs). Pourtant j’adore la bagarre dans les films, les bon gros bourrins presque caricaturaux (Guy Pearce dans Lock Out me fait mourrir de rire alors que le film est naze), j’aime aussi les grosses bagnoles, les gros bateaux, les épées etc ... suis-je masculin toxique ?

Enfin le gamin a parfaitement le droit de vouloir se balader avec un sac Elsa ! Suffit qu’il règle le problème avec ses petits camarades (pas forcément de manière violente). Le problème de ce genre d’histoire n’est pas la « masculinité toxique » mais bien l’effet de groupe sur des individus immatures qui s’emmerdent à l’école et dont l’effet continuera jusqu’au bac parce que les gens, quand ils ne sont pas biens, ou qu’ils s’emmerdent ... ils sont malheureux et ils rendent malheureux les autres en se foutant de leur gueule. Croyez moi, nous lutterons contre le harcèlement scolaire le jour où nous arrêterons le désintérêt des élèves pour l’enseignement.

Répondre à ce commentaire

Par Fsssshhhh, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Fsssshhhh):

Et par contre Disney qui fait genre ... ça, c’est parfaitement nauséabond ... le capitalisme approuve !

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Fsssshhhh):

Exactement, la masculinité toxique : cette norme qui consiste à encourager l'homme à se comporter en animal stupide et violent qui ne peut prouver sa valeur qu'au travers de la domination et de la force.

Ce modèle de virilité aussi ultime qu'inatteignable qui remplis de souffrance, et donc de haine, ceux qui persistent à y croire.

Tu peux avoir des goûts bourrins si tu veux, tant que ton attitude ne valorise pas la violence et l'humiliation comme une bonne solution il n'y a pas de toxicité.

Je te renvois vers wikipedia, ça pourrait t'inspirer pour tes créations :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Masculinit%C3%A9_toxique

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 5 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 6 mois

x Boisson Levlup