Rechercher Annuler

10 jeux vidéo beaucoup trop dérangeants et abjects pour être joués

De Yann Sousa - Posté le 6 août 2021 à 11h26 dans Jeux vidéo

Le jeu vidéo regroupe de nombreux genres et sous-genres. Il en existe donc pour tous les goûts, même les plus avisés. Les développeurs et autres acteurs de l'industrie se plient alors littéralement en quatre pour nous proposer des expériences uniques, qui se révèlent parfois extrêmement déroutantes.

Ces 10 jeux-vidéo sont beaucoup trop dérangeants

Certains studios vont beaucoup trop loin, en nous proposant des jeux au goût assez douteux. Concepts osés, scènes terrifiantes, ou encore gameplay malaisant sont, en effet, le gagne-pain de certains titres qui misent avant tout sur le trash, et qui finissent inévitablement bloqués par la censure ou interdits dans de nombreux pays. 

Pour les plus curieux d'entre vous, ou les geeks intéressés par les polémiques et autres débats, nous avons ce qu'il vous faut. Voici notre liste de 10 titres tellement dérangeants que vous n'oserez jamais y toucher. 

1) House Party

Dans cette simulation, vous incarnez un personnage littéralement "chaud pour faire la fête"À vous alors de décider de la suite des événements ! Le plus souvent, les festivités prendront une tournure inattendue en mêlant à la fois sexe, alcool et bagarres. 

Ces excès sont justement ce qui a été reproché au jeu. En 2017, Steam a même été poussé à retirer temporairement House Party de sa boutique. Cela faisait écho à de nombreuses plaintes des joueurs concernant le caractère pornographique et misogyne du jeu. D'autres ont aussi reproché à la simulation de faire l'apologie du viol, en pointant du doigt le fait que le personnage principal soit capable d'user du chantage pour coucher, ou même qu'il puisse avoir des rapports sexuels avec des jeunes femmes complètement ivres. Finalement, House Party est rapidement revenu sur le store de Valve dans une version un peu plus soft, avec notamment des barres de censure pour cacher la nudité.

2) Manhunt 1 et 2

La série Manhunt a suscité de vives polémiques dès la sortie de son premier opus en 2003. Ces deux épisodes ont été complètement interdits dans de nombreux pays, et sont sortis dans le reste du monde frappés par la censure (sauf à quelques exceptions près). Pourquoi ces jeux ont-ils donc provoqué un tel remue-ménage ?

Tout simplement parce que Rockstar Games y est allé un peu fort sur ce coup-là. On connaît le goût du studio pour le trash avec sa franchise GTA, mais les jeux Manhunt ont réussi à dépasser toutes les espérances. Dans Manhunt 2, le gore est élevé à son paroxysme. Certains considèrent d'ailleurs le deuxième épisode de la série comme le jeu le plus sanglant de l'histoire. Manhunt 2 vous permettait, en effet, de tuer vos ennemis de bien des façons différentes. Entre autres, vous pouviez leur arracher les testicules à l'aide d'une pince ou encore scier des parties de leur corps. Et le pire, c'était que sur la version Wii, vous pouviez mimer ces mouvements afin d'accomplir avec succès ces actes abjects.

3) RapeLay 

RapeLay est sans aucun doute le jeu le plus malsain de toute cette liste. Il vous fait incarner un ignoble violeur, dont le but n'est autre que de traquer une mère et ses deux filles. Ce n'est pas tout, car il est possible, en plus de cela, de s'attaquer directement à toutes les femmes présentes dans le jeu, et après avoir accompli avec elles un acte non-consenti, de les faire tomber enceinte et de les forcer à avorter.

Bien étendu, le jeu a été interdit dans la plupart des pays où il devait être commercialisé, à l'image de l'Argentine, de l'Australie ou encore du Japon. Dans les autres, il est tombé dans un oubli profond plus que mérité… 

4) Negligee : Love Stories

Negligee : Love Stories est le premier jeu pornographique jamais publié sur Steam. Il fait suite à la campagne de censure de la plateforme, qui a ensuite décidé de changer complètement de politique à ce sujet. Malheureusement, ce choix a été incompris par de nombreux pays. En effet, Negligee : Love Story est actuellement interdit dans pas moins de 28 territoires à travers le monde. 

Le jeu se présente sous la forme d'un roman visuel où vous décidez du destin de plusieurs femmes, au travers de différentes histoires. Bien évidemment, l'intrigue prévoit de nombreuses scènes de sexe, tout en abordant des sujets peu conventionnels dans le jeu vidéo, tels que le viol ou encore le mariage forcé. 

5) Genital Jousting

On peut dire que l'image parle d'elle-même. Genital Jousting vous fait incarner des pénis flasques se tortillant dans de jolies tenues de la vie quotidienne. Le jeu est accessible sur PC et possède même son propre mode histoire. Dans celui-ci, vous jouez John, un organe masculin qui recherche désespérément une partenaire pour l'accompagner à sa réunion d'anciens élèves du lycée. 

Et ce n'est pas tout, car le titre propose aussi plusieurs modes en ligne. À travers ceux-ci, vous devrez littéralement "enfiler" les autres joueurs, en pénétrant votre pénis dans leur derrière… Autant vous dire que cela faisait un peu trop pour Twitch, qui a préféré bannir le jeu de sa plateforme.

6) Active Shooter 

À l'heure où les fusillades dans les écoles sont un problème majeur aux Etats-Unis, Acid et Revived Game n'ont rien trouvé de mieux que de présenter leur jeu Active ShooterLe concept est simple. Cette simulation vous transforme en véritable un tueur de masse devant faire une razzia dans un établissement scolaire. Vous pouviez aussi incarner un membre du S.W.A.T. qui est chargé de l'arrêter, mais malgré cela, la nouvelle de la publication du jeu sur Steam n'est pas du tout passée.

Après le massacre de Parkland, en Floride, de nombreux syndicats se sont e, effet mobilisés et ont monté une pétition. Celle-ci a atteint son but, car la société Valve a finalement décidé de ne plus publier le jeu sur sa plateforme. 

7) Yandere Simulator 

Le concept sinistre derrière Yandere Simulator pose problème à certaines personnes, dont Twitch fait partie. Le jeu vous propose d'incarner une tendre psychopathe prête à tout pour éloigner ses rivales du garçon qu'elle aime. 

Quand on dit "prête à tout", nous ne blaguons pas… Pour s'assurer le champ libre, la jeune lycéenne n'hésitera pas à assassiner ces petites camarades et à cacher les preuves de leur meurtre. Le jeu est actuellement toujours en développement, bien qu'une démo soit déjà accessible. Celle-ci fait déjà grincer les dents nombre de joueurs qui considèrent le titre comme indécent, par l'illustration de scènes de meurtres/violences sur des mineurs et ses séquences de nudité.

8) JFK : Reloaded 

JFK : Reloaded est exactement ce que l'on peut appeler un jeu soumis à la controverse. Ce FPS vous place dans la peau de Lee Harvey Oswald, le terrible assassin de l'ex-président américain J.F. Kennedy. Et comme si cela ne suffisait pas à soulever assez la polémique, pour marquer le plus de point, le joueur est invité à imiter le plus parfaitement possible la manière dont a été tué JFK, en tenant compte des rapports officiels. Comme c'était à prévoir, le jeu a soulevé une vague indignation aux Etats-Unis, et a été fermement condamné par la classe politique. 

9) La série Gal*Gun 

Gal*Gun est une franchise de jeux de tir qui se rapproche bien plus d'une simulation de drague que d'un Call of Duty. Pour cause, ce ne n'est pas des balles de fusil d'assaut que vous aurez ici à tirer, mais bien des phéromones. Votre but sera alors de libérer de jeunes lycéennes des démons qui les possèdent et les rendent totalement accros à vous. 

Qu'on se le dise, l'intrigue est ici réduite au strict minimum et ne sert finalement que de simple prétexte à faire apparaître de jeunes lycéennes dans des positions plus que subjectives. Vous aurez donc compris pourquoi les opus de cette série doivent souvent faire face à la censure, voire même à l'interdiction dans certains pays, comme ce fut le cas en Allemagne pour le deuxième épisode. Inti Creates a d'ailleurs fait le choix de ne sortir le dernier jeu de la série qu'uniquement sur Switch et PC, afin d'éviter que Microsoft et Sony ne les obligent à toucher au contenu de leur nouveau bébé.

10) Agony 

Si Agony ne vous dit rien, c'est sûrement parce que le jeu d'horreur a été un échec cuisant à sa sortie. La censure y serait-elle pour quelque chose ? À ce stade, nous n'en sommes pas vraiment certains, surtout que le jeu a été rendu accessible tardivement sur PC dans sa version non-censurée. 

Sur console, Agony a été amputé de nombreuses scènes gores et de nudité dans l'unique but d'éviter la mention "Adult Only" (interdisant le jeu de sortir sur console). Créé par un studio indé composés de développeurs chevronnés, le titre avait pourtant tout pour plaire à ses débuts, nous proposant alors une petite virée sanglante dans un enfer où nous devions survivre à d'impitoyables démons. 

N'hésitez pas à nous faire part du jeu qui, pour vous, semble le plus dérangeant de toute cette liste. En attendant vos réponses, on vous laisse découvrir notre article sur le nouveau coup dur qui a frappé New World, le MMORPG d'Amazon. 

Une erreur ?

Mots-Clés : jeux vidéodérangeantjeu vidéocensureinterdithouse partyManhuntsexualitéOsédangereux

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par pilipe, il y a 1 an :

Vive la censure.Dans quel monde vit-on. Abusé.

Répondre à ce commentaire

Par CatchouP, il y a 1 an :

J'aime vraiment pas le concept de censure. Après dans certains cas, ça se discute comme dans RapeLay...

Répondre à ce commentaire

Par Tur, il y a 1 an via l'application Hitek :

Postal 2 ;) c était la folie ce jeu

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 1 an :

J'ai joué à Rapelay, le scandale de l'époque m'avait fait le télécharger (oui je suis comme ça).

Un sacré foin pour rien. Le jeu est peu jouable, truffé de bug, et surtout très amateur. Quant au concept immonde de base, ben c'est pas pire que des jeux de cette liste.

Notez que vous le trouver facilement aujourd'hui. Mais je vous le déconseille.

Par contre au sujet de House Party, ceux qui ont porté plainte contre le jeu sont de gros naïfs. Une soirée du genre comme dans le jeu, c'est comme ça. Bienvenu de le réel, prenez une chaise et une corde.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 1 an :

Je me souviens de la polémique sur le jeu JFK.

Il manque aussi Hatred qui avait fait parler à l'époque (depuis j'y ai joué et c'est marrant 1 ou 2h mais vite lassant... Vraiment pas de quoi en faire tout un foin...)

Après je ne suis pas pour la censure, ça reste un JV...

Répondre à ce commentaire

Par Dwigt, il y a 1 an :

Il y a eu récemment un nouveau candidat, Heal Hitler, où on incarne un psychanalyste qui a Hitler comme patient dans les années et qui doit tenter de trouver les clés de ses traumatismes pour l'en débarrasser. Le jeu ne prend pas le parti d'Hitler (encore heureux...), mais il y a une grosse polémique en ce moment.

Répondre à ce commentaire

Par Sigfried117, il y a 1 an (en réponse à Dwigt):

Le jeu serais plus rigolo si on devais influencé hitler pour qu'il devienne le monstre qu'on connais.

Répondre à ce commentaire

Par Dwigt, il y a 1 an (en réponse à Sigfried117):

Ça existe. Ça s'appelle 8kun.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.