Rechercher Annuler

7 découvertes archéologiques qui ont changé la face du monde

De Aubin Bouillé - Posté le 21 février 2022 à 16h53 dans Histoire

L'Histoire est un élément de notre monde en perpétuelle évolution. Ce que l'on pense connaître est parfois remis en question à travers de nouvelles découvertes souvent incroyables. C'est justement ce que nous allons étudier ici. 7 découvertes qui ont fondamentalement modifié ce que l'on croyait savoir sur l'Histoire avec un grand H.

1) Le reste d'une femme chasseuse

C'est l'une des croyances les plus solides sur les hommes préhistoriques : les hommes chassaient et les femmes s'occupaient du campement. Bien que certains scientifiques remettaient en doute cette division entre les sexes, c'est souvent l'histoire la plus largement acceptée sur nos ancêtres. Pourtant, selon une Université en Californie, c'est une idée sexiste et totalement fausse. En 2018, des archéologues ont en effet trouvé, au Pérou, le squelette d'un chasseur. Après de nombreuses analyses, les chercheurs ont établi, en 2020, que cette découverte était en réalité le corps d'une femme. Ce qui fait d'elle la première femme chasseuse retrouvée. Une découverte qui a poussé les scientifiques à revenir sur de précédentes trouvailles. La conclusion est alors sans appel : 30 à 50 % des chasseurs à l'époque préhistorique étaient en fait des femmes.

2) L'Homme Dragon

D'après New Scientist, un étrange crâne a été découvert dans les années 1930. En 2018, de nouvelles analyses ont été lancées autour de ce mystérieux crâne. Selon un rapport de 2021, ce crâne a été daté de 146 000 à 296 000 ans avant J.C., et a été qualifié de très grand crâne d'Homo Sapiens. Cependant, les experts du Natural History Museum de Londres ont convenu que ce crâne n'appartient ni à un homme moderne, ni à un Homme de Neandertal. Mais alors, à qui appartient-il ? Certains scientifiques pensent qu'il s'agit d'un crâne intact d'un groupe d'humains disparus appelé les Dénisoviens. Ce crâne serait la toute première preuve de leur existence. Cette découverte pourrait réécrire la totalité de l'arbre généalogique humain. Xijun Ni, professeur à l'Académie Chinoise des sciences, décrit cette découverte au micro de la BBC comme "notre lignée sœur perdue depuis longtemps". L'idée est que quelque part dans le passé, une branche de notre arbre généalogique se serait éteinte avec ces Dénisoviens, aussi appelés Hommes Dragons.

3) La disparition des Néandertaliens

Selon la croyance populaire, les Homo Sapiens ont fait disparaître les Néandertaliens. Pourtant, selon une récente découverte, les deux espèces d'êtres humains auraient cohabité pendant des millénaires. Selon le professeur Chris Stringer du Natural History Museum de Londres, les deux espèces ont davantage vécu ensemble que prévu. En 2022, des archéologues de l'Université de Toulouse ont révélé une découverte choquante : des dents d'Homo Sapiens et des outils en pierre appartenant à des Homo Sapiens ont été découverts dans le sud de la France. Une découverte datée de – 54 000 ans, soit 14 000 plus tôt que ce que l'on pensait. Ainsi, l'Homo Sapiens serait apparu plus tôt que ce que l'on croyait et aurait cohabité pendant plusieurs siècles avec l'Homme de Neandertal.

4) L'apparence du roi Richard III

Souvent, à travers l'Histoire, les Rois sont dépeints comme des êtres abjectes et hideux, souvent par leurs opposants politiques. Prenons par exemple le cas de Richard III. D'après LiveScience, Shakespeare a présenté le roi comme un « crapaud venimeux », courbé, tordu, laid et bossu. Mais récemment, une étude de l'Université de Leicester datée de 2013 a rapporté que Shakespeare était très loin du compte. Après reconstitution de la colonne vertébrale de Richard III, le roi n'avait aucune difformité physique. Richard III avait simplement une scoliose, entraînant une épaule droite plus haute que la gauche.

5) Les premiers humains hors de l'Afrique

Pendant très longtemps, on a pensé que les humains ont quitté l'Afrique il y a 60 000 ans. Pourtant, en 2019, des archéologues ont retrouvé des ossements humains beaucoup plus anciens à l'extérieur de l'Afrique. En effet, dans le sud de la Grèce, les scientifiques ont découvert des restes d'un homme mort il y a 210 000 ans. De même, ils ont également trouvé un Néandertalien vieux de 170 000 ans. Suggérant ainsi que la migration des Hommes hors de l'Afrique est encore plus ancienne que ce que l'on estimait jusqu'à présent.

6) Des femmes scribes

Pendant très longtemps, on a cru que le métier de scribe était réservé aux hommes. Mais selon une étude d'un squelette médiéval daté de 1100, découvert à Mayence, certaines femmes étaient également scribes. Ils ont en effet examiné les dents de cette femme pour étudier son régime alimentaire. Les scientifiques ont alors découvert une plaque fossilisée appelée calcul dentaire. Ils ont été choqués de découvrir que celle-ci contenait des particules d'un bleu vif. Il s'agit en réalité d'un minéral appelé lapis-lazuli. Ce dernier est en fait un produit très rare et très cher utilisé par les plus hauts scribes de l'époque. Un produit réservé à des illustrations très importantes comme celle de la Vierge Marie. La découverte est donc une preuve matérielle que les femmes étaient également des scribes alphabétisées et respectées à l'époque médiévale.

7) Les hommes en Amérique

Initialement, on pensait que les Hommes sont arrivés en Amérique il y a environ 13 500 ans. Une récente découverte vient contredire cette croyance. En effet, en 2021, un article publié sur National Geographic détaille de nouvelles découvertes archéologiques au Nouveau-Mexique. Une équipe a travaillé pour reconstituer des traces de pas humaines laissées au fond d'un ancien lac disparu il y a environ 10 000 ans. La datation du lieu montre que ces empruntes datent d'il y a environ 21 000 à 23 000 ans. Bien avant les premiers Hommes en Amérique. Une découverte encore très controversée...

Une erreur ?

Mots-Clés : archéologiearchéologuehistoireHomme PréhistoriqueNéandertal

Salut, moi c'est Aubin, mais mes amis m'appellent Binbin. Je suis un énorme fan de comics, de cinéma américain et asiatique, et surtout du genre super-héroïque. Marvel, DC et autres maisons d'édition me suivent depuis ma tendre enfance. Mon adolescence a été marquée par le cinéma de Quentin Tarantino, des frères Coen, de David Fincher ou encore de Ridley Scott. Énorme amateur de Alien et Blade Runner, la science-fiction est, encore aujourd'hui, un genre que j'apprécie particulièrement. Tout comme le cinéma d'horreur qui me procure toujours un frisson inégalé.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Cinéphile94, il y a 2 ans :

Dingue !!!!

Répondre à ce commentaire

Par Jeanjean, il y a 2 ans via l'application Hitek :

C’était une bonne situation scribe?

Répondre à ce commentaire

Par Feli, il y a 2 ans (en réponse à Jeanjean):

Bah ça va, t'étais payé au smic mais le café était gratuit!

Répondre à ce commentaire

Par sillyWorld, il y a 2 ans (en réponse à Jeanjean):

Vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Un Indien Zarbi à moitié à poil, il y a 2 ans :

1' Il suffit de sortir le dimanche pour voir que les femmes chassent .
3' Il semblerait que les Hommes modernes possèdent de l'ADN de neanderthal suggérant que Sapiens ait 1ssimilé les populations de neandethal
5' Je ccroyais que c'etait toujours à l'etude cette histoire de berceau de l'humanité en Afrique justement et que beaucoup de chose remettent en cause cette idée
6' la periode sombre pour les femmes n'a jamais ete le moyen âge ou l'antiquité mais plutot le XVIII/XIXe siècle ou il y a eu une grosse regression sociale pour les femmes et les prolos de maniere générale

Répondre à ce commentaire

Par Francoise, il y a 2 ans (en réponse à Un Indien Zarbi à moitié à poil):

Pour la 1' : on parle de l'époque préhistorique, a moins que ce soit du second degré

Répondre à ce commentaire

Par yearzero, il y a 1 an :

"les hommes chassaient et les femmes s'occupaient du campement."

On étudie l'Histoire à travers le prisme d'une époque, la notre.
Alors que cette vision est héritée du prisme du XIX ième siècle furieusement bourgeois et patriarcal. Il était impossible de concevoir qu'une femme puisse chasser ou peindre dans les grottes de Lascaux par exemple.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.