Rechercher Annuler

Sciences : voici le secret pour vivre jusqu'à 100 ans selon les scientifiques

De Mélanie - Posté le 10 octobre 2023 à 13h17 dans Science

Devenir centenaire, ça vous botte ? Vous n'êtes pas le seul ! Une récente étude suédoise dévoile la comparaison de centenaires et de non-centenaires dans le cadre d'un suivi de 35 ans, dans le but de comprendre les secrets d'une longévité exceptionnelle. Entre prédispositions génétiques et analyse scientifique de l'organisme des personnes qui vivent au-delà de 90 ans, on vous explique le secret pour vivre plus longtemps -peut-être pas jusqu'à 145 ans comme cet Indonésien, mais ça vaut le coup d'essayer.

la recette pour dépasser les cent ans dévoilée par une étude (malheureusement, elle n'est pas simple à préparer)

Les personnes de plus de 90 ans, autrefois rares, sont aujourd'hui monnaie courante. Il s'agit même du groupe démographique de la population mondiale à connaître la croissance la plus rapide ! Leur nombre a plus ou moins doublé tous les dix ans depuis les années 1970. Ce phénomène a été décortiqué par une récente étude publiée dans GeroScience, la plus vaste à ce jour, dont les conclusions impliquent notamment les taux de cholestérol et de glucose des sujets en question. Car il ne s'agit pas seulement de comprendre comment vivre plus longtemps, mais aussi et surtout de comment vieillir en bonne santé ! 

personnes âgées

Cette étude compare les profils de biomarqueurs de personnes très âgées, c'est-à-dire les marqueurs biologiques cellulaires ou moléculaires (ADN, ARN, protéines, métabolites) mesurés à partir d’une biopsie tissulaire ou d’une biopsie liquide (sang, urine, salive….), avec ceux de personnes ayant une longévité plus courte. Pour établir leurs résultats, les scientifiques se sont basés sur les évaluations de santé de 44 000 Suédois entre leurs 64 et 99 ans. 1 224 d'entre elles, soit 2,7 %, ont vécu jusqu'à 100 ans, et la grande majorité (85 %) de ces centenaires étaient des femmes ! Est-ce parce qu'elles étaient veuves, comme le prétend Georges Clemenceau dans une citation restée célèbre ?

personnes âgées

Pas vraiment (ou pas seulement), d'après l'étude, qui a pris en compte 12 biomarqueurs sanguins liés à l'inflammation, au métabolisme, aux fonctions hépatiques et rénales, ainsi qu'à la malnutrition et à l'anémie potentielles, pour tirer ses conclusions. Dans le camp des plus de cent ans, on retrouve des individus avec de faibles taux de glucose, de créatinine (qui augmente lorsque la capacité des reins à éliminer les déchets diminue) et d'acide urique, devenus plus faibles à partir de la soixantaine. Parmi les 12 répertoriés, 10 biomarqueurs sont liés à la probabilité d'atteindre 100 ans -seuls l'alat (enzyme spécifique au foie) et l'albumine (principale protéine de transport dans le sang produites par le foie) ne présentent pas de lien avec la probabilité d'atteindre 100 ans.

personnes âgées

Dans le camp de ceux qui ont peu de chances de devenir centenaires, on retrouve les individus présentant des taux plus élevés de glucose, de créatinine, d'acide urique et de marqueurs de la fonction hépatique. Certes, il s'agit de différences assez faibles pour la plupart des biomarqueurs, mais elles suggèrent un lien entre la santé métabolique (qui englobe différents organes et se définit par leur bon fonctionnement, assurant ainsi une certaine qualité de vie), la nutrition et une longévité exceptionnelle. L'étude ne permet pas de tirer des conclusions sur les facteurs liés au mode de vie ou sur les gènes responsables des valeurs des biomarqueurs, mais on peut sans trop se mouiller affirmer que des facteurs tels que la nutrition et la consommation d'alcool jouent un rôle dans la longévité. D'ailleurs, en parlant d'alcool, ne manquez pas de lire cet article sur la nouvelle campagne du gouvernement qui a choqué les internautes !

personnes âgées

Même s'il est sans doute utile de surveiller les valeurs rénales et hépatiques, le glucose et l'acide urique au fur et à mesure que l'on vieillit, le fait de vivre plus vieux que les autres est probablement aussi lié au hasard et à la "chance". Certes, la manière dont vous prenez soin de vous et de votre santé aura probablement un rôle à jouer à un moment ou à un autre dans votre quête pour atteindre un âge canonique, mais ce n'est "pas une science exacte !"

Une erreur ?

Mots-Clés : sciencessangadn

Par Mélanie

Hello, c’est Mélanie. J’écris des articles chez Hitek depuis août 2022. Diplômée d’un Master en Cinéma (dont il me reste un mémoire sur Pirates des Caraïbes), je suis passionnée de films et de comics (les X-Men des 90’s, Jim Starlin, Crisis on Infinite Earths).

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par turcmuche, il y a 6 mois :

et après t'as toujours cette personne qui vit jusqu'à 90 ans sans faire de sport et en ayant fumé comme un pompier toute sa vie

Répondre à ce commentaire

Par Idéfix, il y a 6 mois :

100 ans mais dans quel état? Même si tu as toujours ton foie et tes reins dans un état correct il n’y a pas que ça qui compte, si la personne ne se souviens plus de son propre nom, si elle n’arrive plus à voir clair et que ses articulations sont tellement foutues qu’elle est clouée dans un fauteuil bah c'est pas la joie !

Répondre à ce commentaire

Par BIDOCHON, il y a 5 mois :

Bizard! votre site oublie de mentionner que d'apres cette étude suédoise le taux de choléstérol ne devait pas étre bas pour passer la barre des 100 ans,pas tres sérieux de votre part ou alors votre article à été corrigé le lobby pharmaceutique pour continuer à vendre des statines !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.