Rechercher Annuler

Avatar, le dernier maître de l'air sur Netflix : trop sexiste, ce personnage va changer

De Jordan - Posté le 1 février 2024 à 12h11 dans Séries TV

Après l'adaptation ratée signée M. Night Shyamalan en 2010, la série animée de Nickelodeon, Avatar, le dernier maître de l'air, s'offre un remake en prises de vues réelles sur Netflix. La série s'apprête à débarquer sur la plateforme de streaming dans moins d'un mois et si la production se voulait extrêmement fidèle à l’œuvre originale, ce personnage va être radicalement différent de ce que les fans connaissent.

Avatar, le dernier maître de l

Après One Piece, Netflix s'attaque à Avatar, le dernier maître de l'air

Après One Piece, Netflix va ravir les fans d'animes adaptés en live-action car ça sera au tour d'Avatar, le dernier maître de l'air qui sera diffusé prochainement sur le service de vidéo à la demande. L'objectif du géant du streaming est de ne pas répéter l'erreur du film raté sorti en 2010 et de séduire aussi bien les fans de la première heure que les nouveaux. Depuis l'annonce du projet, on nous assure que la série respectera l'anime original en étant fidèle aux éléments graphiques et à l'univers créé par Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko.

Avatar le dernier maître de l

Cependant, les fans sont montés au créneau quand ils ont appris que l'équipe de la série Netflix avait pris la décision de modifier une caractéristique importante de l'un des personnages de la série animée. En effet, le remake proposé par Albert Kim présentera Sokka d'une manière bien différente de l’œuvre originale.

Sokka dans l

Netflix ne veut pas montrer le sexisme de Sokka

Interprété par Ian Ousley dans la série diffusée sur Netflix, son personnage a été réécrit car l'équipe a jugé qu'il était trop sexiste. Cet aspect de Sokka a été discuté longtemps au cours de la pré-production du remake. Dans une interview accordée à Entertainment Weekly, Kiawentiio qui incarne Katara, déclare :

J'ai l'impression qu'on a également supprimé son côté sexiste. Je trouve qu'il y avait beaucoup de moments douteux dans la série originale.

Photo de la série live-action Avatar le dernier maître de l

Il faut dire que dans la version animée, Sokka a effectivement des idées bien arrêtées sur les femmes. Selon lui, elle ne sont pas faites pour se battre. Il se moque souvent de sa sœur en affirmant cela. Mais s'il tient des propos misogynes au début, son personnage évolue au fil de ses expériences et rencontres avec d'autres personnages féminins puissants. Sokka change ainsi pour devenir un homme différent.

Pour le public, si Netflix a décidé de retirer cette caractéristique du personnage de Sokka, la plateforme passe à côté du message positif que véhicule Avatar, le dernier maître de l'air. En effet, la série live-action ne permettra pas de montrer son évolution positive. En d'autres termes, supprimer le sexisme de Sokka revient à retirer le message antisexiste de la série.

Sokka dans la version animée et dans la version live-action

En plus de ce changement, l'interview des deux acteurs nous a permis de découvrir que la série live-action sera différente de la série animée sur d'autres points. La série Netflix ne commencerait pas de la même façon que l'animée et notons qu'Azula, la sœur du prince Zuko, absente dans la première saison de la série animée est apparue dans les trailers dévoilés par Netflix. Enfin, le showrunner a pris le parti de montrer plus le génocide des maîtres de l'air et d'exploiter davantage l'expansion de la Nation du Feu. Reste à voir si le public adhérera.

Pour le savoir, rendez-vous le 22 février prochain sur Netflix pour découvrir la saison 1 d'Avatar, le dernier maître de l'air. Et pour connaître les nouveautés prévues en février 2024 sur la plateforme en streaming, n'hésitez pas à consulter notre article.

Une erreur ?

Mots-Clés : netflixdifferencepersonnageserieaniméelive actionsexismechangement

Par Jordan

Après une formation audiovisuelle, j’intègre l’excellente équipe de Hitek en 2015 en tant que rédacteur pour traiter de l’actualité ciné et séries TV. J’aime aussi m’occuper des news insolites.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Phil, il y a 3 mois :

on va attendre de voir le résultat avant de critiquer

Répondre à ce commentaire

Par Motard campagnard, il y a 3 mois :

À chier pour la simple et bonne raison que dans le dessin animé (je vais essayer de spoiler le moins possible) un groupe de guerrière lui rabat son caquet et lui fait complètement changer d'avis sur le sujet. Et sans aller si loin ça enlève tous les moments d'humour où il est de mauvaise foi.

Ça me donne la sensation de non connaissance de l'œuvre.

Après à voir car il est écrit "j'ai l'impression"

Répondre à ce commentaire

Par TrucMuche, il y a 3 mois :

Jamais entendus parler, mais bon Netflix et wokisme imbécile c'est limite synonyme

Répondre à ce commentaire

Par Elstar, il y a 3 mois (en réponse à TrucMuche):

La décision a pour conséquence d'empêcher la dénonciation du sexisme.

Mais il y a quand même un géni pour parler de "wokisme"

Ca montre tellement ce que sont les gens qui utilisent ce terme...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.