Rechercher Annuler

Des chercheurs de chez Google tentent de créer un trou de ver

De Guillaume Chagot - Posté le 25 novembre 2019 à 18h30 dans Science

Au mois de septembre, Google annonçait avoir atteint la suprématie quantique, la démonstration claire qu'un ordinateur quantique est plus performant qu'un ordinateur classique. Désormais, les chercheurs de la firme de Mountain View ont révélé s'être penché sur la théorie des cordes et essayent de créer un trou de ver. 

un trou de ver de laboratoire

Comme l'explique David Gyasi à Matthew McConaughey dans Interstellar, un trou de ver est un phénomène reliant deux régions de l'espace-temps entre elles. Un raccourci à travers l'espace-temps qui se manifesterait d'un côté par un trou noir, et de l'autre par un trou blanc. Dans leurs laboratoires, les chercheurs de Google cherchent à recréer ce phénomène hypothétique pour tenter d'unifier la relativité générale et la mécanique quantique, deux théories sur la structure de l'univers. Comme le rapporte Numerama, les chercheurs de la firme ont récemment pré-publié une étude sur la plateforme arXiv, dans laquelle ils révèlent chercher à résoudre l'énigme de la gravité quantique par le biais de l'informatique quantique. 

Les deux théories citées un peu plus haut restent des lois différentes qui ne peuvent pas se mélanger. Et pourtant, en astrophysique, les deux doivent être mobilisées pour étudier le cœur d'un trou noir par exemple. La gravité quantique serait alors la résultante de ces deux théories. Une théorie du tout qui viendrait unifier les deux théories. Grâce à l'informatique quantique, les chercheurs espèrent pouvoir recréer les propriétés mathématiques d'un trou de ver, et non pas en recréer un vrai en laboratoire. Pour y parvenir, ils comptent se reposer sur les effets quantiques, qui, lorsqu'ils sont au plus haut, produisent de nouvelles structures physiques dans lesquelles on retrouve la gravité, de même que l'espace-temps. Un phénomène aux propriétés similaires à celles d'un trou de ver. 

En générant ce "trou de ver", les chercheurs pourraient ainsi étudier l'état de la matière au moment où les deux théories se rejoignent, décrite comme la gravité quantique. Pour leur expérience, ils diviseront des qubits, l’unité de stockage des ordinateurs quantiques, en deux couloirs, pour représenter les deux régions de l'espace-temps. Un message codé serait envoyé dans l'un de ces deux couloirs et, dans cet état de la matière, les qubits devraient parvenir à s'entremêler suffisamment pour permettre au message codé de passer d'un couloir à un autre. Un phénomène artificiel aux propriétés similaires à celles d'un trou de ver, si l'on en croit les scientifiques. Une étude qui offrirait une mise à l'épreuve expérimentale de la théorie des cordes, de même qu'une meilleure compréhension de la gravité quantique. 

Une erreur ?

Source(s) : Numerama

Mots-Clés : googlechercheurexperienceEtudelaboratoire

Après un Master en Journalisme à l'IEJ, j'intègre définitivement la rédaction d'Hitek en 2017. Passionné de jeux vidéo, de nouvelles technologies, de science-fiction et de pancakes, je me complais à partager mes centres d'intérêts avec le plus grand nombre. Toujours partant pour un Jägerbomb en terrasse.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)
photo de profil de <strong>Billy</strong>

Par Billy, il y a 5 ans :

Quand la fiction rejoint la réalité

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Gné</strong>

Par Gné, il y a 5 ans :

Sinon sur la photo qui vient d'Interstellar, il s'agit d'un "Trou noir" et non d'un "Trou de verre", ce n'est pas la même chose.
Il faudrait mieux enlever l'image pour éviter la confusion "visuelle", même si elle reste hypothétique.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Gné</strong>

Par Gné, il y a 5 ans (en réponse à Gné):

Trou de ver*

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>screugneugneu</strong>

Par screugneugneu, il y a 5 ans (en réponse à Gné):

Tu veux mettre cette photo à la place alors ? :
https://static.passeportsante.net/i81912-les-vers-intestinaux-qu-est-ce-que-c-est.jpg
Puisque tu parle du trou de vers ... :p :)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>raggajj</strong>

Par raggajj, il y a 5 ans (en réponse à Gné):

Bonsoir. S'agissant d'un objet hypothétique (le Trou De Ver), comment peut-on signifier que l'image n'est pas bonne?
Et puis on ignore la nature même du trou noir? Est-ce l'entrée d'un TDV? Est-ce un puits gravitationnel qui débouche ailleurs dans l'univers?

Il est possible que ce soit le cas. Et en honneur à la théorie quantique et à la superposition d'états, tant qu'on ne sait pas ce si un trou de ver existe, et qu'un trou noir n'est pas l'entrée d'un TDV, cette image n'est ni juste, ni fausse ou alors est et juste et fausse à la fois :)
Bonne continuation

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>raggajj</strong>

Par raggajj, il y a 5 ans (en réponse à raggajj):

Je voulais dire "Est-ce un puits gravitationnel, sans débouchée, avec une étoile de planck en son centre?".
Salutations

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>pwet</strong>

Par pwet, il y a 5 ans :

Oh vous êtes mignon Hitek quand vous vous essayez à la science...

La théorie de cordes et la gravité quantique (à boucle) sont des théories complexes et élégantes, qui n'arrive toujours pas à unifier le modèle standard, dont la relativité générale et la mécanique quantique.

Surtout qu'une mesure d'émission de lumière à niveaux d'énergie différend l'année dernière a invalidé les digressions de la gravité quantique et de la théorie des cordes, mettant à mal la réalité du corps principal de ces théories... Nous laissant la matière et l'énergie noire, pour lesquelles des mesures toutes récentes semblent pousser en avant.

Ce que tentent de faire les chercheurs de Google est d'utiliser certaine propriété de la mécanique quantique "qui aurait l'air" de faire se comporter un transfert d'information comme de la matière pourrait voyager au sein d'un hypothétique trou de ver.

On en est trèèèèèèèèèèèèès très loin.

Calmez vos ardeurs. Ce genre de titre à "sensation" est fait vendre des revues d'informations scientifiques qui sont pas la presse la plus sexy. Ils font comme ils peuvent.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Beniben95</strong>

Par Beniben95, il y a 5 ans via l'application Hitek (en réponse à pwet):

Tout le monde n'est pas adepte de la science. Ce qu'ils font c'est un article accessible a tous. Libre au commun des mortels d'aller s'y intéresser de façon plus poussée par la suite.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>garuda</strong>

Par garuda, il y a 5 ans (en réponse à pwet):

Bien que ça pourrait etre faisable,il me semble que pour créer un trou de ver,il faudrait une énergie quasiment infini (c est une image,unnnn) pour ne serait ce que de l'ouvrir et après le maintenir...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.