Rechercher Annuler

LB-1 : un trou noir gigantesque a été découvert

De Mickaël - Posté le 28 novembre 2019 à 12h06 dans Science

À 15 000 années-lumière de la Terre, une équipe d'astronomes américains, chinois et européens, ont découvert, à l’aide du télescope chinois LAMOST, un tout nouveau trou noir dont la masse est 70 fois supérieure à celle du Soleil alors qu'ils pensaient cela impossible. Une découverte qui remet en question certaines théories.

Une masse 70 fois supérieure au Soleil

Le trou noir LB-1, comme l'ont baptisé les astronomes de l'équipe du professeur Liu Jifeng à l’Observatoire astronomique national chinois, possède une masse encore jamais observée puisqu'elle est 70 fois supérieure à celle du Soleil. D'après eux, ils ne devraient pas exister dans notre galaxie et pourtant il est bien là.

En effet, les chercheurs pensaient qu'en fin de vie d'une étoile massive, sa composition était éparpillée par des vents stellaires et ne pouvait pas laisser derrière elle un trou noir de ce gabarit. Quant à sa masse, les astronomes étaient loin du compte puisque celle de LB-1 est 2 fois supérieure à ce qu'ils pensaient possible dans notre univers. D'ailleurs, la taille de LB-1 a été confirmée par le télescope espagnol Gran Telescopio Canarias et le télescope Keck I aux États-Unis.

Du côté des autres scientifiques, le chercheur David Reitze du California Institute of Technology (Caltech) a expliqué que les trous noirs étaient généralement créés après l'explosion d'une supernova et qu'ils ne pouvaient atteindre cette masse. Habituellement, elle est 50 à 60 fois inférieure à celle du Soleil. Il en conclut que LB-1 n'a pas été créé à partir de ce type d'explosion, mais plutôt d'une autre mécanique physique qu'ils vont analyser.

Il faut savoir que la Voie lactée ne compte pas moins de 100 millions de trous noirs stellaires, dont certains assez proches de système solaire.

Une erreur ?

Source(s) : dailymail.co.uk

Mots-Clés : trou noirsoleilLB-1California Institute of TechnologyDavid ReitzeLiu JifengObservatoire astronomique national chinois

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Filou, il y a 3 ans :

et c'est pour quand qu'on va se faire engloutir ?

Répondre à ce commentaire

Par BL00DY FRiDAY, il y a 3 ans (en réponse à Filou):

0N NEZ AN TRAiN....
MES SA VAPEUR RANG DREUX 2 TEMPS.....
.... 1 H0UX 2 MiLLE YARD DAMNEE ....

Répondre à ce commentaire

Par Esthoroth, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Vous verrez que dès que l’on se sera fait engloutir , tout le monde dira: eh bien il fait trou noir là dedans...

Répondre à ce commentaire

Par Eisen, il y a 3 ans :

Je sais que mon explication est assez naïve mais si un trou noir "absorbe" d'autres corps célestes du fait de sa masse, la masse des corps absorbés ne vient-t-elle pas s'ajouter à celle du trou noir. Ainsi, les trous noirs seront de plus en plus massifs jusqu'à dépasser la limite théorique de leur masse à leur création ?
(Je sais pas si je suis clair)

Répondre à ce commentaire

Par Techniks46, il y a 3 ans (en réponse à Eisen):

il y a un super documentaire sur Netflix qui explique la mécanique et les recherches sur les trous noirs : black hole apocalypse. C'est absolument hallucinant.
A priori, la mécanique des trous noir n'est pas "absorber pour grossir" mais plutôt "absorber pour exister". De plus, ils rejettent pas mal de ce qu'ils absorbent ou même, une scientifique comparait les trous noirs a des enfants qui mangent et qui en foutent plus à coté de leur assiette que dedans.
Avant d'être avalé par un trou noir, tu gravites autour, parfois a des vitesse hallucinantes (150.000 km/seconde) du coup avant même d'entrer dedans, tu es étiré, désagrégé, etc ...

Bon visionnage, ça vaut vraiment la peine

Néanmoins, ils représentent un des plus gros, si pas le plus gros, mystère en astronomie. Les recherches sont lentes à leurs sujet, mais passionante

Répondre à ce commentaire

Par Rly, il y a 3 ans (en réponse à Techniks46):

Oui, et d'ailleurs ça porte le nom de spaghettification. (Je suis si heureux d'avoir plu placé ce mot dans une phrase).

Répondre à ce commentaire

Par Hood, il y a 3 ans (en réponse à Techniks46):

Je vais aller voir ça a l'air pas mal merci

Répondre à ce commentaire

Par Maxther, il y a 3 ans (en réponse à Eisen):

Oui, quand un trou noir "absorbe" de la masse, de la même manière que n'importe quel astre, on parle "d'acretion" de masse (plutôt que d'absorbtion).

Les trous noirs c'est juste que l'accretion est bien plus efficace que pour une planète ou une étoile. Donc oui leur masse augmente avec le temps.

Il n'y a pas de limite théorique à la masse d'un trou noir étant donné que le trou noir lui-même explose déjà les limites théoriques.

Répondre à ce commentaire

Par Maxther, il y a 3 ans :

C'est le plus gros trou noir STELLAIRE, type de trou noir qui apparait après l'effondrement d'étoiles massives.

C'est très loin d'être le plus gros trou noir.

Répondre à ce commentaire

Par Chewba, il y a 3 ans :

Les chercheurs ont aussi trouvé le plus gros trou du cul de l'univers........il se trouve en France à l'Elysée..........

Répondre à ce commentaire

Par Nodragdare, il y a 3 ans (en réponse à Chewba):

Actuellement il me semble que la concurrence pour le titre est rude.
Il y a particulièrement de bons prétendants en Amérique du Nord et Latine...

Répondre à ce commentaire

Par Amajidj@yahoo.fr, il y a 3 ans :

Je crois que les étoiles massives qui créent les trous noirs , il y a sûrement Certaines qui sont faites avec d autres matières et gaz , que L hydrogène l hélium , lithium ,L oxygène et le fer , ou peut être qui elles ont un autre système de fusion nucléaire . En astrophysique , chaque corps céleste se crée suite à un mécanisme différent .il y a jamais de la fumé sans feu , et la couleur de la fumé , depend de la matière et sa quantité .

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.