Rechercher Annuler

Disney : coup dur pour Pixar, le studio change de stratégie

De Alix Odorico - Posté le 22 mai 2024 à 14h14 dans Dessins animés

Pixar n'a pas non plus été épargné par les échecs au box-office, qui ont touché l'ensemble du groupe Disney. Pour enrayer le phénomène, la fierté de l'animation occidentale a décidé de prendre une mesure drastique.

Tristesse de Vice-Versa et Woody le cowboy de Toy Story

Disney, Marvel, Pixar, le groupe change ses plans

Ces dernières années, Disney a accusé une sérieuse perte de vitesse. Le mastodonte du divertissement a vu plusieurs de ses films se révéler être de gros échecs lors de leurs sorties en salles de cinéma (The Marvels, Indiana Jones 5, ou Wish rien que l'année dernière), ce qui a obligé la direction menée par Bob Iger à revoir sa stratégie. Le PDG de Disney a annoncé réduire le nombre de productions pour les années à venir. Une façon de prôner la qualité à la quantité et de redorer son blason. Une stratégie déjà mise en place chez Marvel puisque seul le très attendu Deadpool & Wolverine est programmé cette année dans le calendrier des sorties.

Nous le voyons, cette panne générale touche même les filiales de Disney. Les studios Pixar, rachetés par la firme aux grandes oreilles en 2006 sont eux aussi dans une position délicate. Longtemps considérés comme le fleuron de l'animation occidentale, le studio derrière Toy Story, Le Monde de Nemo, Wall-E ou Là-haut est passé à l'action. 

Buzz l

Pixar revoit ses objectifs pour les années à venir

Pixar a commencé ce mardi à licencier 14% de leurs salariés (ce qui représente environ 175 personnes), annonçant au passage abandonner la production de contenus pour la plateforme de streaming Disney+. Dans un courrier interne consulté par le New York Times, le président de Pixar, Jim Morris, a précisément annoncé que le studio allait "se concentrer de nouveau sur les films".

Actuellement, nous n'avons pas de précisions sur les emplois qui seront touchés, mais la volonté du studio de se concentrer sur les films en salles laisse supposer qu'il s'agit de postes liés au streaming. Pour rappel, l'excellent studio d'animation a œuvré pour enrichir le catalogue Disney+, avec des productions comme Soul, Alerte Rouge, ou Luca. Cette décision intervient alors que Pixar a également connu plusieurs échecs au box-office. On pense à Buzz l'Eclair en 2022, ou à Elementaire l'année suivante.

Elio pixar

Le studio espère donc retrouver le chemin du succès avec la sortie prochaine de Vice-versa 2 (19 juin), suite dans laquelle la petite Riley, désormais devenue adolescente, devra gérer de nouvelles émotions. Suivra Elio, histoire d'un petit garçon en mal d'intégration dans son école qui se retrouve ambassadeur de la Terre auprès de civilisations extraterrestres, prévu pour 2025.

Une erreur ?

Mots-Clés : filmsCinemapixarDisneyStratégieanimation

Enfant des nineties qui a grandit avec DBZ, Ocarina of Time et Malcolm, et depuis devenu expert en armes à feu sur Resident Evil. Voue un culte à James Bond et ses smokings.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)
photo de profil de <strong>Le meilleur des CM</strong>

Par Le meilleur des CM, il y a 4 semaines :

ça manque d'histoire originale depuis qq temps

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Logique simiesque</strong>

Par Logique simiesque, il y a 4 semaines :

Go woke, go broke...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>stiktougaizeur</strong>

Par stiktougaizeur, il y a 4 semaines :

Ce que j'admire chez Disney, c'est qu'après la série interminable de flops qu'ils viennent d'encaisser, il n'y en a pas un parmi les têtes pensantes qui va penser à remettre en question les productions. Pas un qui va se dire "ça n'a pas marché parce que c'est de la ***** ce qu'on produit". C'est fou non ? On se demande pourquoi ils n'ont pas choisi le coq comme emblème : le seul oiseau capable de chanter les deux pieds dans la m****. Ah oui, c'était déjà pris...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jean</strong>

Par Jean, il y a 4 semaines :

"Les studios Pixar, rachetés par la firme aux grandes oreilles en 2006 sont eux aussi dans une position délicate."

Je me demande qui en est responsable ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 4 semaines :

En même temps, aux USA les Pixars sont disponible sur Disney + en même temps qu'au cinéma et en France certains Pixars ne sont même pas sortis au cinéma.

Dans ces conditions, c'est difficile de faire un bon score au box office

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.