Rechercher Annuler

Ce phénomène qui ne se produit qu'une fois tous les milliards d'années fascine

De Robin Stalin - Posté le 23 avril 2024 à 10h31 dans Science

Avec les avancées scientifiques des dernières décennies, on a l'impression de tout connaître ou presque de notre bonne vieille Terre. Mais les chercheurs continuent encore aujourd'hui de rencontrer des phénomènes fascinants et rarissimes. Celui qui nous intéresse ici ne se produirait qu'environ une fois par milliard d'années, et il pourrait marquer une étape décisive dans l'évolution de la vie sur notre planète. Si vous n'avez jamais entendu parler de l'endosymbiose, on vous explique de quoi il retourne.

l'endosymbiose, un phénomène qui fascine les scientifiques

Ce lundi 22 avril, nous avons célébré, en l'honneur de notre belle planète, la journée de la Terre. L'occasion est donc toute trouvée pour évoquer cette découverte récente et historique, faite par des chercheurs du laboratoire de Berkeley. Partagés il y a quelques jours, les résultats d'une étude dévoilent l'existence d'un nouveau cas d'endosymbiose primaire : une forme de symbiose qui se crée entre deux organismes, après que l'un a été "avalé" par l'autre. On parle alors d'un organisme hôte, et d'un endosymbiote (à l'intérieur du premier). Ce qui est remarquable, avec ce phénomène, est qu'il est absolument rarissime. Il ne se produirait qu'environ une fois par milliard d'années, et ce n'est en effet que le troisième de l'Histoire découvert par les scientifiques !

endosymbiose

Le premier daterait d'il y a 2,2 milliards d'années, et le deuxième d'il a 1,6 milliard d'années. Si ce phénomène fascine autant les scientifiques, c'est parce qu'il n'est pas seulement rare : il est également déterminant dans l'évolution des organismes concernés, qui deviennent alors susceptibles d'évoluer vers des formes de vie plus complexes. En l'occurrence, on parle ici d'une algue "Braarudosphaera bigelowii" qui a ingéré une cyanobactérie "UCYN-A". Grâce à des simulations informatiques, les équipes du laboratoire de Berkeley ont découvert que ces deux organismes étaient capables d'évoluer de manière parfaitement synchronisée. La cyanobactérie, en particulier, se repose sur sa cellule hôte pour se répliquer et se multiplier, comme l'expliquent nos confrères de New Atlas.

une nouvelle forme de vie plus complexe ?

Si la découverte de ce nouveau cas d'endosymbiose est aussi important, c'est aussi parce que l'algue Braarudosphaera bigelowii a prouvé que son organite, la cyanobactérie UCYN-A, pouvait "capturer" l'azote présent dans l'air. Le terme "organite" désigne l'organisme ingéré par l'hôte durant l'endosymbiose, car il devient en quelque sorte un organe de celui-ci. Jusque-là, on pensait que seules les bactéries pouvaient s'accaparer l'azote dans l'air. Mais grâce à son organite, l'algue est parvenue à capturer l'azote "directement de l'air et à le fixer à d'autres éléments pour créer des composés plus utiles". Pour faire simple, cela pourrait permettre à l'algue d'évoluer vers une forme de vie plus complexe. Ce ne serait pas étonnant, quand on sait que les deux précédents cas d'endosymbiose ont permis de grosses étapes dans l'évolution de la vie sur Terre. Les scientifiques devront continuer d'étudier l'algue et son organite dans les années à venir afin de tirer encore plus de conclusions de ce phénomène rarissime.

analyse microscope endosymbiose

En fusionnant littéralement en un seul organisme, l'algue Braarudosphaera bigelowii et la cyanobactérie UCYN-A ont en quelque sorte donné naissance à une nouvelle forme de vie, ou en tout cas a une forme plus évoluée de la célèbre plante aquatique. Les perspectives sont donc fascinantes, puisque ce nouveau phénomène d'endosymbiose pourrait être à l'origine d'une forme de vie plus complexe qui marquerait une étape importante dans l'évolution de la vie sur Terre.

Une erreur ?

Mots-Clés : TerreVieevolutionsciencesEtude

Salut, moi c’est Robin. Particulièrement passionné par le jeu vidéo, je m’intéresse également à tout ce qui touche à la culture geek et à la pop culture. Si je fais peur à ma famille parce que je suis tatoué et que j'écoute du metal, je compense grâce à mon goût pour les échecs et à mon intérêt pour l'espace. Geek oblige, mes proches doivent bien malgré eux supporter mes jeux de mots douteux et mes incessantes références à Kaamelott.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Damien85, il y a 1 mois :

ça va encore donner naissance à un virus chelou cette histoire

Répondre à ce commentaire

Par c0rx, il y a 1 mois (en réponse à Damien85):

tkt faut déjà qu'il passe par la Chine

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.