L'esport en danger après des révélations sur des grands noms du jeu vidéo compétitif

De Mayday Auteur - Posté le 28 mai 2019 à 17h35 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Ce n'est ni plus ni moins qu'une bombe que vient de lâcher le site Kotaku, spécialisé dans le jeu vidéo. Dans un article de 50 000 signes, la journaliste Cecilia d'Anastasio fait part de ses craintes sur ce qui pourrait être une bulle spéculative prête à exploser.

Avec des chiffres questionnables et un modèle économique peu compréhensible, il semblerait que l'industrie de l'esport soit bâtie sur l'espoir et de l'argent immatériel.

Alors que l'esport prend de plus en plus de place, se ventant de chiffres toujours plus impressionnants, la réalité pourrait être bien plus sombre. La journaliste a ainsi interviewé 17 spécialistes du monde de l'esport qui mettent en garde sur cette potentielle bulle.

des investissements dangereux

Selon la journalistes et ses interlocuteurs, le problème viendrait des nombreux investissements venus de toutes parts, attiré par les chiffres mirobolants de l'esport (1 million de spectateurs dans le monde en moyenne pour l'Overwatch League). Ces investisseurs mettent donc de l'argent dans un projet sans forcément savoir ce qu'est réellement l'esport, ni même s'il y aura retour sur investissement. L'une des sources précise : 

Il y a beaucoup d'argent qui rentre et très peu qui sort.

Pourquoi ce financement à l'aveugle ? Eviter d'arriver trop tard dans un milieu qui "monte" de plus en plus, avec notamment l'avènement de l'esport comme discipline olympique. Des chiffres qui influencent, d'autant plus qu'aucun organisme tiers ne relève les audiences (comme Médiamétrie le fait pour la télévision en France). Même si, avec ses débuts sur la chaîne ABC, l'Overwatch League dispose désormais d'un chiffre officiel sur cette partie de son audimat.

falsification des chiffres

On l'a dit, ce sont ces milliers, voire millions de spectateurs qui poussent les investisseurs à rejoindre le milieu de l'esport. Selon les interlocuteurs de Kotaku, ces chiffres sont à imputer à la société Curse. Celle-ci serait payée par des éditeurs de jeux vidéo pour diffuser des tournois esport sur des sites partenaires afin de faire gonfler les statistiques. Des dizaines de milliers de "viewers" qui seraient ainsi comptabilisés sans même avoir regardé le tournoi. Toujours selon ces sources, cette pratique serait bien plus présente qu'on ne le croît. Cela aurait notamment été le cas pour le récent tournoi Magic Pax East.

Une confiance à MAINTENIR sous peine de tout perdre

Cette pratique pourrait donc causer la perte de l'esport, comme elle a failli la causer en 2010. Mentir à ses investisseurs n'est pas la meilleure manière d'entretenir la confiance et donc de les garder dans le projet, explique Kotaku. L'économie des ligues esport repose sur un équilibre précaire qu'il faut préserver sous peine de déclencher l'éclatement de cette bulle spéculative. D'autant plus si l'on compte demander une plus grande participation financière.

En Overwatch League, l'équipe des Philadelphia Fusions a notamment prévu la construction d'un stade esport à 50 millions de dollars afin d'accueillir ses rencontres à domicile. 

Une erreur ?

Mots-Clés : sportoverwatchLeague of legendsBulle spéculativeCursemensongerevelation

Source(s) : Good Game Canal+KotakuMilleniumWhitman

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par Wesh Alors, il y a 8 mois :

Ouai la il serait ptet bien qu'il se bouge un peu pour éviter de tout perdre !

Répondre à ce commentaire

Par SMART FAUNE, il y a 8 mois (en réponse à Wesh Alors):

LE HiSSE P0RC ?????......
.......V0UE ALLA C FiLLE NiD.....

Répondre à ce commentaire

Par StarionX, il y a 8 mois :

Heureusement que DrDisrespect est là pour sauver l' Esport ! (^_^)

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 8 mois via l'application Hitek :

Tant mieux, on aura peut être droit à plus de jeu solo et moins de jeu basé uniquement sur le multijoueur en ligne.

Répondre à ce commentaire

Par Wasteak, il y a 8 mois :

L'économie globale mondiale est une grosse bulle, alors il n'y a pas de quoi s'alarmer.

Répondre à ce commentaire

Par Briffy, il y a 8 mois :

Et la tv et radio on en parle ? On est forcés de payer une redevance, sous pretexte qu'on "peut" regarder, alors que n'importe qui avec un minimum de cerveau a pas envie de subir des téléfilms datant de 10ans ou plus, ou pire, du kev adams quand c'est récent, ou pire de la télé réalité de meeeeerde. Et ce modèle economique la est légal ???

Répondre à ce commentaire

Par Bob, il y a 8 mois :

(1 million de spectateurs dans le monde en moyenne pour l'Overwatch League).

Source?

Répondre à ce commentaire

Par Baalouga, il y a 8 mois (en réponse à Bob):

Esport Observer : https://esportsobserver.com/overwatch-le…

Ta tous les chiffres précis là

Répondre à ce commentaire

Par toto, il y a 8 mois (en réponse à Bob):

0 source. Il faut venir ici pour lire des spoils ou des articles sponso, en aucun cas pour avoir des infos sérieuses.

Répondre à ce commentaire

Par Salut, il y a 8 mois (en réponse à toto):

C'est quoi ta source ?

Répondre à ce commentaire

Par Oméga, il y a 8 mois :

Ça devient aussi pourri que le foot.

L'e-sport à un avenir tout tracé =)


Hahahahahahaah

Répondre à ce commentaire

Par Bob, il y a 8 mois :

C'est bien ce que j'avais vu à l'époque, un pic à 400k puis une descente aux enfers. 131k viewers en average c'est très très peu.Sachant que Blizzard a ajouté un gros bouton OWL qui clignote sur le launcher et qui lance le stream automatiquement pour faire des vues x)

Le contenu de l'article est bien rigolisant, on voit le sérieux de "l'enquête" :

"Avec des chiffres questionnables et un modèle économique peu compréhensible, il semblerait que l'industrie de l'esport soit bâtie sur l'espoir et de l'argent immatériel."

Tous les jeux ont un modèle économique différent : Overwatch a sa league avec un droit d'entrée très élevé, Dota 2 a son Pro Circuit, CS a ses major/minor, PUBG a ses tournois indépendant, Fortnite c'est Epic qui injecte lui-même le pognon pour que ça marche.


"Il y a beaucoup d'argent qui rentre et très peu qui sort."

Mais ou ? Quels exemples ? Uniquement l'OWL ? The Internationnal ?

Répondre à ce commentaire

Par Dude, il y a 8 mois :

Tellement peu sérieux leur enquête. Dire que les sponsors e-sport n'ont aucun retour sur investissement c'est dire que la publicité ne sert à rien. Dans ce cas pourquoi ça serait le deuxième budget mondal?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 8 mois :

L'article de Mme d'Anastasio est juste, rien de nouveau pour ceux qui suivent la scène depuis un moment mais il a pour lui qu'il condense les résumé de la majorité des problèmes du secteur.

Bon après je sais pas si le rédacteur d'hitek est allé au bout de la lecture de l'article avant d'écrire son titre volontairement alarmiste mais la conclusion dudit article explique bien pourquoi l'esport n'est pas en danger (désolé pour la traduction approximative) :

"Admettons que l'esport est une énorme bulle spéculative et qu'elle explose demain. L'esport n'aura plus d'argent... et après ?
Les joueurs continueront de jouer, de nouvelles compétitions continueront à être organiser et des gens continueront de les regarder."

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.