Fortnite : Bugha, le champion du monde, victime de swatting en live

De GomeWars Auteur - Posté le 12 août 2019 à 9h58 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Fin juillet se tenait la Fortnite World Cup. A l'issue des six parties réglementaires, un joueur s'est hissé à la première place, loin devant ses adversaires : Bugha. De son vrai nom Kyle Giersdorf, le jeune homme de 16 ans vient d'être victime de swatting en plein live. Fort heureusement, la situation n'a pas dégénéré. 

Swatting en plein live

Ce samedi 10 août, en live sur Twitch, Bugha s'efforce de garder son avantage en pleine partie de Fortnite et tente de réaliser une énième "Victoire Royale". Seulement, subrepticement, le jeune homme va s'éloigner de la caméra. Son père l'appelle : les forces de l'ordre sont armées, et à sa porte. Après une dizaine de minutes, Bugha retrouve le confort de sa chaise de bureau et partage la situation avec ses coéquipiers. 

"Eh bien c'est une première... Définitivement une première.... Je viens de me faire swatter. Ils sont arrivés avec des armes et m'ont braqué." a indiqué Bugha, dans un clip Twitch que l'on peut retrouver juste au-dessus. Si la situation a été réglée aussi rapidement, c'est parce que l'un des membres de la force d'intervention vit dans le même quartier que le jeune homme et l'a même reconnu en arrivant à son domicile. Avec ces éléments à leur disposition, les forces de l'ordre n'ont pas mis longtemps à comprendre que cet appel n'était en fait qu'un canular de mauvais goût. 

Mais alors que cet incident s'est résolu sans accroc. Le swatting peut avoir des conséquences funestes. Fin 2017, le SWAT intervenait dans un domicile dans lequel un homme viendrait d'abattre son père et retiendrait sa mère et un autre membre de sa famille en otage. De l'essence aurait été déversée dans toute la maison et le preneur d'otages menacerait d'y allumer un incendie. Une fois sur place, l'homme de 28 ans est appelé à sortir de chez lui les mains en l'air. Convaincu que le suspect cherchait à s'emparer d'une arme cachée sur lui, un membre de la force d'intervention tire. La victime décède quelques minutes plus tard. 

Reste à savoir si Bugha compte laisser l'affaire se conclure sur cet incident, ou si le jeune homme compte bien traîner en justice l'auteur de l'appel. Quoiqu'il en soit, le joueur de la structure Sentinels ne va pas se laisser abattre par cette blague de mauvaise goût, qui semble s'apparenter à un rituel de passage pour les streamers connus. 

Une erreur ?

Mots-Clés : BughaFortnitevictimeSwattingswatetats-unisLivetwitch

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Billy, il y a 5 mois :

Comme quoi y a pas que des gens cons aux Etats-Unis... Y a des gens très cons aussi...

Répondre à ce commentaire

Par Kikiouette, il y a 5 mois :

Ou aussi comment le monde entier se fou royalement de cette info...

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 5 mois :

j'ai cru que ça voulait dire que quelqu'un s'était assis sur lui...
"va réviser son anglais"

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.