Rechercher Annuler

Avengers : le réalisateur de Endgame annonce cet avenir sombre pour Hollywood

De Tiphaine Elsener - Posté le 18 octobre 2021 à 16h44 dans Cinéma

Il y a quelques temps, nous vous avions présenté des chiffres confirmant une baisse de fréquentation des salles de cinéma, en lien avec le pass sanitaire mis en place en France. L'avenir des salles de cinéma ne dépend pas du pass sanitaire cependant, mais bien de la façon de consommer des films. Joe Russo est récemment revenu sur une industrie en pleine évolution, et selon lui, l'avenir ne sera pas brillant.

Un discours sombre

Joe Russo s'est exprimé jeudi dernier, pour le compte de nos confrères de Variety, sur la bataille juridique qui a précédemment opposé Scarlett Johansson à Disney. Le réalisateur de Endgame a qualifié de "malheureux" le fait que le conflit se soit étendu au domaine public, mais a suggéré, dans un second temps, que c'était un signe de fin des temps pour une industrie en proie à l'incertitude :

Il y a beaucoup de tension, comme dans beaucoup d'industries, parce qu'il y a beaucoup de perturbations. Les nerfs des gens s'effilochent, et il est difficile de prédire ce qui va se passer.

Joe Russo (septembre 2021).

La résolution de ce différend est aussi, pour le réalisateur, le reflet d'une industrie qui évolue très rapidement :

 Les entreprises paniquent en ce moment, car je pense que la moitié des studios vont disparaître dans les 5 à 10 prochaines années, et le jeu a radicalement changé. Il y a des producteurs de contenu qui peuvent dépenser plus que n'importe quel studio, et ce n'est qu'une erreur de calcul pour eux, parce qu'ils appartiennent à des sociétés à 1 000 milliards de dollars. Nous n'avons jamais vu cela auparavant dans le secteur.

Suite à son affirmation selon laquelle 50% des studios pourraient bien disparaître à l'avenir, Joe Russo a été incité à développer sa pensée, ce qui a conduit le réalisateur à nous dresser un tableau très sombre pour l'avenir du cinéma, et notamment concernant Hollywood.

Joe Russo s'attaque à Hollywood

Le réalisateur, suite à cette évolution sans précédent, n'imagine pas un très bel avenir pour les salles de cinéma en effet :

Je ne vois pas de résurgence des films indépendants dans les salles à l'avenir. Je ne le vois tout simplement pas. Vous obtenez plus d'argent pour les faire en numérique. Moins de prises de tête. La chose la plus facile à faire pour Netflix est de donner le feu vert à un petit film. Ce que j'ai découvert, et ce que beaucoup d'autres cinéastes ont découvert, c'est que personne ne vous dérange vraiment. C'est une expérience incroyable à vivre.

Joe Russo a d'ailleurs profité de cette échange pour tacler les productions hollywoodiennes du moment :

À titre personnel, je m'intéresse davantage à la diversité de la narration. Je pense que le monde est meilleur lorsque des voix diverses peuvent être entendues. Tous les films que j'ai préférés au cours des cinq dernières années ont été réalisés en dehors d'Hollywood. Je pense que c'est important parce que les artistes y viennent avec leur individualité et une perspective nouvelle qui n'est pas entachée ou affectée par la machine que nous avons à Hollywood.

Le réalisateur est clair : Hollywood est une fabrique à films selon lui, et chaque production sort d'un même moule. Pour lui, l'avenir du cinéma devra compter avec Netflix avant tout, et avec les individualités de chaque réalisateur, et acteur. Joe Russo ne voit pas tout en noir cependant, puisqu'il a aussi profité de cette interview pour faire l'éloge du phénomène sud-coréen Squid Game, en rendant hommage à son "concept et son exécution de haut niveau".

Une erreur ?

Mots-Clés : avengersendgameavenir sombrehollywoodjoe russonetflixAvengers : Endgame

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Gargamoche, il y a 1 mois :

Je pense qu'il a raison à terme, Netflix et les autres services vont manger petit à petit le cinéma, qui va devenir réservé (ou presque) à une catégorie aisée de la population.

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à Gargamoche):

Ou alors les cinémas vont évoluer, se remettre en question et moins arnaquer le public (comme pour la majoration 3D qui devait être temporaire pour rembourser le matos , par exemple). Peut-être qu'à terme ils pourront fonctionner par sondages pour consulter le public sur les films à passer chaque soir, ou il sera plus facile de réserver des petites salles pour des projections privées , voire du jeu vidéo ou du streaming d'évènements twitch !

Et au vue de certaines productions je verrai bien un système d'abonnement pour pouvoir suivre certaines séries : plein de gens seraient sûrement prêts à payer pour pouvoir voir des séries comme Westworld ou Loki sur grand-écran par exemple , du coup on verra sûrement des compagnies de streaming disposer de leurs propres salles comme le fait AMC aux Etats-Unis :)

Répondre à ce commentaire

Par Jigoku, il y a 1 mois :

"il a aussi profité de cette interview pour faire l'éloge du phénomène sud-coréen Squid Game, en rendant hommage à son "concept et son exécution de haut niveau"."

ou comment perdre toute crédibilité en une phrase.

Répondre à ce commentaire

Par Oméga Oméga, il y a 1 mois :

Grave...

Quelle bouse cette série putain.

Ça montre le niveau d'int. de la population.

Répondre à ce commentaire

Par Bobby, il y a 1 mois :

"Tous les films que j'ai préférés au cours des cinq dernières années ont été réalisés en dehors d'Hollywood."

Ben j'ai beau pas trop aimé ses films (Endgame surtout) je suis d'accord avec lui. Y'a des bombes en dehors d'Hollywood. Genre Your Name, dernier train pour busan, Ex machina, Dark etc.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.