Rechercher Annuler

Le Jeu de la Dame : ces 16 détails qui vous ont peut-être échappés en regardant la série

De Yann Sousa - Posté le 17 décembre 2020 à 15h30 dans Séries TV

Le Jeu de la Dame a réussi à créer une trame réaliste et cohérente. Cela a notamment permis de transporter avec succès le spectateur dans un monde à part entière, celui des échecs. À tel point qu'aujourd'hui, la mini-série est devenue la plus regardée de la plateforme Netflix. 

1) La structure en 7 épisodes

La mini-série Le Jeu de la Dame est divisée en sept épisodes. Fait intéressant quand on sait qu'un pion a sept cases à traverser pour devenir une reine. 

2) La tenue blanche de Beth est une référence à la pièce d'échecs de la reine blanche 

Lors de l'épisode final de la série, Beth Harmon arbore une dernière tenue blanche ultra-glamour. L'idée était alors de transformer le personnage en une représentation de la pièce d'échecs de la reine blanche. En atteste, le pompon qui se trouve au bout de son couvre-chef. D'ailleurs, la costumière Gabrielle Biner a expliqué lors d'une interview pour Vogue : "L'idée, bien sûr, est de montrer qu'elle est désormais la reine sur l'échiquier et que l'échiquier lui-même est le monde". 

3) Le style de jeu d'Harry Beltik est inspiré d'un vrai joueur d'échecs

Dans la série, la plupart des acteurs ne savaient pas jouer aux échecs. Il leur aura alors fallu apprendre des chorégraphies minutieuses qu'ils devaient reproduire lors des scènes.  

Mais celles-ci n'ont pas été laissées au hasard. Par exemple, le style de jeu d'Harry Beltik est basé sur celui du maître d'échecs norvégien Magnus Carlsen.

4) Les parties d'échecs au plafond

De nombreuses fois, Beth Harmon a visualisé des parties d'échecs au plafond. À chacune d'entre elles, vous pourrez remarquer que les pièces sont les mêmes que celles utilisées avec M. Schaibel lorsqu'elle apprenait les échecs. 

5) Le premier jeu d'échecs acheté par Beth

Lorsque Beth réussit à gagner son premier prix en espèce, l'une des premières choses qu'elle s'achète est un jeu d'échecs. D'ailleurs, lors du dernier épisode de la série, quand elle se prépare à affronter Luchenko, on peut constater qu'elle s'entraîne toujours sur ce même jeu. 

6) Le don de beth pour les mathématiques

Dans une scène du premier épisode de la série, on apprend que la mère de Beth est une éminente mathématicienne. Il semblerait que la jeune femme ne soit pas en reste non plus. Lors d'une autre scène où Beth est à un cours de mathématiques, il est possible de constater qu'elle semble être la seule à pouvoir définir le terme demandé.

7) Le plan débullé utilisé pour la première fois lors d'un coup dur pour Beth

Le plan débullé ou cassé est une prise de vue cinématographique qui est généralement utilisé pour montrer un malaise psychologique ou un moment de tension. Dans Le Jeu de la Dame, ce type de plan est apparu pour la première fois lors de l'affrontement opposant Benny à Beth à Las Vegas. La caméra commence alors à s'incliner quand Beth se rend finalement compte qu'elle est sur le point de perdre la partie. 

8) L'avantage des pièces blanches

Lors de la première partie d'échecs de Beth, qui l'oppose à M. Shaibel, le concierge de l'orphelinat à l'avantage de jouer avec les pions blancs. Cependant, lors du dernier affrontement de Beth face à Borgov, la jeune femme a la chance de jouer à son tour les pions blancs. 

9) Cléo pourrait être une espionne russe

L'une des théories développée par les spectateurs de la série prouverait que Cléo serait en réalité une espionne russe. Après sa rencontre avec Beth à l'appartement de Benny, la mannequin pousse notre héroïne à enchaîner les verres à la veille de sa partie contre Borgov. Après ça, le personnage n'apparaît plus dans la série. Il semblerait alors que Cléo avait pour mission de saboter les joueurs américains.

Si vous n'êtes pas convaincu, voici un autre fait troublant. Lors d'une scène du dernier épisode, on apprend que Townes aurait peut-être été aidé par l'ambassade russe pour obtenir un visa et distraire Beth. Cependant, l'unique personnage à qui Beth a avoué ses sentiments pour Townes est Cléo...

10) "Beth Harmon prouve que toutes les femmes ne sont pas stupides"

En regardant de plus près les coupures de journaux amassés par M. Schaibel, il est possible de voir un article qui a pour titre : "Beth Harmon prouve que toutes les femmes ne sont pas stupides". Cela témoigne notamment de la misogynie dont a fait l'objet la jeune femme. 

11) Les nouvelles chaussures de Beth

Lors de ses premiers jours de lycée, Beth Harmon s'est fait moquer à cause de ses grosses chaussures marrons. Comme une revanche, lorsque la jeune femme gagne son premier prix en espèce, elle décide de s'acheter les mêmes chaussures que celles portées par les jeunes filles populaires de son lycée. 

12) La mort d'Alma est anticipée dans cette scène

Une scène a particulièrement attiré l'attention des spectateurs sur les réseaux sociaux. Il s'agit de celle où le personnage d'Alma se regarde dans le miroir de son hôtel. Pour certains, cette scène annonçait déjà la mort du protagoniste qui surviendra plus tard. Un parallèle a été fait avec le tableau All Is Vanity, qui représente à la fois une femme s'admirant dans un miroir, mais aussi un crâne humain. 

13) D'autres femmes célèbres qui ont réussi à s'imposer dans des domaines majoritairement masculins 

Tout au long de la série, sont évoqués des figures féminines qui ont réussi à s'imposer dans des disciplines assez masculines. C'est peut-être ces références qui ont finalement inspiré Beth dans son parcours. 

Les artistes Stevie Smith et Rosa Bonheur, respectivement connues pour leurs poèmes et peintures, sont par exemple évoquées dans la série. 

14) Le parallèle de la robe grise du premier et du dernier épisode

Dans le premier épisode, Beth Harmon porte une robe grise à col. Quelle surprise de retrouver une tenue très similaire lors de sa dernière partie d'échecs. La costumière Gabriele Binder explique alors : 

Dans le premier épisode, Beth porte une robe que sa mère lui a confectionnée tendrement, brodée de son nom. La couleur de cette robe représente le sens du" chez soi "de Beth. Nous voulions créer un moment où elle pourrait à nouveau rentrer à la maison. C'est pourquoi elle porte la même couleur de robe lors de son dernier tournoi à Moscou - la robe qu'elle porte lorsqu'elle gagne. Nous voulions utiliser cette couleur pour montrer qu'elle se sent enfin confiante et que sa mère est avec elle.

15) Townes évoque un mouvement d'échecs en prenant une photo de beth

Dans une scène du troisième épisode, alors que Townes prend en photo Beth, il lui demande de dire "Ruy López !". Dans les échecs, ce nom évoque une des ouvertures les plus connues du jeu. 

16) Le rouge à lèvres de Beth

Même le maquillage de Beth Harmon a fait l'objet d'un incroyable sens du détail. Netflix a, en effet, expliqué dans une vidéo : 

Le rouge à lèvres foncé d'Alma est l'une de ses principales caractéristiques. Le maquilleur, Daniel Parker, a prévu qu'au fur et à mesure que la série progresse, les nuances de rouge à lèvres de Beth ressemblent de plus en plus à celles d'Alma, comme une ode à sa deuxième mère.

Une erreur ?

Source(s) : boredpanda

Mots-Clés : Le jeu de la DamedétailsserieBethepisodepartie17

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par La Fouine du Net, il y a 6 mois :

J'étais loin d'avoir remarqué tout ça !

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 6 mois :

Et dans sa dernière partie elle joue un "queen's gambit" référence évidente au nom de la série

Répondre à ce commentaire

Par Gabou, il y a 6 mois :

La mini-série Le Jeu de la Dame est divisée en sept épisodes. Fait intéressant quand on sait qu'un pion a sept cases à traverser pour devenir une reine.
-> mdr, confondre les échecs et le jeu de dames dès le premier point... ça en dit long sur la connaissance du sujet par l'auteur...

Répondre à ce commentaire

Par Eubage, il y a 6 mois (en réponse à Gabou):

Le pion a effectivement 7 cases à parcourir pour une promotion.
La promotion usuelle est évidemment la Dame, la pièce la plus forte, promotion la plus usitée.
Même si sur certaines parties on a pu voir des sous promotions, car un pion peut se changer en toutes pièces sauf roi.

Répondre à ce commentaire

Par Thierry, il y a 6 mois (en réponse à Eubage):

Je ne comprends pas cette histoire de 7 cases à parcourir.
Il démarre sur une case en rangée 2 ou 7. Pour attendre la dernière rangée de l'autre côté (resp. 8 ou 1), il faudra qu'il avance 6 fois seulement.

Dire qu'il doit parcourir 7 cases, c'est compter celle dont il part, non ? Si oui, ça semble quand même drôle tiré par les cheveux de compter le point de départ comme "à parcourir", non ?
Si une pièce n'a qu'1 mouvement à faire pour changer de case, on ne dit pas qu'elle doit parcourir 2 cases, par exemple, alors pourquoi compter 7 cases pour 6 mouvements ?

Répondre à ce commentaire

Par Jvg29, il y a 6 mois (en réponse à Thierry):

Le premier saut de 2 rangées est une possibilité, pas une obligation. Ce premier saut n'est d'ailleurs pas sans danger puisque le pion hardi peut être pris "en passant“- terme français universellement utilisé-- sur la troisième rangée. Merci aux auteurs pour une analyse très pertinente...

Répondre à ce commentaire

Par Thierry, il y a 6 mois (en réponse à Jvg29):

Bien non, toujours pas compris, mais c'est peut-être juste un déclic qui me manque sur ce coup-là.

Dans mon idée de 6 cases à parcourir (et non 7 comme le veut l'article), je ne prends pas en compte un premier coup en 2 cases.
Pour moi, x cases à parcourir pour un pion, sauf exception = x déplacements
Donc, par exemple, pour e2 :
1- e3
2- e4
3- e5
4- e6
5- e7
6- e8 et promotion
Donc 6 mouvements. Alors, oui, au total, on peut dire qu'il a "touché" 7 cases en comptant celle dont il part, mais il en a parcouru que 6, pour 6 déplacement.
Je reviens sur ma simplification de mon commentaire original : si on fait 1 mouvement pour déplacer une pièce sur la case adjacente, on ne dit pas qu'il a parcouru 2 cases, mais bien une seule.
Sinon on dirait que le cavalier parcourt 3 case puis 2 cases pour son mouvement, et non 2 puis 1 (ou 1 puis 2, on se comprends, pas besoin que je fasse toutes les combinaisons :) ).

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 6 mois (en réponse à Gabou):

Euhhh quand on fait une remarque et qu'on se fou de la gueule du journaliste, on essaye pas de dire n'importe quoi.

J'espère que ça t'apprendra à ne pas rire des autres quand on s'y connaît pas :)

Répondre à ce commentaire

Par BugzY, il y a 6 mois :

Je n'avais pas vu tout ces details, c'est toujours un petit plaisir de découvrir des infos insolites sur une serie qu'on a adoré! ^^

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.