Rechercher Annuler

Le Jeu de la Dame : la série bat un record historique sur Netflix

De Tiphaine Elsener - Posté le 24 novembre 2020 à 10h21 dans Séries TV

Cela fait maintenant un mois que Le Jeu de la Dame est disponible au visionnage sur la plateforme Netflix (depuis le 23 octobre 2020 très exactement). Le succès a été particulièrement au rendez-vous pour cette mini-série, qui a accumulé les vues, et les critiques positives. Revenons sur ce succès mondial, et sur le record qu'a obtenu il y a peu la série Queen's Gambit en V.O.

Le Jeu de la Dame, les raisons d'un succès

Le Jeu de la Dame est une mini-série qui a été adaptée du roman éponyme de Walter Tevis, datant de 1983. Allan Scott et Scott Frank, les producteurs exécutifs de cette mini-série, n'ont rien laissé au hasard afin de garantir son succès. Pour coller à la réalité, le célèbre professeur et entraîneur d'échecs Bruce Pandolfini et le maître Garry Kasparov ont servi de consultants techniques pour la série. Les parties d'échecs menées sont toutes réalistes. Pour preuve, l'une des méthodes utilisées par Beltik face Beth consiste à employer une stratégie spécifique aux échecs, connue sous le nom de défense de Caro-Kann. Un coup alors inconnu de Beth qui finit par l'apprendre un peu plus tard. La défense de Caro-Kann est une ouverture aux échecs qui se caractérise par les coups 1. e4 c6 (il faut imaginer l'échiquier pour se représenter ces coups, comme Beth). Elle est similaire à la défense sicilienne utilisée par Beth tout au long de la série. 

Concernant le choix des acteurs, là encore les producteurs ont tapé dans le mille. Harry Melling, l'acteur qui interprète Harry Beltik dans Le Jeu de la Dame, est connu à l'international pour un rôle bien particulier : celui de Dudley Dursley dans la série de films Harry PotterThomas Brofie-Sangster quant à lui (Benny Watts dans la série) est notamment connu pour ses rôles dans Le Labyrinthe (Newt), Nanny Mcphee (Simon Brown), Love Actually (Sam), Game of Thrones (Jojen Reed), ou encore Thunderbirds (John Tracy / Pirate Dobbs). Sans oublier bien évidemment Anya Taylor-Joy, pressentie comme une des étoiles montantes de Hollywood.

Le choix des couleurs est aussi à souligner (ces dernières s'éclaircissent au fur et à mesure que Beth grandit et s'émancipe), ainsi que le choix des tenues de Beth. On peut en effet remercier Gabriele Binder, la costumière derrière les tenues de la série, qui a voulu retranscrire l'esprit des échecs dans les différentes robes de Beth Harmon. Enfin, concernant la musique, les compositions de Carlos Rafael Rivera permettent aussi de capturer l'humeur de chaque scène, ce qui constitue un réel avantage pour une mini-série.

Un véritable record sur Netflix

Grâce à tous ces points forts et détails soignés, Le Jeu de la Dame a réussi à s'imposer dans les tendances Netflix. En l'espace de 28 petits jours seulement, les parties d'échecs de Beth Harmon ont été vues par 62 millions de foyers à travers le monde, un véritable record pour une mini-série. 

Le record concernant une série à part entière est pour l'instant entre les mains de The Witcher, dont la première saison a été vue 76 millions de fois. Elle est suivie par la Casa de Papel (65 millions de fois), et Stranger Things (64 millions de fois). En l'espace d'un mois seulement, Le Jeu de la Dame a donc fait exploser les statistiques. Netflix a cependant tranché : il n'y aura pas de deuxième saison pour cette mini-série, qui respectera sa définition, et qui se suffit déjà à elle-même. Pour l'anecdote, selon The Independent, la recherche "Jeu d'échecs" sur Internet a bondi de 273% entre le 23 octobre et le 2 novembre. Cette année, les cadeaux au pied du sapin auront peut-être une allure d'échiquiers. On peut dire merci à Beth.

Une erreur ?

Source(s) : The Independent COS North Wales Pionner

Mots-Clés : Le jeu de la Damemini-sérienetflixrecordregardéevisionnéemoissuccèsQueens' Gambit

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Frakyboute, il y a 6 mois :

J'ai commencé, je l'ai enchaîné comme pas permis : quelle mini-série ! On en veut plus des comme ça Netflix !

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 6 mois (en réponse à Frakyboute):

pareil en plus j'ai joué longtemps aux échecs pour le plaisir, mon père m'a appris à jouer à 8 ans.

Répondre à ce commentaire

Par wasteak, il y a 6 mois :

C'etait tres bon ! Un peu de surjeu et de longueurs vers le milieu mais c'est minime.

Répondre à ce commentaire

Par johnny, il y a 6 mois :

La série est très bien, mais je pense que l'explication du nombre record, c'est surtout qu'ily a très peu de séries intéressantes en ce moment

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.