Rechercher Annuler

Mars : des lacs d'eau salée découverts sous la glace du Pôle Sud

De Guillaume Chagot - Posté le 28 septembre 2020 à 18h35 dans Science

Située à 57,6 millions de kilomètres minimum de la Terre, Mars est probablement la première planète, autre que notre chère planète bleue, sur laquelle l'Homme posera les pieds. Des voyages sont imaginés dans les années à venir, alors que les chercheurs continuent d'y chercher des traces d'eau, avec, au bout, la possible présence d'une hypothétique forme de vie. Des lacs d'eau salée viennent par ailleurs d'y être découverts, laissant entrevoir une nouvelle présence d'eau liquide. 

des lacs souterrains d'eau salée

Quatre milliards d'années avant notre ère, Mars était semble-t-il bien différente de celle qu'elle est aujourd'hui. Son aspect désertique et rocailleux laissait autrefois place à une ribambelle de rivières, lacs et autres océans, quand sa surface était chaude et humide. La température moyenne à sa surface y est actuellement de -63°C, bien loin de nos 15°C plus appréciables. Néanmoins, une équipe de chercheurs de l'Université de Rome III vient d'annoncer avoir découvert des lacs d'eau salée sur Mars. Une découverte qui suit une première publication dans la revue Science datée de 2018, dans laquelle ces scientifiques annonçaient avoir posé le doigt sur un lac d'eau salée situé sous le pôle Sud de Mars. 

Un lac qui serait situé sous la calotte polaire Sud de Mars, zone dans laquelle sont recensés des dépôts de glace imposants s'étendant sur plus de 700 000 km2. Des dépôts dont l'épaisseur dépasse 3,7 km en certains points. Une découverte réalisée grâce aux données recueillies par le radar MARSIS (pour Mars Advanced Radar for Subsurface and Ionospheric Sounding). Un radar qui sonde les profondeurs de Mars par le biais de basses fréquences afin d'y repérer les divers lacs souterrains qui s'y trouveraient. A noter que pour confirmer son hypothèse, l'équipe de chercheurs italiens a usé de méthodes employées sur Terre, permettant de détecter des lacs souterrains localisés en Antarctique. 

Néanmoins, l'équipe de Luca Guallini, co-auteur de l'étude, est sceptique quant à la présence de formes de vie en ces lacs. Et pour cause, l'eau y est composée d'une solution hypersaline. Un phénomène qui pourrait bien expliquer pourquoi cette eau est restée liquide après tout ce temps. Malgré tout, même si, sur Terre, des organismes peuvent survivre dans des environnements aussi extrêmes, il est peu probable que ces lacs abritent une quelconque forme de vie. En effet, ce n'est pas parce qu'un habitat peut héberger la vie, qu'il l'héberge forcément. 

Une erreur ?

Source(s) : Sciences et Avenir

Mots-Clés : Pole SudAntarctiquelacTerreMarséquipechercheurEauselsalée

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par tetard, il y a 1 an :

On va y aller et revenir avec une sale bête... J'ai déjà vu ce scénario quelque part et c'est pas folichon

Répondre à ce commentaire

Par Aroun, il y a 1 an via l'application Hitek (en réponse à tetard):

Life: origine inconnue

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 1 an :

Il est temps d'y apporter la démocratie à coup de tank !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.