Rechercher Annuler

What if...? épisode 4 : 10 choses à retenir dans ce quatrième épisode

De Roxane Le Gouest - Posté le 2 septembre 2021 à 9h52 dans Séries TV

Disney+ vient de diffuser sur sa plateforme, le quatrième épisode de la série Marvel What if...?. Comme dans chaque production Marvel, il fallait faire attention à plusieurs petites choses importantes. Ainsi, la semaine dernière nous vous présentions 16 détails et informations à retenir de l'épisode 3. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir ceux de l'épisode 4, qui mettait en scène une réalité alternative des aventures de Doctor Strange. 

Une blessure différente

Dans le film de 2016 du MCU, Stephen Strange prend sa voiture seul car Christine et lui avaient déjà rompu. Il est également victime d'un accident et perd l'usage de ses mains, l'empêchant de pratiquer la chirurgie. Cela suggère que la chirurgie est la chose qu'il aime le plus

Dans la réalité alternative de What if...?, Strange est en voiture avec Christine, et cette dernière meurt dans l'accident. C'est la perte de sa moitié qui pousse Stephen à apprendre les arts mystiques.

Une boucle temporelle

Dans l'épisode, Strange tente un grand nombre de fois de changer le cours de l'histoire pour tenter d'éviter la mort de Christine. Une boucle temporelle prend place et le spectateur peut observer différents scénarios de la soirée tragique :

  • La voiture de Strange se fait percuter par l'arrière et est projetée dans le ravin
  • Un camion percute la voiture dans un carrefour de Manhattan
  • Christine meurt d'une crise cardiaque alors qu'elle danse avec Stephen à la soirée
  • Christine se fait tirer dessus par un voleur alors qu'ils mangeait une pizza après la soirée
  • Un pneu de la voiture éclate et les fait sortir de la route
  • Strange pose un lapin à Christine pour la soirée, mais cette dernière meurt dans l'incendie d'un immeuble
  • Christine prend le volant à la place de Stephen, mais ils se font percuter par une voiture en excès de vitesse

Sorcier Armani

Quand Strange recherche la bibliothèque de Cagliostro, il rencontre l'archiviste O'Bengh et ce dernier déclare qu'il n'a jamais vu un sorcier habillé aussi bizarrement. Ce à quoi Strange répond qu'il porte du Armani. Mais l'archiviste croit comprendre qu'il s'agit du nom de Strange et l'appelle du coup Sorcier Armani.

Doctor Strange Suprême

Au cours de sa quête pour ressusciter Christine, Strange accumule des pouvoirs incroyables en absorbant des êtres mystiques et démoniaques. Le passage rappelle ce que Karl Mordo a fait dans la scène post-générique du film Doctor Strange, il retire en effet ses pouvoirs à un sorcier. Encore aucune explication à son action n'ont été fournies.

Un monstre tentaculaire

La bête à tentacules que Strange invoque ressemble au champion d'Hydra de l'épisode 1, qui a été inspiré par Abilisk dans l'ouverture des Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Il ressemble également à Shuma-Gorath, un vilain interdimensionnel de Marvel Comics.

Un point temporel absolu

L'Ancien (Tilda Swinton) est toujours en vie à ce stade de la chronologie et révèle que la mort de Christine est un "point temporel absolu", c'est-à-dire un moment décisif qui détermine les événements à venir. Si Strange efface cet événement, il risque d'anéantir l'univers.

Deux personnes identiques dans la même réalité

Il existe deux Doctor Srange dans la même réalité, Strange Suprême, qui est prêt à tout pour ramener Christine à la vie et un autre qui a choisi de ne pas modifier le cours de l'histoire.

Les monstres que Strange a absorbé sont toujours dans sa tête

Quand le "bon" Doctor Strange proteste après avoir été vaincu, Strange Suprême dit dans la version originale "But we must" ("Mais nous devons"), cela signifie que les êtres qu'il a absorbés sont présents dans sa tête, et déforment encore plus son esprit.

Un point temporel absolu ne peut pas être modifié

Les deux Doctor Strange s'affrontent dans une bataille épique, et c'est Strange Suprême qui remporte le combat puisqu'il absorbe l'autre Stephen. Il ramène ensuite Christine à la vie puisqu'il a désormais assez de pouvoir pour le faire. Mais leurs retrouvailles sont de courte durée car comme a prévenu l'Ancien : défaire un "point temporel absolu" détruit la réalité. Et c'est ce qui se produit ensuite, le monde se consume entièrement et Strange Suprême est le seul survivant.

Une singularité finale et initiale ?

La « bulle » dans laquelle subsiste Doctor Strange fait beaucoup penser à la singularité initiale. En physique, cette singularité initiale, qui correspond au début de l'univers, est représentée par un point sans dimension et contenant toute l'énergie de l'Univers. Un point où toute la matière virtuelle et l’énergie de l’univers sont condensées dans un état de densité infinie, ainsi que toutes les dimensions d’espace et de temps, qui sont courbées à l’infini.

Étant donné que l’univers tout entier est réduit à la taille de la bulle dans laquelle Doctor Strange vit et est accompagné de Christine qui, elle, se meurt, il pourrait bien s’agir d’une singularité de l’univers. Et si tel est le cas, elle peut signifier deux choses : soit l’univers débute par une singularité, et finit de la même façon (selon les créateurs de Marvel), soit il s’agit d’une métaphore, et en ayant vécu cette histoire, Doctor Strange s’apprête à renaître de ses cendres dans un nouvel univers, en prenant de meilleures décisions (ou non ?) dans Spider-Man : No Way Home.

Une erreur ?

Mots-Clés : MarvelMCUWhat ifdoctor strangechristinesorcierSorcier suprêmespider-manNo way homeancienShuma-Gorath

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Hofstadter, il y a 5 mois :

Trop intéressant le dernier point !

Répondre à ce commentaire

Par Thonyr, il y a 5 mois :

La bulle ressemble plus à ce qui a donné naissance à Galactus. Pourquoi ne pourrait il pas devenir de fait le Galactus du MCU? Tout les êtres absorbés serait ce qui conduit à la faim sans fin :) de ce Galactus.

Répondre à ce commentaire

Par Simp, il y a 4 mois :

Doctor Strange mettra t-il fin à l'hégémonie patriarcale ?

Répondre à ce commentaire

Par Nyael Maeden, il y a 4 mois :

Cet épisode m'a beaucoup fait pensé à Steins;gate

Répondre à ce commentaire

Par Darkreveur, il y a 4 mois :

Hitek ne semble pas comprendre le principe du Big Bang. Il n y a pas vraiment de singularité initiale.
Notre univers local (ce qu on peut observer à 13,8 milliards années-lumière de distance) était en effet contenu dans un minuscule point.
Mais l Univers ne s arrête pas juste au local, il est plus grand, potentiellement infini. Et bien ce grain minuscule n était aussi qu une partie minuscule d un univers ultra compact mais potentiellement infini.
Il n y avait pas de singularité comme dans un trou noir, puisque partout, à une potentielle infini distance, c était compact, au delà de que vous croyez être une singularité.

Répondre à ce commentaire

Par Umbré, il y a 4 mois :

Vous pouvez dire ce que vous voulez, c’était un épisode incroyable, je vais me taper le 5 et le 6 là, mais je sens que le 4 va rester mon préférer, les sentiments sont tellement bien retranscrit.. c’est puissants, émouvant, je viens de découvrir un Docteur Strange Maléfique, c’était ouf bordel

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.