Rechercher Annuler

Monster Hunter : le film censuré en Chine à cause d'un dialogue ridicule !

De Gaetan Desrois - Posté le 6 décembre 2020 à 23h05 dans Cinéma

Depuis le mois d'octobre, le film de Monster Hunter fait beaucoup parler de lui. En effet, l'adaptation de la célèbre adaptation de la licence vidéo-ludique par Paul W.S. Anderson s'est gratifiée d'une première bande-annonce, qui a beaucoup inquiété les fans. Alors que la promotion autour du film est pour le moins compliquée, on apprend aujourd'hui qu'il fait l'objet d'une grosse polémique en Chine.

Le film censuré à cause d'un dialogue

En novembre dernier, Paul W.S. Anderson confiait à quel point il était confiant à propos de son nouveau film, l'adaptation de la licence vidéo-ludique Monster Hunter. Le réalisateur, connu notamment pour son travail sur la licence Resident Evil, avait d'ailleurs comparé sa version de Monster Hunter aux films Jurassic World, vantant au passage l'excellence des effets spéciaux de son film. 

Malgré l'apparente confiance d'Anderson en son nouveau long-métrage, la promotion du film est assez difficile. Surtout si l'on prend en compte le fait qu'il est au coeur d'une grosse polémique en Chine. En effet, comme on a pu le lire dans les colonnes de Variety, les autorités chinoises auraient trouvé un dialogue entre deux soldats particulièrement insultant :

Soldat 1 : What ? (Quoi ?)

Soldat 2 : Look at my knees ! (Regarde mes genoux !)

Soldat 1 : What kind of knees are these ? (C'est quel type de genoux ?)

Soldat 2 : Chi-knees ! (jeu de mot entre "chinese", chinois", et "knees", genoux).

Au-delà du fait que le dialogue ait la finesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaine, il a également profondément choqué en Chine, du fait qu'il ferait référence à un ancien dicton anti-asiatique. Boudé par les spectateurs, le film a vu leur fréquentation chuter de 25% à 0.7%. Pire encore, puisque les salles ont finalement opté pour son retrait, malgré la présence d'une version censurée créée en vitesse par Sony Pictures pour sauver la face, elle aussi retirée du marché

On ne sait pas, pour l'heure, si le film ressortira en salles en Chine. Toutefois, on peut douter du fait qu'il puisse y trouver un second souffle... Ce qui est d'autant plus dommageable, compte tenu du fait que le marché chinois est essentiel au succès d'un blockbuster. Surtout actuellement, alors que le marché occidental a le drapeau en berne, à cause des périodes de confinements successives. En novembre, Milla Jovovich confiait que Paul W.S. Anderson désirait réaliser une suite à Monster Hunter. Il nous semble peu probable que Sony accepte de la produire, dans ces circonstances...

Une erreur ?

Source(s) : Variety

Mots-Clés : Sonymonster hunterMilla JovovichPolémiquePaul W.S. AndersonChinecensure

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Old Yoda, il y a 1 an :

Purée, se faire censurer pour un dialogue aussi stupide... Je sais pas qui est le plus à blâmer entre ce nanar et les autorités chinoises...

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 1 an (en réponse à Old Yoda):

C'est juste un prétexte des autorités chinoises pour limiter le succès des films américains en salles. arretez d'être naifs.

Répondre à ce commentaire

Par Supernaz, il y a 1 an :

Comment ça "What kind of knees" ? Ca veut rien dire... Qui a déjà prononcé cette phrase une fois dans sa vie? xD A part une orthopédiste peut être 0_o

Ce film a l'air encore plus nul que ce que j'imaginais.

Répondre à ce commentaire

Par zbeubax, il y a 1 an :

C'est quoi le but de sortir deux fois le même article a part caresser dans le sens du poil les utilisateurs les plus toxiques du site ?

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 1 an :

En plus quand un film sort dans un pays, certes il y a la VO, mais il y a aussi la version traduite... Généralement dans la version traduite ce genre de jeu de mot intraduisible est remplacé par quelque chose de plus adapté.

Répondre à ce commentaire

Par Jinzank, il y a 1 an :

aucun rapport avec l'article mais quand je vois le massacre avec Resident Evil je ne comprend pas que Capcom laisse ce mec saccager une autre licence ... pognon pognon pognon

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an :

Ca a le mérite de rappeler ce que c'est que la vrai censure.

Ici, quand on a une blague de beauf tendancieuse un débat s'ouvre sur les limites que la décence impose à l'expression publique et les intellos qui utilisent le terme pleurnichent alors sur ce qu'ils appellent "la censure des SJW" (ensuite ils enchaine sur une injonction à la nuance histoire de prouver qu'ils maitrisent la cohérence comme personne)

Là bas : gouvernement autoritariste et conservateur -> vrai censure et contestation interdite
(c'est ce genre de régime pour lequel l'extrême droite milite)

Répondre à ce commentaire

Par Yori, il y a 1 an (en réponse à Murge):

c'est communiste si jamais hein

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an (en réponse à Yori):

Si t'es assez intelligent pour te fier à ce genre d'étiquette ...

Répondre à ce commentaire

Par pseud'eau, il y a 1 an (en réponse à Yori):

c'est du totalitarisme déguisé en communisme.


le communisme c'est la valorisation du peuple par le peuple pour le peuple.


après il y a des variables, mais la base est la.

Répondre à ce commentaire

Par Blabla, il y a 1 an (en réponse à Yori):

La Chine n'est plus communiste depuis la mort de Mao ^^"

Répondre à ce commentaire

Par CanetteSadique, il y a 1 an :

Tu remplaces chi par japa et il sera bientôt interdit au Japon :hap:

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.