Rechercher Annuler

Netflix : ce nouveau film va rendre dingues les fans de Ghibli et de Hayao Miyazaki

De Gaetan Desrois - Posté le 16 juin 2024 à 10h39 dans Cinéma

Devenu le nouvel El Dorado des fans d'animation, et plus particulièrement d'animation japonaise, Netflix vient d'acquérir un film très attendu, qui sortira le 5 juillet prochain sur la plateforme. 

Deux anciens de Ghibli 

Depuis plusieurs années déjà, Netflix travaille d'arrache-pied pour concurrencer Crunchyroll sur le marché de l'animation japonaise. En plus de produire plusieurs adaptations en live-action, l'entreprise américaine distribue de nombreux animes inédits, à l'instar de Pluto, d'après le chef-d'oeuvre de Naoki Urasawa (Monster20th Century Boys). Netflix a également signé un deal juteux avec le studio Ghibli, qui lui permettra de distribuer le dernier chef-d'oeuvre d'animation de Hayao MiyazakiLe Garçon et le Héron

En outre, Netflix a également signé un contrat avec le jeune studio Ponoc, fondé par Hiromasa Yonebayashi, collaborateur historique du studio Ghibli, qui a entre autres réalisé Arrietty : Le Petit Monde des Chapardeurs et Souvenirs de Marnie. Suite au déclin des activités de Ghibli, conduisant à une fermeture provisoire du studio, à la mi-temps des années 2010, le metteur en scène a fondé sa propre entreprise avec d'autres anciens de Ghibli. Leur premier film, Mary et la fleur de la sorcière, confirmait que le studio Ponoc n'a pas renié l'héritage de Ghibli. 

Après la collection de courts-métrages Héros Modestes (2018), également disponible sur Netflix, le studio Ponoc fait son grand retour avec Amanda et les Amis Imaginaires, réalisé Yoshiyuki Momose. Animateur-clé chez Ghibli, ayant travaillé sur Porco RossoPrincesse MononokéLe Voyage de Chihiro, Les Contes de Terremer et Le Conte de la Princesse Kaguya, Momose a fait ses débuts en tant que réalisateur sur le film Ni No Kuni, inspiré du jeu de Level-5 et de Ghibli. 

Écrit par Yoshiaki Nishimura - collaborateur d'Isa Takahata sur Le Conte de la Princesse Kaguya et co-fondateur du studio Ponoc -, le film nous raconte "les péripéties fantastiques des deux enfants, lancées depuis le grenier d'Amanda, les amènent à découvrir un monde magique de créatures et de lieux jamais vus auparavant, jusqu'à ce qu'une force sinistre menace de détruire cet univers imaginaire et l'amitié qu'il recèle". 

the imaginary

Une fois encore, la pâte Ghibli est visible dans ces premières images très prometteuses, aussi bien dans le design des personnages et des créatures que dans les décors. Nul doute que ce nouveau film attirera l'attention des fans de Ghibli... Reste à savoir si le studio Ponoc parviendra à trouver une identité qui lui est propre !

Cet article vous a intéressé ? Alors n'hésitez pas à découvrir les premières informations sur le prochain film de Hayao Miyazaki.

Une erreur ?

Mots-Clés : studio ghiblinetflixAnimation Japonaise animéJapon

Salut, c'est Gaëtan. Diplômé d'un Master en Langues Modernes, je suis un grand passionné de Culture Pop. J'ai une affection toute particulière pour la culture des années 80/90. Grand lecteur, je suis aussi cinéphage et sérivore (un régime alimentaire des plus équilibrés !). Passionné par le Moyen-Âge, je suis un grand fan de Fantasy. Sinon, j'adore le cinéma coréen, la littérature japonaise, les séries et les comics britanniques. Ah, j'oubliais : pour savoir s'il y a du vent, faut mettre son doigt dans le cul du coq.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)
photo de profil de <strong>Guts</strong>

Par Guts, il y a 1 mois :

Ça ressemble au dernier film avec Ryan Reynolds ahah

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Elstar</strong>

Par Elstar, il y a 4 semaines :

On aime Ghibli et leur messages farouchement écologistes.

Quand on aime et qu'on comprend ces films on peut que voter pour les seuls qui veulent défendre l'environnement.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.