Rechercher Annuler

OSS 117 : Nicolas Bedos tacle le gouvernement en pleine promotion du film

De Gaetan Desrois - Posté le 30 janvier 2021 à 12h48 dans Cinéma

En pleine promotion d'OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire, troisième volet des aventures d'Hubert Bonisseur de la Bath, le réalisateur Nicolas Bedos tacle le gouvernement. 

Nicolas Bedos se moque des décisions du gouvernement 

C'est peu dire qu'OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire est très attendu. Avec Kaamelott : Premier Volet d'Alexandre Astier, il fait partie de ces films français qui pourraient faire revenir le public dans les salles de cinéma, qui ont particulièrement souffert de la pandémie de Covid-19. Si le film d'Alexandre Astier n'a, pour l'heure, pas de date de sortie officielle, OSS 117 est attendu pour le 14 avril 2021. Encore faut-il, bien évidemment, que les salles de cinéma soient ouvertes pour l'accueillir... 

Une situation qui exaspère toute la chaîne de production, d'exploitation et de consommation des longs-métrages. Quelques jours après avoir dévoilé une seconde bande-annonce et les premières images de Pierre Niney en OSS 1001, le réalisateur de La Belle Epoque a répondu aux fans le questionnant concernant la date de sortie du troisième volet d'OSS : 117, dans une story sur sa page Instagram

Dans sa story, le fils de Guy Bedos se moque explicitement des décisions gouvernementales concernant les mesures sanitaires pour lutter contre l'épidémie en général, et les les mesures concernant les salles de cinéma en particulier. On rappelle en effet que le gouvernement n'a eu de cesse de décaler la date de réouverture des salles. 

Ce n'est pas la première fois que Nicolas Bedos critique les décisions du gouvernement. Il y a quelques mois, le réalisateur et ancien chroniqueur de l'émission On a tout essayé, connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, avait fait polémique, en conseillant aux internautes à désobéir aux mesures sanitaires : 

Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Vivez à fond, tombez malades, allez au restaurant, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales...Nous devons désormais vivre, quitte à mourir.

L'humoriste était revenu, par la suite, sur ces déclarations, et les avait jugées irresponsables. Pour rappel, OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire mettra en scène Jean Dujardin, Pierre Niney, Fatou N'Diaye, Natacha Lindinger, Wladimir Yordanoff, Gilles Cohen et Ibrahim Koma. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Nicolas BedosOSS 117OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique NoireCinemacoronavirus

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Old Yoda, il y a 4 mois :

Au début, je pouvais pas me l'encadrer le Bedos. Je le trouvais arrogant. Depuis que j'ai vu La Belle Epoque, je le respecte en tant que cinéaste. Et il a raison de se foutre la tronche de ce gouvernement d'incompétents, dont les décisions sont toutes plus absurdes les unes que les autres. Respect !

Répondre à ce commentaire

Par bigbabar, il y a 4 mois (en réponse à Old Yoda):

Je suis tout à fait d'accord avec vous à ceci près que je pense qu'il n'aurait pas dû revenir sur son teewt qui à mon sens était très juste, la pression du groupe sans doute.

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 4 mois (en réponse à Old Yoda):

Que les décisions ne vous conviennent pas, c'est votre avis!
Mais alors que faire? Tout laisser faire et laisser le virus engorger et déborder les hôpitaux pour que des personnes qui auraient pu être soignées ne le soient pas?
C'est bien joli de critiquer, mais si par vos décisions vous pouvez sauver ou condamner des personnes, ne croyez vous pas que vous réfléchissez différemment?

Répondre à ce commentaire

Par K-Vronx, il y a 4 mois (en réponse à Netsuko):

Tout le monde est condamné, dès les prémices de chaque existence.
Les plus résistants et ceux qui s'adaptent survivent plus longtemps. Les inaptes et les faibles disparaissent rapidement.
C'est la loi de la Nature. La seule véritable loi qui nous frappe et nous met face à notre propre absurdité.

Resté enfermer chez soi en espérant ne pas chopper un virus sous prétexte qu'un état à détruit ses services publics depuis plus de 30ans et qui se retrouve aujourd'hui dans l'incapacité de faire face à une demande plus élevé que la moyenne, cela prouve d'un grand manque de compétence.

Qu'un état, plutôt qu'allouer un budget ponctuel de quelques milliards dans le but d'équiper ses hôpitaux dans le but d'accueillir plus de monde préfère bloquer tout son pays et sacrifier la vie et le futur de millions de ses citoyens ainsi que des centaine de milliards de perte pour ce même état dans un futur à court, moyen et long terme. C'est faire preuve de stupidité.

Et enfin, pour tout ces gens comme toi, qui pensent qu'il faille tout simplement écouté cet état fantoche et resté enfermé chez toi, et bien reste chez toi, mais surtout, ferme ta gueule.

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 4 mois (en réponse à Netsuko):

Tu construits des salles de réanimation et tu embauches, formes le personnel avec. CQFD.
Spoil : personne n'est responsable si le virus tue quelqu'un, et en réanimation les "patients" ne sont pas soignées, il n'y a pas de traitement. ils sont simplement maintenu en vie.

Répondre à ce commentaire

Par cenlikin, il y a 4 mois :

"Vivre quitte à en mourir" OK chiche ! ça fait partie de la sélection naturelle. Va jouer sur l'autoroute les yeux bandés si tu veux. MAIS ! Ne met pas en danger les plus fragiles par ton inconséquence égoïste. De quel droit décides tu de faire courir des risques aux autres? 75 000 vie abrégés en France au moment ou je vous parles. OK! c'était peu être des gens fatigués et en bout de course qui seraient mort d'autre chose. Mais je suis sur qu'il y en avais un paquet qui n'avaient pas envie de partir. Il y a des claques qui ce perdent.

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 4 mois (en réponse à cenlikin):

L'espérance de vie en france c'était 78 pour les hommes, 83 pour les femmes, c'est plus ou moins la tranche le plus touchée par le covid, exactement comme la grippe. bref, j'espère que tu te flagelles bien tout les soirs au fouet pour tout les vieux que tu as tués parce que tu as éternué dans un transport en commun.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.