Rechercher Annuler

Overwatch League Saison 2 : Londres sombre, mais Paris s'éveille

De Mayday - Posté le 19 février 2019 à 9h25 dans Jeux vidéo

A Paris hier soir, les amoureux d'Overwatch ont pu se donner rendez-vous au Generator Hotel pour suivre en direct LE match que de nombreux fan attendaient. Celui qui confrontait les London Spitfire aux Paris Eternal. Plus qu'un premier derby européen, c'était avant tout la rencontre des opposés : une équipe uniquement composée de Coréens, vainqueur de la saison 1, face à une équipe entièrement européenne, faisant ses premiers pas en Overwatch League.

« C'est que du bon pour l'e-sport européen »

Nous étions donc présents au Generator Hotel de Paris pour suivre cette rencontre en compagnie de joueurs, fans d'e-sport ou tout simplement de personnes présentes par hasard. Mais connaisseurs ou non, pas un seul des 200 spectateurs présents ce soir n'a su rester stoïque face à cet affrontement au sommet remporté de main de maître par les Paris Eternal. Car si l'on attendait beaucoup de cet effectif parisien, l'équipe coachée par Daemon et Fefe a surpris grâce à un style qui pouvait rappeler les Eagle Gaming, champions des Contenders Europe déjà sous les ordres de Fefe. Une composition Goats bien maîtrisée et une pression énorme en défense et le résultat tombe : 3-1 score final avec en bonus la prise de la carte Volskaya, bastion londonien perdu à seulement 2 reprises par les Spitfire sur la totalité de la saison précédente. Et le public ne s'y est pas trompé, il n'aura fallu que quelques secondes de match avant que des « sooooooon » ne fassent vibrer le bois de la salle parisienne. Plus tard « Kruise » ou « kruuuuuuise » gagnait lui aussi le droit à son slogan. Un public, des chants, une animation menée en début de soirée par Rivenzi, commentateur Overwatch Contenders et chauffeur de salle à ses heures perdues. Tous les éléments étaient présents pour une soirée réussie qui montre une fois encore l'implication des fans français et le niveau de jeu des européens. Pour Rivenzi, cette soirée pourrait marquer un tournant pour l'e-sport français et européen.

« C'est que du bon pour l'e-sport européen qui est souvent sous-représenté et encore mieux pour l'e-sport français parce qu'on avait 4 joueurs français (sur 6) présents dans la composition de départ, des joueurs qui avaient eu du mal en coupe du monde mais qui la, tapent le champion en titre donc c'est juste génial ».

« Il y avait une telle effervescence que tu ne pouvais qu'être content d'être ici »

Dans la salle, face aux 3 télévisions et à l'écran géant réquisitionnés pour l'occasion, les couleurs se mêlaient. Du vert des Los Angeles Valiants (ancienne équipe de Soon) au bleu-blanc-rouge de l'équipe de France, mais surtout, le bleu-rouge-or de l'équipe parisienne, on discute tactique de jeu, composition et pour certains, on demande de l'aide pour comprendre le jeu. Car oui, ce soir là au Generator Hotel, l'e-sport a su gagner l'intérêt de néophytes qui pour la plupart ont prévu de revenir :

« Avec l'ambiance, j'ai passé un super moment, tout s'est mis en place assez vite et même si je n'étais pas vraiment investie dans le jeu, il y avait une telle effervescence que tu ne pouvais qu'être content d'être ici » nous a confié Tiphaine, venue découvrir l'Overwatch League avec des amis. 

La saison démarre bien pour les parisiens dont le prochain match aura lieu le vendredi 23 février à 21h sur la chaine Twitch « overwtachleague_fr ». Ils rencontreront les Los Angeles Gladiators qui avaient fini 4e de la dernière saison régulière. Une rencontre qui s'annonce plus compliquée, mais les parisiens ont montré hier que leur niveau de jeu n'est pas à sous-estimer.

Une erreur ?

Source(s) : USA Today

Mots-Clés : overwatchLondon SpitfireParis Eternal

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par jeanLucasec, il y a 3 ans :

Good Job !

Répondre à ce commentaire

Par Sooooooon, il y a 3 ans :

Sooooooooooon !

Répondre à ce commentaire

Par Bob, il y a 3 ans :

Deadgame

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 3 ans :

j'y connais rien mais youpi ? :)

Répondre à ce commentaire

Par Walui, il y a 3 ans :

C'est possible de pas spoil les résultats des matchs dans le titre pour les gens qui veulent regarder ça en Replay parce qu'ils ont pas le temps de le regarder en direct ?

Répondre à ce commentaire

Par FilsDeGenji, il y a 3 ans :

Franchement j'étais pour Paris, j'ai vu le match, j'étais content du résultat. Mais franchement s'extasier devant de la GOAT, wtf ? C'est la META la plus molle qu'il y est jamais eu sur le jeu, grosso modo punir des erreurs de placement, quel Zen aura sont ulti le plus vite et quelle Zarya sera la plus chargée... c'est chiant a voir. J'aurais vraiment aimé que Blibli fasse bouger la META pour cette saison 2, que là c'est la mort de l'âme a regarder.

Répondre à ce commentaire

Par Goatcomp, il y a 3 ans (en réponse à FilsDeGenji):

Apprend à mieux comprendre cette composition avant de sortir des "points clés" qui ne le sont pas.
La Goat c'est : des timings millimétrés, une rotation de des CD de temporisation parfaite, des rotations d'ulti parfaitement maîtrisé (tu te fait ruiner ta rotation, en scrim/offi c'est fini t'as perdu le round).
Et encore plein de petit détail qui apporte au final énormément de profondeur à cet composition.

Et très franchement, la dive c'était encore plus difficile à lire personne ne peut dire le contraire (sauf les main Genji frustré)

Répondre à ce commentaire

Par Magnus HOArn, il y a 3 ans :

Prochaine rencontre : Vendredi 22 février ou samedi 23 fevrier ? Car l'article parle d'un vendredi 23 février qui n'existe pas...

Répondre à ce commentaire

Par Willrion, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Trop de... Tue le... Ca marche avec le sexe l'oxygene l'argent... Avec tout quoi... Alors imaginez avec la GOAT...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.