Star Wars : la véritable puissance de Dark Vador que vous n'avez pas vu dans les films

De Gaetan Auteur - Posté le 4 juin 2020 à 0h29 dans Cinéma
1,3kréaction !
28 commentaires

Non content d'être le personnage le plus iconique de la saga Star Wars, Dark Vador est aussi le plus grand méchant de la Culture Pop. Outre son charisme naturel, son apparence physique et son histoire tragique, le magnétisme qu'exerce Dark Vador tient également à son incommensurable puissance. Dans cet article, nous essaierons de voir jusqu'à quel point Vador est puissant, et surtout de tenter de voir l'étrange relation qu'entretient la saga avec son plus illustre méchant depuis le rachat par Disney. 

Attention cet article comporte des spoilers sur les films de la saga Star Wars, la série Star Wars Rebels ainsi que les comics Star Wars et Vador.

dARK vADOR DANS LES FILMS

Tout d'abord, il faut rappeler que si Dark Vador est aussi puissant, c'est d'abord dû à sa relation particulière avec la Force. On le sait depuis La Menace Fantôme, Anakin Skywalker a été conçu par la Force elle-même. Shmi Skywalker, sa mère, confie au maître Qui Gon Jin : "Il n'a pas de père. Je l'ai porté, je l'ai mis au monde, je l'ai élevé. Je ne me l'explique pas." Rien d'étonnant donc à ce qu'Anakin soit aussi puissant. La suite de la prélogie nous a permis d'entrevoir une partie de son savoir-faire. Il suffit de revoir, pour s'en convaincre, le combat qui opposa Anakin à Obi-Wan Kenobi sur la planète Mustafar : sans doute le plus beau combat de la saga Star Wars en terme de chorégraphie. Anakin, très sûr de lui, conscient de sa puissance, aime en faire la démonstration. C'est d'ailleurs ce qui le fera perdre contre son ancien Maître dans La Revanche des Sith

Si le personnage de Dark Vador n'apparaît pas dans la postlogie (Le Réveil de la ForceLes Derniers JediL'Ascension de Skywalker), son ombre continue de planer : Kylo Ren, son petit fils, se rêve en Vador, mais fait un piètre héritier. Le seul film dans lequel Dark Vador apparaît depuis le rachat de la saga par Disney, c'est Rogue One : a Star Wars story. Apparaissant à la toute fin du film, son arrivée est absolument mémorable. En quelques secondes à peine, le Seigneur Sith met en péril la mission de la Résistance, risquant de gâcher le sacrifice de Jyn Erso, Cassian Andor et leurs camarades tombés au combat. Le spectateur est fasciné par cette scène puissante, alors qu'il sait pertinemment son issue heureuse. La façon dont Gareth Edwards, le réalisateur, utilise le personnage de Vador est en soit intéressante. D'abord, son apparition : un souffle, suivi de la lumière rouge de son sabre-laser, donnant au couloir accueillant le massacre à venir les teintes de l'enfer. Ensuite, si l'on voit Dark Vador se battre, le réalisateur s'intéresse avant tout à la fuite des rebelles, tombant les uns après les autres dans une fuite désespérée. Le fait que Gareth Edwards s'attache à montrer le moins possible Vador, pour se concentrer sur les réactions que suscite sa présence, rend le Seigneur Sith d'autant plus redoutable.

Dark Vador dans les séries : il n'a plus rien à démontrer

Dark Vador apparaît également dans la série Star Wars : Rebels. Là encore, son utilisation ne manque pas d'intérêt. S'il a son importance dans la série, notamment parce qu'il charge les Inquisiteurs de chercher les Jedi encore en vie, il n'apparaît que rarement. Mais chacune de ses apparitions est mémorable. On en retiendra deux choses : tout d'abord, cette volonté qu'a Dark Vador de dissocier sa nouvelle vie de l'ancienne. Anakin Skywalker n'est plus, il l'a détruit. Cela rappelle les paroles d'Obi-Wan Kenobi, quand il confiait à Luke que son père, Anakin, est mort. Cette dissociation entre Anakin Skywalker et Dark Vador ne manque pas d'intérêt : d'abord parce qu'elle sonne comme le parachèvement d'un processus d'annihilation de son ancienne vie amorcée par Vador dès la destruction du Temple Jedi, et la mise à mort des jeunes Padawan ; ensuite, parce que cela donne une saveur toute particulière au "Je suis ton père" que confie Vador à son fils Luke. Dès lors où Dark Vador prononce cette phrase, la dissociation entre ses deux anciennes vies n'existe plus, et le retour du Jedi vers la lumière est inexorable. Pour dire les choses plus simplement, cette volonté de destruction de son ancienne vie donne plus de valeur à l'acceptation par Vador de l'existence de son fils. 

L'autre chose que nous voudrions retenir de la présence de Vador et son utilisation dans Star Wars : Rebels, c'est son combat contre Ahsoka Tano, son ancienne apprentie, du temps où il était Anakin Skywalker. Les fans de Star Wars : The Clone Wars savent toute l'importance qu'avait la relation entre Ahsoka et Anakin. Pourquoi voulons-nous retenir ce combat précisément ? Déjà parce qu'il est indéniablement le plus réussi de toute la série. Ensuite, parce qu'il révèle tout le chemin parcouru par Vador depuis La Revanche des Sith. Là où son combat contre Obi-Wan était une démonstration d'agilité et de maniabilité du sabre-laser, son style de combat dans Rebels est à la fois plus sobre et plus bourrin. Dark Vador n'a plus rien à démontrer : il est net, précis. Et de cette netteté et de cette précision dans ses gestes se lit sa véritable volonté d'en finir avec Ahsoka Tano, là où un peu de psychologie de comptoir nous permet de comprendre qu'Anakin se retenait peut-être de tuer Obi-Wan dans La Revanche des Sith. Comme si le fratricide était parfois plus difficile que l'infanticide... 

Pour l'heure, nous attendons encore la sortie, annoncée, de la série centrée sur Obi-Wan Kenobi. On ne sait pas, à ce jour, quelle sera l'importance de Vador dans cette série. Sans doute que le Seigneur Sith sera le principal adversaire du maître Jedi, étant donnée sa volonté toujours farouche de le retrouver dans Rebels

Dark Vador dans les comics : plus puissant que jamais !

Si le personnage de Dark Vador a été très peu utilisé dans les films et séries de l'univers Star Wars depuis le rachat de la licence par Disney, c'est une autre affaire de manches en ce qui concerne les comics (publiés par Marvel, et faisant partie de l'univers canonique). La raison semble évidente : le personnage est une figure emblématique de la Culture Pop. Ce qui a pour conséquence deux choses : tout d'abord, son seul nom peut permettre aux comics Star Wars avec Vador en couverture d'entrer en concurrence avec les comics DC (autrement dit, le nom Vador permet de booster les ventes de comics). Ensuite, et surtout, du fait qu'il y ait plus d'auteurs de comics (car plus de publications) que de scénaristes travaillant sur des séries TV ou des films, il est logique que le personnage apparaisse plus à travers ce médium. Logique mathématique. 

D'emblée, Dark Vador a eu droit à sa série solo. Une série un peu particulière, puisque le comics Darth Vader voyait son intrigue jumelée à la série de comics Star Wars, la première racontant l'histoire du point de vue de Vador, la seconde du point de vue de Luke Skywalker. L'intrigue se déroule après la destruction de l'Etoile Noire dans Un Nouvel Espoir, l'Empereur Palpatine rendant Vador responsable de cette défaite. La série Darth Vader sera l'occasion pour le scénariste Kieron Gillen de montrer un Vador agissant sans l'aval de l'Empereur, s'entourant de mercenaires, de chasseurs de primes et de personnages à la moralité floue, dont le Docteur Aphra (tout de suite adopté par les fans, si bien que le personnage aura droit à sa série solo). Le traitement du personnage de Vador est très intéressant dans cette série. Kieron Gillen cherche à le montrer plus tacticien, plus machiavélique que jamais. Dark Vador n'apparaît plus comme le serviteur zélé de l'Empereur, mais comme un personnage ayant ses intérêts propres. 

Les deux séries, Star Wars et Darth Vader, auront droit à un excellent crossover, intitulé Vador abattu. Ce qu'on retiendra de ce comics, c'est la puissance destructrice de Dark Vador, qui semble plus puissant que jamais. Il parvient à lui tout seul à combattre toute une armée de rebelles. Dans la série Dark Vador : Seigneur Noir des Sith, le scénariste Charles Soule s'attache à nous montrer toute l'étendue des pouvoirs de Dark Vador, acquis entre l'épisode III et l'épisode IV de la saga. Ainsi voit-on Vador capable de réparer ses propres membres à l'aide de la Force. Le premier arc narratif de ce comics, dans lequel Vador doit tuer un ancien Maître Jedi vivant en ermite, dans le but d'acquérir un sabre-laser rouge, tient autant du manga que du comics, dans la façon dont le combat est représenté : le paysage joue un rôle important dans la représentation de la violence du combat, comme on peut le voir dans plusieurs shonen. 

Pour conclure, même si Dark Vador n'est que peu présent dans les films et séries Star Wars de l'ère Disney, ses apparitions n'en sont pas moins marquantes. Mais c'est dans les comics qu'apparaît toute la puissance du Seigneur Sith. Sourde et sobre dans les médiums audio-visuels, elle devient éclatante, démonstrative dans les comics. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Star WarsDark VadorrebelsDisneyDisney+

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (28)

Par Paulito, il y a 4 semaines :

Vous m'avez donné envie de lire les comics ! Merci Hitek pour cet article encore une fois réussi

Répondre à ce commentaire

Par Monkey3, il y a 4 semaines (en réponse à Paulito):

Les 2 séries sur Vador sont excellentes, dommage qu'on doivent subir le médiocre Salvador Larroca sur les dessins de la première ...

Répondre à ce commentaire

Par Monkey3, il y a 4 semaines :

J'ajouterai qu'il est aussi très impressionnant dans l'excellent roman d'action "Les Seigneurs des Sith".

Répondre à ce commentaire

Par bumble, il y a 4 semaines :

Il faudra relire l'article du stagiaire, la redondance de certains terme est très pénible à lire.
"Kylo Ren se rêve en Vador, son petit fils, se rêve en Vador"
...
"avant tout à la fuite des rebelles, tombant les uns après les autres dans une fuite désespérée."

Les synonymes existes, il faut les utiliser !
Du coup, j'ai pas eu le courage de lire l'article en entière :(

Répondre à ce commentaire

Par Tonio50, il y a 4 semaines (en réponse à bumble):

Bonjour,

Avant de donner des leçons de français, merci de corriger vos propres erreurs (le mot "article" est masculin).

Cordialement

Répondre à ce commentaire

Par LaPeritePeste, il y a 4 semaines (en réponse à bumble):

Désolé je n’ai pas eu le courage de lire ton commentaire en entier :
Terme => termes
Existes => existent
Entière => entier
(Bon j’avoue je l’ai lu en entier ^^).

Avant de critiquer certains on essaye de ne pas faire de fautes soi-même :)

Et si tu t’arrêtes sur 3-4 redondances de mots dans un article aussi complet alors je te trouve assez bête.

Pour finir pas besoin de faire ton malin en appelant le rédacteur « stagiaire » car tu ne sais pas qui l’a écrit et au vu de ton commentaire avec tes nombreuses fautes tu ne lui arrives même pas à le cheville.

En tout cas super article Hitek... vous faites de plus en plus de bons articles en ce moment :)

Répondre à ce commentaire

Par LapinMagik, il y a 4 semaines (en réponse à LaPeritePeste):

C'est vrai qu'ils font de bons articles en ce moment, le confinement leur a peut être fait du bien qui sait.

Répondre à ce commentaire

Par obvious, il y a 4 semaines (en réponse à LaPeritePeste):

Peut-être qu'il fait des fautes mais il n'est pas rédacteur, ne faites pas preuve de mauvaise foi et acceptez quand vous faites une erreur et qu'elle est relevée...

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 4 semaines (en réponse à obvious):

Moi ce qui m'insupporte avec son commentaire c'est qu'il se permet d'être méchant... pourquoi tout de suite traiter un journaliste de stagiaire quand il y a des erreurs dans l'article ? Même les meilleurs font des erreurs.

Je ne remet pas en cause la pertinence de son commentaire mais juste sa façon d'écrire son commentaire... c'est de la méchanceté et mal écrite en plus.

Il y a une façon de dire les choses... quand on le dit mal et avec méchanceté faut pas s'attendre qu'on soit tendre ensuite.

Répondre à ce commentaire

Par obvious, il y a 4 semaines (en réponse à Paulito):

Je ne peux pas te donner tord effectivement, après je pense que le rédacteur en question devrait être plus malin que ça et ne pas répondre.

Répondre à ce commentaire

Par bumble, il y a 4 semaines :

Vous êtes sérieux ? Vous m'attaquez sur mon français ?
Vous voulez jouer les grammar nazi ?
Je ne suis pas linguiste, je m'en bats l'os de bien écrire ou pas.
Surtout quand on sait que le dictionnaire d'orthographe à été créer pour "distinguer les gens de lettres, des ignorants et des simples femmes". Merci de garder vos discriminations pour vous. Mais j'imagine que votre vie est si vide que ça vous donne l'impression d'exister lorsque vous cherchez à rabaisser les gens.

Bref, je ne suis pas journaliste, écrire pour être lu ça demande de respecter des codes.
La redondance des mots dans un texte dans UN articlE (parce que ça s'écrit bien avec un E).
La langue française est une des plus riches au monde, il faut en profiter !

Oui, je m'arrête à la redondance, car c'est pénible à lire et si c'est pénible, ce n'est pas plaisant ...

Répondre à ce commentaire

Par LaPeritePeste, il y a 4 semaines (en réponse à bumble):

Le mec rabaisse le journaliste en le traitant de stagiaire pour une redondance de mots mais il n’accepte pas qu’on le rabaisse car il fait des fautes de français qu’on apprend à l’école primaire !

Apprends à bien écrire avant de critiquer les autres.

Tiens une autre qui fait mal aux yeux : « à été creer ». Même mon neveu de 10 ans écrit mieux.

Tu dis toi même que la langue française est très riche... alors commence à t’en servir correctement avant de critiquer les autres pour une redondance de mots.

Répondre à ce commentaire

Par Microspy, il y a 4 semaines (en réponse à LaPeritePeste):

"En psychologie et en psychanalyse, la projection correspond à l'opération mentale par laquelle une personne attribue à quelqu'un d'autre ses propres sentiments, dans le but de se sortir d'une situation émotionnelle vécue comme intolérable par elle : la personne n'a pas conscience d'appliquer ce mécanisme, justement car elle n'accepte pas les sentiments, ou sensations, qu'elle « projette » à l'extérieur, sur l'autre ou sur un objet. Il s'agit donc de mouvements pulsionnels intolérables, ou en tout cas, perçus comme tels."

Ou en termes plus simples, de façon à ce que tu puisses comprendre :
"C'est celui qui l'dit qui y est !"

Répondre à ce commentaire

Par poisson, il y a 4 semaines (en réponse à bumble):

"Je ne suis pas linguiste, je m'en bats l'os de bien écrire ou pas."

Le type affirme sans vergogne qu'il se complaît dans sa médiocrité.
Qu'y a t-il de plus à dire à partir de ce constat.

Vas donc lire la définition du mot décence.
Quand on se permet non pas de critiquer mais d'attaquer de vils manières tel que tu l'as fait, on se doit au minimum d'être irréprochable sur l'orthographe à défaut d'être doublement qualifiable de sombre idiot à qui l'éducation de base fait clairement défaut.

Visiblement, c'est trop demandé pour les pauvres d'esprits dans ton genre.

Il ne suffit pas de faire des gosses. Il faut aussi les éduquer. Et toi, malheureusement, la loterie génétique ne t'a pas gâtée non plus, à la rigueur, tu aurais éventuellement pu te rendre compte tout seul à quel point ton commentaire est affligeant.

Charité bien ordonnée commence par soit même.

En clair, fermes ta gueule si c'est pour dire de la merde et te ridiculiser de surcroît.
Ce type de langage devrait t'être plus intelligible.


Répondre à ce commentaire

Par poisson, il y a 4 semaines (en réponse à poisson):

Je rajouterai que manipuler correctement sa langue maternelle n'a jamais été l’apanage des seuls linguistes.
De part ce triste "raisonnement", il est facilement déductible que tu es médiocre à bien d'autres égards.
Tu es juste inaudible.

Répondre à ce commentaire

Par steak, il y a 4 semaines (en réponse à bumble):

La redondance des mots dans un texte dans UN articlE (parce que ça s'écrit bien avec un E).

T'es con ou tu fait exprès ?



(si t'es con : Tonio50 parlait de "entière")

Répondre à ce commentaire

Par Pyrexie, il y a 4 semaines :

Je comprends tout à fait le point de vue de Bumble. Après, il y a en effet la manière de l'écrire, car qu'il soit stagiaire ou non, nous nous en foutons.

Tout professionnel se doit de faire correctement son travail. Un journaliste : son vocabulaire et l'usage qu'il en fait, c'est la base. Ça le différencie de l'amateur. Bumble ne se dit pas journaliste, mais il souligne que la redondance est lourde. Je pense que si l'auteur de l'article prend en compte ce point, il ne pourra que s'améliorer. Personne ne fait pas d'erreur... Nous sommes humains ;) et ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Après, ici, je n'ai pas été perturbé plus que cela par cette redondance. Je suis bon public sur ce type de site.

Répondre à ce commentaire

Par Theo, il y a 4 semaines :

Il ne faut pas oublier non plus le pouvoir de la force !
L'intro où l'on incarne Vador sur Kashyyk est mémorable.
De même les jeux Vador immortal !

Répondre à ce commentaire

Par Kasprod, il y a 4 semaines :

Anakin n'a pas été créé par la force elle même mais par l Empereur (Darth Vader #25), c est lui qui manipule la force dans le ventre de Shmi.

Répondre à ce commentaire

Par Wolffe, il y a 4 semaines (en réponse à Kasprod):

Ah non désolé mais Palpatine n'est absolument pas celui qui a conçu Anakin, ce qu'on voit dans le comics n'est qu'une vision qui ne représente absolument pas la réalité. Donc oui c'est bien la Force qui a créé Anakin. Et oui j'ai lu ce comics.

Répondre à ce commentaire

Par Kasprod, il y a 4 semaines (en réponse à Wolffe):

C'est pourtant le cas. Et ça apparaît aussi dans The making of star wars : the revenge of the sith.

Répondre à ce commentaire

Par Wolffe, il y a 4 semaines (en réponse à Kasprod):

Absolument pas non, et un making off n'est pas du tout une source fiable, il est uniquement là pour montrer le processus créatif d'un film et expose parfois des idées qui ont été abandonnées. J'ai lu ou visionné absolument tout ce qui était possible sur l'univers canon de Star Wars, et une immense partie du legends et absolument rien ne confirme ce que tu dis. La seule piste qu'il y a est dans le roman Dark Plagueis (qui n'est pas canon) ou justement lui et son apprenti (Dark Sidious) tentent de manipuler les midichloriens pour créer un être pur du côté obscur mais ils échouent et la Force, pour contrer ce déséquilibre crée l'élu. Quand à la prophétie elle-même on la retrouve dans le roman (canon cette fois) Maître et Apprenti et elle dit très exactement "Un Elu viendra, né sans père, et à travers lui l'équilibre ultime de la Force sera restauré".

Répondre à ce commentaire

Par Kasprod, il y a 4 semaines (en réponse à Wolffe):

Peut etre devriez vous lire ce livre alors.

Répondre à ce commentaire

Par Wolffe, il y a 4 semaines (en réponse à Kasprod):

Je possède ce livre, je l'ai lu, et je maintient ce que je dis. Palpatine n'est pas et n'a jamais été le père d'Anakin. Il n'y a aucun débat à avoir là dessus. Ce serait bien qu'on arrête de véhiculer des mensonges à tout vas sur Star Wars. Ça commence à devenir lassant de lire tout et n'importe quoi, et de voir des gens prêts à avaler n'importe quelle fausse information.

Répondre à ce commentaire

Par Cenlikin, il y a 4 semaines :

Quand tu penses que Vader n'était censé n'être qu'un personnage secondaire à la base...

Répondre à ce commentaire

Par Dartha, il y a 4 semaines :

Il n'est rien face à dark Disney, mdr.

Répondre à ce commentaire

Par Taro, il y a 4 semaines :

Il est normal que vador et les membres de la pègre et de l'empire soient plus developpé dans les comics que les films. Le public comics est plus adulte plus mature. Les films visent le public enfantin de Disney où les méchants sont stupides pas vraiment méchants et ne serve que de faire valoir aux gentils rebelles qui reussissent tout.

Répondre à ce commentaire

Par Ced, il y a 4 semaines :

A quand un film sur Vador

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 14 heures

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 1 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 2 mois