Rechercher Annuler

Nintendo : après dix ans d'absence, cette licence ultra populaire va faire son grand retour

De Quentin Lorichon - Posté le 22 février 2023 à 11h42 dans Jeux vidéo

Suite à un accord passé entre Activision-Blizzard et Nintendo, une licence culte du célèbre studio de jeux vidéo va donc faire son grand retour sur les consoles de salon nipponnes. Cela fait une décennie que la franchise avait stoppé de développer ses jeux sur les Nintendo. 

activision-blizzard et microsoft, un accord qui dérange 

C'est long, dix ans. Et cette stratégie va sans doute faire trembler Sony, concurrent historique de Microsoft dans le domaine des consoles gaming. En effet, il y a un an, Microsoft avait annoncé son intention d'acquérir Activision-Blizzard, bien connu pour développer les franchises Call of Duty, Diablo, ou encore World of Warcraft. Mais c'est un dossier lourd de conséquences, et le rachat est toujours en attente de validation par les institutions internationales chargées d'étudier le dossier. La somme pharaonique de 68,7 milliards de dollars est annoncée. Si l'achat venait à être conclu, il s'agira du plus important de toute l'histoire de l'industrie vidéoludique, et parallèlement à celle de Microsoft. Les enjeux sont colossaux, puisque Call of Duty est l'une des licences les plus jouées sur PC et consoles de salon. 

Sony craint donc à terme que la licence ne devienne une exclusivité Xbox, et le géant japonais a beaucoup à perdre si une telle décision venait à être prise. Pourtant, Microsoft avait annoncé la ferme attention de continuer à sortir les titres sur les consoles de Sony, et lui a même proposé un accord, mais les négociations n'ont jamais abouti. Alors, la firme s'est tournée vers Nvidia pour offrir ses jeux PC du Game Pass sur son service GeForce Now, mais a surtout conclu un autre accord avec Nintendo. Ainsi, le géant américain s'entoure de soutiens pour faire pression et ainsi faire valider le rachat d'Activision-Blizzard auprès de l'Union européenne et de la FTC (Federal Trade Commission).

dix ans de call of duty sur nintendo 

Cet accord consiste à sortir la licence ultra populaire Call of Duty sur les consoles Nintendo, pendant dix ans. L'objectif est clairement affiché par Brad Smith, le président de l'entreprise. 

We’ve now signed a binding 10-year contract to bring Xbox games to Nintendo’s gamers. This is just part of our commitment to bring Xbox games and Activision titles like Call of Duty to more players on more platforms. pic.twitter.com/JmO0hzw1BO

February 21, 2023

Nous avons maintenant signé un contrat de 10 ans pour offrir les jeux Xbox aux joueurs de Nintendo. Cela fait partie de notre engagement à proposer les jeux Xbox et les titres d'Activision comme Call of Duty à un plus grand nombre de joueurs sur davantage de plateformes. 

Phil Spencer, le patron de la division Xbox, a precisé que Steam continuera de recevoir les titres d'Activision après l'acquisition du studio. Le retour de la franchise Call of Duty sur Nintendo sera un évènement. En effet, cela fait dix ans que le FPS a quitté les consoles nipponnes. Le dernier en date était Call of Duty : Ghosts sur Wii U en 2013. 

la porte est toujours ouverte pour Sony 

Si l'entreprise japonaise refuse de signer un quelconque accord avec Microsoft, elle a pourtant du soucis à se faire si la franchise venait à devenir une exclusivité Xbox. Selon une étude menée par le CMA (Competition and Markets Authority) plus tôt ce mois-ci, 73 % des joueurs Playstation auraient avoué acheté la PS5 principalement pour Call of Duty. Si la licence est disponible sur à peu près toutes les plateformes, elle est visiblement nettement plus populaire sur les consoles de Sony que celles de Microsoft. Mais la firme a bel et bien laissé la porte entre-ouverte à Sony pour signer la promesse de fournir les jeux de tir sur ses machines pour les dix ans à venir. À Bruxelles, les entreprises interessées ont été entendues par la Commission. 

Et ça sort le contrat en disant à Sony qu’il est toujours dispo pour signer un deal équivalent à celui pour Steam, Nintendo et Nvidia et garder donc COD 10 ans avec la même version que celle sur Xbox. #ActivisionBlizzard pic.twitter.com/DhFN4OPciv

February 21, 2023

L'objectif de Sony est clair : bloquer le rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft. Mais les récents accords signés pourraient mettre à mal cette volonté puisque la multinationale du pays de l'Oncle Sam continue de s'entourer de soutiens, dans l'unique but de faire céder le rachat. Reste à savoir si Sony finira par céder. Ce qui est loin d'être sûr, en revanche, c'est la commercialisation de ces jeux sur toutes les plateformes après dix ans. 

Une erreur ?

Mots-Clés : call of dutyactivisionMicrosoftXboxSonyplaystation

Actuellement étudiant à l’ISFJ Paris, j’intègre l’équipe d’Hitek en septembre 2022 pour deux ans après un stage de fin d’année en 2021. Je suis passionné par les jeux vidéo, le cinéma en général et les nouvelles technologies. J’aime rapporter l’information sous toutes ses formes et j’apprécie le fait de découvrir de nouveaux titres vidéoludique pour enrichir ma culture personnelle.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par vinsaucisson, il y a 3 mois :

Cet accord est une immense fraude. Le plan de Microsoft est fondé sur le long terme. Après dix ans, les CoD seront exclusivement sur Xbox. Une façon d'apaiser les tensions et de booster d'avance les ventes des futures consoles next-gen.

Répondre à ce commentaire

Par Troll de geek, il y a 3 mois (en réponse à vinsaucisson):

Oui, ou de renouveler un accord sur 10ans...
Toute façon, pour ce que ça change. Les jeux à histoire ne sorte que sur sony. Rien de bien folichon n'est sorti sur xbox depuis un moment.
À part hi-fi rush qui est sympa mais pas révolutionnaire.
Donc, rien à craindre pour sony en sommes.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.