Le petit guide du savoir-vivre à la table des Japonais

De Dan Auteur - Posté le 22 mai 2017 à 16h36 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Si vous êtes déjà allés au Japon, vous avez sûrement remarqué que la culture japonaise est très codifiée. Et forcément en tant que non-Japonais, ou Gaikokuijn, si vous vous rendez au pays du Soleil levant, vous risquez de faire quelques erreurs. Du coup, comme chez Hitek on est sympas, on vous donne quelques conseils pour ne pas froisser vos hôtes si vous êtes invités à dîner ou si vous allez dîner au restaurant.

Quelques règles de base à respecter

Avant de débuter, voici quelques règles de base à respecter : il faut être poli, modeste, propre, ponctuel et surtout, respecter l'autre.

Avant même de commencer le dîner, là aussi il est d'usage de respecter certaines règles. Comme par exemple, éviter les contacts physiques pour saluer votre hôte. Ainsi, vous ne ferez ni la bise, ni de poignée de main. Une simple et rapide inclinaison de la tête est suffisante. Si vous rencontrez la personne pour la première fois, il est habituel d'employer la formule de politesse "hajimemashite" qui signifie "enchanté de vous rencontrer" puis, une fois les présentations faites, de dire "yoroshiku onegaishimasu" qui veut dire "je m'en remets à vous ".

1 : révérence pour une rencontre informelle, 2 : révérence pour une première rencontre, 3 : révérence à faire dans les temples ou pour s'excuser

Notez qu'il est primordial de ne pas arriver les mains vides ! On apporte un "omiyage". Surtout ne le mettez pas en avant. Dites plutôt qu'il s'agit d'une petite chose sans importance en utilisant la formule "Tsumaranai mono desu kedo, douzo" où le terme "Tsumaranai" veut dire "ennuyeux, sans intérêt". Et ne vous vexez pas si votre hôte n'ouvre pas le cadeau devant vous ! Les Japonais n'ouvrent pas les cadeaux devant la personne qu'il les a offert, sauf si c'est de la nourriture qu'il souhaite partager.

Avant de passer à table, souvenez-vous qu'il est impératif de se déchausser à l'entrée et de soigneusement ranger vos chaussures pour ne pas les laisser dans le chemin. D'ailleurs, si votre hôte vous met à disposition des chaussures d'intérieur, il vous faudra les mettre.

Une fois à table 

Vient ensuite le rituel à table. C'est à ce moment là qu'on trouve le plus de règles à respecter. Votre repas sera composé de plusieurs petits plats qui seront disposés au centre de la table afin que tous les convives puissent y avoir accès. Vous êtes prêts ? Accrochez-vous, c'est parti !

Vous débuterez par joindre vos mains en tenant à l'horizontale vos baguettes entre les pouces et les index en disant : "itadakimasu" qui signifie "merci pour la nourriture que je reçois". C'est une expression que vous dites pour vous et non pour quelqu'un d'autre.

Pour trinquer, attention de ne pas dire "tchin tchin", mais plutôt "kampai" car la première expression désigne le sexe masculin. Imaginez le malaise à table ! Concernant la boisson, ne vous servez pas vous même un verre ! Il faut scruter si un des convives a son verre vide pour lui remplir. Théoriquement, il fera de même avec le vôtre. Cela marche aussi bien avec les boissons alcoolisées ou non.

Pour manger, ça se fera avec des baguettes. Il y a extrêmement peu de chance que vous ayez le droit à une fourchette et un couteau. Votre bol de riz sera tenu dans la paume de votre main gauche et vous le porterez à votre bouche pour y manger le contenu à l'aide des baguettes.

Ne mettez pas de sauce sur votre riz blanc et ne mettez pas le riz sous une forme arrondie dans le bol ! C'est uniquement réservé au riz de Bouddha.

Les règles pour les baguettes

On ne compte plus les très nombreuses règles pour l'usage des baguettes, mais voici les plus importantes :

Ne vous servez pas dans les plats avec vos baguettes si d'autres baguettes sont mises à disposition. Un peu comme chez nous avec les couverts, il est interdit de pointer quelqu'un ou quelque chose avec vos baguettes. Surtout, ne les plantez pas à la verticale dans le riz car cela rappellera le rituel de l'encens qui brûle à la mémoire des morts. De plus, pour prendre les aliments, vous ne les piquerez pas avec une baguette.

Parmi les autres règles avec les baguettes, il est interdit de : les lécher, pousser ou rapprocher un plat avec, chercher quelque chose dans le plat, les poser sur le bord de son assiette ou bol, les croiser, les serrer dans son poing, mélanger les aliments avec, faire tomber de la sauce ou des aliments, les tenir à la main quand on boit et se passer de la nourriture d'une paire de baguettes à une autre ce qui va rappeler à vos hôtes le fait de se passer les restes d'ossements entre les proches d'un défunt après une crémation.

Attention, s'il est toléré de boire bruyamment en revanche, il est interdit de manger bruyamment. En effet, il est vivement conseillé de boire votre soupe avec beaucoup de bruit. Même si ça peut choquer les Occidentaux que nous sommes, le fait de boire sa soupe brûlante en faisant du bruit permet de la refroidir ! En plus, ça permet de montrer que vous appréciez votre repas.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Notez que vous ne devrez pas aider la maîtresse de maison au risque de vous faire engueuler par la maîtresse de maison elle-même ! Et puis, un peu comme notre salade qu'il ne faut absolument pas couper, sachez que votre sushi ne se coupe pas, il faut le manger en une seule fois ! Durant le repas, même si les plats servis ne vous plaisent pas forcément, n'hésitez pas à lancer un "oïshii" qui veut dire "délicieux" avec un grand sourire.

Enfin, vous terminerez votre repas avec l'expression "gochisou sama deshita" pour dire "c'était bon et copieux".

Au restaurant 

Voici quelques règles de savoir-vivre si vous dînez au restaurant. Peu importe s'il s'agit d'un resto gastronomique ou d'un bistrot, vous serez automatiquement conduit à une table par un serveur. Il vous faudra indiquer le nombre de personnes. Etant donné qu'au Japon, tout le monde ne comprend pas l'anglais, si vous estimez que le serveur n'a pas compris le nombre de personnes qui doivent manger, indiquez-lui avec les doigts.

Une fois installés, vous recevrez une petite serviette trempée dans de l'eau chaude qu'on appelle Oshibori. Il faut savoir que l'hygiène est primordiale pour les Japonais. Cette serviette vous servira à vous laver les mains avant de débuter votre repas. Ne l'utilisez pas pour vous rincer le visage !

Voilà, on vous avait prévenu, le savoir-vivre à une table japonaise est truffé de petits rituels et de pas mal de règles. On espère qu'avec ce petit guide, vous aurez les bases pour manger à la façon nipponne sans commettre d'impair au risque de vexer vos hôtes !

Une erreur ?

Mots-Clés : règlessavoir-vivremangerguideJaponpolitesse

Source(s) : topito.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par blinor, il y a 3 ans :

C'est décidé : si j'vais au Japon, je mangerai seul, avec les mains

Répondre à ce commentaire

Par Loktharr, il y a 3 ans :

"Attention, s'il est toléré de boire bruyamment en revanche, il est interdit de manger bruyamment. En effet, il est vivement conseillé de boire votre soupe avec beaucoup de bruit."

Tournure bizarre et pas forcément juste : Udon, Ramen et Soba sont souvent brûlant vu que baignant dans un bouillon. On les mangera donc à grand renfort d'aspiration d'air.

Autre chose bonne à savoir : on mange quand le plat arrive. On n'attend pas qu'il refroidisse. L'étiquette veut que le plat soit servis avec la température idéale pour en tirer le maximum de saveur. Attendre qu'il soit plus froid peu signifier qu'on apprécie pas ce qu'on mange.

Notez toutefois que si vous mangez à côté de Japonais durant un voyage touristique, la probabilité est forte qu'ils ne vous adressent pas un regard. Si toutefois ils daignent vous adresser une parole, ils ne se sentiront pas forcément offusqués si vous ne suivez pas ces règles. Nous sommes des étrangers, nous ne connaissons pas forcément tous ces coutumes et ils le savent. Ils n'hésiteront pas à dire une fois que vous êtes partis à quel point vous êtes des gaijin sans éducation, mais en aucun cas ça n'entachera la soirée..

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 ans (en réponse à Loktharr):

Quand on parle de soupes on parle bien entendu de ramen etc... On a juste voulu simplifier :)
Il est par contre impoli de manger d'autres plats qui ne sont pas à base de bouillon/soupe etc... en faisant du bruit.
Quand on mange des ramen, il faut justement ne pas attendre que cela refroidisse mais manger les nouilles en faisant du bruit pour les refroidir du bouillon (et c'est meilleur ainsi car le bouillon lui reste meilleur quand il est chaud que tiède).

Merci pour ton commentaire en tout cas :)

Répondre à ce commentaire

Par ouai, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Sinon en tant que touriste tu te comportes juste correctement ça suffit
Personne ne vous hara-kiri parce que vous avez pointé un aliment avec vos baguettes

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 3 ans :

les révérences c'est compliquer tout de même, j'ai jamais de rapporteur sur moi, alors chopper le bon angle directe, ça va être chaud !

Répondre à ce commentaire

Par Omm, il y a 3 ans :

En France aussi techniquement on a des règles de savoir vivre ( qui manquent à beaucoup ) et même lors des repas, mais pour contrebalancer ce formalisme on a inventé le repas à la bonne franquette !!

Répondre à ce commentaire

Par Nyriane, il y a 3 ans :

Et si, au restaurant ou dans un magasin, vous ne parlez pas hyper bien l'anglais, essayez de vous excuser en disant que ce n'est pas votre langue maternelle et que vous êtes français. Là bas, on est un peu le haut du panier des touristes étrangers, et même si les japonais sont (quasiment) toujours aimables avec les étrangers (autant qu'entre eux), en tant que français on a un petit bonus de charisme qui peut donner envie de nous aider.
D'ailleurs, si un japonais parle un peu le français, même simplement "bonjour" ou "merci", il n'hésitera pas à vous le faire savoir, et c'est assez incroyable de voir à quelle fréquence ça arrive, et ce n'est pas que dans les grandes villes !
Là bas j'y ai croisé plusieurs fois des classes entières d'étudiants ou même d'écoliers criant "bonjour" juste parce qu'ils on su que j'étais française. C'est trop kawaii :p

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.