Rechercher Annuler

Marvel : Disney entre en guerre contre les héritiers de Stan Lee

De Alix Odorico - Posté le 25 septembre 2021 à 14h15 dans Mangas/Comics

Après que les héritiers de Stan Lee et Steve Ditko ont déposé un avis de résiliation pour reprendre leurs droits d'auteurs des super-héros Spider-Man et Doctor Strange, Marvel a décidé de contre-attaquer en engageant des poursuites. L'affaire va se terminer au tribunal.

Récapitulatif

Hier, nous vous parlions de l'affaire concernant la potentielle perte des droits d'auteurs de Marvel sur Spider-Man, Doctor Strange ainsi que d'autres super-héros suite au dépôt d'un avis de résiliation de Larry Lieber (frère cadet de Stan Lee), et Patrick Ditko (frère de Steve Ditko, dessinateur à l'origine des deux super-héros) auprès du United States Copyright Office. Un avis qui s'appuie sur une loi autorisant l’auteur d’une œuvre à sortir d’un contrat de cession de droits 35 ans après sa signature.

De son côté, Marvel n'a pas reconnu la paternité de Lee ou de Ditko, et a placé son cheval de bataille sur une exception faite à cette cessation : les " works made for hire ", ou œuvres faites par un commanditaire et non pas par un "auteur", pour une entreprise, et contre une rémunération.

 

Marvel contre-attaque

Et bien l'affaire va se poursuivre désormais devant la justice puisque Marvel vient d'engager des poursuites contre Lieber, Ditko, Don Rico (Black Widow), mais aussi les héritiers du regretté Gene Colan. On doit à tous ses grands noms réunis les personnages Spider-Man, Doctor Strange, Iron Man, Ant-Man, Hawkeye, Black Widow, Falcon, ou Thor. Ces derniers seront représentés par Marc Toberoff, un spécialiste du genre puisqu'il avait défendu les créateurs de Superman face à DC. C'est aussi lui qui était à l’œuvre dans l'affaire opposant les héritiers de Jack Kirby, à qui l'on doit Hulk, Captain America, Thor, ou encore les Quatre Fantastiques. Une affaire du même genre qui s'était soldée par un gros chèque de Marvel en faveur de la famille Kirby.

En face, c'est Dan Petrocelli qui défendra la " maison des idées ", et qui était déjà opposé à Toberoff dans l'affaire Superman. Si DC avait perdu le copyright, cela n'a finalement pas changé grand chose puisque les deux parties se sont entendues sur un compromis d'ordre financier. Les retrouvailles s'annoncent donc comme un deuxième acte.

Selon l'Hollywood Reporter, Petrocelli vient donc de déposer plusieurs poursuites à l'encontre de Larry Lieber (frère de Stan Lee), Patrick Ditko, Don Rico et Keith Dettwiler. Le but pour Marvel sera donc de prouver que la création des personnages découle bien d'un travail de commande contre une rémunération. À titre d'exemple, l'une des plaintes stipule que "Marvel avait le droit d'exercer un contrôle créatif sur les contributions de Stanley Lieber (aka Stan Lee) et a payé ce dernier sur la base d'un tarif pour son travail".

David contre goliath ?

Il est intéressant de soulever ce que certains pourront appeler un manque d'éthique de la part de Marvel. Il y a plusieurs années de cela, la firme avait multiplié les caméos de Stan Lee dans les films Marvel, notamment à l'occasion de son anniversaire, afin de lui rendre un hommage digne de ce nom pour ses créations. Créations qui ne semblent aujourd'hui plus assumées, ces poursuites en sont la preuve. Il en va aussi de la mémoire de cet immense artiste.

Les représentants de Marvel se serviront sans doute de ces cas antérieurs pour justifier leurs actions, et ainsi obtenir gain de cause. Pour les héritiers des créateurs, le match a des faux airs de David contre Goliath face à un géant du divertissement comme Marvel, presque indéboulonnable. Avec une armée d'avocats et de chèques, il sera difficile de rivaliser.

Si les héritiers gagnent, Disney, via Marvel, s'attend au moins à conserver une part des droits des personnages en tant que copropriétaires, et donc partager les bénéfices. Mais cela ne s'appliquera qu'aux États-Unis, ainsi la firme pourra tirer profit de l'exploitation étrangère. Affaire à suivre.

Une erreur ?

Mots-Clés : MarvelDisneyplaintestribunalsuper hérosspider-mandoctor strangeiron manThorStan LeeSteve Ditkojustice

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par mattics, il y a 4 semaines :

cela montre bien qu'il est impossible de rivaliser face à ces "géants du divertissement", un gros chèque apaise toujours les tensions.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 4 semaines (en réponse à mattics):

Ne cherchent-ils pas juste le chèque justement?

Répondre à ce commentaire

Par souleater34, il y a 4 semaines (en réponse à alonzo777):

Ils auraient bien tort de s'en priver! Bien que Stan Lee ait souvent voulu tirer la couverture à lui, lui, son frère, "King" Kirby et Steve Dikto furent le squelette de Marvel...

Répondre à ce commentaire

Par LinkVENOM, il y a 4 semaines :

Je ne trouve pas que marvel aille a l'encontre de stan lee justement. C'est plutot les familles qui le font en voulant se faire de la thune sur leur nom en voulant foutre la merde la ou elle ne devrait pas etre. C'est juste un retour de bâton. Et j'espère qu'ils perdront, je deteste ce genre d'opportunistes.

Répondre à ce commentaire

Par Nagrn, il y a 4 semaines :

Est ce que ces familles veulent une plus grosse part du gâteau... Certainement sinon Stanlee et Dikto se seraient rebellé contre marvel bien avant..

Répondre à ce commentaire

Par D0tc0m, il y a 4 semaines :

Quand l'argent se mélange à la culture, il ne reste que l'argent.
Plus de place pour la culture, dommage mais volontaire.
les financiers n'ont aucun intérêt à avoir un public qui ferait ses choix artistiques.
Une bande de montons, comme les dans de Star Wars, est bien plus rentable

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.