Rechercher Annuler

Top des plus grands génies du cinéma d'animation

De Gaetan Desrois - Posté le 21 décembre 2016 à 16h17 dans Cinéma

Le cinéma d'animation est presque aussi vieux que le cinéma en prises de vues réelles. Pourtant, malgré les innovations (techniques, scénaristiques) et de très nombreux chefs d'oeuvre, ce genre cinématographique reste trop sous-estimé. Songez qu'il a fallu attendre les années 2000 afin que l'Académie des Oscars ne daigne créer un Oscar du Meilleur film d'animation. Alors, parce que j'adore (au plus haut point) le cinéma d'animation, et que j'ai un immense respect pour tous les artistes qui en ont fait leur métier, voici un petit top des plus grands génies du cinéma d'animation.

1# Walt Disney

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Je ne surprendrais personne en nommant Walt Disney "plus grand génie du cinéma d'animation". Si certains auront néanmoins envie de contester ce choix, avançant son côté tyrannique et ses films de propagande, qu'ils se souviennent de la réponse de Proust à Sainte-Beuve. Ce n'est pas en se basant sur la vie d'un artiste qu'on doit critiquer son oeuvre. Et si l'homme ne manque pas de défauts (défauts qui 1/ ne doivent pas occulter ses très nombreuses qualités, 2/ restent compréhensibles, quand on connait son enfance difficile), son oeuvre, quant à elle, est exemplaire. Que l'on regarde les désopilants épisodes d'Oswald, le lapin chanceux, les différents courts-métrages de Mickey Mouse, Donald Duck, Dingo et Pluto, les Silly Symphonies ou encore les longs-métrages qu'il a dirigés (je n'ai pas dit "réalisés") d'une main de maître (de Blanche-Neige et les sept nains au Livre de la Jungle), on est saisi par cette poésie, cet humour et ces révolutions techniques dont il est le principal auteur. Sans Walt Disney peut-être n'y aurait-il jamais eu de longs-métrages d'animation. Tous les artistes de ce top, tous ces grands génies, ont une dette énorme envers Walt Disney. Ne l'oublions pas ! Mais nous aussi... Walt Disney nous a ouvert à tous de très nombreuses portes. Celles du cinéma, celle de la littérature (en adaptant des chefs d'oeuvres littéraires), celle de l'universalité des sentiments humains. Et, plus important encore, Walt Disney est notre madeleine de Proust à tous. Notre enfance est intimement à lier à au moins un film de Walt Disney. Regardez un jour Pinocchio ou Bambi avec vos grands-parents, et de vos bouches, sortira le même rire cristallin doux comme une mélodie, aussi paisible que la Chanson de la pluie. Pour l'anecdote (mais aussi pour ceux qui seraient encore sceptiques), Walt Disney est le réalisateur qui a gagné le plus d'Oscars de l'Histoire : 22 en tout.

2# Tex Avery

tex

Tex Avery est peut-être le miroir déformant de Walt Disney. Si Disney se montrait exemplaire dans ses créations (du moins, à partir du moment où Mickey avait atteint une telle renommée qu'il devenait responsable de millions d'enfants à travers le monde), Tex Avery a toujours brillé par son insolence et son humour potache. Non content d'être le créateur (pour les Looney Tunes et les Merry Melodies de la Warner) de Bugs Bunny et Daffy Duck, ce créateur de génie est également à l'origine de plusieurs dizaines de courts-métrages d'animation hilarants pour la MGM, où il dézingue avec un brio qui n'appartient qu'à lui toutes les conventions. Regardez par exemple sa parodie des Trois Petits Cochons. Corrosif, brisant toujours le quatrième mur avec autant de pugnacité que les attentes du spectateur toujours surpris et hilare, Tex Avery est une entité à lui tout seul. Un génie inclassable et incompris, dont on ne mesure pas assez l'immensité du talent. Encore une fois, et ce pour les mêmes raisons que pour Walt Disney, les accusations qui voudraient que Tex Avery était un raciste invétéré ne m'intéressent pas. Hergé l'était, et pourtant, Tintin reste une entité dans le monde de la bande-dessinée. Et l'apprécier ne fait pas de moi un raciste. 

3# Hayao Miyazaki

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

On ne présente plus le grand maître de l'animation japonaise, auteur de 11 des plus grands chefs d'oeuvre du cinéma. Que ce soit sur Nausicaa de la vallée du vent, dans Le Voyage de Chihiro, sur Princesse Mononoke, ou plus récemment dans Le Vent se lève, Miyazaki n'a jamais cessé de nous émerveiller, par la pureté de ses dessins et la poésie de ses histoires. Il mérite amplement sa troisième place. Pour plus d'information pour ce créateur génial, lisez notre Focus sur Hayao Miyazaki

4# Nick Park

nick

Impossible de faire un top sur les génies du cinéma d'animation sans nommer Nick Park. Rien que les Wallace et Gromit et Chicken Run justifient la quatrième place pour cet artiste hors du commun.

5# Isao Takahata

isao

Co-créateur avec Hayao Miyazaki du mythique studio Ghibli, Takahata est un réalisateur terriblement audacieux, toujours révolutionnaire. Qu'il nous fasse pleurer à chaudes larmes devant Le Tombeau des lucioles, ou qu'il nous fasse rire aux éclats dans Pompoko, le réalisateur de Mes voisins les Yamada reste avant tout un artiste caméléon, qui change tout le temps. Son dernier film en date, Le conte de la Princesse Kaguya, non content d'être son chef d'oeuvre absolu, est peut-être bien l'un des plus beaux films que j'ai vu dans ma vie.

6# John Lasseter 

john

John Lasseter est peut-être bien l'artiste qui a modelé l'animation actuelle. Avec Toy Story en 1995, il a révolutionné le cinéma avec un film d'animation en 3D exemplaire, tant au niveau technique qu'au niveau scénaristique. Ses films suivants, 1001 pattes, Toy Story 2, Cars, Toy Story 3 et Cars 2 n'auront de cesse de rappeler quel génie est Lasseter. Aujourd'hui, John Lasseter est le patron de Disney et de Pixar ! C'est en grande partie de son fait que le studio Disney connait son troisième âge d'or. 

7# Brad Bird

bird

Brad Bird est sorti diplomé de l'école créée par Walt Disney. Il faisait partie de la même promotion que John Lasseter, son futur patron chez Pixar, et un certain Tim Burton... Si son talent a très vite été reconnu, il faudra attendre le succès du Géant de fer pour qu'il soit considéré à sa juste valeur. Avant ce film, il avait participé à la création des huit premières saisons des Simpsons, et avait créé pour la série le personnage de Tahiti Bob. Après le succès de son premier long-métrage animé, Bird a rejoint l'équipe de Pixar, pour Les Indestructibles (dont il est le créateur) et Ratatouille, qu'il a sauvé du naufrage. 

8# Don Bluth 

don

Don Bluth a d'abord commencé chez Disney, comme animateur, avant de claquer la porte du studio comme Tim Burton, dont il était un camarade d'école, avec Brad Bird, Henry Selick et John Lasseter. Son premier long-métrage d'animation, Brisby et le secret de NIMH est un film d'animation poétique qui montre bien la grande influence qu'a eut Walt Disney sur Don Bluth. Le succès du Secret de NIMH est tel que Don Bluth devient le petit protégé de Steven Spielberg, qui produira Fievel et le Nouveau Monde, son deuxième chef d'oeuvre. Son troisième long-métrage, produit par Steven Spielberg et George Lucas, Le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles est un film culte, que j'ai regardé un nombre incalculable de fois enfant. Il est également le réalisateur du film Anastasia, autre film culte, malgré un discours anticommuniste qui a entaché la réputation du film. 

9# Tim Burton 

burton

Tim Burton a fait partie de la même promotion que Brad Bird et John Lasseter. Après avoir commencé comme animateur sur Rox et Rouky, il a claqué la porte de chez Disney après la production difficile de Taram et le chaudron magique. Cependant, son aventure avec Disney ne s'arrêtera pas là. Déjà parce que Disney possède les droits de son court-métrage d'animation en stop-motion Vincent, resté dans les placards avec son moyen-métrage en prises de vues réelles Frankenweenie, mais Disney possède également les droits d'adaptation d'un poème de Burton, intitulé The Nightmare Before Christmas, écrit pendant que le réalisateur de Beetlejuice était sous contrat avec Disney. Alors que le studio cherche de nouveaux horizons artistiques, Disney ressort ce poème, et décide d'en faire un long-métrage d'animation. La direction désire que ce soit Burton qui réalise le film : déjà parce qu'il s'agit de son univers, mais également pour surfer sur le succès des films Beetlejuice, Edward aux mains d'argent et Batman. Mais Burton est très occupé par son biopic Ed Wood, et ne peut réaliser L'étrange Noël de Monsieur Jack. Il confie donc la réalisation à son collège et ami Henry Selick, et aura un regard extrêmement attentif sur la création de ce nouveau long-métrage en stop-motion. Il faudra attendre 2005 pour que Tim Burton émerveille à nouveau son public avec un nouveau film d'animation, aujourd'hui culte : Les Noces funèbres. Puis, après un retour chez Disney avec le film Alice au Pays des Merveilles, il signera son nouveau film d'animation, Frankenweenie, encore en stop-motion. 

10# Henry Selick 

selick

Si beaucoup restent persuadés que le réalisateur de L'Etrange Noël de Monsieur Jack est Tim Burton, c'est au détriment d'un autre réalisateur de génie, Henry Selick. On lui doit également la réalisation des films d'animation en stop-motion James et la Pêche géante (d'après le roman éponyme de Roald Dahl) et Coraline (adaptation du chef d'oeuvre de Neil Gaiman, le scénariste de la série Sandman). Excellente nouvelle, on a appris récemment que Selick signerait également l'adaptation en film d'animation image par image de L'étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman.

Une erreur ?

Mots-Clés : filmsanimationtop

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par jeanLucasec, il y a 5 ans :

Que des grands noms !

Répondre à ce commentaire

Par Zonepiece, il y a 5 ans :

Disney aujourd'hui c'est que Pixar, qui a aimé les derniers Disney sérieux ? xD
Mais pour moi Miyazaki restera le meilleur dans le domaine et c'est peut-être pour ça que je ne déteste pas Disney pour autant ---> C'est eux qui l'ont poussé à passer ses films à l’international ^^

Répondre à ce commentaire

Par Greedo, il y a 5 ans :

Excellent sujet !

Hanna / Barbera anyone ?

Répondre à ce commentaire

Par Willrion, il y a 5 ans via l'application Hitek :

vous avez cite tout le monde en meme temps

Répondre à ce commentaire

Par Scr33tch, il y a 5 ans :

Pour moi, Don Bluth est surtout connu pour ses jeux vidéo sur laserdisc du début des années 80 : Dragon's Lair et Space Ace (les personnages sur la photo avec Don Bluth).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.