Rechercher Annuler

Steam : Valve, Bethesda et Capcom écopent d'une amende astronomique pour avoir trahi les joueurs PC

De Guillaume Chagot - Posté le 21 janvier 2021 à 10h36 dans Jeux vidéo

En avril 2019, la Commission européenne révélait l'hypothétique existence d'un éventuel blocage géographiques des ventes frontalières de clefs de jeu après avoir enquêté auprès de 6 éditeurs. Parmi eux, Valve, Bethesda ou encore Capcom. La Commission européenne a finalement donné son verdict et ces grands noms du jeu vidéo écopent d'une amende au montant astronomique. 

une amende de plusieurs millions d'euros

La Commission européenne estime que les six éditeurs que sont Valve, ZeniMax (Bethesda), Capcom, Focus Home, Koch Media et Bandai Namco, sont coupables de blocage géographique. Pour faire court, un joueur français ne peut pas acheter une clef vendue dans un autre pays européen, une pratique qui viendrait à l'encontre des règles des droits européens de la concurrence. Les éditeurs ont été punis à hauteur de leur portée. Ainsi, Bandai Namco écope d'une amende de 340 000 euros, Capcom de 396 000 euros, Koch Media de 977 000 euros, ZeniMax de 1,664 million d'euros, Focus Home de 2,888 millions d'euros et Valve de 1,624 million d'euros. 

Si Valve reçoit une amende aussi conséquente, ce serait parce que l'éditeur aurait refusé de coopérer, alors que les cinq autres éditeurs se seraient pliés aux demandes de la Commission européenne. Néanmoins, le géant américain conteste cette sentence et explique avoir "pleinement coopéré", prévoyant de "faire appel de la décision". Ce n'est pas la première fois que Valve est pointé du doigt pour son manque de coopération. Un problème similaire avait éclaté en Australie en 2016, avant que l'Australian Competition and Consumer Commission ne lui force la main. 

"Plus de 50 % des Européens jouent à des jeux vidéo. L'industrie du jeu vidéo en Europe est florissante et représente aujourd'hui plus de 17 milliards d'euros. Les sanctions prises aujourd'hui à l'encontre des pratiques de blocage géographique de Valve et de cinq éditeurs de jeux vidéo pour PC rappellent qu'en vertu du droit européen de la concurrence, il est interdit aux entreprises de restreindre contractuellement les ventes transfrontalières. De telles pratiques privent les consommateurs européens des avantages du marché unique numérique de l'UE et de la possibilité de rechercher l'offre la plus appropriée dans l'UE." commente Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission européenne chargée de l'Europe à l'ère du numérique, et commissaire à la Concurrence. 

L'affaire pourrait bien s'alourdir pour ces éditeurs. Et pour cause, comme l'a gentiment rappelé la Commission européenne dans son rapport, les personnes et entreprises affectées par leurs pratiques peuvent décider de porter l'affaire devant les tribunaux. Reste à savoir si une pluie de plaintes tombera sur le coin du nez de ces éditeurs. 

Une erreur ?

Source(s) : Kotaku

Mots-Clés : commission européenneEditeurjeu vidéoamendevalveBethesdaCapcomZeniMaxbandai namcoKoch Media

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (17)

Par tetard, il y a 10 mois :

En même temps ils méritent les bougres

Répondre à ce commentaire

Par Ploppi, il y a 10 mois :

Oh le beau titre puteaclique ....

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 10 mois :

Une amende pour un truc inexistant, c'est quoi cette connerie ?

Ma bibliothèque Steam est rempli de jeux acheté hors de France, et le seul blocage que j'ai eu en plus de 10 ans concernait une clé acheté en Allemagne, qui ne donnait accès qu'à la version allemande du jeu. A l'époque je ne savait pas que l'Allemagne avait des versions spéciale a cause de la censure.

Répondre à ce commentaire

Par pikajoe, il y a 10 mois (en réponse à Ioni):

Inexistant pour vous peut être ... allez voir un peux du coté des antilles françaises ...ou certains achats steam sont aléatoirement bloqué parce que pas considéré comme des territoire européens , malgré leur statuts assez clairs de départements

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 10 mois (en réponse à Ioni):

C'est juste que Hitek n'a pas donner toute les info.

Voila des info plus complète tu comprendra que le problème venait pas de la France (qui je rappel n'est pas le seul pays de l'europe), pour sa que toi tu n'a pas eu ce problème.

Je cite:
Selon la Commission européenne, le blocage des jeux en question visait à empêcher que les joueurs européens vivant dans des pays à revenus “élevés”, ne passent par la plateforme Steam de certains pays plus modestes, pour acheter des jeux moins cher que dans leur zone géographique de résidence. L’affaire concerne la Tchéquie, la Pologne, la Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Entre 2010 et 2015, Valve a ainsi bloqué géographiquement – en accord avec les différentes éditeurs concernés, les clés d’activation d’une centaine de titres, les rendant inaccessibles en dehors des pays cités plus haut.


Source: https://www.journaldugeek.com/2021/01/21/valve-condamne-a-une-amende-pour-le-blocage-de-jeux-steam-en-europe/

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 10 mois via l'application Hitek :

Ça va aller où tout cet argent ?

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 10 mois (en réponse à Murgovaure):

A l'Europe, pour payer des gens inutiles, com' d'hab' ^^

Répondre à ce commentaire

Par nasa, il y a 10 mois (en réponse à Vash65k):

Alors que bon l'argent devrait revenir aux gens qui ont été arnaqués, ils sont fort (:

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 10 mois (en réponse à nasa):

Bah oui, pour le coup, soit ça, soit ils les obligent à ouvrir leur marché, mais pas se contenter comme d'hab' à prendre du pognon en disant : "C'est pas bien, mais continuez, qu'on vous taxe une autre fois" ;)

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 10 mois (en réponse à nasa):

Personne n'a été arnaqué, privée d'un droit oui, mais pas arnaqué.

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 10 mois :

Génial, donc, des entreprises escroquent des consommateurs, et ils vont bouffer une amande....
Et les gens qui se sont soit-disant fait entuber? Ils ne verront pas le pognon, bien sûr, donc, rien ne les empêche de continuer en fait ! ^^

Tu t'es fait niquer par les vilains revendeurs? T'en fais pas, je vais encaisser une amande pour sauver ton honneur... Humhum...
La justice de nos jours... c'est quand même beau ! ^^

Répondre à ce commentaire

Par Cu, il y a 10 mois (en réponse à Vash65k):

Salées les amandes j'espère !

M D R

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 10 mois (en réponse à Cu):

Surtout si ils sont sous Cortisone ;)

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 10 mois (en réponse à Vash65k):

Il n'y a eu aucune arnaque, mais une privation de droit uniquement, c'est pour sa que la commission Européenne est intervenu. Maintenant reste a voir si ces entreprise vont de nouveau laisser les pays concerner usée de leur droit.

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 10 mois :

j'apellerai pas ça des sommes astronomique a leur niveau hein

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 10 mois (en réponse à hayn):

Non clairement les somme demander sont ridicule, tant qu'il y aura pas de réel amende, les entreprise continueront a appliquer le règles qui leur convienne sans prêter attention aux lois. Surtout que c'est pas la première fois pour Steam par exemple, sa montre bien que l'amende est trop basse par rapport au bénéfice derrière.

Répondre à ce commentaire

Par BugsBunny, il y a 10 mois :

1.6 MILLION pour valve ça va ils sortirons une nouvelle caisse de skin csgo et ils gagneront le triples xD

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.