Pourquoi les clowns font peur ?

De Hollyhock - Posté le 7 octobre 2016 à 9h51
5réactions !
7 commentaires

La coulrophobie, c'est le nom que l'on donne à la peur des clowns, une phobie qui touche beaucoup de personnes. Il est vrai qu'un clown comme celui de Ça de Stephen King met vraiment mal à l'aise, voir, terrorise. Mais les victimes de la coulrophobie auront tout aussi peur d'un clown tout à fait inoffensif, comme celui de Ronald McDonald (qui, à part rendre des enfants obèses, n'a pas fait grand chose de mal). 

En parlant de Ronald McDonald et afin de me faire définitivement détester par les coulrophobes qui auront eu le malheur de vouloir savoir pourquoi ils ont peur, voici une petite vidéo bien connue et fort sympathique mettant en scène la mascotte du Fast-Food : 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Mais soyons un peu sérieux, pourquoi avoir peur des clowns ? Quelles raisons psychologiques nous mènent à craindre des personnes dont le visage est maquillé spécialement pour faire rire les enfants ? 

D'ailleurs parlons-en des enfants. Aiment-ils réellement les clowns ? Selon une étude menée en Angleterre en 2008, pas tant que ça, en effet, peu d'enfants apprécieraient réellement les clowns. Et il semblerait même que décorer une chambre d'hôpital pour enfants de joyeux clowns n'ait pas un impact très bénéfique sur eux.  

De l'origine des clowns 

Des personnages comme le clown, il en existe depuis plusieurs centaines d'années. On peut citer par exemple le Bouffon qui par son attitude loufoque et son aspect coloré peut s'apparenter à un ancêtre du clown. Clowns et Bouffons ont, à la base, le rôle de satires des personnalités riches et puissantes.

bouffdon

La caricature poussée à l'extrême et le maquillage leur permettent de pouvoir se moquer sans trop s'attirer d'ennuis. Les premières traces de "bouffons" remonteraient à l'Egypte ancienne, tandis que le mot "clown", en anglais aurait fait son apparition pour la première fois au 16ème siècle lorsque Shakespeare l'utilisait pour désigner plusieurs personnages loufoques de ses pièces. 

clown

Le clown de cirque que nous connaissons aujourd'hui, avec son visage peint, ses grands pieds et son nez rouge est né aux alentours du 19ème siècle et n'a connu que de légers changements ces 150 dernières années.  

Le clown creepy  

Quant à l'image du clown creepy, elle trouverait son origine avec la capture du serial killer John Wayne Gacy. Cet homme était un clown qui participait à l'anniversaire d'enfants sous le nom de "Pogo le clown" il peignait aussi beaucoup de tableaux représentant des clowns. Quand les autorités découvrirent qu'il avait tué au moins 33 personnes, enterrant la plupart d'entre elles dans son jardin à Chicago, l'image des clowns fut associée à celles de dangereux tueur psychopathes et l'inconscient collectif a depuis, beaucoup de mal à s'en défaire. 

clown

Une histoire pareille, ça inspire bien entendu les artistes et auteurs adeptes de l'effroi, comme Stephen King et son célèbre Ça, adapté ensuite à la télévision (et bientôt au cinéma) mais on trouve aussi Les Clowns tueurs venus d'ailleurs (1988) pour ne citer qu'eux. Il suffit d'ailleurs de taper "clown" sur google images pour constater que la moitié d'entre eux sont effrayants (l'autre moitié aussi mais de façon involontaire, alors ça ne compte pas). 

clowns

Dans les recommandations de recherche figurent "clown qui fait peur" ainsi que "clown tueur" 

En clair, a tout ceux qui ont peur des clowns, vous pouvez en partie remercier John Wayne Gacy !  

Pourquoi avons-nous peur du "creepy" et des clowns ? 

krusty

Un journaliste de I Fucking Love Science a mené une étude afin d'essayer de comprendre pourquoi nous avons peur de ce qui est "creepy" autrement dit "dérangeant" et "effrayant". Entre autres, pourquoi les clowns et autres bouffons nous filent la chaire de poule (en dehors du fait que ce soit de possibles psychopathes). 

Ses premières recherches se basèrent sur une hypothèse, selon laquelle la peur des clowns viendrait de leur ambiguïté, sous leur maquillage, nous ne savons pas qui ils sont. 

Ensuite, il a recruté 1341 volontaires âgés de 18 à 77 ans pour remplir un formulaire en ligne. Dans la première partie de l'enquête, les participants devaient noter le taux de "creepy" d'une personne selon ses attitudes (44 différentes) comme un environnement particulier, un regard déplacé, un tatouage, etc... Dans la seconde partie, ils devaient noter l'aspect "creepy" de plusieurs occupations, loisirs et dans la troisième, lister des loisirs qui, selon eux, sont dérangeants. Dans la partie finale, les volontaires notaient 15 phrases sur la prétendue nature des personnes creepy. 

Les résultats indiquaient que les gens percevaient davantage comme "creepy" les hommes plutôt que les femmes (parmi lesquels, beaucoup de clowns). Un trait physique particulier ou inhabituel comme des yeux globuleux, un sourire de travers ou encore un doigt anormalement long, ne paraissaient pas particulièrement effrayants ou dérangeants en soi. En revanche, la nature "creepy" de ces traits étaient amplifiés face à une attitude ou une tendance étrange venant de la personne. Comme dévier une conversation sur un sujet dérangeant (par exemple, une pratique sexuelle étrange), ou apporter un reptile au travail alors que c'est contraire au régalement (oui c'est étrange mais c'est comme ça). 

it

Lorsqu'on demanda aux personnes de faire un classement des "occupations" les plus creepy, celle qui vint en tête fut, sans surprise, clown. Ce résultat semble confirmer la théorie selon laquelle, on est à la fois effrayés et dérangés par une menace ambiguë. Le clown n'est pas censé être une menace, et pourtant il fait peur.  

Un psychologue Canadien, Rami Nader qui a étudié la coulrophobie pense que cette peur est alimentée par le fait que les clowns portent du maquillage et soient déguisés, cachant ainsi leur véritable nature et sentiments (comme John Wayne Gacy par exemple). Ce serait donc cette totale ambiguïté qui entourerait les clowns qui les rend si effrayants. Ils paraissent heureux avec leur maquillage, mais le sont-ils vraiment ?

Ils sont aussi farceur,s en leur présence nous devons être sur nos gardes car ils pourraient bien nous jouer un mauvais tour. Face à un clown, nous savons que nous ne sommes pas à l'abri d'une tarte dans le visage ou de tout autre blague humiliante. Leur imprévisibilité n'aide en rien à nous rassurer : le maquillage, la perruque, le costume, le nez rouge, tout cela nous cache l'homme qu'il y a en dessous, lui faisant perdre de son humanité, la seule chose qui pourrait nous rassurer à son sujet. 

Ce visage caché, explique aussi la peur que certains ont des personnes masqués (utilisé par exemple dans les American Nightmare). N'ayez donc pas honte d'avoir peur des clowns, cela est tout à fait normal, c'est inscrit dans nos gènes de s'en méfier et d'être mal à l'aise en leur présence ! 

Une erreur ?

Source(s) : I fucking Love Science

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Clowncoulrophobiephobie

Commentaires (7)

Par Anarion, il y a 4 ans :

Ce sujet m'a immédiatement fait penser à une de mes scènes préférée de Malcolm où toute la famille se bat contre un groupe de clown.

Répondre à ce commentaire

Par vivien, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Perso j'ai toujours eu peur des clowns (plus maintenant hey! je suis un grand garçon maintenant), quand j'étais petit une de mes tantes m'avait offert un clown en peluche et ben je me réveillais les nuits en hurlant et en le montrant du doigt quand ma mère arrivait en courant dans ma chambre. Une nuit, elle a fini par me prendre dans ses bras pour descendre en bas de chez nous et me le faire jeter moi-même dans le fourneau...je l'ai jeté sans hésitation (dingue pour un gosse). Mais franchement qu'est ce qui a d'attachant ou même de drôle qu'un type se maquille en blanc comme un cadavre avec une coupe de fou et qui arrive par surprise derrière vous en riant comme un psychopathe???

Répondre à ce commentaire

Par Laughing Jack, il y a 3 ans (en réponse à vivien):

Justement, c'est ce que j'adore chez les clowns, leur style, leur manière, et ça m'a toujours fasciné, mais je l'avoue : y en a qui doivent pas être bien devant un clown

Répondre à ce commentaire

Par Lt. Col. John Sheppard, il y a 4 ans :

Le pire avec les clowns, ça reste leur humour à chier. C'est très perturbant et gênant à la fois de voir quelqun se donner autant d'effort pour arriver à rien !

Répondre à ce commentaire

Par Sheepgirl, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Why so serious?

Répondre à ce commentaire

Par kidflash, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Joker de the dark knight

Répondre à ce commentaire

Par otakvanguard , il y a 4 ans via l'application Hitek :

le clown de 'the devil reject' est le meilleur!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois