Comment les dromadaires font-ils pour supporter la chaleur ?

De Antoine Barré - Posté le 20 juillet 2016 à 14h25

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Le dromadaire est un animal fascinant, car il est capable de traverser le désert et d'y survivre en stockant pratiquement 100 litres en 4 minutes dans son corps. Pour autant, cela n'explique pas sa capacité à tenir aussi longtemps dans le désert, sous une température de près de 50 degrés. Nous allons donc vous expliquer au mieux le fonctionnement de ces animaux.

Une anatomie adaptée

Le corps des dromadaires est fait de telle façon qu'il est adapté en tout point à l'environnement dans lequel il évolue. Ne serait-ce que dans la couleur de la robe : 95% des dromadaires (et des chameaux) ont une robe claire, donc susceptible d'absorber moins de chaleur qu'une robe foncée. De plus, la majorité de la graisse se trouve concentrée dans sa bosse, le reste du corps contient donc moins de tissus adipeux, et fait que le dromadaire transpire bien moins. 

camel

La transpiration, parlons-en ! Alors que les glandes sudoripares de l'être humain sont concentrées en grande quantité sur seulement quelques parties du corps (les aisselles, entre autre), chez le dromadaire, elles sont concentrées en moins grandes quantités, mais sur tout le corps !
Outre cela, sa forme mince lui permet de passer outre l'absence d'ombre : il se place face au soleil, son cou, et donc son ombre, permettant ainsi de protéger ses flancs. 

Tout est utilisé

Il adapte aussi son alimentation, préférant manger des feuilles d'acacias, plus susceptibles de lui apporter une ombre rafraîchissante que certains autres arbres, peut-être plus aisés d'accès, mais moins protecteurs vis-à-vis du soleil.

shadow

De plus, l'espace de confort thermique, c'est à dire la capacité à réguler sa température interne afin de s'adapter à l'environnement, varie chez le dromadaire de 10 à 30 degrés afin de faire face aux changements de températures (la nuit, le désert est pratiquement glacial), tandis que l'être humain n'a une fenêtre que de quelques degrés. En cause notre usage des vêtements, qui ont remplacé en grande partie notre régulation interne naturelle avec le temps.

Enfin, les appareils génitaux (des mâles en tous les cas), sont positionnés de telle façon qu'ils urinent sur leurs jambes, afin de rafraîchir la veine fémorale et de permettre au sang parvenant au cœur de refroidir. Dans le "pire" des cas, leur glande thyroïde sécrète de la bromure, dans de faibles proportions, afin de ralentir le rythme respiratoire et cardiaque.

Une erreur ?

Mots-Clés : dromadairechaleur

Source(s) : Science et Avenir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Bengt, il y a 2 ans :

Wanna be a dromadaire right now.

Répondre à ce commentaire

Par Misternico, il y a 2 ans :

C est un chameau qui demande à un dromadaire ce qu'il fait :
-Oh rien de spécial je bosse, et toi ?
-Je bosse, je bosse.

*sors aussi vite que possible*

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 2 ans (en réponse à Misternico):

Répondre à ce commentaire

Par Matt Eversman, il y a 2 ans (en réponse à Misternico):

Joke approved !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25