Le mystère du fameux brouillard tueur de Londres en 1952 est enfin résolu

De Dan - Posté le 17 novembre 2016 à 17h05
25réactions !
25 commentaires

Il s'agit certainement de la pire pollution atmosphérique de l'histoire européenne : en 1952, un épais brouillard s'abat sur la capitale britannique et tue des milliers de personnes. Jusqu'à maintenant, ce phénomène demeurait un grand mystère mais des chercheurs viennent tout juste de le percer.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

12 000 londoniens morts après le passage de Big Smog

Nous sommes le vendredi 5 décembre 1952, quelques mois après l'accession au trône d'Elisabeth II. Un brouillard dense envahit les rues de Londres. Au début, personne ne s'inquiète. Il faut dire que les Londoniens sont habitués. Mais au fur et à mesure que les jours passent, le brouillard persiste et se répand à une allure folle. La visibilité est réduite à seulement quelques mètres. C'est le chaos : circulation impossible, transports en commun hors service, ciel totalement noir... Les hôpitaux sont envahis, on compte jusqu'à 150 000 personnes hospitalisées. Ce cauchemar durera cinq jours au cours duquel, 4000 personnes décéderont puis on apprendra bien plus tard qu'il s'agit en réalité de 12 000 au total dont la majorité sont victimes d'infections respiratoires.

Cet épisode est considéré comme le pire de toute l'histoire de l'Europe et la cause de cette catastrophe est restée mystérieuse jusqu'à ce qu'une équipe de scientifiques en découvre l'origine.

Comment est arrivée cette catastrophe ?

Il faut revenir la veille de l'incident : un anticyclone s'installe sur Londres. Il n'y a pas de vent. Conséquence : les températures chutent et les habitants se chauffent avec leurs poêles à charbon. Ajoutez à cela les centrales électriques qui fonctionnent elles aussi au charbon et qui tournent à plein régime. Cela entraîne une augmentation du niveau de pollution et c'est là qu'apparaît le "big smoke".

Un seul responsable : le dioxyde d'azote

Pour comprendre le phénomène, il faut regarder la combinaison toxique entre le charbon contenant du soufre qui augmente la quantité de dioxyde de soufre dans la fumée des cheminées associé à l'anticyclone qui ne permet pas aux polluants de se disperser. Les chercheurs ont étudié le processus chimique responsable de ce brouillard tueur. D'après le résultat de leur étude publiée sur le site Proceedings of the National Academy of Sciences, le responsable n'est autre que le dioxyde d'azote issu de la combustion du charbon. Une fois mélangé au dioxyde de soufre, il va créer un acide sulfurique et le brouillard en question.

La clé pour réduire la pollution de l'air ?

De leur découverte, les scientifiques expliquent que ce qui s'est passé à Londres en 1952 est la même chose qui se déroule dans les pays actuellement pollués, notamment en Chine. Les résultats de cette étude ont à la fois un intérêt historique pour comprendre l'origine du Big Smog de Londres, mais également une clé pour permettre de comprendre la présence de particules fines dans les villes les plus polluées de la planète. Il s'agit du même processus qu'en 1952 sauf qu'aujourd'hui, en plus du dioxyde de soufre et d'azote, il faut ajouter l'ammoniac qui provient de l'utilisation des engrais et des véhicules en circulation. Ainsi, la solution pour limiter la pollution, serait donc de réduire les émissions d'ammoniac et de dioxyde d'azote ce qui pourrait grandement améliorer la qualité de l'air.

Une erreur ?

Source(s) : iflscience.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : big smogbrouillardtueurlondres1952décembrerésolu

Commentaires (25)

Par quelqu'un qui vous est inconnu, il y a 4 ans :

Truc de fou quand même. !

Répondre à ce commentaire

Par Guilhem, il y a 4 ans :

Pour résumer : pour arrêter la pollution il faut arrêter de polluer. Ne me remerciez pas.

Répondre à ce commentaire

Par Gello, il y a 4 ans (en réponse à Guilhem):

Oui enfin a l'époque ils aurait arrêter la "polution" ils seraient mort de froid dans le noirs

fait ton choix youhou

Répondre à ce commentaire

Par Guilhem, il y a 4 ans (en réponse à Gello):

Faux ! :) Les gens arrivaient à vivre sans chauffage ils auraient "juste" passé leur soirée sous la couette et dans le noir... Bon c'est pas forcément mieux mais au moins ils ne seraient pas mort de froid (ni d'intoxication) après difficile de savoir qu'on peut saturer l'air de pollution :/

Répondre à ce commentaire

Par Omega, il y a 4 ans (en réponse à Guilhem):

Une morale digne de Capitaine Planète !

Répondre à ce commentaire

Par Rubiks, il y a 4 ans :

Donc dès qu'il y avait un anticyclone à cette période de l'année, y'avait un "big smoke" ?

Répondre à ce commentaire

Par Erelina, il y a 4 ans :

Quelqu'un a regardé The Crown sur Netflix hm ? :3

Répondre à ce commentaire

Par Val, il y a 4 ans :

D'autant que le charbon utilisé par les ménages pour se chauffer est de très mauvaise qualité, ce qui accentue la formation du brouillard. Je conseille l'excellent épisode de The Crown à ce sujet.

Répondre à ce commentaire

Par ProtoAl, il y a 4 ans :

Ce moment où tu viens de regarder se Crown et du coup tu sais de quoi on parle .

Répondre à ce commentaire

Par Marine.baron, il y a 4 ans :

Très intéressant article ! Qui vient éclairer aussi les mordus de la série The Crown (oui, je suis une vendue !). Mais peut-être qu'avec moins de fautes d'orthographe ce serait encore mieux ;)

Répondre à ce commentaire

Par Anikasama, il y a 4 ans :

En gros, y a un scientifique qui a regardé la définition de 'SMOG' dans le Larousse ou le Robert et il s'est dit : Ah bah merde c'est de la pollution en faite. Mystère résolu, en avant scoobidoo !

Répondre à ce commentaire

Par wada51, il y a 4 ans :

La combustion du charbon ne produit pas de dioxyde d'azote les gars :')

Répondre à ce commentaire

Par MrQui, il y a 4 ans (en réponse à wada51):

Clair, me semble même que le charbon actif l'absorbe... Le bon article du stagiaire.

Répondre à ce commentaire

Par romanix, il y a 4 ans (en réponse à wada51):

En effet, ca donne du monoxyde de... carbone.

Répondre à ce commentaire

Par Constantine, il y a 4 ans (en réponse à wada51):

Effectivement il c'est gouré, c'est le dioxyde de souffre qui s'émane de la combustion du charbon et non celui de l'azote qui viens de la combustion du mazoute plutôt

Répondre à ce commentaire

Par le mangeur de poney, il y a 4 ans :

donc si j'étais un grand méchant de film d'action et que j'aimais pas les chinois j'aurais juste a tourner quelque valves et miracle 12000 morts ramenés au chiffre réel aprés prise en compte de la différence de proportion des populations et la réactions des autorités sanitaires du pays? ca me semble être un bon scénar de die hard dites moi

Répondre à ce commentaire

Par Yiyiii, il y a 4 ans :

GRAMMARNAZI : "les centrale électriques" Paragraphe 2. Ligne 3. ! Ne me remerciez pas c'est mon travail !

Répondre à ce commentaire

Par Akals, il y a 4 ans :

Mouais, ils ont étudié le processus de formation d'un tel brouillard, mais je vois pas en quoi ça résous un mystère.
Comme si on s'était pas rendu compte que la combustion de charbon ça pollue.

Répondre à ce commentaire

Par Alineo, il y a 4 ans :

Tout le monde est là à penser à The Crown, je suis le seul qui ait vu Penny Dreadful ? :p

Répondre à ce commentaire

Par asle, il y a 4 ans (en réponse à Alineo):

Merci je pensais être le seul.

Répondre à ce commentaire

Par Aym3th, il y a 4 ans (en réponse à Alineo):

T'es pas seul ahah ! J'ai direct pensé à Penny

Répondre à ce commentaire

Par Aym3th, il y a 4 ans :

Ça me fait penser à l'avant dernier épisode de Penny Dreadfull ou un brouillard du même genre s'abat sur l'ondre sauf que les dates correspondent pas du tout.

Répondre à ce commentaire

Par Toumou, il y a 4 ans (en réponse à Aym3th):

l'ondre... Really ?

Répondre à ce commentaire

Par Aym3th, il y a 4 ans (en réponse à Toumou):

Oui, l'ondre, vraiment, tu connais pas ? Arrêtes, quand même... Fais un effort voyons.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 4 ans :

C'est mélangé avec de l'eau que le dioxyde de souffre donne de l'acide sulfurique. Le dioxyde d'azote, lui, mélangé avec de l'eau, donne de l'acide nitrique
Pour causer de chimie, fallait pas faire littéraire.

Tant que j'y suis :
"Cet épisode est considéré comme le pire de toute l'histoire de l'Europe". Si ça te fait plaisir… Mais la peste noire, c'était pas cool non plus. Le grand incendie de Londres se défendait bien aussi. Ou bien le tremblement de terre de Lisbonne ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 5 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 7 mois