Rechercher Annuler

Netflix : ces 5 séries méconnues sont à rattraper d'urgence

De Youri Gone - Posté le 12 juin 2023 à 17h06 dans Séries TV

Vous avez déjà regardé 15 fois l'intégrale de Stranger Things, You, Mercredi, The Witcher et même Black Mirror n'a plus de secrets pour vous ? Chez Hitek, nous sommes sympas et nous avons plongé dans le catalogue de la maison au N rouge pour partir à la recherche de pépites méconnues.

Parce que derrière les blockbusters de la plateforme se cachent des bijoux méconnus qui pourraient sauver votre soirée d'un énième revisionnage de Tyler Rake ou Riverdale, il est temps de plonger dans la malle aux trésors qu'est Netflix. Voici donc une liste non exhaustive et totalement subjective de 5 séries à (re)découvrir d'urgence. 

Dirk Gently, détective holistique

Vous aimez les histoires de mondes parallèles, les voyages dans le temps, les enquêtes policières, Harley Quinn, l'heroic fantasy et l'humour anglais ? Et bien, tout cela se trouve dans Dirk Gently : Détective Holistique.

DIRK GENTLY, DÉTECTIVE HOLISTIQUE

Elijah Wood (oui, Frodon dans Le Seigneur des anneaux) est Todd, le groom d'un hôtel, qui après avoir retrouvé le corps d'un client assassiné, fait soudainement la rencontre d'un étrange détective. Dirk Gently, c'est donc le nom du détective, qui se présente comme un enquêteur "holistique". C'est-à-dire que Dirk pense que tout est connecté dans l'univers et qu'il n'y a pas de hasard. Il résout des mystères en suivant des pistes apparemment sans rapport les unes avec les autres, voire complètement stupides. En suivant l'étrange détective, Todd et lui se retrouvent systématiquement au bon endroit pour faire avancer l'enquête.

À partir de cette idée de départ, la série déploie un univers complètement fou avec des sectes mystiques, des voyages dans le temps, des mondes parallèles, des batailles épiques et un personnage de tueuse qui a le pouvoir de ne tuer par hasard que ceux qui ont fait de terribles choses. Ce dernier personnage est une sorte de Harley Quinn mélancolique jouée par Fiona Dourif (Tenet, Chucky) qui à elle seule vaut déjà le visionnage de Dirk Gently.

La série imaginée par Max Landis (Chronicle) à partir des romans de Douglas Adams (Le Guide du voyageur galactique) n'a malheureusement connu que 2 saisons, beaucoup trop courtes, mais d'une richesse infinie !

Norsemen

Vous aimez The Office U.K, Kaamelott, The Boys et vous trouvez que les Vikings se prennent trop au sérieux ? Chez Hitek, on vous propose de découvrir Norsemen.

Norsemen Netflix

Cette comédie satirique qui se déroule à l'époque des Vikings suit Orm, un personnage lâche et pas particulièrement malin, mais avec un ego démesuré qui va systématiquement l'amener dans des galères toujours plus terribles d'épisode en épisode.

La série commence comme une version nordique de Kaamelott d'Alexandre Astier avec un humour basé sur des dialogues ciselés qui parodient les stéréotypes traditionnels associés aux Vikings. Toutefois, la série évolue très vite vers un humour plus "salle de classe", bien plus proche du travail de Seth Rogen et de son équipe sur des séries comme Preacher, Future Man ou The Boys.

Entre humour (très) noir et situations franchement ridicules, Norsemen fait de ses personnages les témoins d'une époque à la fois sauvage et pas si éloignée de la nôtre. Ici, on débat du statut social, du mépris de caste, des conditions de travail, du rapport homme/femme, mais aussi du confort des sanitaires et de l'âge de la retraite.

En 3 saisons (dont une préquelle), la série crée son lot de personnages décalés, de situations absurdes et de scènes cultes qui vous marquent ; et très vite vous voilà en train de recommander une série norvégienne à vos amis.

Close Enough 

Vous êtes fan de Rick et Morty et vous avez déjà binge-watché 100 fois les 6 saisons disponibles sur Netflix ? Foncez découvrir Close Enough.

close enough

Ici, on suit un jeune couple, Josh et Emily, ainsi que leur fille de cinq ans. Ils louent une partie d'une maison de Los Angeles dans laquelle les autres résidents forment avec (et pour) eux une sorte de famille dysfonctionnelle, dont chacun des tourments donne lieu à une aventure absurde, fantastique ou surnaturelle.

Le travail, la parentalité et tous les dilemmes de la vie quotidienne vont ici systématiquement tourner à la catastrophe d'échelle cosmique. Si vous décidez de faire de la musculation, vous risquez de devenir un super guerrier capable de détruire le monde. Si votre dernier crush a tellement de mal à oublier son passé affectif, il a littéralement fusionné avec lui. Si vous voulez faire un escape game, vous vous retrouvez coincé dans une dimension lovecraftienne, etc.

Avec un ton plutôt adulte, la série aborde avec humour et sarcasme les défis auxquels sont confrontés ces personnages, alors qu'ils naviguent entre références de la pop culture et situations comiques déjantées. Petit bonus : si vous, comme nous, devenez accro à la série, vous pouvez prolonger le plaisir en partant à la recherche de Regular Show, la série précédente (et très similaire) de J.G. Quintel, le créateur de Close Enough.

Planet Cunk 

Vous aimez Borat, Ricky Gervais, South Park, OSS 117 et Doctor Who ? Planet Cunk va vous faire du bien.

PLANET CUNK 

Planet Cunk est un étrange mélange entre docu-fiction et one-woman-show. On y suit Philomena Cunk, une journaliste qui part enquêter sur l'histoire de l'humanité. Le problème : Philomena est une journaliste d'investigation mal informée, dont les connaissances et la culture personnelle se limitent aux débats conspirationnistes (au mieux) de Twitter et Facebook, ou aux prises de parole des stars d'Instagram et/ou de la téléréalité.

Sur ce principe simple, le personnage imaginé et incarné par Diane Morgan (After Life) part à la rencontre d'authentiques scientifiques qui naviguent entre consternation et incompréhension face aux absurdités balancées sans filtre par la pseudo-journaliste.

Avec son humour pince-sans-rire et son constat sans concession de l'état de la désinformation mondiale et du révisionnisme échevelé, Planet Cunk devient rapidement une nouvelle soupape salvatrice offerte par Charlie Brooker, l'un des créateurs de Black Mirror.

Le moment culte de la série : à la fin de l'épisode 2, alors que Philomena nous invite à imaginer comment se déroulait un banquet au Moyen-Âge, elle se met soudain à mimer l'histoire de la meurtrière vengeance de Robin des Bois contre les chevaliers de la Table ronde pour ce qu'ils ont fait à Gandalf...

The End of the F***ing World 

Vous avez aimé la vision sans concession des affres de l'adolescence dans Sex Education, mais vous adorez aussi plonger dans la psyché des serial killers comme dans Mindhunter ? Eh bien, c'est le mélange aussi improbable que génial que propose The End of the F***ing World.

THE END OF THE F***ING WORLD 

James est un adolescent psychopathe autoproclamé, et Alyssa est une ado rebelle et très impulsive. Ensemble, ils volent une voiture et partent dans un road trip chaotique à la recherche d'une aventure, mais les choses prennent rapidement une tournure inattendue et dramatique. The End of the F***ing World explore des thèmes aussi vastes que l'adolescence, l'aliénation, la violence et l'amour, avec un regard sombre, romantique, mais aussi extrêmement humaniste.

La série présente une narration brutale et viscérale. Au cours de leur équipée sauvage, James et Alyssa évoluent dans un monde à la fois réaliste et parsemé de personnages décalés tout droit sortis d'un film de David Lynch.

Volontairement provocante et parfois même dérangeante, c'est sa combinaison habile d'humour noir et de moments émotionnels intenses qui rend la série vraiment unique. On en ressort lessivé et marqué à jamais par ses deux saisons parfaitement complémentaires

Une erreur ?

Mots-Clés : serienetflixDoctor Whoblack mirrorRick et Mortykaamelottharley quinn

Cinéphage, sérivore , passionné par tout ce qui fait et tout ceux qui font la pop culture. Je soigne ma curiosité maladive et compulsive en faisant des articles chez Hitek.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Jack Sully, il y a 8 mois :

Comment ça personne ne connait Planete Cunk?!

Répondre à ce commentaire

Par Guy Lux, il y a 8 mois (en réponse à Jack Sully):

le blanchiment de l'anus, ils l'ont inventé ou amélioré finalement les romains ?

Répondre à ce commentaire

Par Shera, il y a 8 mois :

Vraiment the end of the f***ing world c incroyable

Répondre à ce commentaire

Par Dave Callaghan, il y a 8 mois via l'application Hitek :

Dirk Gently... J'avais mis ça vite fait un soir en mangeant et j'ai vraiment bien aimé. Ça remonte à il y a des années mais il me semble que la série a été annulée après la deuxième saison ? Deuxième saison moins intéressante que la première d'après mes souvenirs.

Répondre à ce commentaire

Par Jean, il y a 8 mois :

A part the End of the fucking world, le reste (personnellement) est à chier.

Répondre à ce commentaire

Par Emilievitnux, il y a 8 mois :

Okay Planète Cunk et Norsemen ont l'air marrant.

Je confirme que Close Enough et The end of the Fucking World sont cool.

J'ajoute aussi "Inside Job" qui est assez fun.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.