8 fois où le gouvernement américain a imposé des changements dans des films

De Mayday Auteur - Posté le 8 juillet 2019 à 15h56 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Il existe toujours plusieurs versions à une histoire, et après la magnifique contre attaque russe sur Chernobyl, il aurait été impensable que je ne vous fasse pas part de ces quelques anecdotes croustillantes sur ces demandes de modification de films, de la part du gouvernement américain. Car si vous voulez jouer avec des tanks et des navires dans votre long métrage, il faudra bien demander de l'aide au Département de la Défense (DD), et autant vous dire qu'il impose certaines conditions.

1/ la réécriture du scénario de forrest gump

Dans Forrest Gump, l'Histoire tient une grande place dans les aventures de Forrest. A la recherche perpétuelle de Jenny, la vie et les événements historiques séparent les deux amis d'enfance et futurs parents. Parmi les nombreuses histoires, c'est celle de la guerre du Vietnam qui nous intéresse.

Dans le livre original, signé Winston Groom, l'armée américaine est décrite comme étant plus... libérée éthiquement parlant. Beaucoup plus de Vietnamiens se font tuer et les soldats américains n'hésitent pas à balancer du napalm quitte à toucher leurs collègues. Ce n'est cependant pas la seule chose que le DD aurait "vérifié", demandant également que l'on efface les traces de la "Moron Corps" ou, "Compagnie des Idiots" dans le film.

Mais qu'est ce-donc que cette compagnie me demanderez-vous ? Et bien c'est une version un peu plus poussée de la compagnie de Forrest et Bubba. Durant la Guerre du Vietnam, le gouvernement américain s'est retrouvé en manque de soldats et a décidé d'ouvrir le recrutement à des personnes dont le QI n'était jusqu'alors pas suffisant pour s'engager.

Plus de soldat et surtout jugés "moins importants", qu'on envoyait de manière plus régulière au combat. Dans un souci de réalisme, le film a tout de même intégré cet aspect de la guerre, mais en le diluant grâce au Lieutenant Dan et ses hommes.

2/ la petite blague de james bond sur le vietnam qui ne passait pas

Restons sur le sujet merveilleux de la Guerre du Vietnam, remportée comme tout le monde le sait par les Etats-Unis *tousse*. Voici typiquement le genre de blague que s'était permis un agent de la CIA lors d'une discussion avec James Bond, interprété par Pierce Brosnan, dans Demain ne meurt jamais. 

Dans ce dialogue, l'agent de la CIA, met en garde 007 qui compte se rendre au Vietnam. "Si vous vous faites attraper vous savez ce qu'il va se passer ? Ce sera la guerre, et peut être que cette fois on la gagnera." Carton rouge et exclusion directe de la part de la CIA (la vraie). Après la reprise des relations économique en 1994 puis diplomatique, le pays ne voulait pas risquer de froisser le Vietnam à cause d'une mauvaise blague sortie dans un film de 1997. 

3/ dans le monde d'iron-man, les suicides de soldats n'existent pas

Selon le Service des Vétérans de l'Armée américaine, plus de 6 000 vétérans se suicident chaque année depuis 2008. Hasard du calendrier, 2008 correspond également à l'année de sortie d'Iron-Man. Aucun lien n'unit les deux informations, si ce n'est que connaissant les penchants suicidaires de leurs anciens combattants, le DD a demandé le remplacement d'une réplique du film.

Dans une scène que Tony Stark partageait avec un soldat, ce dernier lui explique que les gens "seraient prêts à se tuer pour avoir vos opportunités". La réplique fût remplacée, mais jamais vue dans le film car coupée au montage.

4/ on ne parle pas de la torture de la cia dans le cercle de confiance

Oui, Jay Roach, le réalisateur de Mon Beau Père et Moi peut dire que, tout comme Furniker, il était observé. Dans son film, le réalisateur avait besoin d'une scène pour révéler le passé de Jack Byrnes, interprété par Robert de Niro, au personnage de Ben Stiller.

A l'origine, notre cher Don Furniker devait découvrir que Jack était un ancien agent de la CIA, en tombant sur un manuel de torture. C'était sans compter sur l'intervention de la vraie CIA qui demanda à ce que cette scène soit remplacée. En compensation, nous avons finalement eu le droit à une série de photos mettant en scène Jack Byrnes aux côtés des grandes personnalités des Etats-Unis comme Bill Clinton.

5/ de tueurs à sauveurs il n'y a qu'un park

Dans Jurassic Park III, nous devions avoir le droit à une force militaire "diabolique" (selon le DD) qui devait tuer les dinosaures, avec un succès... relatif. Ne voulant sûrement ni passer pour une force diabolique, ni pour des soldats incapables de tuer de gros lézards, le DD a demandé à ce que le scénario soit réécrit pour effacer toutes références militaires.

Toutes les références ? Non, une incroyable envie de passer pour les héros à su résister encore et toujours aux pouvoirs du scénario. Au final, la force armée démoniaque est devenue un groupe de mercenaires tout à fait classique et, à la fin du film, c'est bien l'armée et les marines qui viennent sauver tout le monde !

6/ hulk, l'expérience "militaire"

Dans Hulk (pas la version de Mark Ruffalo, ni même celle d'Edward Norton mais bel et bien celle d'Eric Bana) sortie en 2003, on nous propose une première version des origines du géant vert (désolé si vous l'avez lu en chantant). Dans le film, Hulk est donc le fruit d'une expérience militaire qui n'a pas été menée par des militaires... Explication !

Pour commencer, les installations top-secrètes dans le désert, dans lesquelles se trouve Bruce Banner ne sont plus militaires, sur demande de l'armée. Ensuite le grand méchant du film est passé de militaire à ANCIEN militaire. Quelques autres petits changement viennent parfaire le lissage du film qui abandonne les références militaires tout en gardant l'aspect miliaire... une sorte d'armée démilitarisée en quelques sortes.

7/ les militaires à l'origine du soulèvement des machines dans terminator

Dans Terminator 3 : Le soulèvement des machines, on découvre l'histoire qui a mené au Jugement Dernier. Autrement dit, comment les hommes se sont retrouvés dominés par les machines. Et ce que l'on apprend surtout c'est que tout part du Général Robert Brewster. C'est lui qui lance Skynet avant d'être mortellement touché par un Terminator. Il survit toutefois suffisamment longtemps pour donner des codes importants à sa fille Kate et John Connor avant de les envoyer dans un lieu sûr. Un dernier acte qui aura permis de sauver l'humanité... ou du moins celle qui ne se prendra pas les nombreux missiles nucléaires tirés de partout dans le monde...

Tout avait été accepté par le DD, jusqu'au personnage lui-même. Puis les scénaristes ont décidé de changer quelques petites choses, rendant notamment le personnage "méchant" avant de rechanger sous les "indications appuyées" de l'armée, pour revenir à ce bon vieux général héroïque.

8/ Les aliens ok, les vaisseaux spatiaux ok, les ovni... jamais

Pas de films en particulier ici, juste tous ceux qui voient un événement surnaturel se produire dans une ville des Etats-Unis d'Amérique avant que l'armée ne s'en mêle, ne rende les choses plus compliquées et ne finisse par laisser un homme aléatoire sauver le monde... Sauver les Etats-Unis d'Amérique

Independence Day, La Guerre des Mondes, Rencontre du 3e type, ces films ont en commun la présence d'OVNI (ou UFO en anglais). Et si l'armée accepte d'aider la réalisation de films sur les aliens, la question des OVNI est tout autre.

Car pour le DD, tout ce qui n'est pas clairement "identifié comme un vaisseau alien", ne serait-ce que sur une partie du film, ne passe pas. Cela vient du fait que, même s'ils s'ouvrent un peu plus au sujet, l'Air Force a longtemps nié l'existence des OVNI.

Dans de nombreux films, des éléments extérieurs, et souvent hiérarchiques, viennent "aiguiller" les créations de manière à contrôler un tant soit peu leur image. Ici, nous avons donc vu comment le Département de la Défense américain et la CIA ont tenté de limiter les dégâts sur certains sujets sensibles. Pas de quoi crier au complot, mais il reste intéressant de voir comment ce genre de pratique peut toucher tous types d'oeuvres. Bien évidement ces changements sont généralement mineurs.

Une erreur ?

Mots-Clés : iron manjames bondForrest gumpMon beau père et moiJurassic Park 3hulkOVNIaliensUFOterminator

Source(s) : Cracked

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Wesh Alors, il y a 2 mois :

Ah ouai quand même !! après ça peut se comprendre un peu aussi

Répondre à ce commentaire

Par EYE SEED FUTURE & iT WiLL BEE, il y a 2 mois (en réponse à Wesh Alors):

LASSE 1oo SURE..... SA PEU SE C0N PRENDRE ????
..... ELLE & BELLA FRANXE .....
.... ViENS PAS PLEURER EN 2o22

Répondre à ce commentaire

Par Thegreatmerlin, il y a 2 mois :

Mark Buffalo et Édouard Norton

Répondre à ce commentaire

Par lent Faon Droguer, il y a 2 mois (en réponse à Thegreatmerlin):

& L'histoire D2 tour 2 Spiderman ?

Répondre à ce commentaire

Par DoctorFright, il y a 2 mois :

Ptn c'est vraiment la honte... Jurassic Park 3 surtout, qui part avec une idée anti-militariste et finalement a la fin se retrouve à placer l'armée comme des héros et des sauveurs... Le DD il a deconne la !

Répondre à ce commentaire

Par Neoctave, il y a 2 mois (en réponse à DoctorFright):

Déconne ? Nooon, il travaille son image de "USArmy save the World" (variante de God save the Queen)

Répondre à ce commentaire

Par Redsnakk, il y a 2 mois :

Je lance l'article sur mon téléphone, puis une pub s'affiche en ouvrant un lien et prend la totalité de l'écran. Ça n'aurait pas été si gênant (bien que je trouve ça irrespectueux d'accepter ce genre de format publicitaire) si la pub n'était pas un lien vers un site pornographique.

Merci de voir ça avec votre fournisseur de pub asap.
Cdt.

Répondre à ce commentaire

Par Mr_Tea, il y a 2 mois :

Dans un pays ou les institutions "respectables" sont souvent gangrenées par les théoriciens du complot et les pseudo-scientifiques, quand ils mettent pas un place un organe religieu chargé de fournir leur version de la science, il y a des cas ou ca se justifie de ne pas apporter d'eau à plus de désinformation.

Pareil quand deux pays sortent d'une guerre et qu'ils veulent pas tendre les relations pour rien.

Par contre, le coup de Jurassic Park, comme dit ailleur, c'est un peu abusé : "On veut pas être les méchants incapables" -> "Ok, vous serez les héros badass qui arrivent trop tard".

Pareil pour le manuel de torture. Si ils veulent pas être connu pour ça, qu'ils arretent de torturer ...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 3 jours

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 6 jours

Test Jabra Elite Active 65t : nous avons passé 2 mois avec ces écouteurs True Wireless

Jabra Elite Active 65t

Il y a 4 semaines