Rechercher Annuler

Falcon et le Soldat de l'Hiver épisode 4 : il ne faut pas faire confiance à Zemo

De Yann Sousa - Posté le 9 avril 2021 à 16h17 dans Séries TV

Falcon et le Soldat de l'Hiver nous a une nouvelle fois surpris. Personne ne s'attendait au retour du Baron Zemo, qui avait réussi à mettre la pagaille dans Captain America : Civil War. Désormais bien présent, quelles sont les intentions de ce personnage complexe ? Réponse de son interprète, Daniel Bruhl. 

Attention, cet article peut contenir des spoils 

Un retour inattendu

À son arrivée dans le MCU, Helmut Zemo ne semblait pas être le grand vilain tant attendu. Pourtant, l'homme réussit à convaincre dès sa première apparition dans Civil War. Le côté terre à terre du méchant lui donne un aspect drôlement humain. 

Tout le monde pensait cependant à un "one shot" du vilain, qui tomberait inévitablement dans l'oubli juste après avoir été vaincu. C'était aussi ce que s'était imaginé Daniel Bruhl, l'interprète de l'imprévisible Baron. 

Dans une interview accordée à Hollywood Reporter, l'acteur raconte qu'il ne pensait pas un jour réapparaître dans une production du MCU. Et ce, jusqu'à que Marvel le rappelle pour un retour inattendu dans la série Falcon et le Soldat de l'Hiver. 

J'espérais toujours et je pensais que peut-être un jour, ils trouveraient une idée pour me ramener, mais je n'en savais strictement rien. Donc ça m'a vraiment fait un choc. Je tournais la deuxième saison de L'Aliéniste à Budapest quand j'ai reçu l'appel, et j'étais ravi.

Zemo est-il digne de confiance ?

En seulement un épisode, Zemo semble avoir conquis. Tous les regards sont désormais tournés vers le personnages. Depuis son retour, il dance et fait des blagues tout en prêtant main forte aux deux protagonistes principaux de la série. 

Mais le Baron reste un personnage extrêmement complexe. Une question subsiste alors : Sam et Bucky peuvent-il réellement faire confiance au vilain à la cagoule violette ? Daniel Bruhl semble avoir une réponse bien tranchée à cette interrogation.

Non, jamais. Et c'est une bonne chose. S'il est difficile de dire et de comprendre ce quelqu'un fait, cette ambiguïté - que les gens aiment et que j'aime aussi - est toujours amusante. Donc, effectivement, vous ne pouvez pas lui faire confiance. 

L'acteur continue en racontant que son personnage est bien différent des autres super-vilains Marvel. Ses motivations propres lui offrent en effet un côté humain et fédérateur. Cela le rend alors imprévisible, à la fois dans le bon mais aussi dans le mauvais sens du terme. 

Je suppose qu'il est devenu évident qu'il n'est pas un horrible super-vilain [...]. Au travers les discussions entre les trois, nous avons intensifié le côté humain de Zemo. Je suis en désaccord avec ses méthodes radicales, mais elles sont compréhensibles au vu de son passé. Donc je conçois que les gens soient en empathie avec Zemo, et je comprendrais aussi que tout le monde rejoigne la team Zemo à la fin de la série. 

Une erreur ?

Source(s) : Hollywood Reporter

Mots-Clés : Falcon et le Soldat de l'HivervilainzemoDaniel BrühlconfianceActeur

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Capoera, il y a 4 semaines :

Je ne pense pas non plus. Et comme le dit l'acteur, c'est une très bonne chose !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.