Anniversaire Andy Serkis : l'acteur aux 100 visages

De Hollyhock Auteur - Posté le 20 avril 2016 à 14h37 dans Cinéma

Aujourd'hui, 20 avril, c'est l'anniversaire d'Andy Serkis, surtout connu pour son rôle de Gollum dans les trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit, Andy Serkis est devenu le roi de la Motion Capture, une technique qui permet d'enregistrer les mouvements corporelles et faciaux d'un acteur pour créer un personnage virtuel par ordinateur. 

Depuis, l'acteur prête sa voix, ses mouvements et son visage dans beaucoup de films, restant dans l'ombre de son personnage virtuel qui prend sa place à l'écran. 

Là ou la technique permet de leur donner une apparence réaliste, Andy Serkis leur donne les émotions et les expressions qui rendent ces personnages plus vrais que nature.  

La Terre du Milieu, là où tout a commencé pour Andy 

Même si l'acteur n'en était pas à son premier film, loin de là, c'est bien son rôle de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux qui va mettre Andy Serkis sous les lumières des projecteurs.

Au même titre qu'Elijah Wood, Viggo Mortensen ou Orlando Bloom, Andy Serkis va rejoindre la petite famille que compose le casting de la trilogie. Il se fait d'ailleurs remarqué sur les plateaux de tournage, car là où les autres acteurs sont en armure ou en tenue de Hobbit, lui est en combinaison blanche !

andy serkis

A l'époque, on est au tout début de la Motion Capture, si maintenant il est désormais très courant de voir des hommes en combinaison intégrale, le visage couvert de petits points verts sur les plateaux de tournage, à l'époque, Andy Serkis passait pour un extra-terrestre. On peut le voir s'en amuser dans les interviews des bonus du Seigneur des Anneaux. 

On verra tout de même son vrai visage, car il interprétera également Sméagol, le Hobbit qu'était Gollum avant que l'Anneau ne lui ronge l'esprit en scène d'introduction du troisième volet de la saga. L'acteur prête également sa voix au terrible Roi Sorcier d'Angmar !

smeagol

Andy Serkis s'est vite fait remarquer par son talent pour interpréter la créature totalement psychotique et schizophrène, détestable mais aussi bizarrement attachante qu'est Gollum. Ce n'est que le début de la Motion Capture pour lui !  

Après la repoussante créature, le singe géant

2 ans après la fin du Seigneur des Anneaux, Andy Serkis retrouvera Peter Jackson dans King Kong. Sorti en 2005 le film peut se targuer d'avoir un très bon casting, Adrian Brody, Jack Black et Naomi Watts, sont autant de preuves que décidément, Peter Jackson sait s'entourer du meilleur pour mener son oeuvre à bien. Mais on remarque moins la présence d'Andy Serkis qui prend pourtant une grande place dans le film sur le plan littéral comme métaphorique puisqu'encore une fois, il se prête à la Motion Capture en incarnant King Kong lui-même !

kingkong

Ce qui frappe dans ce film, c'est à quel point King Kong est expressif, ce qui le rend extrêmement attachant, donne toute sa profondeur au personnage et fait ressentir beaucoup d'empathie à son égard. 

Ce rendu, on le doit à Andy Serkis, qui a su donner au grand singe toute sa dimension émotionnelle !

L'acteur joue également, Lumpy, le cuisinier du navire qui se rend sur l'île de King Kong, celui-ci d'ailleurs à droit à une fin assez peu enviable...

andy  

Et après le singe géant, le singe parlant ! 

Au travers de son excellent jeu d'acteur, Andy Serkis avait donné à King Kong toute sa dimension émotionnelle qui rendait le singe géant si touchant... Mais ce n'est rien, comparé à la performance qu'il va livrer dans son rôle de César dans La Planète des Singes : les Origines (2011) et La Planète des Singes : l'Affrontement (2014).

ok

La Planète des Singes : Les Origines, fut le tout premier film dont le personnage principal est entièrement en Motion Capture (Avatar aurait pu l'être, mais l'acteur est également présent dans sa version "réelle" dans le film). En tant que personnage principal, César devait donc avoir suffisamment de charisme pour capter l'attention du spectateur. C'est donc tout naturellement que Rupert Wyatt, le réalisateur du film, s'est tourné vers Andy Serkis. 

Dans le premier film, César ne parle pas, toutes les émotions de ce singe intelligent doivent passer par ses expressions du visage et ses mouvements. Il suffit de voir le film pour se rendre compte, encore une fois Andy Serkis a brillé par son talent, César est un personnage extrêmement touchant, dont les émotions sont immédiatement comprises par le spectateur sans que le singe n'ai à parler. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

La référence du Motion Capture

haddock

Par la suite, Andy Serkis aura quelques petits rôles dans des films qui sont passés plus ou moins inaperçus. On le verra tout de même incarnant le Capitaine Haddock dans Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne, l'adaptation de la célèbre BD, réalisé par Steven Spielberg et produit par Peter Jackson entièrement en images de synthèse. Entre temps, Andy Serkis retrouve son vieil ami Gollum dont il reprend les traits pour la trilogie du Hobbit et dont il est également second réalisateur ! Il mettra également un pied dans l'univers Marvel en obtenant le rôle d'Ulysses Klaw dans Avengers : L'Ere d'Ultron ! 

Mais c'est décidément dans le Motion Capture que l'acteur obtient ses plus grands rôles et c'est dans Star Wars épisode VII qu'Andy Serkis fut récemment de retour avec cette technique. Vous ne l'avez pas remarqué ? C'est normal, difficile de le reconnaître sous les traits du Leader Suprême Snoke !  

iho

En bref, Andy Serkis aurait pu être un simple acteur enchaînant les seconds rôles dans des films sans importance... Mais cela nous aurait privé d'un acteur de très grand talent qui aura été le premier à s'illustrer dans la technique très contemporaine qu'est le Motion Capture. Même si l'on peut parfois voir son visage à l'écran, c'est le plus souvent en combinaison, le corps et le visage recouverts de petits points verts que l'acteur exerce son art pour notre plus grand plaisir ! 

9 commentaires

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Andy SerkisLOTRGollumla planète des singescesaravengersking kong

Commentaires (9)

Par Frodon, il y a 5 ans :

Andy Sirkis <3

Répondre à ce commentaire

Par boopette, il y a 5 ans :

C'est le genre d'acteur que l'on voit dans plein de film sans même sans rendre compte si on fait pas gaffe

Répondre à ce commentaire

Par Kal, il y a 5 ans :

sa performance en tant que Cesar m'a bluffé
On devrait quand même voir sa gueule plus souvent parceque c'est un bon acteur même sans modèle 3D

Répondre à ce commentaire

Par Moette, il y a 5 ans via l'application Hitek :

* "aux" 100 visages...

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 5 ans (en réponse à Moette):

La faute est corrigée, merci ;)

Répondre à ce commentaire

Par Audif0, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Et soon dans Star Citizen :D

Répondre à ce commentaire

Par Brumere, il y a 5 ans (en réponse à Audif0):

Et Mark Hamill et Gary Oldman ! :D
Andy joue le chef des Vanduul en plus je crois ^^

Répondre à ce commentaire

Par Whimortal, il y a 5 ans :

Et je n'oublierais pas son rôle dans le jeu vidéo Heavenly Sword ! Où il incarnait le grand méchant si je ne me trompe pas !

Répondre à ce commentaire

Par Bleuarg, il y a 5 ans :

Comme quoi être moche ça peut rapporter gros
Dommage que je sois les deux

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 6 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 8 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 8 mois