Mignonnes : des dizaines de milliers de personnes appellent au boycott de Netflix

De Chromerit Auteur - Posté le 11 septembre 2020 à 12h05 dans Cinéma
39réactions !
27 commentaires

Le film Mignonnes (Cuties aux Etats-Unis) avait déjà été au coeur d'une vive polémique lorsque son affiche avait été dévoilée au grand jour. Depuis hier, le débat a été ravivé puisque le film est désormais accessible aux Etats-Unis, et suscite une vague d'indignations

Le film Mignonnes

Le film Mignonnes présente une jeune filles de onze ans qui, en compagnie d'autres filles de son quartier, s'initie à une danse sensuelle afin de fuir les tensions familiales. Mignonnes devait initialement voir le jour dans les salles obscures des cinémas le 1er avril 2020, mais l'épidémie de COVID-19 en avait décidé autrement. Le film de Maïmouna Doucouré a donc vu le jour le 19 août 2020 en France. Quant à sa sortie sur la plateforme Netflix, elle fut très médiatisée. En effet, la célèbre plateforme de streaming avait décidé de dévoiler un visuel afin de faire la promotion du film à venir, et ce dernier avait provoqué une foule de réactions : 

Beaucoup d'internautes ont jugé que l'affiche choisie par Netflix mettait en avant l'hypersexualisation des jeunes filles, alors que la volonté de la réalisatrice était justement de dénoncer cette hypersexualisation. Suite à la controverse, Netflix a retiré le visuel utilisé et présenté ses excuses. La vague de colère ne s'est cependant pas arrêtée là. De nombreuses voix se sont en effet élevées afin de qualifier ce film en des termes forts, allant de "l'horreur" à "l'incitation à la pédophilie". Une porte-parole de Netflix était revenue sur le sujet en déclarant à l'AFP :

Cuties (Mignonnes) est une chronique sociale contre la sexualisation des jeunes enfants. Le film évoque la pression à laquelle font face les jeunes filles, dictée par les réseaux sociaux et la société en général. 

Le film, désormais visible sur Netflix depuis le 10 septembre, est toujours au centre d'une polémique qui ne semble pour le moment pas prête de s'éteindre. 

L'appel au boycott du film

La sotie du film sur Netflix a suscité de très nombreuses réactions, tant et si bien que le soir-même, le hashtag #CancelNetflix était le premier hashtag mondial. À l'heure où cet article est écrit, plus de 384 000 tweets ont utilisé ce hashtag. 

Certains internautes n'hésitent pas à mettre en avant le cours de l'action Netflix, qui chute depuis le 2 septembre, pour prouver qu'ils sont nombreux à s'associer afin de briser la plateforme.

Il faudra attendre la journée de demain pour voir si les détracteurs du film et de Netflix continuent de mener leur combat contre Mignonnes. Si le débat s'intensifie, Netflix pourrait devoir communiquer sur le sujet

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : appelboycottfilmnetflixMignonnestwitterhashtaghypersexualisationMaïmouna Doucouré

Commentaires (27)

Par BenJeri, il y a 1 mois :

C'est compliqué puisque d'un côté on a la volonté de départ du réalisateur de montrer cette hypersexualisation certainement pour choquer (ce qui a très bien marché) et ainsi mieux dénoncer le problème de notre société actuel, et en même temps, le film reste dérangeant.

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à BenJeri):

Ca dénonce quoi quand le film montre une sexualisation 1000 fois plus forte qu'en vrai et que le film n'a aucun ton grave à ce sujet ? Personne ne vas faire un film avec un viol de bébé joyeux pour se cacher derrière un "Mais c'est pour sensibiliser !", c'est fou ce film.

Répondre à ce commentaire

Par hiloe, il y a 1 mois (en réponse à Pris):

évidemment tu as vu le film pour porter ce jugement

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 1 mois (en réponse à Pris):

PTDR "mille fois plus forte qu'en vrai".

Alors je ne te connais pas et je ne sais pas quel âge tu as, mais perso j'ai 30 ans et j'ai été au collège en 2000, on avait 10-11 ans.

Je peux te dire que les sujets abordés en 6ème sont clairement autre chose que ceux en primaire. Exit les pogs et les billes et les "t'as attrapé combien de Pokemon ?".
Bonjour le string qui dépasse déjà dès la 6ème (la bonne grosse mode des années 2000, baggy + string). Et celle qui mettait des "T" était considérée comme la plus chaude du collège évidemment. On a 11 ans en 6ème, pour rappel.

En 5ème, une pote nous a raconté qu'elle avait, je cite, "branlé son copain, et sa queue mesurait 18cm". Elle avait donc 12 ans. "C'est bon pour vous ?" comme dirait un certain Youtubeur.
D'ailleurs je me souviens très bien que c'est elle qui avait répondu en SVT à la question "qu'est-ce que le sperme" ; donc elle savait très bien ce qu'elle faisait, et ce que c'était.

On parlait tous de pr0n, on en avait tous déjà vu maintes et maintes fois.

Et c'était il y a 20 ans.
Faites pas genre les gamins de cet âge là sont tout innocents.
Aujourd'hui il y a des gamins qui ont vu autant d'éjac qu'il y a de Pokemon.
C'est malheureux, parce qu'avec le recul et la maturité d'aujourd'hui, on se dit que c'est trop tôt, certes, mais c'est comme ça.

Parce qu'un gamin de 11 ans qui voit Manu F mettre des deepthr0at à Angela W va très certainement faire la même chose à sa première copine, pour qui ça sera surement la première fois, alors que c'est pas comme ça que ça devrait se passer...

Peut être que l'intention de la réal est bonne, c'est juste l'affiche qui est maladroite.

Pendant que j'écrivais mon commentaire, j'en ai remarqué un autre parlant de TikTok. Punaise jetez y un oeil c'est affolant niveau danse. et c'est bien la preuve que les gamin et gamines se prennent pour des adultes et font des choses d'adulte (ou d'ado).

Répondre à ce commentaire

Par CGB, il y a 1 mois (en réponse à Julien):

Il y a même des défis p0rn sur tik tok ( au cas où ...)

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Julien):

Et alors ? Tu te rends compte que tu défend "mettre des gros plan d'enfants de VRAIMENT 11 ans avec des gros plans sur leur cul et leur.. Entre jambe pendant qu'elles twerk au sol et ecarte les cuisses" parcequ'il y a eu la mode des string en 2000 ou que certaines sucent au collège ? Mais gros t'as déjà entendu parlé du mot "exception"? Tu crois vraiment que parceque certaines sucent à cet âge c'est constant, normal au sens de la norme et publiquement addressé quand on portraye un enfant ? Pour partir sur ta logique à la con, une élève dans mon collège était enceinte à 14 ans, oh je suis sur que je vais pouvoir defendre un film sur les mère porteuse adolescente puisque toi defend ce qu'on trouverai en début de film porno sur des enfants de 11 ans parceque des meufs de ton collège avaient ses string :D y'a pas besoin de filmer des cul si proche qu'on ne voit aucun visave 5 fois 3 minutes dans le film pour combattre la sexualisation des enfants. T'as déjà vu des activistes écologiques foutre le feu à l'amazone pour "montrer comme ça fait du mal"?

Répondre à ce commentaire

Par Manigoldo, il y a 1 mois :

Manigoldo répondant au super sondage en bas d'article :

"Je sais paaaaaaaas (pleure)"

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 1 mois :

Mais qu'ils arrêtent d'appeler au boycott, et qu'ils agissent réellement.
Combien hurlent sans rien faire, bien content de s'indigner entre 2 épisodes de série...

Répondre à ce commentaire

Par Techniks46, il y a 1 mois :

Faudrait déjà que ceux qui critiquent positivement ou négativement ai vu le film en entier (ce qui n'est pas mon cas, mais je ne critique pas ... encore)

L'hypersexualisation des jeunes filles n'est pas un mythe, merci TikTok d'avoir encore repoussé les limites un peu plus loin. Je pense que l'envie qu'on les petites filles de ressembler à des grandes n'est pas nouvelle. Avant ça se focalisait sur le maquillage, aujourd'hui, ça va jusqu'à des danses plus que suggestives qui devraient êtres réservées à un public plus agé que 11 ans, surtout s'il y a une connotation sexuelle. L'énorme problème actuel réside dans le fait que les gamines partagent leurs vidéos de danse sur des plateforme qui sont accessibles par absolument n'importe qui, y a même des "best of" partout sur la toile. On peut dire ce qu'on veut, c'est pas sain, mais genre pas du tout.

Faut voir maintenant comment le film traite le sujet. A titre de comparaison, je ne pense pas que Irréversible ai fait augmenter ou chuter le nombre de viol, mais le film à lui aussi fait polémique à l'époque car très très explicite

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 1 mois :

Mais quelle tête à baffes avec son "en voilà une bonne chose de faîtes (sic)"...

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 1 mois :

les états unis font deja de la sexualisation a outrance via leur tv realité et leur concours de miss , a moins de boycotter tout un pays ça sert a rien :x

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois :

Le discours "scrogneugneu les filles d'aujourd'hui" je l'entendais déjà quand j'était au collège dans les année 90 ...

Et devinez quoi, ben on l'entendait aussi dans les année 60 à l'arrivée des mini-jupe.

Puis il suffit de regarder Les Valseuses (1974) ou les Sous-doué passent le bac (1980) pour se rendre compte que certains discours sont complètement à rebours de ce qui se voyait déjà il y a plus de 40 ans.

Y'a des gens t'as l'impression qu'ils sont coincé dans un continuum espace-temps mais plutôt que de mourir H24 contre Dormamu, ils préfèrent répéter en boucle les mêmes beaufferies depuis plus d'un demis-siècle.
(spoiler : ces beaufferies ne concernent que l'attitude des femmes jamais celle des hommes ...)

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Murge):

J'comprend même pas tes dislikes. Faut vraiment être pété dans la tête pour defendre du striptease d'enfant parceque les meufs d'aujourd'hui s'habille plus légèrement qu'avant. Y'a des pédophile refoulé j'crois

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Pris):

Je ne comprend pas ton propos.

Tout ce que j'écris c'est que l'affirmation : " les meufs d'aujourd'hui s'habille plus légèrement qu'avant." est une perception subjective qui n'est étayée par rien et qu'on entend cette affirmation depuis plus de 60 ans, au moins.

Répondre à ce commentaire

Par Techniks46, il y a 1 mois :

alors, oui, tu as raison dans un certain sens : la jeunesse est toujours la cible des critiques faciles (même ce bon vieux Platon y fait référence).
Mais bon, ici, on parle de gamines de 11 ans qui exécutent des lap dances.
La critique n'est pas tant sur la jeunesse en elle-même, mais sur le fait que y a des tas de malades qui se paluchent aisément sur des vidéos qui sont pas mises sur le net pour ça. Ici, à priori, c'est le film et les images qu'il propose qui sont le problème, je pense que les gens accusent Netflix de mettre du contenu qui excite les pédo à disposition. Ou ptêt que c'est parce que ça va donner de mauvaises idées a certaines, j'en sais trop rien ...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Techniks46):

T'as vus le film ?

Répondre à ce commentaire

Par Techniks46, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

t'as bien lu ce que j'ai écrit ? je critique pas le film, je l'ai pas vu (je le dis plus haut, mais t'as peut être pas vu). Je pense par contre que tu te trompes dans ton débat et je te le faisais gentiment remarquer de manière plutôt constructive.
Toi, t'as vu le film ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Techniks46):

Au temps pour moi quand j'ai lu "c'est le film et les images qu'il propose qui sont le problème" j'avais compris que tu critiquais le film.
M'enfin j'ai peut être mal lu ...

Mais tu sais quoi, je l'ai pas vus non plus. Je te propose : on le regarde ce week-end et on en parle lundi.

Répondre à ce commentaire

Par Techniks46, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Murge):

Je te promet pas de le regarder jusqu'au bout, faire jouer des gosses de 11 ans sur une thématique aussi sérieuse, pas sûr que ça va le faire. On s'dit quoi lundi

Répondre à ce commentaire

Par Techniks46, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Murge):

Le debut de la polémique, c'est sur le thumb que netflix avait tapé pour la promotion, même pas besoin de l'avoir vu et je reagissais au contenu de l'article plus qu'autre chose

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Techniks46):

Sans vouloir être méchant, tu ne sais rien du film mais tu préjuges que tu verras forcément des images insupportables ... en vrai on en sait rien, ni toi, ni moi.

Lundi on aura l'occasion d'échanger sur un film d'auteur qui propose un point de vue plutôt que sur une campagne promo racoleuse ou sur un article succin.

Comme on saura vraiment ce que le film explore on aura une base réelle et commune pour échanger des conclusions plutôt que des a priori.

En gros : échanger sur ce qu'on a pensé du film.

Le but étant de faire éventuellement évoluer nos jugements respectif (ou pas, qui sait ?) parce que là on échange des préjugé plutôt que des avis éclairé et on risque pas d'aller bien loin.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

(et c'est normal d'avoir des préjugés ce n'est pas un reproche. Comme dirait l'autre : juger, c'est avant tout préjuger. On a tous des a priori sur tout, tout le temps et c'est normal, c'est humain)

Répondre à ce commentaire

Par NyrOne, il y a 1 mois :

Pour ma part je n'ai pas vu le film mais je me pose la question suivante :

Est ce que sexualiser des jeunes filles dans un film est une solution pour dénoncer la sexualisation d'autres jeunes filles ?

Dans le cas ou on a un film qui dénonce et veux sensibiliser sur les viols, avoir un film ou on "voit" une personne se faire violer est justifiable car l'actrice n'est pas réellement violé au final.

Dans le cas de ce film qui veux dénoncer la sexualisation des jeunes filles les actrices sont au final réellement victime des cette sexualisation. Je ne pense donc pas que cela puisse être un argument valable et qu'il est même dangereux si il se retrouve validé par le plus grand nombre.

Comme je l'ai dis je n'ai pas vu le film donc si la sexualisation s'arête à l'affiche, l'affiche française à été modifié donc très bien.
Seulement si cela se retrouve tout au long du film je trouve normal qu'il y ai de nombreux retours négatifs voir un boycott.

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à NyrOne):

Alors pour te dire, c'est pire. Bien pire. C'est très simple c'est dégoûtant et j'ai même découvert que je supporte bien mieux le gore! On a des plans, des mega gros plans, sur des culs de gamines qui twerkent au sol. Des cuisses écarté, encore des culs.. C'est très simple, elles n'ont presque pas d'autre pas de danse que ce que Iggy Azalea ferais. On a aussi une gamine qui prend sa chatte en photo, des discussion sur la taille de la bite de son frère, des séquences où elles jouent avec des capotes.. L'affiche, c'était la partie soft. J'ai vu les même plan dans le début des pornos, no joke.

Répondre à ce commentaire

Par NyrOne, il y a 1 mois (en réponse à Pris):

Dans ce cas il n'y à pas d'excuse. Ils auraient du en faire un film d'animation et encore ça serait resté très très limite.

Ce qui me fait peur c'est qu'en lisant les critiques du film (des personnes qui l'on vu) ça ne parait pas évident pour la majorité qu'il y a quelque chose qui ne vas pas avec la manière dont sont utilisé les actrices de 11 ans.
Sur Allociné par exemple on c'est du 50/50.
50 % relèvent le problème de logique que j'expose dans mon commentaire plus haut.
50% trouvent que c'est un film super je cite même "magnifique" car il met en lumière le problème de l’hyper-sexualisation des jeunes filles, car il est féministe, car il est émancipateur. (Oui ce sont bien les termes utilisé).

Je pense que les décisions qui seront pris sur ce film quand au accusation dont il est la cible en diront et en disent déjà beaucoup sur la direction que prend notre société.




Répondre à ce commentaire

Par NyrOne, il y a 1 mois (en réponse à NyrOne):

Et je viens de voir les résultat du sondage Hitek ça ne s'annonce pas mieux x)

Répondre à ce commentaire

Par Rourc, il y a 1 mois :

Perso, je l'ai vue .. Et c'est une souffrance total, malgré un petit message a la fin genre il faut profiter de son enfance.. Tous les restes c'est des piouffasse de 11 ans qui font n'importe quoi... Le problème perso c'est que cela semble si normal au yeux des gens actuelle moi a 11 ans je jouais encore au playmobile --'', mais j'ai bien profiter. Et malgré le petit message final, tous le restent est malsain..

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois