Rechercher Annuler

Ce vrai démon renard à neuf queues vient d'être libéré au Japon

De Tahar Sadaoui - Posté le 9 mars 2022 à 16h04 dans Insolite

Le folklore japonais est rempli de mythes et de légendes en tout genre, dans lesquels on peut retrouver démons, esprits, divinités et créatures surnaturelles, à l'instar du "Yuki-onna" présentée il y a quelques mois dans un précédent article. Et récemment, c'est une ancienne légende vieille de près de 1000 ans qui a défrayé la chronique au Japon, impliquant le retour d'un très mauvais esprit.

la légende de tamamo-no-mae

Comme le rapporte The Guardian, des prédictions concernant le déchaînement de forces obscures et maléfiques ont envahi les réseaux sociaux au Japon cette semaine, après qu'une célèbre pierre, censée tuer toute personne entrant en son contact, a été retrouvée fendue en deux.

Cette pierre s'appelle Sessho-seki, également connue sous le nom de "killing stone", et d'après la légende, remontant au 12e siècle, cette "pierre tueuse" était censée renfermer l'esprit d'un renard à neuf queues maléfique, nommé Tamamo-no-mae. Ce démon aurait alors pris l'apparence d'une belle femme afin de prendre part à un complot destiné à tuer l'empereur Konoe, qui "régna" sur le Japon de 1142 à sa mort, en 1155.

Mais lorsque sa véritable identité fut découverte suite à la mystérieuse maladie qui frappa l'empereur, Tamamo-no-Mae, qui s'était enfui, fut chassé puis tué. Le corps du renard est devenu le Sessho-seki, tuant toute personne qui entrerait en contact avec. La légende veut que l'esprit de ce renard à neuf queues soit donc ancré dans la roche, située à Nasu, une zone volcanique près des préfectures de Fukushima et de Tochigi, sur l'île de Honshu.

Tamamo-no-mae par l'artiste Yoshitoshi

Alors qu'une histoire raconte qu'un prêtre bouddhiste de passage aurait rencontré l'esprit et aurait fait promettre à ce dernier de ne plus hanter la pierre, de nombreux japonais continuent de penser que la maison du renard à neuf queues se trouve toujours sur les pentes du mont Nasu.

Les visiteurs de la région, qui s'avère être un site touristique populaire, ont donc été très choqués de voir la pierre brisée en deux, et dont la nouvelle ne tarda pas à inonder les réseaux sociaux. On pouvait alors retrouver de nombreux commentaires, comme celui-ci publié sur Twitter :

九尾の狐の伝説が残る、殺生石にひとりでやってきました。

縄でぐるっと巻かれた真ん中の大きな岩がそれ…

のはずなのですが、なんと岩は真っ二つに割れて、縄も外れていました。

漫画だったらまさに封印が解かれて九尾の狐に取り憑かれるパターンで、見てはいけないものを見てしまった気がします。 pic.twitter.com/wwkb0lGOM9

March 5, 2022

[...] J'ai l'impression d'avoir vu quelque chose qui ne devrait pas être vu.

phénomène surnaturel ? ou juste naturel ?

Alors que certains spéculent sur la résurrection de l'esprit démoniaque de Tamamo-no-Mae après presque 1000 ans, les médias locaux ont déclaré que des fissures étaient apparues sur la roche il y a déjà plusieurs années, permettant à l'eau de pluie de s'infiltrer à l'intérieur et d'affaiblir sa structure à cause de l'érosion.

La pierre, qui a été enregistrée comme "site historique local" en 1957, est mentionnée dans de nombreuses œuvres nippones, notamment dans le célèbre livre de Matsuo Basho, Oku no Hosomichi (The Narrow Road to the Deep North), et servira également de base au drame nô (un des styles traditionnels du théâtre japonais) Sessho-seki et à la pièce de kabuki (autre forme de théâtre japonais traditionnel) Tamamo-no-Mae.

Masaharu Sugawara, responsable d'un groupe local de guides bénévoles, a déclaré au Yomiuri Shimbun que c'était "dommage" que la pierre se soit fendue car elle était un symbole de la région, mais il a reconnu que la nature avait simplement suivi son cours.

Le Sessho-seki à Nasu, avant qu'il ne soit brisé

Selon le Shimotsuke Shimbun, des représentants des gouvernements locaux et nationaux se réuniront pour discuter du sort de la pierre. Le journal cite un responsable du tourisme de Nasu qui aimerait voir le Sessho-seki restauré dans sa forme originelle, permettant peut-être au démon renard à neuf queues d'y élire à nouveau domicile.

Et pour continuer dans la même thématique, découvrez la légende de Kuchisake-onaa, alias la femme à bouche fendue, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : démon renardRenard à neuf queuesJaponsessho-sekitamamo-no-maepierrekilling stonenasulegendedémonesprit

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Astra, il y a 11 mois :

C'est parce qu'elle a pas trouvé de Jinchuriki qu'elle est restée maléfique la Tamamo

Répondre à ce commentaire

Par Lol, il y a 11 mois :

Ce "vrai" renard... Toujours de bons titres

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 11 mois (en réponse à Lol):

T'as pas vu la première image de l'article ? Y'a vraiment Kyubi on le voit sortir de la pierre

Répondre à ce commentaire

Par Grospitt, il y a 11 mois :

Les médiaux locaux ?

Ce sont les médias du milieu ? ;-)

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 11 mois (en réponse à Grospitt):

Bonsoir,
Il y avait en effet une petite coquille, cela a bien été corrigé. Merci pour votre remarque et bonne continuation sur notre site !
Respectueusement,
L'équipe Hitek

Répondre à ce commentaire

Par Grospitt, il y a 11 mois (en réponse à Hitek):

Pas de souci continuez comme ça ;-)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 11 mois :

Ce démon renard a possédé Poutine. Je vénère ce renard!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.