Rechercher Annuler

Ghibli : Hayao Miyazaki fait ce triste constat sur l'animation japonaise

De Gaetan Desrois - Posté le 21 mai 2024 à 17h45 dans Cinéma

À l'occasion de son déplacement au Festival de Cannes, le réalisateur Gorō Miyazaki a rapporté le triste constat que son père, Hayao Miyazaki, fait de l'animation japonaise. Que l'on soit ou non d'accord avec lui, il n'empêche que la parole du maître absolu de cet art a du poids !

Hayao Miyazaki plante un clou dans le cercueil de l'animation japonaise ? 

Ce lundi 20 mai, le Festival de Cannes a récompensé le légendaire studio Ghibli d'une Palme d'Or d'honneur. Une récompense ô combien méritée, compte tenu de l'importance qu'ont eue les longs-métrages de Hayao Miyazaki et du regretté Isao Takahata sur le cinéma d'animation ! Envoyé par son père et le PDG historique du studio, Toshio Suzuki, Gorō Miyazaki n'est pas venu les mains vides : il a apporté dans ses valises quatre courts-métrages de son père encore jamais diffusés en-dehors du Japon, ainsi qu'une vidéo comprenant un message proprement hilarant de Hayao Miyazaki

goro miyazaki

Bien évidemment, cette récompense a été l'occasion pour Gorō Miyazaki de répondre à quelques interviews à la presse française. À nos confrères de 20 Minutes, le réalisateur des Contes de Terremer et de La Colline aux Coquelicots a ainsi fait part du sentiment de son père vis-à-vis de l'avenir de l'animation japonaise. 

Il estime que l’âge d’or de l’animation japonaise est passé et qu’il n’y a plus grand-chose de neuf.

Un constat pour le moins sombre de la part de Hayao Miyazaki, mais qui vient illustrer la difficile question de sa succession au sein du studio Ghibli. Certains spectateurs pourraient d'ailleurs lui répondre qu'une nouvelle génération de cinéastes talentueux évolue en-dehors du studio Ghibli, à l'instar de la star Makoto Shinkai, dont chaque film depuis Your Name. est un événement mondial, à l'instar de son dernier long-métrage, Suzume. On peut aussi citer l'excellent The First Slam Dunk du légendaire mangaka Takehiko Inoue, avec son magnifique mélange d'animation 2D/3D. 

hayao miyazaki

Si selon Gorō Miyazaki, son père "a l’impression que cette récompense symbolise la fin de sa carrière", il confirme à demi-mot que Hayao Miyazaki travaille sur son treizième film d'animation, après le triomphe de Le Garçon et le Héron, dont la force poétique a touché de nombreux spectateurs en 2023. "Tout est vraiment brumeux en ce qui concerne l’avenir du studio. Et je ne suis pas vraiment au courant. Mais je crois que mon père a des idées pour un nouveau long-métrage." Il faudra néanmoins attendre sans aucun doute plusieurs années avant de pouvoir le découvrir en salles !

Une erreur ?

Mots-Clés : Hayao MiyazakiAnimation Japonaise festival de CannesJapon

Salut, c'est Gaëtan. Diplômé d'un Master en Langues Modernes, je suis un grand passionné de Culture Pop. J'ai une affection toute particulière pour la culture des années 80/90. Grand lecteur, je suis aussi cinéphage et sérivore (un régime alimentaire des plus équilibrés !). Passionné par le Moyen-Âge, je suis un grand fan de Fantasy. Sinon, j'adore le cinéma coréen, la littérature japonaise, les séries et les comics britanniques. Ah, j'oubliais : pour savoir s'il y a du vent, faut mettre son doigt dans le cul du coq.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)
photo de profil de <strong>Old Yoda</strong>

Par Old Yoda, il y a 4 semaines :

Je pense que ce qu'il veut dire c'est qu'il y avait plus de créativité à son époque, et je suis d'accord avec lui.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Azope</strong>

Par Azope, il y a 4 semaines :

Il dissait dèja dans les anné 80 que l'animation es morte je pense qu'il arive juste pas a accepté que les nouvelle génération on des créativité différente des anné 70

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Mat</strong>

Par Mat, il y a 3 semaines :

Makoto Shinkai devient trop commercial à mon goût et tombe dans la "facilité", bien que j'apprécie son oeuvre et que j'ai beaucoup adoré Your Name il y a un avant et un après. Son oeuvre (surtout les 2 derniers films) perd en profondeur et en authenticité au profit d'une recette simpliste et répétitif bien qu'épuré esthétiquement qui a le mérite de bien s'exporter. prendra t-il des risques à l'avenir en nous proposant quelque chose de nouveau et de percutant ? Ou continuera t-il sur cette même lancée avec son prochain film ? Ça reste à voir... En tout cas il ne manque pas de potentiel.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.