Rechercher Annuler

Arthur, malédiction : plagiat, étudiants exploités et mise en danger, Luc Besson fait l'objet de graves accusations

De Robin Stalin - Posté le 1 juillet 2022 à 14h34 dans Cinéma

Réalisateur français de renom connu pour des films cultes tels que Léon ou encore Le Cinquième Elément, Luc Besson ne serait cependant pas un saint. Dernièrement, il est accusé par un internaute, qui aurait travaillé avec lui sur le film d'horreur Arthur, malédiction, d'avoir exploité les étudiants présents sur le plateau de tournage. 

Un film d'horreur basé sur l'univers d'Arthur et les Minimoys

Qu'on l'apprécie ou non en tant qu'être humain, qu'on aime ou non son travail, force est de reconnaître que Luc Besson ne rencontre absolument plus le succès qu'il a connu jadis. C'est peut-être pour cette raison qu'il a décidé de s'appuyer sur des films qui ont marqué sa carrière et qui ont surtout énormément marché : les Arthur et les Minimoys. Pendant la crise du Covid-19, le réalisateur s'est en effet lancé dans un nouveau projet : un film d'horreur basé sur cet univers bien connu du grand public. Seulement, une polémique enfle actuellement autour de celui-ci.

Arthur, malédiction : voici le nom que prend le film "d'horreur" inspiré de la trilogie Arthur et les Minimoys, réalisé par Barthélémy Grossman et écrit par Luc Besson. Enfin, "écrit par Luc Besson", vraiment ? Ce n'est en tout cas pas ce qu'affirme "Lesmouchesdu74", un internaute qui dit avoir travaillé sur le long-métrage et qui témoigne en commentaire (visible ci-dessous) sous une vidéo publiée sur YouTube par Durendal, dans sa vidéo critique du film. A noter au passage que, comme la grande majorité des critiques et du public, le youtuber n'est pas (du tout) convaincu par le résultat final. Un résultat très moyen qui se justifierait par les conditions déplorables dans lesquelles le film aurait été produit. 

Des accusations graves, mais non prouvées

Depuis hier, le témoignage de "Lesmouchesdu74", un étudiant de l'Ecole de la Cité, créée par Luc Besson et formant aux métiers du cinéma, sous la vidéo de Durendal, fait le tour de Twitter bien qu'aucun de ses dires n'aient pour l'heure été prouvé. Et pour cause, celui-ci explique que le réalisateur et scénariste a rendu visite à des étudiants de l'école afin de leur faire une incroyable proposition : travailler par groupes sur des scénarios pour Arthur, malédiction. Par la suite, il devait sélectionner le meilleur. Seulement, il a finalement décidé de n'en choisir aucun... Officiellement. Car dans les faits, selon ce témoignage, Besson aurait en réalité écrit "une version [du scénario] améliorée et passée par une quinzaine d'élèves en scénario qui ont fait de leur mieux". 

OK, là, ça ne me fait plus rire. Un membre de l'équipe de tournage a témoigné sous le vlog de Durendal au sujet de Arthur. Et c'est juste totalement honteux pic.twitter.com/iI1N5qoUkM

June 30, 2022

En plus de ce plagiat auquel il ne manque que le nom, Luc Besson aurait tout simplement exploité les étudiants ayant travaillé sur le tournage du film. Et ils étaient nombreux, puisque le scénariste du film n'aurait quasiment pas fait appel à des professionnels : là où certains y verront un moyen de faire gagner les étudiants en expérience, "Les mouchesdu74" a plutôt le sentiment qu'ils se sont "bien faits enfler (notamment sur nos contrats où on nous a pas payé nos heures supp par exemple)". Bref, selon lui, c'est avant tout pour les avantages économiques que la situation était telle qu'elle était. Viennent s'ajouter à cela un non-respect des règles sanitaires durant la pandémie de Covid-19, ainsi qu'un non-respect des règles de sécurité sur le plateau : "On a également fait partie des figurants et dû effectuer des cascades sans aucune protection, ni contrat autour de ça (parce que trop radine pour engager des cascadeurs)".

Pour plus de détails, on vous invite évidemment à consulter le témoignage dans son intégralité, mais on rappellera au passage qu'aucune de ces allégations n'a été prouvée et qu'il faut donc prendre ces informations avec des pincettes. 

Une erreur ?

Mots-Clés : arthur malédictionArthur et les Minimoysluc bessonDurendalPolémiquescandale

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par JackSparrow, il y a 1 mois :

Ça fait longtemps qu'on se doute que ce type est pas net, mais bon, comme d'habitude il faut lui laisser le bénéfice du doute, c'est normal.

Répondre à ce commentaire

Par anto, il y a 1 mois (en réponse à JackSparrow):

Eh bien en soit, c'est paroles contre paroles pour l'instant donc bon...

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 1 mois (en réponse à JackSparrow):

ça commence à faire beaucoup de doutes qui se superposent ....

Répondre à ce commentaire

Par Daddyfrag, il y a 1 mois :

Pile poil quand sort sa NFT mdr

Répondre à ce commentaire

Par Caeris - Partie de démo, il y a 1 mois :

Et depuis quand on fait confiance à un anonyme ?
Moi il y'a plusieurs mois j'ai proposé une breaking news sur un membre du cast d'une série animée satyrique de 20 ans, devenu complotiste et qui tient une page facebook et une chaîne youtube anti vacc et gilet jaune, donc sourcé, y'a même pas eu un article mdr...

Répondre à ce commentaire

Par PaprikaPunch, il y a 1 mois :

Au niveau du scénario, ça n'a rien à voir avec du plagiat... Les élèves ont fait un travail de script doctor: c'est à dire analyser le scénario pour en dégager des problèmes de narrations, d'enjeux, de traitements de personnages et proposer des idées afin d'améliorer le script.

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 1 mois :

Pour ce qui est du plagiat, l'article ne parle pas du court-métrage d'Arthur Reudet, autre noeud du problème.
De toute façon, de la part de Besson, plus rien ne m'étonne...
Demandez à Pierre Jolivet avec qui il a bossé. Ca fait quarante ans qu'il dit que Besson est un "gros enfoiré".

Répondre à ce commentaire

Par Mando, il y a 1 mois (en réponse à zoxotoboxo):

En même, à part le décore, les deux projet n'ont rien à voir l'un avec l'autre... Donc bon.

Répondre à ce commentaire

Par UnEleve, il y a 1 mois :

J'ai été présent tout au long du tournage, et pendant la phase d'écriture aussi, la réalité dépeinte par cet élève n'est que le reflet de son aigreur quand au fait que son scénario était trop mauvais pour être choisi. Le tournage n'avait rien d'une exploitation d'élèves. En effet, nous étions dans la grille des salaires normale, nourris, logés et blanchis. Les heures supp ? On ne les compte pas en ciné et encore moins en annexe 3. Le respect des règles de sécurité était là, il n'y avait aucune cascades faites par des étudiants uniquement des chorégraphies avec des armes en mousse. L'ambiance de l'équipe et du tournage était incroyable, tous vous le diront, sauf les aigris et les fainéant qui, une fois les 4h de travail dépassées se rendaient soudain compte de ce que signifie les mots travail et salaire.
Bref, une très mauvaise image donnée à un projet qui était fait à la base pour sauver la scolarité d'élèves en plein confinement. Mais une fois le ventre bien rempli on se détourne vite de la personne qui nous a nourri.

Répondre à ce commentaire

Par Kpocoff, il y a 1 mois :

En fait comme dit un vdd (effectivement depuis l'avènement d'internet et ses réseaux sociaux) bref il est devenu facile de se montrer exigeant.e et procédurièr.e bref le buzz ne profite pas à Besson mais à un anonyme capricieux bref quelques générations en arrières beaucoup de film fauchés ont été faits par des acteurs anonymes et le réalisateur scénariste lui-même bref personnes ce plaignait et de ses films sont cultes maintenant bref effectivement à certains on leur donne la chance de leur vie et pourtant ils s'en plaignent car de petite nature capricieuse

Répondre à ce commentaire

Par Mando, il y a 1 mois (en réponse à Kpocoff):

Bref quoi

Répondre à ce commentaire

Par ajite, il y a 1 mois :

Je viens de voir le film,1ere moitié d'un ennui mortel donc pas de cascades dangereuses, et 2eme moitié avec plus d action et la plus grosse cascade est faite par thalia BESSON soit la fille de Luc et un mec aigri veut nous faire croire que le père ne va pas faire attention à la sécurité de sa propre fille, j y crois pas une seconde. Et concernant les contrats, le mec nouvel acteurpense qu il mérite de toucher autant que dicaprio ,il devrait plutôt s intéresser aux salaires de jeunes acteurs avant de s enerver.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.