Rechercher Annuler

Netflix : ce contenu jugé homophobe et transphobe provoque la grève des employés de la plateforme

De Tiphaine Elsener - Posté le 19 octobre 2021 à 12h21 dans Insolite

La plateforme Netflix a l'habitude d'essuyer diverses polémiques, et l'une des dernières en date concernait le film Mignonnes. Aujourd'hui, la plateforme est au coeur d'un nouveau chaos médiatique après la mise en ligne d'un autre contenu jugé problématique, et plus précisément, "transphobe", et "homophobe".

Un spectacle qui fait débat

La polémique intense que subit Netflix en ce moment même est liée au spectacle de Dave Chappelle paru sur la plateforme le 5 octobre dernier, et intitulé The Closer. Dans ce spectacle, l'humoriste réagit aux critiques selon lesquelles il a déjà fait des blagues sur la communauté transgenre, sur les homosexuels, ou sur les personnes qui tentent de se relever après des violences sexuelles.

Dave Chappelle, âgé de 48 ans, n'est pas là pour s'excuser cependant : l'humoriste revendique sa solidarité avec l'auteur de la saga Harry Potter, J.K. Rowling, qui a été source, elle aussi, de plusieurs polémiques suite à ses propos sur la communauté LGBTQ+. Dès le début du spectacle, Dave Chappelle affirme en effet que telle est son intention : choquer, et ne pas faire dans la dentelle. L'humoriste déclare ainsi, pour évoquer le fait qu'il n'a pas de problème avec la communauté LGBTQ+

Si vous écoutez ce que je dis, mon problème a toujours été les Blancs.

L'humoriste déclare par la suite :

Dans notre pays, vous pouvez tirer et tuer un noir, mais vous feriez mieux de ne pas blesser les sentiments d'un gay. Et c'est précisément de cette disparité que je souhaite discuter. (...) Vous pensez que je déteste les gays, mais en vrai, je suis jaloux des gays. Oh, je suis jaloux. Et je ne suis pas la seule personne noire qui ressente cela. Nous les Noirs, nous regardons la communauté gay et nous disons : Bon sang, regardez comme ce mouvement marche bien. Regardez comme vous allez bien, et nous, nous sommes coincés dans cette situation depuis des centaines d'années. Comment diable faites-vous ?

Il s'agit du début de l'une des premières blagues de l'humoriste, et elle donne le ton. Jusqu'à maintenant, le spectacle de Dave Chappelle a été vu plus de 10 millions de fois, et c'est un chiffre trop élevé selon certains défenseurs des droits de la communauté LGBTQ+.

Un appel à la grève lancé

Plusieurs dizaines de salariés qui travaillent pour le compte de la plateforme Netflix ont appelé à un mouvement de grève mercredi 20 octobre, afin que le spectacle de l'humoriste Dave Chappelle, The Closer, soit retiré de la plateforme. 

Les employés de Netflix avaient déjà fait part de leurs inquiétudes concernant ce spectacle quelques jours avant sa sortie, en avertissant les dirigeants qu'une série de blagues sur les pronoms neutres et sur les organes génitaux des personnes transgenres pouvait avoir des répercussions dans la réalité. Les dirigeants de la plateforme avaient alors indiqué que ce n'était pas leur opinion, et le spectacle avait alors intégré le catalogue Netflix. Cet acte a mis le feu aux poudres, et en plus de lancer un appel à la grève, de nombreux employés ont pris la parole sur les réseaux sociaux. Terra Field, une employée transexuelle travaillant pour le compte de Netflix, a par exemple écrit dans une série de tweets devenu virale la semaine dernière, dont voici un exemple

What we object to is the harm that content like this does to the trans community (especially trans people of color) and VERY specifically Black trans women. People who look like me aren't being killed. I'm a white woman, I get to worry about Starbucks writing "Tara" on my drink.

October 7, 2021

Ce à quoi nous nous opposons, c'est au tort que ce genre de contenu cause à la communauté trans (en particulier aux personnes trans de couleur) et TRES spécifiquement aux femmes trans noires. (...)

Malgré la polémique, Netflix campe cependant sur ses positions.

Netflix réaffirme sa position vis-à-vis de Dave Chappelle

Le PDG de Netflix, Ted Sarandos, est récemment revenu sur la polémique, et a réaffirmé son soutien à Dave Chappelle. Ted Sarandos a ainsi déclaré, dans un courriel adressé à l'ensemble du personnel (que nos confrères de Variety sont parvenus à obtenir) :

Nous savons qu'un certain nombre d'entre vous ont été laissés en colère, déçus et blessés par notre décision de mettre en ligne le dernier spectacle de Dave Chappelle sur Netflix. (...) Avec The Closer, nous comprenons que la préoccupation n'est pas le contenu offensant en lui-même, mais le fait que cela pourrait causer des dommages dans le monde réel (comme la marginalisation accrue de groupes déjà marginalisés, la haine, la violence, etc.) L'année dernière, nous avons entendu des préoccupations similaires concernant 365 Days et la violence contre les femmes. Bien que certains employés ne soient pas d'accord, nous sommes fermement convaincus que le contenu à l'écran ne se traduit pas directement par un préjudice dans le monde réel.

Le PDG de Netflix a poursuivi en prenant pour exemple les jeux vidéo :

La preuve la plus solide en est que la violence à l'écran s'est considérablement accrue au cours des trente dernières années, notamment avec les jeux de tir, alors que la criminalité violente a considérablement diminué dans de nombreux pays. Les adultes peuvent regarder des scènes de violence, d'agression et d'abus - ou apprécier une comédie choquante - sans que cela ne les pousse à nuire à autrui.

Dans ce même communiqué, qui aurait selon toute vraisemblance été envoyé lundi 18 octobre aux employés, Ted Sarandos a poursuivi son raisonnement en expliquant que Netflix "travaille dur pour s'assurer que les communautés marginalisées ne sont pas définies par une seule histoire". Il a également fait référence à des titres comme Sex Education, Orange is the New Black, ou encore Control Z pour prouver ses dires.

Et sachez par ailleurs que la saison 2 potentielle de Squid Game pourrait elle aussi bien faire polémique si elle voit le jour.

Une erreur ?

Mots-Clés : netflixDave Chappellespectaclehumoristegrèvegrève des employésappel à la grève30 octobretransphobiehomophobieTed SarandosLGBTQ+communauté

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (57)

Par romain793, il y a 1 mois via l'application Hitek :

Cette génération de fragiles…

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à romain793):

Ou juste cette génération de gens qui ne se laissent pas écraser sans rien dire , donc le contraire en fait ^^'

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 1 mois (en réponse à Babar):

Oui, alors, il y a peut-être une limite entre "ne rien dire" et "faire chier pour tout et n'importe quoi"....

Répondre à ce commentaire

Par romain793, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Vash65k):

C’est plutôt ça!!!

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à Vash65k):

ça va changer quoi à ta vie cette grève ?
Surtout que si les gens râleraient juste sans rien faire ils se feraient traiter d'hypocrites ...

Répondre à ce commentaire

Par lul, il y a 1 mois (en réponse à Babar):

je t'invite à d'abord regardé le spectacle et jusqu'au bout bien sur. Avant de t'indigner.

Répondre à ce commentaire

Par Blagoute, il y a 1 mois :

Intéressant les propos de Ted Sarandos, ça en dit long ...

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à Blagoute):

On vit vraiment dans une société ...

Répondre à ce commentaire

Par Papy mougeot, il y a 1 mois (en réponse à Babar):

Effectivement on vit dans une société, merci de l'avoir rappelé.

Répondre à ce commentaire

Par Kaboum, il y a 1 mois :

Pourquoi cette image en vignette ?

Faire croire que ça vient d'autre chose, une chose à la mode, pour attirer le clique ?

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 1 mois :

Donc ce qui indigne les gens, c'est qu'il fait des blagues sur les gays et les trans.

Par contre, que le mec explique que "le problème c'est les blancs" en délirant sur les noirs qu'on pourrait tuer sans problème ( spoiler alert : c'est faux, c'est même pas loin d'être l'inverse ) la ça choque pas.
Des fragiles doublés de lâche. Fabuleux.

Ceci étant dit, choquant ou pas, je suis contre le fait de le censurer, évidemment.

On notera que si l'humoriste était blanc, le PDG de Netflix aurait probablement eu une réaction différente, mais la il veut pas se bouffer les BLM dans la tronche.

Toujours drôle de voir les gauchistes qui commencent de plus en plus à s'entretuer.

Répondre à ce commentaire

Par Babar, il y a 1 mois (en réponse à Maniax):

C'est rigolo comme pour vous tout ce que vous aimez ou ne comprenez pas ('BLM, "woke", etc ... ) vous essayez de le réunir sous une seule banière comme si c'était plus simple de se créer un homme de paille indéfinissable pour éviter tout raisonnement ^^
C'est aussi pour ça que toutes études sociales, ou même tout ce qui est études accessibles au plus grand nombre, sont rangées sous la même bannière .

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 1 mois (en réponse à Babar):

Ah oui, ne pas être d'accord revient à ne pas comprendre. Typique. Je pense au contraire trop bien comprendre ces mouvements.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois :

Visiblement l'extrême droite est en sueur et ne sait pas sur quel pied danser.

Evidemment elle a très envie de soutenir tout ce qui peut être assimilé à de la transphobie et à de l'homophobie mais manque de bol Chappell dénonce le racisme systémique.

Là c'est le drame, les haineux sont paralysés, ils voudraient bien appeler à la censure d'un mec qui énonce la réalité des faits de la vrai vie (scoop : la discrimination ça existe pour de vrai) mais ils peuvent pas : ça ferait mauvais genre de pas soutenir un mec accusé de transphobie.

Evidemment ils s'empêtrent dans leur contradiction : les haineux voudraient faire croire qu'ils soutiennent la liberté d'expression totale et qu'on devrait avoir le droit d'être aussi transphobe qu'ont veut mais par contre on devrait pas avoir le droit de dénoncer le racisme systémique.

Bref l'extrême droite défend juste la liberté d'expression qui colle à sa propagande haineuse.

"On put plus rien dire mais il y a des chose qu'on devrait pas avoir le droit de dire"

La haine ça rend con.

Répondre à ce commentaire

Par Hellow, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Tu es noir? Si oui, ou habites-tu ?
Je viens de Paris et ni moi ni ma famille n'avions jamais subi de racisme systémique.

Répondre à ce commentaire

Par Xiaomi Campbell, il y a 1 mois (en réponse à Hellow):

Non Murge est bien blanc et dans sa confiance neocoloniale il explique ce qui est bien ou non au minorités qu'ils le veuillent ou non et qu'ils le demandent ou non .

Merci bwana de m'eduquer yabon !

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Xiaomi Campbell):

Des bisous à tous mes fans ; votre obsession maladive pour moi n'a rien de pathétique.

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Non mais c'est marrant de te voir expliquer à des gens ce qu'ils vivent à leur place. En tant que blanc c'est sûr que t'es mieux placé qu'un noir pour savoir ce que les noirs vivent au quotidien. Le pire c'est que tu ne te rends même pas compte qu'en faisant ça tu fais justement ce que tu crois denoncer

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Zoltan chimay):

Non mais c'est marrant de te voir expliquer qu'un ressentis subjectif pourrait avoir la même valeur que des études et des testing de grande ampleur.

Mais c'est sûr que si une opinion individuelle te réconforte tu vas pas avoir besoin de remettre tes croyances en cause à la lumière de statistiques objectives.

C'est un peu ça le truc des conservateurs, ils sont tellement terrifiés que le monde ne ressemble pas à leur imaginaire dogmatique qu'ils s'accrochent au moindre témoignage partial plutôt que de regarder la réalité pragmatique des chiffres de la réalité réelle.

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Et à quel moment t'es devenu porte parole? A quel moment tes "arguments" ont plus de valeurs que son vécu? Tu parles de haine dans les autres commentaires, relis toi, le seul haineux ici c'est clairement toi.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Zoltan chimay):

Ouai c'est vrai on se demande bien en quoi des études sourcés, aux méthodologies accessibles qui portent sur plusieurs centaines de cas pourraient avoir plus de valeur que la parole subjective et partiel d'un random du net.

Les réactionnaires c'est la dictature des sentiments :

Ils éteignent leur capacité d'analyse pour s'agenouiller devant le premier témoignage qui flatte vaguement leur sentiment.
Et pour peu que tu lâches un mot-clé genre "woke" ou "SJW" la c'est complètement finit, ces crétin arrêtent totalement de réfléchir et partent en mode pavlovien.


Désolé si ça heurte tes sentiments de petit flocon de neige, mais la réalité froide des faits ne se retranscrit pas au travers d'un ressentis individuel mais bien aux travers d'études rigoureuses.

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Mais évidement tu prends seulement les études qui vont dans ton sens... Des études soit disant rigoureuses il y en a par centaines et elles disent tout et son contraire. Donc oui un témoignage de quelqu'un vaut pour moi 100x plus que tes pseudo études. Donc arrêtes de te prendre pour ce que tu n'es pas, pete un coup, et sors dehors. Tu verras que le monde est pas si mal quand on le voit par nous même et pas des études subjectives

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Zoltan chimay):

Mais dans quel monde tu vis le bisounours ?

Si les étude qui démontre que la discrimination n'existe pas n'ont jamais été produite c'est pour une bonne raison : c'est parce que la discriminations raciste existe bel et bien.

Alors ça heurte peut-être tes sentiments de flocon de neige (surprise on vis pas aux pays des fleurs) mais c'est la réalité froide des faits : toutes les études et les testing mener à ce sujet aboutissent à la même conclusion, dans le marché de l'emplois, l'attribution des logements ou les rapport à l'administration, la couleur de peau est un facteur discriminatoire.

Toi tu préfères t'inventer une réalité alternative pour préserver ta fragilité, mais déso, les faits se foutent de tes sentiments.

Le racisme systémique, les discriminations raciales, ça existe dans la vrai vie de la réalité véritable.

Piou, les militants d'extrême droite c'est vraiment des autruche qui vivent dans leur petit monde de bisounours.

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

OK donc quand on ne pense pas comme toi on est d'extrême droite ? Si c'était vrai et vu le taulé que tu te prends Marine lepen passe à 95% au premier tour là ^^ t'es ridicule et tu ne t'en rend même pas compte. C'est loin d'être le monde des bisounours mais on est encore plus loin de ta vision du monde, tu dois être sacrément mal dans ta peau et tu cherche visiblement des causes à défendre pour donner un sens à ta vie, mais la situation que tu crois voir existe peut être aux États Unis mais certainement pas en France. Va voir un psy ça t'aidera peut être dans tes tourments

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Zoltan chimay):

Ok Roger merci pour la psychologie de comptoir, j'imagine qu'elle doit faire fureur dans ton troquet crasseux.

Mon gars tu nies la réalité des faits, avec l'argument incroyablement minable qu'un témoignage vaut plus qu'une étude statistique (spoiler : non), pour expliquer que dans ton petit monde de bisounours la discrimination raciste existe pas.

Sur ce sujet, la seule mouvance politique qui nie la réalité des faits à ce point c'est l'extrême droite.

Désolé de te réveiller gentil bisounours mais le racisme ça existe, la discrimination ça existe et les seuls qui veulent faire croire le contraire c'est les racistes d'extrême droite.

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Qui a dit que ça n'existait pas ? T'es tellement dans ta parano et ta victimisation que tu te fais un film tout seul. T'es ridicule mec, des arguments sont les mêmes qui tournent en boucle. Personne ici n'a nier le fait que le racisme existe. A la base je te reprenais simplement le fait que tu prétendais savoir ce que vivait une personne mieux que cette personne. T'es tellement grave dans tes problèmes et ta parano avec l'extrême droite que tu arrives à te mettre à dos des gens qui pourraient penser comme toi à la base. Bref va consulter

Répondre à ce commentaire

Par abcd, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Ahahaha c'est ça botte en touche, t'es coincé. Tu es une attraction, une de bête de foire et un guignol des espaces commentaires que tout le monde vient regarder en mangeant des popcorns. Continue je te soutiens.

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 1 mois (en réponse à Hellow):

T'embêtes pas à lui répondre, c'est juste une p'tite crotte

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Hellow):

Ton ressentis subjectif c'est cool, mais il ne vaut que pouik face aux études qui ont étés menée et aux statistiques globales qu'elles ont dégagée.

Cherches du boulots, cherches à louer un appart' et dans les deux cas des dossiers bénéficieront d'un avantage structurel face au tiens ; c'est une réalité prouvée.


Après t'attends pas à ce qu'on te le dise en face, le racisme dans la vrai vie c'est comme dans les commentaires internet : des lâches qui n'assument pas leurs haines, en sous-entendus et en attitude implicite.

Répondre à ce commentaire

Par Desaccord, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

C'est marrant de toujours vouloir rapporter ça à la couleur du candidat.
Tes études sont ce qu'elles sont, des études, ayant pour but d'avoir la conclusion souhaitée.
C'est bien le but des études, elles peuvent quasiment tout prouvé. Après il faut voir l'échantillon pris, sur quelle échelle ça a été testé. Quand un candidat blanc dans ton exemple est pris par rapport à un autre, déjà est il français ?
Car c'est bien joli de parler de couleurs de peaux, mais des blancs non français et issus d'une pauvreté extrême t'en as des millions sur notre continent. Toi qui aime tant que ça les études, je suis choqué que tu ne prennes pas les récentes études différenciant plus d'une centaines d'origines aux "blancs", un des peuples finalement les plus métissés si tu fais UNIQUEMENT abstraction de la couleur (car oui, le métissage, c'est pas que ta couleur, c'est la forme de ton visage, de ta musculature, etc etc etc.), tu peux très bien être un métis suèdois roumain.

De surcroit je rappelle que ce genre d'études est interdite en france. Le fait que tu en aies une prouve bien qu'idéologiquement, l'étude SE DEVAIT de prouver ce fait. C'est ce que j'aime dans mon pays perso, on s'en fiche vraiment de la couleur de peaux. On prend en compte la situation, et ça par contre ça peut aussi créé des discriminations, entre une famille installée en france (et quelque soit sa couleur encore une fois) depuis 5 générations et une autre qui a du arriver via une vague migratoire.
Un blanc portugais qui est venu y a 30 ans galère autant qu'un mec issu d'afrique du nord, tout comme un roumain est toujours aussi mal vu à cause des Roms dont il n'a aucun point commun pourtant.

Tu parles toujours d'égalité Murge, mais tu es inégalitaire avec ceux ne partageant pas ton avis, tu es toi même le poison que tu cherches à vaincre en ce monde, le fait de vouloir changer les autres à leur place.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Desaccord):

Ok le bisounours, le racisme ça n'existe pas, les discriminations encore moins, tout va pour le mieux dans le meilleur des monde et les licornes pètent des arc-en-ciel.

Il y en a vraiment qui croient que la réalité vrai de la vie véritable colle à leur fantasme d'une société parfaite ou on est tous traiter à égalité ?

Les testings ont été rendus public : 45% des agences d'intérim acceptent sans broncher de faire du filtrage raciste basé sur la couleur de peaux et 51 % des agences immobilière, et ça c'est juste les bourrin qui se montrent explicite.

Les gauchiste du Figaro expliquent qu'avec des CV identique "le taux global de réponses positives reçues par un candidat «maghrébin» est de 36%, contre 47% pour les candidatures «hexagonales»."


C'est sidérant, les mecs sont tellement fragiles, tu leur rappel que le racisme et la discrimination ça existe pour de vrai, ils se roulent en boulent dans leur larmes et leur morve et geignant que le fanstasme de monde parfait serait réel.

Faut se réveiller, on vit pas au pays de Candy.

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Apres Murge, on se doit quand même d'essayer que notre société se montre ... plus équitable (car l'égalité relève purement de l'utopie)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Nash):

Je suis entièrement d'accord.

Mais c'est pas le cas des blaireaux fébriles qui geignent que "naaaan ouin ouin la discrimination raciste ça existe même paaaas d'aboreuh".

Eux, si ils nient la réalité c'est pour préserver un état de fait dont ils bénéficient : un mec qui a gagné une course va pas expliquer que sa victoire est dus aux poids supplémentaires que ses concurrents portaient.

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Exact, et tu te dit pas que peut être, à force d'avoir de mauvaises expériences avec certains groupes de gens ils décident d'arrêter les frais ? xD

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Maniax):

Autrement dit t'estimes que la discrimination raciste est parfaitement justifiée selon toi.

Evidemment, tu seras trop lâche pour assumer les sous-entendus puants de tes propos.


Au travers de leur discrimination les racistes enfoncent des gens dans la mouise pour ensuite leur reprocher de sentir la mouise.

Les racistes sont pas seulement puant, ils sont aussi très cons.

Répondre à ce commentaire

Par Hellow, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Pour le cas de la France, ce n'est pas la couleur de peau ou les origines qui rentrent en compte.

C'est ta façon d'être et ton intégration.

Un blanc en survet, qui ne sait pas aligner 3 mots sans insulter sera bien moins perçu qu'un noir habillé de façon totalement lambda.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Hellow):

Compares ce qui est comparable, entre deux personne mal éduqués tu sais laquelle subira plus.
Même chose pour deux personne propres sur elles, ce sera plus dur pour l'une que pour l'autre, et on sait pour qui.

Répondre à ce commentaire

Par Nash, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

BigUp à Murge qui, malheureusement pour certains préférant le troller que d'analyser ses propos en se disant "Correct, incorrect, ou incomplet (parce qu'ils ne liront pas de toute façon)", a raison (en grande partie).

En dehors de toutes informations connues sur 2 individus, portant une tenue similaire, se présentant face à une 3e personne : Si le 1er des individu est caucasien (blanc) et l'autre non (autre couleur de peau), ce dernier aura plus de chance d'être jugé "inférieur" au premier (si le 3e est aussi caucasien).

Mais avant qu'on ne s'insurge sur "Holala, Nash dit que les blancs sont des mechants, gna gna gna gna"
Il faut rappeler ceci :
1) Ce "racisme de ressenti" peut s'appliquer dans le sens inverse.
Prenons par exemple le peuple Japonais qui en dehors de leurs qualités est relativement très raciste.
Ou encore certaines communautés noires américaines jugeant la majorité des blancs sur les évènements de ségrégation passés.
Ou encore en Inde (mais là je sèche un peu plus, c'est une histoire de 2 peuples "hindi" mais avec des origines différentes)

2) Il ne s'agit pas d'une vérité générale mais d'une réalité statistique. Ce qui implique également le fait que les "autres situations" peuvent se présenter.
J'entends par là, que les 2 individus peuvent être perçu de manière plus égale ou inversément vis-à-vis de leur couleur de peau.

3) Parce que nous sommes humains, nous ne sommes jamais totalement neutre face à l'autre que ce soit de manière positive ou négative.


Maintenant revenons en à Dave Chappelle, il me semble que ça fait plus de 10ans qu'on voit ce genre de phénomènes se multiplier envers les "comiques".
C'est triste car on rappelle qu'à la base ce genre de spectacle est prévu pour cet effet-là. Celui de choquer, de parler de "vérités" dérangeantes vis-à-vis de la société.
Ce n'est pas en les muselant que les problèmes dénoncer vont changer. Mais peut-on faire de l'humour sans choquer/blesser personne, personnellement je réponds NON !

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Nash):

Expliquer que les préjugés racistes ça existe partout dans le monde et que tout le monde en subit, c'est valider la vision des haineux qui se sente conforter dans leur droit à haïr.

Evidemment que tout le monde a des préjugés vis-à-vis de l'autre. C'est pas un état de fait génial et ça fait de la peine aux gens mais c'est pas le plus important.

Le plus important c'est les conséquences concrètes et réelles des préjugés.

Qui souffre réellement des préjugés racistes ?

Qui va manquer des opportunités de travail ?
Qui va plus galérer que d'autres à trouver un logement ?
Qui est-ce que l'administration public va moins bien traiter ?

Qui subit la discrimination ?

Répondre à ce commentaire

Par Xiaomi Campbell, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Petit blanc en recherche de validation .

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Xiaomi Campbell):

Pourquoi tu t'acharnes à montrer que t'as rien à dire, aucune idée à défendre ? que ta seule obsession c'est de m'insulter ?

Après si c'est ton kiff de t'agenouiller au bas de mes post et de me sucer l'ego, c'est ton droit de jouer les roquets.

Répondre à ce commentaire

Par Xiaomi Campbell, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Oh oui Dave Chappelle ce militant d'extrême droite

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Xiaomi Campbell):

Ok donc toi tu sais pas lire.

Répondre à ce commentaire

Par Grulk, il y a 1 mois (en réponse à Xiaomi Campbell):

Je pense qu'il ne visait personne en particulier.

Ce qui ennuie Murge, c'est que cet article reflète ses opinions bipolaires (racistes -pas sur cet article étonnement- mais pro-féministes & lgbtq+), et il ne vit que pour imposer ses opinions à ceux qui ne pensent pas comme lui, donc il faut un coupable : l'extrême droite...

Ce qui n'a rien à voir avec l'humoriste ou les employés de Netflix, mais c'est Murge...

Alors bah, tel le garçon qui criait au loup, on ne le prends plus au sérieux, même quand il dit un truc intéressant ...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Grulk):

Ok le chevalier du bien : je suis le méchant, t'es le gentil. Merci pour la leçon de morale.

T'aimerais bien que qui que ce soit te prennes au sérieux mais vus que la seule chose dont tu parles c'est moi, tout le monde peut constater que t'es juste un PNJ minable qui n'a rien à dire.

Répondre à ce commentaire

Par Grulk, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

LA PNJ... LA chevalière du bien stp. A partir d'un moment il faudrait que tu arrêtes de me répondre comme si j'étais un homme, je te le rappelle à chaque fois... et visiblement tu te souviens de moi !!!

Ce qui veux bien dire que soit tu ne lis pas les messages avant de répandre tes messages nauséabonds, soit tu fais de l'assimilation de genre systématique que tu dénonces sous chaque article tel un hypocrite défenseur de la femme faible et des minorités que tu juges inférieures..

Bisous de ta fan numéro 1

Répondre à ce commentaire

Par Baldur, il y a 1 mois (en réponse à Grulk):

Une femme contre un féminazi. J'adore.

Battez-vous !!!

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Grulk):

Mais comment je pourrais me souvenir de toi ?

T'as ni personnalité, ni originalité, tout ce que tu fais c'est m'insulter.
T'es vide, t'es rien, t'es un PNJ.

Répondre à ce commentaire

Par Grulk, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

UNE pnj, ô grand héro sexiste...

Répondre à ce commentaire

Par Cisco, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Merci pour ce commentaire censé, marre de voir que des idiots fini sous ce genre de publications.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Les militants d'extrême droite qui me répondent sont tellement minables :

Entre les fragiles qui nient la réalité, les racistes qui sont trop lâches pour s'exprimer explicitement et les nuls qui n'ont rien d'autre que l'insulte.

Tu m'étonnes qu'ils croient à autant merdes avec un niveau pareil.

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Murge):

Y'as tellement de soutient que t'arrive a te répondre. La réalité c'est qu'absolument personne n'est d'accord avec toi. Et ce n'est pas non plus parce que tous les gens sont d'extrême droite sinon lepen serait au pouvoir dès le premier tour. Quand tu crois avoir raison face à des dizaines de personnes dis toi que c'est sûrement toi qui a tort

Répondre à ce commentaire

Par Julia, il y a 1 mois :

Donc Dave Chappelle se moque du fait qu'on peut faire des blagues sur tout le monde sauf les LGBT et elle lui donne raison? Alala...
Quand tu lances un one-man show, il faut t'attendre à entendre des blagues sur tout le monde. Il n'y a pas de vache sacrée en comédie. Si des abrutis ne sont pas capables de faire la différence entre une blague et un appel à la haine, c'est la faute de leurs parents et certainement pas des artistes.

Répondre à ce commentaire

Par Anti-Zemmour, il y a 1 mois :

Si seulement les arabes et les noirs avaient ce genre de stars pour parler de leur communauté!
En France le problème est beaucoup plus grave ... Mais chuuuuuuuuuuuuuuuuuut

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan chimay, il y a 1 mois (en réponse à Anti-Zemmour):

En France on essaie de, justement, supprimer la notion de race pour rendre les citoyens égaux. Et toi tu veux diviser encore plus les gens avec des comiques noirs qui font de l'humour pour noirs, des comiques arabes pour les arabes?
On voit très bien que c'est le communautarisme qui crée la division et le racisme alors je vois pas en quoi c'est une bonne idée

Répondre à ce commentaire

Par Baldur, il y a 1 mois (en réponse à Anti-Zemmour):

Gad Elmaleh, Jamel Debbouze, Ramzy Bedia, Omar Si, Booder, Tarek Boudali, Issa Doumbia, Claudia Tagbo, Ary Abittan (juif, minorité que tu as oublié bde citer), Anthony Kavanagh (pas français mais francophone), Ahmed Sylla, Geraldine Nakache...

Je continue ?

Répondre à ce commentaire

Par Braly, il y a 1 mois :

L'extrême gauche en PLS, l'intersection alité des luttes se prend un coup dans le tarin, du coup faut soutenir qui ? L'homme noir, donc la minorité raciale mis en accusation ou les trans et les minorités sexuelles ici les victimes ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.