Rechercher Annuler

Disney+ : voici pourquoi la plateforme gagne peu à peu du terrain sur son rival Netflix

De Alix Odorico - Posté le 13 mai 2022 à 15h50 dans Séries TV

Alors que Netflix connaît depuis quelque temps plusieurs problèmes liés à sa plateforme de streaming, c'est Disney qui, à l’inverse commence à sérieusement grignoter du terrain sur son historique rival, à travers son service Disney+.

Netflix rattrapé

Dans la tourmente depuis quelques semaines, Netflix a perdu 200 000 abonnés au premier trimestre 2022 par rapport à la fin de l'année 2021. Une première depuis 10 ans pour la société américaine. Davantage, cette dernière s'attend à en perdre deux millions de plus lors du trimestre en cours.

Les causes, on les connait. Rappelons le retrait du service du marché russe qui a fait perdre plusieurs abonnés, mais aussi la concurrence, toujours plus féroce : Disney +, Amazon Prime Vidéo ou encore Apple TV +. Enfin, le partage à outrance des comptes représente aussi une perte logique : la société estime que plus de 100 millions de foyers, dans le monde, bénéficient du service grâce à un mot de passe d’un autre compte. Le "c'est quoi tes codes" n'a jamais autant eu la côte.

Résultat, l'action de la société américaine a chuté en bourse, la direction s'est inquiétée et a pris des décisions radicales. Ceci a par exemple conduit à des annulations de projets, mais également des licenciements, en particulier dans le secteur de l'animation.

Pubs, sport, gros contenus : Disney+ en grande pompe

La concurrence est donc là, et toujours plus redoutable. Exemple : Disney +. La souris aux grandes oreilles grossit de plus en plus, et grignote même du terrain sur son principal rival.

En effet, le géant du divertissement Disney a enregistré un nouveau bond des abonnés à sa plateforme de streaming, en progression de 33 % sur un an. Aujourd'hui, ce sont 137,7 millions d’abonnés qui peuvent profiter des contenus de la plateforme, soit 7,9 millions d’abonnés de plus entre fin décembre et début avril 2022.

Ceci s'explique de plusieurs façons. Disney a ajouté à son service ESPN+, plateforme de streaming spécialisée dans le sport, ou encore Hulu (uniquement aux USA). Ce qui implique donc de nouvelles cibles auxquelles Disney+ n'était peut-être pas habitué.

D'autre part, la plateforme compte dans son catalogue la nouvelle télé-réalité autour de la famille Kardashian ou How I Met Your Father. Citons aussi la récente série sur l’affaire Oussekine, saluée par la critique. Tout ceci accompagné par les chevilles ouvrières de la plateforme comme les séries Marvel (WandaVision, Falcon et le Soldat d’hiver, Moon Knight ), ou les séries Star Wars (The Mandalorian, Le livre de Boba Fett).

Pour accélérer sa croissance, la plateforme compte sur le lancement d’une offre avec publicité d’ici la fin de l’année aux États-Unis, et en 2023 à l’international (on sait que Netflix, de son côté, pense à un abonnement financé par la publicité, qui pourrait donc être introduit dans les trois derniers mois de l'année 2022). Mais ce n'est pas tout, puisque Disney+ prévoit également de consacrer au total, 32 milliards de dollars aux contenus, sport compris, lors de son année fiscale 2022.

En parlant de sport, Le PDG de Disney, Bob Chapek, a également indiqué que Disney songeait déjà à proposer une version streaming d’ESPN qui contienne l’ensemble des programmes du réseau de télévision sportif, et pas seulement une sélection limitée comme c’est le cas pour ESPN+.

C'est ainsi l'écart, autrefois conséquent qui se réduit avec Netflix : " Nos résultats trimestriels ont une fois de plus prouvé que nous sommes dans une ligue à part ", assure le chef de Disney, Bob Chapek, en commentaire. " Nous pensons que Disney+ est unique en son genre ".

Le PDG du géant aux grandes oreilles estime que son groupe est sur la bonne voie pour atteindre son objectif à long terme : 230 à 260 millions d'abonnés d'ici la fin de l'exercice 2024. De son côté, Netflix compte actuellement 221 millions d’abonnés.

Une erreur ?

Mots-Clés : netflixDisneyDisney+streamingplateformes de streamingseriefilmsSériesabonnées

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par User 404, il y a 1 semaine :

Les contenus Netflix sont de plus en plus pauvres aussi. qualitativement c'est pas ça

Répondre à ce commentaire

Par Melti, il y a 1 semaine :

Netflix: annule ses meilleures séries, produit du contenu woke dont la plupart de ses abonnés ne veut pas.
Netflix toujours: continue à augmenter ses prix.

Mais pourquoi perdent-ils des abonnés, je me demande?

Répondre à ce commentaire

Par FLY, il y a 1 semaine :

Netflix perd bon nombre d'abonnés depuis peu vu qu'ils ont interdit le compte partagé à plusieurs dont certains en faisait un vrai business... Remarquez je le regrette amèrement, j'aimais bien mon compte Netflix à 2 euros par mois... ;-)
Disney + est encore trop cher pour le peu de contenu.
Je garde mon compte Amazon Prime vidéo, 4 euros par mois ca va encore, en plus avec livraison gratuite des produits, musique et jeux, Netflix a du mal à concurrencer ca !

Répondre à ce commentaire

Par Julia, il y a 1 semaine :

Simple: la qualité n'a fait que baisser, et les prix augmenter. Avec le coût de la vie beaucoup doivent faire des choix, et entre payer 13 balles par mois juste pour regarder une série sur cinquante et sortir le chapeau de pirate, celui-ci est vite fait.

Disney+ est juste arrivé au bon moment. Il a joué la carte de la nouveauté, a été malin sur le marché en Inde (un milliard d'habitants quand même) et hop là.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.