Rechercher Annuler

OnlyFans, MYM : l'Assemblée prend cette décision radicale contre les influenceurs

De Quentin Lorichon - Posté le 10 octobre 2023 à 16h32 dans Insolite

Une loi récemment adoptée par l'Assemblée Nationale vise à protéger davantage les mineurs face à du contenu érotique et pornographique. Elle s'attaque directement aux influenceurs de ces plateformes pour adultes. 

onlyfans, mym... le contenu pornographique débridé 

Que vous soyez ou non intéressé par ce genre de réseaux sociaux pour adultes, vous n'êtes sans doute pas passé à côté de ce phénomène. N'importe qui peut ouvrir un compte et y poster des photos osées, voir carrément des vidéos pornographiques. Le problème étant que ces plateformes sont trop facilement accessibles par les mineurs qui peuvent tomber sur ce genre de contenu. Ils ont encore plus de chance d'aller jeter un coup d'œil si ces influenceurs font la publicité de leur compte sur les réseaux sociaux grand public comme Facebook, Instagram et Snapchat. A l'été 2023, le Sénat avait adopté la loi SREN (sécurisation et régulation de l'espace numérique) dans le but de protéger les enfants de la pornographie en ligne, et dans un objectif plus global, de protéger l'ensemble de la population des fakes news, du harcèlement en ligne ou encore des arnaques. 

OnlyFans est interdit aux mineurs.

Cette fois-ci, l'Assemblée Nationale va encore plus loin en s'attaquant directement aux créateurs et créatrices. Un nouvel amendement a été voté jeudi dernier et vise à empêcher les mineurs d'être redirigés vers du contenu pornographique via une publicité faite par un influenceur sur Instagram ou autres réseaux sociaux grand public. 

jusqu'à 750 € d'amende 

Les détenteurs de comptes OnlyFans et MYM ou autres plateformes acceptant ce type de contenus auront l'interdiction d'en faire de la promotion sur Facebook, Instagram ou encore Snapchat. Ceux qui ne respectent pas cet amendement pourront recevoir une amende pouvant aller jusqu'à 750 €. Le député Stéphane Vojetta, à l'origine de cette proposition, veut éviter que ce public vulnérable ait accès à ce genre de contenu. Quant au gouvernement, il parle plus d'une "limitation" que d'une interdiction, car il est toujours possible de faire la promotion des comptes pornographiques, mais en s'assurant que sa communauté soit âgé de plus de 18 ans. Or, mis à part la possibilité de partager des stories qu'en "amis proches", ou par le biais de comptes privés, ce genre de filtrage n'existe sur aucun réseau social. 

Mym et OnlyFans, les deux géants du contenu érotique.

Cet amendement montre donc vite ses limites, d'autant plus qu'il ne concerne que les créateurs provenant du territoire Français. Les créateurs et créatrices basés dans d'autres pays ne pourront pas être concernés par cette interdiction. Voilà toute la difficulté de réguler l'espace numérique à l'ère des réseaux sociaux. Le YouTubeur musculation Tibo InShape avait justement critiqué ceux qui postaient sur ce genre de plateformes.

Une erreur ?

Mots-Clés : OnlyfanspromotionInfluenceursreseaux sociauxInstagramassemblée nationalegouvernement

Actuellement étudiant à l’ISFJ Paris, j’intègre l’équipe d’Hitek en septembre 2022 pour deux ans après un stage de fin d’année en 2021. Je suis passionné par les jeux vidéo, le cinéma en général et les nouvelles technologies. J’aime rapporter l’information sous toutes ses formes et j’apprécie le fait de découvrir de nouveaux titres vidéoludique pour enrichir ma culture personnelle.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)
photo de profil de <strong>berner</strong>

Par berner, il y a 9 mois :

Une loi complètement inutile. C'est comme si je mettais un pansement de 2 cm sur un membre amputé, ça sert à rien. Ça doit être beaucoup plus poussé que ça....

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Lulzlesnoob</strong>

Par Lulzlesnoob, il y a 9 mois :

Trop de manières de détourner la loi

Ca ne change absolument rien

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Delcorf</strong>

Par Delcorf, il y a 9 mois :

Qui porte la vrai responsabilité ?
Les individus ou les plateforme qui leur donne des outils ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 9 mois :

Des trucs qui ne changeront rien...

Comme d'habitude.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.