Rechercher Annuler

Oscars : la cérémonie doit devenir non-genrée selon ce réalisateur culte

De Lucas Mollard - Posté le 8 janvier 2023 à 16h24 dans Cinéma

Depuis quelques mois, on parle beaucoup des Oscars, et pour une autre raison que la gifle de Will Smith qui a occupé l'espace médiatique depuis le mois de mars. En effet, certains acteurs, réalisateurs et personnalités publiques d'Hollywood militent pour modifier les Oscars afin que ces derniers soient plus inclusifs, ou à minima, pour réduire les barrières entre tous les acteurs du métier.

Oscars : des stars militent pour une cérémonie inclusive

C'est un secret pour personne et c'est même un euphémisme de le dire, mais les Oscars ne sont pas appréciés par tout le monde à Hollywood. Parmi les différents reproches que stars, acteurs et personnalités du cinéma font à la cérémonie (et à l'AMPAS de manière générale), on peut citer le manque de diversité dans les nominations (94% des nominés jusqu'en 2012 étaient blancs, 2% noirs, 2% hispaniques, 77% des hommes et 54% avaient plus de 60 ans), l'isolationnisme Hollywoodien, le lobbyisme actif de l'industrie ou encore l'importante concentration des prix sur certains films comparée à l'absence de grands réalisateurs et longs-métrages. L'exemple le plus flagrant étant Citizen Kane, récompensé en 1942 uniquement pour son scénario, mais aujourd'hui considéré comme le meilleur film jamais réalisé à ce jour. Charlie Chaplin, Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick, François Truffaut, David Lynch, Ridley Scott, David Cronenberg, Brian de Palma ou Ava DuVernay n'ont même jamais reçu d'Oscars de la meilleure réalisation, et certains n'ont jamais été nommés.

Mais les choses changent, et régulièrement des stars tentent de faire avancer la cérémonie des Oscars pour le mieux. En novembre dernier, Emma Corrin (Diana Spencer dans The Crown) s'était exprimée à la BBC sur l'importance d'avoir des récompenses non-genrées aux Oscars. La star s'identifiant comme non-binaire explique avoir ressenti un certain malaise lors de sa nomination (et sa victoire) aux Golden Globe 2021 dans la catégorie Meilleure Actrice dans une série. Suivant le même mouvement, Sam Mendes, réalisateur anglais des excellents American Beauty et 1917 s'est à son tour exprimé sur le sujet cette semaine dans une interview à la BBC. Selon lui, créer une catégorie non-genrée va devenir "inévitable" :

J'ai beaucoup de sympathie avec cette idée, oui. Je pense que c'est même une très bonne chose. Cela sera inévitable à l'avenir. Actuellement [les cérémonies] vont dans ce sens et c'est tout à fait raisonnable. Pour moi, les gens oublient vite les récompenses. Cela sert surtout d'indicateur pour l'industrie du cinéma. La vérité, c'est que ces cérémonies, Oscars, BAFTA... sont surtout des émissions de télévision. Elles servent à promouvoir des films. Si l'un d'entre eux remporte un prix, je serais plus susceptible d'aller le voir. Il n'est pas question d'art ou d'artisanat du cinéma. Il s'agit de vendre des films. J'espère même un avenir où [l'ouverture des barrières entre les catégories d'acteurs] se produira. Je ne pense pas que les catégories soient suffisamment inclusives pour le moment. Une simple nomination pour un meilleur RÔLE masculin ou féminin serait un bon début, plutôt que meilleur acteur masculin/féminin.

Comment rendre ces cérémonies inclusives ?

Ainsi, sir Sam Mendes (anobli par la Reine Elisabeth II en 2019) défend Emma Corrin dans ses propos visant à faire évoluer les Oscars. Ces prises de parole ne sont pas des coups dans l'eau. Depuis 2016, ils prennent en compte les avis des acteurs et actrices du cinéma Hollywoodien pour faire évoluer leur cérémonie et la manière de remettre les prix. En 2018, ils ont renouvelé l'équipe du jury après les scandales #MeToo et ceux de l'affaire Harvey Weinstein. En 2024, quatre nouveaux critères seront impérativement retenus pour concourir dans la catégorie du meilleur film, avec des chiffres arbitrairement choisis comme les américains savent si bien le faire. Le premier concerne la diversité à l'écran, nécessitant une représentation de 30% des personnages secondaires provenant de groupes sous-représentés ou bien un personnage secondaire important s'y identifiant (femmes, minorités ethniques, personnes handicapées ou personnes LGBTQI+). Le deuxième s'intéresse à la diversité au sein de l'équipe créative du film sur ces mêmes critères. Le troisième respectera l'égalité des chances, visant le respect à l'embauche auprès des stages et apprentissages. Le dernier point concernera le marketing du film, où studios et distributeurs devront avoir des responsables issus de ces groupes sous-représentés.

Une erreur ?

Mots-Clés : acteursCinemahollywoodInclusifLGBTcérémonieoscars

Lucas, journaliste de formation et de métier et grand amateur de jeux de stratégie, RTS et autres jeux de cartes. Rôliste dans l'âme au dé 20 capricieux. La joie de vivre et le jambon, c'est ça le secret du bonheur.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)
photo de profil de <strong>Canarticho</strong>

Par Canarticho, il y a 1 an :

Holywood s'intéresse beaucoup plus aux acteurs qu'aux personnages. C'est à cause de ce genre de décisions qu'on se retrouve avec The Rock jouant The Rock dans tous les films où Dwayne Johnson joue. Faire une cérémonie pour récompenser les rôles et les interprétations plutôt que les acteurs serait parfait.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>yearzero</strong>

Par yearzero, il y a 1 an (en réponse à Canarticho):

je ne me souviens pas avoir vu Dwayne Johnson nominé aux oscars....

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Fall</strong>

Par Fall, il y a 1 an (en réponse à yearzero):

L'explication de Canarticho était pourtant très claire.
Acteurs > personnages

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>JohnnyRupier</strong>

Par JohnnyRupier, il y a 1 an (en réponse à Canarticho):

Bravo, tu viens de découvrir ce qu'est le "star system".

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Papy_Mougeot3</strong>

Par Papy_Mougeot3, il y a 1 an (en réponse à Canarticho):

Va sur Youtube, retrouve les vieilles bandes annonces, les noms des vedettes sont bien cités 2-3 fois. Ou même regarde les affiches. Si les noms de certains acteurs étaient écrits en gros, c'était pas juste pour remplir la place.
Donc... ça a toujours été le cas.

Et oui, on sait que vaut mieux un Michael Caine qu'un Dwayne Johnson pour sortir des émotions. Les gens ne sont pas égaux, bienvenu dans la réalité.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jo</strong>

Par Jo, il y a 1 an :

À quel moment ça a merdé!

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Quarto©</strong>

Par Quarto©, il y a 1 an (en réponse à Jo):

Ouai c'est clair ! un mec propose de changer un mot dans un intitulé, c'est le moment de se lancer dans une grosse panique morale et d'aller pleurnicher sur internet !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>zoxotoboxo</strong>

Par zoxotoboxo, il y a 1 an :

Ah ? Les choses n'étaient déjà pas assez inclusives ces derniers temps ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>yearzero</strong>

Par yearzero, il y a 1 an :

"Une simple nomination pour un meilleur RÔLE masculin ou féminin serait un bon début, plutôt que meilleur acteur masculin/féminin."

Comment devenir encore plus élitiste en limitant davantage le choix

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>karghaal</strong>

Par karghaal, il y a 1 an :

Sé TRO IMPORTANT AI essence ciel !! Et vive les femmes à barbe et les hommes qui ont leur règles!! No parmesan

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Quarto©</strong>

Par Quarto©, il y a 1 an (en réponse à karghaal):

Si c'est anodin, pourquoi ça te fait chialer ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Julia</strong>

Par Julia, il y a 1 an :

Ridicule. C'est un coup à ce qu'ils se mettent à récompenser les acteurs en mode "bon ça fait deux ans de suite que c'est un homme, maintenant faudrait donner la statuette à une femme." Déjà que les gagnants sont toujours pas les plus méritants, ce sera le coup de grâce.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Quarto©</strong>

Par Quarto©, il y a 1 an (en réponse à Julia):

C'est plutôt malin de souligner que si la récompense était non-genrée elle serait surtout attribuée à des mecs.

Et sinon, tu souligne que la récompense n'a que peu de valeur selon toi mais tu t'insurges tout de même contre tout changement ? pas très cohérent...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Julia</strong>

Par Julia, il y a 1 an (en réponse à Quarto©):

C'était un exemple. L'inverse est vrai aussi. Enfin tu peux accorder que les charos d'Hollywood ont plus peur d'être accusés de sexisme envers les femmes qu'envers les hommes. Cette catégorie deviendra un moyen de montrer leur vertu comme leurs films le sont devenus

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Quarto©</strong>

Par Quarto©, il y a 1 an :

"Les charos d'Hollywood ont plus peur d'être accusés de sexisme envers les femmes qu'envers les hommes" ... il y a une raison

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Papy_Mougeot3</strong>

Par Papy_Mougeot3, il y a 1 an :

Ben, le Goncourt choisit le meilleur livre, pas le meilleur livre d'un homme et celui d'une femme.
Et pareil pour le Nobel, et tous les prix.
Pourquoi c'est différent là ?

Et pourquoi dans ce cas ne pas faire les meilleurs effets spéciaux faits par un homme / une femme ? Et la musique, etc.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.