Rechercher Annuler

Elon Musk : sa puce cérébrale Neuralink est un danger pour l'humanité selon ces scientifiques

De Tiphaine Elsener - Posté le 27 janvier 2022 à 12h04 dans High-tech

Peut-être avez-vous entendu parler des puces cérébrales Neuralink depuis quelques années. Maintenant que ces puces ont été créées et sont prêtes à être implantées chez l'Homme, de nombreuses voix s'élèvent pour faire part de l'horreur qu'elles suscitent. Nous faisons le point sur ce sujet.

Qu'est-ce que La puce cérébrale Neuralink ?

La société Neuralink, cofondée par Elon Musk en 2016, développe depuis quelques temps déjà une puce qui devrait être implantée dans le cerveau humain pour "enregistrer et stimuler l'activité cérébrale" à compter de 2022. Il s'agit, avant tout, d'un "dispositif médical" qui pourrait servir dans le traitement des lésions graves de la moelle épinière, et des troubles neurologiques.

Si Elon Musk se voulait rassurant concernant l'utilisation de cette puce cérébrale au cours de la fin de l'année 2021, en déclarant notamment "Nous espérons avoir de bons résultats chez nos premiers patients humains - qui seront des personnes souffrant de lésions médullaires graves comme les tétraplégiques - l'année prochaine, en attendant l'approbation de la FDA, puisque les normes d'implantation de l'appareil de Neuralink sont considérablement plus élevées que celles exigées par la FDA", d'autres scientifiques jugent que l'utilisation de cette puce cérébrale pourrait conduire à des dérives très peu éthiques

La puce cérébrale Neuralink inquiète certains scientifiques

Alors que le PDG de Tesla, Elon Musk, pense que sa startup Neuralink est l'avenir des interactions humaines avec la technologie, de nombreux experts ne sont pas convaincus par son discours. Des chercheurs et des scientifiques, qui se sont penchés sur le sujet, se sont adressés au Daily Beast en effet au début cette semaine pour exprimer leur horreur face à l'objectif de Elon Musk de connecter des cerveaux humains à des ordinateurs. Le Dr Karola Kreitmair, professeure adjointe d'histoire de la médecine et de bioéthique à l'université du Wisconsin, déclare :

Je ne pense pas qu'il y ait un discours public suffisant sur les implications globales de la disponibilité de ce type de technologie. Je crains qu'il y ait un mariage inconfortable entre une entreprise à but lucratif.

En effet, l'éthique entourant une technologie telle que le Neuralink est un territoire inexploré. En tant que tel, beaucoup s'inquiètent de la façon dont ces produits (qui sont au départ, rappelons-le, destinés à aider les personnes handicapées) pourraient finalement être exploités à des fins lucratives.

De son côté, le Dr L. Syd Johnson, professeure associée au Centre de bioéthique et d'humanités de la SUNY Upstate Medical University, déclare :

Si le but ultime est d'utiliser les données cérébrales acquises pour d'autres dispositifs, ou d'utiliser ces dispositifs pour d'autres choses - disons, pour conduire des voitures, pour conduire des Teslas - alors il pourrait y avoir un marché beaucoup, beaucoup plus grand. Mais alors tous ces sujets de recherche humains - des personnes ayant des besoins réels - sont exploités et utilisés dans des recherches risquées pour le profit commercial de quelqu'un d'autre.

Les scientifiques interrogés sont donc tous unanimes : bien que les puces cérébrales Neuralink pourraient aider de nombreuses personnes porteuses d'un handicap à travers le monde, son potentiel d'utilisation par les consommateurs "soulève un grand nombre de préoccupations éthiques". En dehors des questions commerciales en effet, la question de savoir comment les données récupérées par ces puces seront traitées inquiète beaucoup.

des inquiétudes vis-à-vis de la puce cérébrale neuralink, mais aussi vis-à-vis de elon musk

Certains experts craignent également que Elon Musk soit prêt à tout et à n'importe quoi pour s'enrichir davantage. Les scientifiques interrogés par le Daily Beast se posaient ainsi la question suivante : "On sait que Elon Musk a déjà fait de grandes promesses pour ensuite ne pas les tenir. Qui peut dire que Neuralink ne sera pas un exemple de plus ?".

Le Dr Laura Cabrera, chercheuse en neuroéthique à Penn State, a déclare pour le compte du journal :

Avec ces sociétés et leurs propriétaires, ce sont en quelque sorte des forains. Ils vont faire ces affirmations hyperboliques, et je pense que c'est dangereux, parce que je pense que les gens y croient parfois aveuglément. (...) Je suis toujours prudente quant à ce que Elon Musk dit.

De votre côté, est-ce que cette technologie vous fait peur ? Nous vous laissons répondre à cette question via notre sondage, et via notre espace commentaires ! Et si vous voulez savoir pourquoi Elon Musk serait le variant de Iron Man dans notre réalité selon Marvel, vous pouvez consulter notre précédent article sur le sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : puce cérébraleneuralinkElon MuskinquiétudesscientifiquesordinateurshorreurDanger

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (24)

Par Hebros, il y a 4 mois :

On joue un peu trop à Dieu en ce moment, je trouve.

Répondre à ce commentaire

Par romain793, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à Hebros):

C’est bien dit!

Répondre à ce commentaire

Par Tao Paille Paille, il y a 4 mois (en réponse à Hebros):

C'est très mal dit
- vu que c'était l'argument contre la médecine en général à ses débuts. Alors on arrête aussi les opérations de l'appendicite ?
- quel rapport avec la religion ?

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Hulk Melenchon, il y a 4 mois (en réponse à Hebros):

Dieu n'existe pas .

Répondre à ce commentaire

Par Sauf, il y a 4 mois (en réponse à Jean-Hulk Melenchon):

Prouve le.

Répondre à ce commentaire

Par wolf, il y a 4 mois (en réponse à Sauf):

comment tu veux prouver la non existence de quelque chose ?
C'est l'inverse qu'il faut faire, prouver l'existence.

Répondre à ce commentaire

Par laro, il y a 4 mois (en réponse à wolf):

juste dire que quelque chose n'existe pas sans venir avec des preuves de cette non existance s'appelle l'ignorance. si tu dis que Dieu n'existe pas, tu dois le prouver. sinon t'es stupide. même la vraie science ne peut pas prouver que Dieu n'existe. alors arrêtes tes fanatismes délirant.

Répondre à ce commentaire

Par Stryver, il y a 4 mois (en réponse à Sauf):

Prouve qu'il existe, c'est dans ce sens que fonctionne une démarche scientifique

Répondre à ce commentaire

Par Boyka, il y a 4 mois (en réponse à Sauf):

Il y a plus de moyen de prouver que dieu n'existe pas que de de preuve qu'il a existé

Répondre à ce commentaire

Par Guillaume dsm, il y a 4 mois (en réponse à Hebros):

petite question vis tu avec un handicap neurologique
si cette puce peut aider des milliers de gens a faire tout ce que toi tu peux faire naturellement tel que ce souvenir de la où tu habite, boire un thé ou autre chose sans en renversé partout à chaque fois, marché, faire une activité manuelle sans te blesser ou massacrer ce que tu fait ... rajoute à tous ça le regard et les remarques des autres, la prise en pitié car tu peux pas faire un truc simple tout
ça peut ruiné l'estime de sois.
Je suis atteint depuis tout petit de tremblement essentiel (une maladie neurologique qui est l'inverse de parkinson donc qui fonctionne à l'action des muscle) à l'action et postural sur tout le corps et la voix. Personnellement je m'y suis un peu habituer avec le temps (mon tremblement est supportable même si a certain moment c'est galère) et je me dis qu'il y a pire mais je rêve quand même d'un jours ou je pourrais manger du riz avec une fourchette sans en mettre partout. J'ai vu des gens tenir le même raisonnement que toi et une fois qu'ils sont atteint d'un problème neurologique ou autre et qu'ils peuvent plus faire de simple chose on les entends dire ma vie est foutu. Donc moi je suis pour la puce si ça peux m'aider à mieux vivre

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 4 mois :

Je suis curieux de savoir ce que le piratage de ces puces pourrait provoquer, une petite cyberpsychose à la cyberpunk?

Répondre à ce commentaire

Par Tao Paille Paille, il y a 4 mois (en réponse à Smirnoff):

Si on veut être cynique, vu que ça doit être au début implanté à des tétraplégiques, le risque devrait pas être énorme... pour nous.

Répondre à ce commentaire

Par Jean-Hulk Melenchon, il y a 4 mois (en réponse à Tao Paille Paille):

Une courgette en fauteuil roulant kamikaze

Répondre à ce commentaire

Par Nyphoste, il y a 4 mois :

Pour moi ont devrais laissé le choix au gens de ce faire greffé cette puce ou non.

si elle est utilisé pour les handicapés tétraplégique c'est tous bénef, surtout que certains finissent par tombés en dépression a cause de leurs condition.

Si elle est utilisé par exemple : boosté nos performance cognitive, il faut avant tout sélectionné les personnes qui auront accès au risque de rendre gens riche toujours plus riche tandis que les pauvres n'y auront pas accès car pas les moyens. Ceux scénario seras clairement le pire.

Pour ma part je suis pour le transhumanisme, principalement pour "amélioré" mes organes ou membre défectueux (j'ai vais devenir aveugle plus tard a cause de ma génétique, donc si j'ai la possibilité de remplacé mes yeux pour me soigné, je le ferais sans hésité)

Pour finir, j'aimerais mettre en parallèle le fait qu'a l'époque des religion extrémiste, osé "profanés" la création de dieu (le corps humain) était vue comme étant un sacrifice satanique ou l'œuvre de sorcellerie perpétré par des femmes non-marié. ce qui avait comme conséquence un taux de mortalité par la maladie très haut et que l'humain ne dépassait les 30 ans uniquement si tu étais roi ou noble.

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 4 mois (en réponse à Nyphoste):

Vous avez écrit « amélioration » concernant les organes, ça serait plus un simple remplacement qu’il faudrait faire. Mais je vois mal une machine pouvant remplacer la complexité d’un foie (le phénomène de detox ou même de modification des médicaments est incroyable)
Pour les yeux, des avancées sont faites mais très lentement (que ce soit dans la thérapie génique ou même dans l’utilisation de technologie comme les caméras)
Je suis pour la médecine (cela va de soit) mais j’ai peur que des apprentis sorciers n’enfreignent le « primum non nocere »

Répondre à ce commentaire

Par RiderFx3, il y a 4 mois :

C'est une énorme avancée en médecine mais le problème c'est les dérives qui en découleront. Marché noir, usage militaire, humains augmentées aux super-réflexes, suppression de la douleur etc...

Répondre à ce commentaire

Par Feminazi, il y a 4 mois :

Cette technologie est à la fois une benediction est doit être utilisé pour les handicapés, mais aussi un grand malheur pour les autres car les dérives possible sont dingues ... et on sait que ces dérives existerons un jour pour votre sécurité !

Répondre à ce commentaire

Par Meta, il y a 4 mois :

"Je crains qu'il y ait un mariage inconfortable entre une entreprise à but lucratif."

entre une entreprise à but lucratif... Et ? C'est quoi la suite ? Nan parce que la phrase n'est pas finie là

Répondre à ce commentaire

Par Wolfayn, il y a 4 mois :

Tout ce que je sais, c'est que cette fameuse puce est potentiellement dangereuse pour l'être humain, qu'est-ce qu'il ce passerait en cas de piratage et j'en passe, la prise de risque est beaucoup trop importante et à titre personnel je ne tiens pas tant que ça à ce qu'on ce change en cyborg. Je suis pour le progrès mais pas celui-là, selon moi on a pas besoin de ce transformer en quelque chose d'autre en ce mettant potentiellement en danger à l'échelle de l'humanité pour faire des progrès dans sa globalité. C'est cool les jeux du genre cyberpunk etc mais gardez les pieds sur terre, il faut dissocier le réel du fictif et voir quel impact ça aurait dans la réalité, rien n'est simple. Je ne prétend pas avoir raison, simplement posez vous bien les bonnes questions, merci d'avoir lu bonne journée/soirée à vous.

Répondre à ce commentaire

Par Horizongiale, il y a 4 mois :

Je ne suis pas contre le progrès, si cela aide effectivement certaines personnes touchées de handicape à retrouver certaines sensations voir guérir. Mais le problème ce sont les dérives souvent avec un drapeau mercantile ou les questions d'égo avec pour ambition de marquer l'histoire de son petit nom.
Ce n'est pas simple de trouver l'équilibre, pour le moment il fait son chemin et personne ne dit stop.
Je trouve ça fabuleux, extraordinaire ce que les avancées technologiques,scientifiques et médicales parviennent à faire pour aider les personnes à être autonomes. Malheureusement, même si nous le souhaitons, ce n'est pas un monde de Bisounours. J'ai perdu un être cher il y'a deux ans, si la puce de Musk ou n'importe quelle technologie avaient pu le sauver, je n'aurais pas hésité. Trop d'enjeux, trop de subjectivité poussent certains d'un côté, et certains de l'autre côté.
Tout ce que je constate, c'est que personne, jamais n'a pu arrêter le progrès, que ce dernier soit positif ou négatif pour la majorité.
J'ai la chance d'être en bonne santé pour le moment, donc aujourd'hui je dis NON à celà, mais qui sait si j'ai un accident, et que cette puce controversée et dangereuse selon certains pouvait m'aider, je n'hésiterai pas... Je fais partie de ceux qui s'aiment, des égoïstes, mais j'accepte ma condition d'humain lâche qui veut vivre le mieux possible.
Compliqué comme sujet, il faudrait des mois, des années de débats.
Puis très franchement, débattre c'est super, c'est vital, mais in fine nos avis ne changeront pas l'humanité, nous sommes programmés à avancer , à explorer, à nous planter, à faire différemment. Une façon de stopper les choses et de faites d'autres choses mais en mieux.
Alors continuons à dire ce que nous pensons avec bienveillance, ca ne changera pas les choses,mais ça défoule, ça flatte nos égos mais c'est tout. Ceux qui agissent n'ont pas le temps comme nous.

Répondre à ce commentaire

Par theblackhole, il y a 4 mois :

"En tant que tel, beaucoup s'inquiètent de la façon dont ces produits [...] pourraient finalement être exploités à des fins lucratives."

Quelle différence entre Neuralink et une entreprise pharmaceutique ou un fabricant de prothèses ? N'allez pas me dire que ces 2 derniers sont des bon samaritains qui n'ont qu'un but non lucratif !

Répondre à ce commentaire

Par rv01011967, il y a 4 mois :

L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE TUE 300 000 PERSONNES PAR ANS.
LES SOI-DISANT DROGUE TU 30 000 PERSONNES PAR ANS.
POURTANT NOUS NE MENONT PAS UNE GUERRE CONTRE L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE.
CELA EST DÛ A L'HYPOCRISIE DE NOS POLITIQUES CORROMPU.
D'AUTANT PLUS QU'AVEC LES FAUX VACCINS MISE AUJOURD'HUI SUR LE MARHÉ,
LES CHIFFRES NE CESSENT ET NE VONT CESSER D'AUGMENTER.
C'EST JUSTE UNE QUESTION DE BUSINESS.
LA VÉRITÉ EST UNE RELIGION QUI PERMET DE GARDER SA DIGNITÉ, L'HONNEUR N'AYANT PAS DE PRIX QUITTE À PERDRE LA VIE. ET C'EST POUR CELA QUE LA VÉRITÉ RIEN NE L'ARRÊTERA, ET ELLE MÈNERA LE MONDE ENTIER À LA LIBERTÉ.

Répondre à ce commentaire

Par Docteur Liberté, il y a 4 mois :

On en parle dès médecins qui te font payer une blindé dans leur cabinet privé, et qui t' envoie chien quand il n' y a pas d' intervention chirurgicale nécessaire ? C' est pas pour des raisons lucratives? Et les maladies poubelles que l'oms trouve et les médocs barbares à l' essai donné à des patients? Des médicaments non adaptés aux clients que l' on prend pour des fous, hors il s' avère que les symptômes sont bien dûs à des problèmes neurologiques indépendants de leurs volonté. Ainsi on parle de ces traitements causé par des médecins ignorant qui causent d' autres maladies dues aux traitements inappropriés mais qui ont remplis des portefeuilles ? Dans ce cas Ellon Musk fait peur? Ce n'est pas Dieu qui m'a sauvée, mais la science, Dieu existe dans chaque morceaux de bonheur que j'ai connu malgré le malheur, et sinon j'ai connu la mort. Une puce? Si la technologie me permet de moins souffrir, elle peut être Dieu aussi.

Répondre à ce commentaire

Par Horizongiale, il y a 4 mois :

Donc question, le corps humain deviendrait un jour un simple hôte à puce? Pour vivre sur terre car elle va devenir invivable pour lui, donc la puce va lui permettre de devenir chameau, ours, serpent, lézard....il va s'adapter à tout, régénérer ses cellules.... c'est vraiment flippant. Mais bon tout ce qui vit meurt ... Et quelques millions d'années c'est un grain de sable à l'échelle de l'univers.
Donc quitte à disparaitre pourquoi pas aller jusqu'au bout sérieux?
Après je dis ça car je pense que comme tout, l'humanité est vouée à disparaître et comme sur beaucoup de choses nous sommes ignorants sur notre petite fin et celle de la fin de tout.

Je ne suis pas du tout dépressif, mais franchement il y'a des lois universelles. Même les dinos ont disparu les gars.. et tellement d'autres espèces...ok ok il y'a des millions d'années, et y'a eut un astéroïde...et tout ça....m'enfin quoi c'est impossible que ça se reproduise?

Puis ouais la planète se réchauffe, mais avec tous nos efforts pour la bousiller on n'impacte que de façon minime la survie de notre terre. Les seuls qui vont être morts c'est nous et les autres espèces. La vie renaîtra et un jour le soleil lui dira "bon ma vieille la vie c'est fini" et dire que c'était la fête là dedans...

On a tous écrasé des moustiques d'un revers de la main un jour, ben oui on est des moustiques pour l'univers, on sert à rien et on est éphémère.

Donc allez les gars, on se prend par la main, on partage notre assiette, on décidé d'être heureux et au moins on aura été des moustiques intelligents.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.