Le streamer Tfue à l'origine d'une nouvelle injure raciale en live, Twitch est supposé le ban définitivement

De GomeWars Auteur - Posté le 6 septembre 2019 à 11h18 dans Jeux vidéo

Avec près de 7 millions de followers sur place, Turner "Tfue" Tenney est rapidement devenu un des streamers incontournables de Twitch. Dernièrement, et en plein live, le streamer américain a été surpris à user d'une injure raciale. Avec deux avertissements à son actif, Tfue devrait maintenant écoper d'un troisième avertissement, donnant lieu à une suspension définitive de sa chaîne. 

un troisième avertissement en approche ?

Après deux avertissements en mai et juillet 2018, Turner "Tfue" Tenney délivrait un parcours sans faute pour sa carrière Twitch. Mais plus tôt dans la semaine, à l'occasion d'un live sur le jeu Minecraft, le streamer américain a été surpris à user d'une injure raciale. Et même si la vidéo en question a rapidement été supprimée de la chaîne de Tfue, des internautes n'ont pas manqué ce moment et l'ont sauvegardé pour la postérité avant de la partager sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter, rappelle The Verge

Dans le clip ci-dessus, on peut entendre Tfue  prononcer le mot "nigger", "nègre" dans la langue de Molière, une insulte raciste qui va à l'encontre de la politique de Twitch. Et puisque le streamer a déjà deux avertissements à son actif, le troisième avertissement que doit lui mettre Twitch doit s'annoncer comme le dernier. En effet, comme l'indique la plateforme dans ses lignes de conduite, "après deux avertissements, la prochaine infraction donnera lieu à une suspension définitive, mais certaines infractions particulièrement sévères peuvent résulter en une suspension définitive dès la première infraction."

Malgré les requêtes de différents médias, Twitch n'a pas souhaité communiquer sur l'incident. A l'heure où sont écrites ces lignes, la chaîne de Tfue est toujours active. Le streamer ne s'est, lui non plus, pas exprimé sur le sujet. Les regards sont désormais tournés vers Twitch, qui doit normalement sanctionner son streamer phare. Le succès de l'américain lui permettra-t-il d'échapper à un ban définitif ? Possible. D'autant que, depuis le départ de Tyler "Ninja" Blevins pour Mixer, Twitch a dû faire face au départ d'une partie de la communauté du streamer.

Une erreur ?

Mots-Clés : twitchTunneyTURNERTfueinsulteinjurestreamingavertissementban

Source(s) : The Verge

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par Billy, il y a 9 mois :

RIP petit con...

Répondre à ce commentaire

Par gazadonf, il y a 9 mois :

Et vive la liberté d'expression \\o/ (comprenne qui pourra)

Faudra que j'en parle à mon nègre qui écrit mon futur best seller au passage... ;oP

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 9 mois via l'application Hitek :

Je rejoins iDubbbz sur ce mot et la sacralisation absurde qu'on lui donne car "il a une histoire", comme toute les insultes.

Répondre à ce commentaire

Par eldandriel, il y a 9 mois :

Je connaissais pas ce gars

Mais juste l'extrait passé ici, on dirait un sketch de Francois Perusse (celui où il parodiait le cinema américain en mettant des god damn shit après chaque mot) tellement il y a d'insultes à la seconde.

Ça doit être une question de génération et de culture je suppose (ou alors c'est juste cet extrait).

Répondre à ce commentaire

Par LeBelge, il y a 9 mois (en réponse à eldandriel):

Le rapport entre une insulte visant a rabaisser et un sketch ?

Répondre à ce commentaire

Par test, il y a 9 mois (en réponse à LeBelge):

Je ne sais pas ton neurone absent ? :)

Répondre à ce commentaire

Par Tu peux pas test, il y a 9 mois (en réponse à test):

Dit-il sans réfléchir et en ne remarquant pas la pertinence de la question posée par celui qu'il insulte...

Répondre à ce commentaire

Par eldandriel, il y a 9 mois :

Le sketch est une parodie du cinema américain où il se moque du manque de vocabulaire de certains films de ce cinéma de l'époque en remplaçant la moitié des mots par "god", "damn" ou shit.
C'est une parodie à ne pas prendre au premier degré

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre interstellar en 4 leçons., il y a 9 mois (en réponse à eldandriel):

Tu viens de te rendre compte que le premier degré prend le pas sur tout aujourd'hui et qu'on leur accorde de l'importante ?

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 9 mois (en réponse à Comprendre interstellar en 4 leçons.):

"aujourd'hui" ?
J'adore quand les gens se plaignent du fait qu'on "ne peut plus rien dire aujourd'hui".

Je ne sais pas comment sera le futur mais pour le passé :
- les femmes devaient se taire, surtout en public (c'était déplacé)
- les jeunes n'avaient AUCUN moyen d'expression (aujourd'hui, vive Twitter, 18-25ans,... et même hors du net : chanteur, acteur, Greta,...). Sinon, une claque dans la gueule (que beaucoup regrettent maintenant mdr)
- les plus pauvres : ouvriers, paysans, minorités,... (à part via les syndicats ou la littérature).
- sans oublier le pouvoir omniprésent de la bienséance, la moralité religieuse ou culturelle.
Tout ceci, que certains pays connaissent encore (coucou la Chine, l'Inde, certains pays arabes/africains, même certaines régions d'Amérique).

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 9 mois (en réponse à wam):

Un bel exemple de discours victimaire propagandaires : les femmes, les jeunes,les pauvres écracsées par une soi disante caste élitiste ploutocratique.
En fait, résumer ses propos en se donnant une appartenance à une catégorie sexuelle ou catégorie d'âge, ça révèle surtout une non remise en question sur la pertinence de son propre propos pour convaincre autrui.
Le jour ou les femmes arrêterons de penser que TOUTES leurs opportunités manquées est à cause de leur sexe ou que les "soi disant" jeunes pensent être au niveau de personnes d'expérience, et bien le monde ira bien mieux.
Au passage, le 2nd degré a toujours existé, c'est même le moyen le plus subtil de contourner la censure, cf molière, mais il faudrait être un peu cultivé pour le comprendre, on en reparler quand tu auras fini ta classe de cm2.

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 9 mois (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Si je comprends cette soi-disante position victimaire, aujourd'hui, tu es la victime: "OUIN !! on ne peut plus rire de tout, snif c'était mieux avant."

Non mais sérieusement, tu as bien lu ma réponse? La liberté d'expression (et de rire) était bien pire avant. Même les hommes s'en plaignaient: Molière, Hugo, Galilée, Socrate, DeVinci,... Ce n'était pas une question de genre.

PS : l'attaque "tu comprends rien, t'es en CM2", c'est d'un pathétique...

Répondre à ce commentaire

Par Tartiflette, il y a 9 mois via l'application Hitek :

Moi, je dirais que c'est bien fait pour sa sale gueule de blanc privilégié. Étant blanc moi aussi, je suis un fils de pute mangeur de morts, esclavagiste, et quoi... Ah, oui, violeur de furets.

Répondre à ce commentaire

Par StarionX, il y a 9 mois :

Faites chier avec vos injures raciales !
Je croyais que les races n'existait pas?
Niquez tous vos races les SJW ;-)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 1 semaine

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 2 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 3 mois