Rechercher Annuler

Terre : notre planète serait un être intelligent selon cette nouvelle étude

De Guillaume Chagot - Posté le 21 février 2022 à 14h40 dans Science

Régulièrement, de nouvelles études viennent égayer notre quotidien. Des exercices de pensées qui se focalisent tant sur des sujets primordiaux que plus légers. Et dernièrement, voilà que des chercheurs américains se sont penchés plus en profondeur sur notre planète Terre et la signification d'être intelligent. Selon cette étude, la Terre pourrait être considérée comme sentiente. 

un focus sur la terre

Depuis plusieurs centaines d'années, la question de sentience animale est débattue parmi les plus grands esprits de ce monde. Ce terme, qui désigne "pour un être vivant, la capacité à ressentir les émotions, la douleur, le bien-être, etc., et à percevoir de façon subjective son environnement et ses expériences de vie", est un pilier de l'éthique animale.

Et alors que la liste des animaux sentients continue d'être modifiée au fil des recherches et des découvertes, voilà que des chercheurs de l'université de Rochester, dans l'Etat de New-York aux Etats-Unis, accompagnés de collègues de l'université de l'Etat d'Arizona, ont publié un papier dans l'International Journal of Astrobiology qui s'attarde sur la question de sentience, non pas à l'échelle d'espèce animale mais de planète.  

"Si l'activité collective de la vie - connue sous le nom de biosphère - peut changer le monde, l'activité collective de la cognition, et l'action basée sur cette cognition, pourraient-elles également changer une planète ? Une fois que la biosphère a évolué, la Terre a pris une vie propre. Si une planète dotée de vie a une vie propre, peut-elle aussi avoir un esprit propre ?" pose l'étude. Une problématique qui suppose ainsi que la planète Terre est un être intelligent. 

gaïa

Dans leur étude, les chercheurs reviennent sur ce qu'ils appellent "l'intelligence planétaire" ou l'idée d'une activité cognitive opérant à l'échelle de la planète. Un raisonnement qui a pour objectif de s'attaquer à des problèmes mondiaux comme le réchauffement climatique. Une étude qui se base sur une hypothèse liée à Gaia (divinité primordiale grecque identifiée comme la "Déesse mère" et "Mère des titans") qui propose que "comme la biosphère, qui interagit fortement avec les systèmes géologiques non vivants comme l'air, l'eau et la terre pour maintenir l'état habitable de la Terre, une espèce non technologique peut faire preuve d'intelligence planétaire. La clef est que l'activité collective de la vie crée un système qui s'auto-entretient" explique l'étude. 

Selon ces chercheurs, notre civilisation pourrait être décrite actuellement comme une "technosphère immature" aka un "conglomérat de systèmes et de technologies générés par l'homme qui ont un impact direct sur la planète mais qui ne s'auto-entretiennent pas". L'exemple des énergies fossiles est avancé, une consommation énergétique à court terme (à l'échelle planétaire) qui finira par s'arrêter définitivement faute de matière première. Pour illustrer au mieux la notion d'intelligence planétaire, l'étude tente de diviser l'histoire de la Terre en quatre étape, son statut de "technosphère immature" étant le troisième. Un schéma de pensée qui pourrait être appliqué à toute planète de la galaxie qui a su développer la vie et une civilisation technologique. 

  • Stade 1 - Biosphère immature : Caractéristique de la Terre très primitive, il y a des milliards d'années et avant l'apparition d'une espèce technologique, lorsque les microbes étaient présents mais que la végétation n'était pas encore apparue. Il y avait peu de rétroactions globales car la vie ne pouvait pas exercer de forces sur l'atmosphère, l'hydrosphère et les autres systèmes planétaires de la Terre.
  • Stade 2 - Biosphère mature : Caractéristique de la Terre, également avant l'apparition d'une espèce technologique, il y a environ 2,5 milliards à 540 millions d'années. Des continents stables se sont formés, la végétation et la photosynthèse se sont développées, l'oxygène s'est accumulé dans l'atmosphère et la couche d'ozone est apparue. La biosphère a exercé une forte influence sur la Terre, contribuant peut-être à maintenir l'habitabilité de la Terre.
  • Stade 3 - Technosphère immature : Caractéristique de la Terre actuelle, avec des systèmes interconnectés de communication, de transport, de technologie, d'électricité et d'ordinateurs. La technosphère est cependant encore immature, car elle n'est pas intégrée aux autres systèmes terrestres, comme l'atmosphère. Au lieu de cela, elle puise de la matière et de l'énergie dans les systèmes de la Terre de manière à faire évoluer l'ensemble vers un nouvel état qui n'inclura probablement pas la technosphère elle-même. Notre technosphère actuelle travaille, à long terme, contre elle-même.
  • Stade 4 - Technosphère mature : C'est là que la Terre devrait se situer à l'avenir, avec des systèmes technologiques en place qui profitent à l'ensemble de la planète, y compris la récolte globale de l'énergie sous des formes telles que l'énergie solaire qui ne nuisent pas à la biosphère. La technosphère mature est celle qui a évolué conjointement avec la biosphère vers une forme qui permet à la fois à la technosphère et à la biosphère de prospérer.

"Les planètes évoluent à travers des stades immatures et matures, et l'intelligence planétaire est révélatrice du moment où l'on arrive à une planète mature. La question à un million de dollars est de savoir à quoi ressemble l'intelligence planétaire et ce qu'elle signifie pour nous en pratique, car nous ne savons pas encore comment passer à une technosphère mature." explique Adam Frank, auteur principal de l'étude. 

une étude qui vise à améliorer le futur

Avec cette étude, les chercheurs posent sur la table l'idée que la Terre est un être intelligent. Bien que cette étude ne décrit pas notre bonne vieille planète bleue comme la célèbre entité cosmique de chez Marvel connue sous le nom de Ego, elle estime tout de même que la Terre adopte des processus similaires à certaines espèces intelligentes. Par conséquent, ne serait-il pas envisageable de la considérer comme intelligente ? Les chercheurs à la base de cette étude le savent, une réponse ne peut être trouvée. Néanmoins, "l'objectif de cette étude est d'indiquer la direction à prendre" afin de placer la Terre dans un stade de Technophère mature et assurer à l'Humanité, ainsi qu'à la planète qui l'a vu naitre, un véritable futur. 

Une erreur ?

Mots-Clés : TerrePlanèteEtudeintelligencesentienceEgoMarvel

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par castor, il y a 6 mois :

Si c'est intelligent, raison de plus pour l'humain de la détruire

Répondre à ce commentaire

Par Un Indien Zarbi à moitié à poil, il y a 6 mois :

Les ecolos zozos vont se jeter sur cette étude.

Répondre à ce commentaire

Par Angelus, il y a 6 mois :

Article très interessant qui ouvre un débat passionnant, merci :)

Répondre à ce commentaire

Par enpi, il y a 6 mois :

Du fric savamment gaspillé

Répondre à ce commentaire

Par Neoctave, il y a 6 mois :

Ça se voit qu'elle est encore immature, sinon elle se serait déjà occupé de son plus grand parasite

Répondre à ce commentaire

Par Krigan, il y a 6 mois (en réponse à Neoctave):

Le principe de la technosphère immature expliqué dans cette étude, c'est que nous faisont partie de cette technosphère. Pas besoin de "s'occuper" de nous du coup, il faut juste qu'on arrive à créer un équilibre, à créer un système qui s'auto-maintient :)

Répondre à ce commentaire

Par Neoctave, il y a 5 mois (en réponse à Krigan):

Merci pour ta précision. Effectivement, j'avais compris le fond de l'article. Ce que je voulais dire avec ma phrase "un peu" ;) sarcastique, c'est que je ne crois pas vraiment à une maturation de la technosphère actuelle. Je l'espère plus que tout, mais vu que ça dépend de l'Homme....j'ai du mal à y croire...
Donc, peut-être que la planète aurait dû s'occuper de nous avant qu'on atteigne ce stade ^^

Répondre à ce commentaire

Par Michel, il y a 6 mois :

Mouai pas crédible pour ma part.

Je pense qu'il y a des chercheur qui s'emmerde...

Répondre à ce commentaire

Par Keno, il y a 6 mois :

Ça m'éclate de voir des gens douter sur une des questions peut-être des plus importantes pour l'être humain et la vie sur Terre. Si ça se révèle vrai, c'est quelque chose que l'on *doit* comprendre en tant qu'habitants sur cette forme de vie. Ce n'est pas une option les gens. Lorsque vous invitez/hébergez quelqu'un vous voulez que la personne respecte votre baraque, non ? Même idée ici, à une échelle démesurément plus importante. Soyons au minimum de bons parasites.

Répondre à ce commentaire

Par Darkjack, il y a 6 mois :

"Notre technosphère actuelle travaille, à long terme, contre elle-même."
Non non, à court terme, on continue à foncer dans le mur : environnement, démographie, économie...
Et pendant ce temps, alors que la pollution de l’ensemble du parc automobile mondial représente 3% de la pollution annuelle, on tape sur ces méchants pauvres qui n'ont pas les moyens de s'acheter un SUV :(

Répondre à ce commentaire

Par Hotwil, il y a 6 mois :

En soi, il suffit de voir rien que dans les commentaires ici combien les gens sont divisés sur ce genre de sujet pour comprendre qu'il y a déjà un soucis à la base.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.